Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 23 févr. 2018 - 11:17


 05/11/2013 18:16 (Lu 54800 fois)  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
Bonjour à tous,

Après avoir reconstruit entièrement mon rocket, j'ouvre un sujet à part sur la partie plomberie.

Sur mon ancien rocket en 150 je n'avais que 5 tours de cuivre en 16/18, et c'était un peu limite pour le chauffage de l'eau de mon ballon de 500 litres.


J'ai donc décidé de faire le grand modèle, et d'installer 13 tours de cuivre en 20/22. Et comme 13 tours c'est beaucoup et je risque de chauffer mon ballon assez rapidement, un délestage est nécessaire, ce sera mon plancher chauffant.

13 tours de cuivre en 20/22 autour du baril.

J'espère pouvoir faire fonctionner le circuit en thermosiphon à travers l'échangeur du ballon.
Je dis j'espère car la différence de niveau entre le haut du baril et le bas du serpentin dans le ballon n'est que de 10cm, l'eau chaude va surement monter, mais très doucement. En conséquence, la différence de température entre la source (rocket) et le récepteur (ballon) risque d'être très grande et j'ai peur de frôler des températures dangereuses (je me suis autorisé jusqu’à 80° dans le circuit)

J'installe tout comme pour un thermosiphon : le tube chaud en pente montante du rocket au ballon, au plus court, et j'évite les coudes étranglements au mieux.
Mais j'installe aussi par sécurité une pompe de circulation dans le circuit. Elle ne servira qu'en cas de dépassement des 80° dans le rocket.
Elle aura aussi une deuxième utilité pour le plancher chauffant dont j'ai équipé ma maison.

Comme c'est un circuit fermé, j'installe un vase d'expansion pour amortir la dilatation de l'eau quand elle chauffe.
J'installe aussi un purgeur d'air au point le plus haut du circuit.
Et enfin un groupe de sécurité pour remplir le circuit, et en cas d'appoint nécessaire (fuite ou autre). Il servira aussi de soupape de sécurité si la pression venait à monter à plus de 7 bars (si ça se mettait à bouillir par exemple)

Un petit schéma sera plus compréhensible . Il s'agit de l'installation partielle sans le plancher chauffant ni le circuit solaire.

raccordement serpentin rocket au ballon avec un circulateur

La pompe devra être commandée par un régulateur du même type que ceux qu'on voit pour les installations solaires, on trouve les modèles de base pour moins de 100€.
Il faut y relier 2 sondes : une qui prend la température dans le rocket et une autre pour la température dans le ballon. Dès que le programmateur détecte une différence positive, il allume la pompe de circulation pour transférer la chaleur du rocket vers le ballon.
Mon programmateur est paramétrable à loisir, alors je ne le ferai commander la pompe qu'a partir de 80° dans le rocket.

Installation de l'échangeur autour du baril
C'est pas bien difficile mais cela demande quand même un petit coup de main.
On achète une couronne de cuivre en 20/22 si on veut faire du thermosiphon, sinon du 16/18 fera l'affaire, on enlève le plastique et surtout on ne déroule pas ! Il faudra entre 15 et 20 mètres autour du baril, auxquels il faudra ajouter les longueurs pour relier au ballon (pas de tube PER ici, car ça chauffe trop)
Je me place au centre de la couronne et je la referme progressivement afin que toutes les spires soient alignées et que le diamètre soit de 10cm inférieur à celui du baril. J'avance très progressivement pour garder une courbure bien régulière

il suffit de tourner en rond à l'intérieur

Ensuite, il vaut mieux se faire aider pour faire rentrer en force ce ressort géant (et lourd !). Même manip mais dans l'autre sens : on fait rentrer les spires une par une en tournant autour du baril

c'est lourd certes, mais une fois enquillé les premiers tours, ca va tout seul. surtout ne pas agrandir la couronne sinon elle ne plaquera plus.

et seulement quand tout est rentré, on pourra les répartir sur la hauteur du baril

avant le grillage, le tube n'est pas bien droit, on redresse bientôt pour maintenir une pente montante tout autour

On pourra ensuite installer le baril tout équipé sur le coeur de chauffe, puis poser un grillage bien tendu afin de retenir les spires (c'est le moment de bien les mettre en place), et aussi de faire tenir l'enduit autour du baril sans avoir de fissures.

le baril avec du grillage à poule hyper tendu autour du cuivre pour plaquer au mieux

Tous les tubes seront calorifugés, c'est à dire isolés avec des gaines tubes en mousse faits exprès.
Je vous passe le cours soudure à la brasure forte, mes compétences de plombier n'étant que très modestes, on m'a cependant conseillé d'utiliser de la soudure cuivre/phosphore à l'étain, mais c'est vraiment plus difficile à faire.
Voila une photo de l'installation complète avec le circuit rocket, le circuit solaire et au premier plan 2 nourrices du plancher chauffant et 2 autres nourrices pour la distribution d'eau chaude et froide dans la maison :
:


C'est maintenant en service depuis 1 semaine et particulièrement efficace sachant que le solaire n'a rien donné pendant ces jours gris.
Je n'ai pas encore fait de mesure précise, d'autant plus que notre rocket est toujours mouillé et qu'il tourne beaucoup plus que ce qu'il devrait.
La pompe ne se met pas souvent en route, c'est signe que le thermosiphon est efficace.
Le plancher chauffant fonctionne très bien maintenant avec ce gros échangeur. Idem, je posterai des mesures quand je serai en régime de croisière !

Pour ceux qui fabriquent tout depuis le début, je conseille tout de même la solution plus simple en thermosiphon complet sur un ballon standard sans échangeur. Dorothée nous a fait une très belle réalisation et elle semble profiter agréablement de douches bien chaudes grâce à son rocket !
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 05/11/2013 18:32  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
Bilan financier si on achète tout en neuf de marque européenne (pas du cheap jetable hein! ) :

-35m de cuivre 20/22 (y'aura du rabe) 250€
-accessoires : vase d'expansion, groupe sécu, purgeur... env 100€
-raccords plomberie, filasse etc... -100€
-pompe circulateur env 150€
-centrale gestion + sondes env 100€
-ballon simple échangeur +500€

Soit autour de 1200€ dont la moitié pour le ballon.
C'est est à mettre en relation bien sur avec une installation neuve d'aujourd'hui comme un chauffe-eau thermodynamique (+1500€),qui ne sera pas réparable, du moins pas par vous, et qui perpétue l'utilisation de l'uranium dans nos chères centrales....

Le top c'est de coupler cette installation avec un chauffe-eau solaire, ainsi les jours gris et plus froids seront assurés par un petit feu dans le rocket autant pour chauffer la maison que l'eau pour la douche. C'est quand même mieux qu'une résistance nucléaire !

Bien sur on peut trouver la plupart de ces éléments en occasion (sauf le groupe sécu obligatoirement neuf) ce qui réduit grandement le budget.

Et même si il ne s'agit que de connecter des tuyaux entre eux, avoir un plombier sous la main peut grandement aider !

Cedric


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 05/11/2013 23:51  

Status : hors ligne

Okoom31

Utilisateur

Graines
Enregistré: 01/11/2013
Réponses: 8
Localisation:Toulouse, France
Merci de ton partage. Sur les autres post aussi Cool

Le jour où j'ai découvert le rocket (qui n'est pas si loin), j'ai tout de suite pensé à ce genre de système et de possibilités. En fait, je cherchais un système qui offre ce genre de possibilités et c'est sans doute pour cela qu'il ma séduit...

Cela dit, je vais aller prendre qq cours de plomberie et je reviendrai prendre des nouvelles Big Grin

 25/11/2013 22:07  

Status : hors ligne

STEPH07

Utilisateur

Graines
Enregistré: 25/11/2013
Réponses: 4
Merci Cédric pour ces explications très détaillées et félicitations pour la réalisation.
J'ai lu très attentivement car cela fait plusieurs mois que je pense à coupler l'énergie bois et l'énergie solaire pour un plancher chauffant et l'eau chaude sanitaire.
J'avais envisager le rocket stove timidement mais je commence à penser que c'est ce que je vais choisir.
Toutefois, dans ma vision d'une telle installation, j'envisageais enrouler la couronne de cuivre directement sur le tube diam. 200 mm de 6 mm d'épaisseur (chambre de combustion). Il me semble avoir vu un tel dispositif sur un site anglais.
Est-ce contre indiqué ? pourquoi ?

 26/11/2013 22:35  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
Salut Stef,
Le tube autour du heat riser, pourquoi pas, mais :

-le tube doit être en inox car le cuivre va bruler dans des fumées si chaudes.
-le passage des parois n'est pas évident : le conteneur isolant et le baril, avec les risques de fuites inhérents.
-la température de l'eau va monter très vite, il faudra surement un circulateur ou alors un feu très court (ok dans les maisons passives), ou encore un ballon de très grande capacité.
-il y a un risque que la température faible de l'eau forcément en dessous de 100° compromette la post-combustion dans la cheminée interne qui arrive vers 600-800°

Je n'ai cependant expérimenté que la version avec serpentin autour du baril, et je peux dire que c'est super efficace, une autre solution, pourquoi pas ? mais je n'ai pas assez de recul en la matière.

A bientot
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 27/11/2013 08:44  

Status : hors ligne

STEPH07

Utilisateur

Graines
Enregistré: 25/11/2013
Réponses: 4
Merci pour ta réponse, effectivement quelques contraintes, notamment le passage des parois. La réalisation serait un peu plus complexe et délicate et comme tu le dis, destinée à une utilisation différente : chauffer d'avantage la maison avec l'eau chaude stockée et le plancher chauffant qu'avec le poêle. Et dans ce cas je m'interroge sur l’intérêt de réaliser un poêle de masse si l'idée principale est de chauffer essentiellement l'eau plus rapidement.
Ton installation est quand même vraiment très bien. Quelques questions :
Quel est le volume de ton ballon ?
Quelle est la surface de ton plancher chauffant ?
Quelle est la surface de tes panneaux solaire ?

 27/11/2013 09:36  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
Bonjour,

J'ai 4m² de panneaux solaires
Ballon de 500 litres avec 2 échangeurs et pas de résistance elec.
Plancher chauffant 80m² (tout le RDC de la maison)

Le plancher chauffant fonctionne très très bien, mais dans une maison bien isolée, c'est un peu compliqué de trouver le bon équilibre entre le chauffage, et l'eau du ballon.
Dans mon cas, la maison est déjà chaude grâce au rayonnement du rocket avant que le plancher chauffant ne s'enclenche. La consigne est d'envoyer l'eau chauffée par le rocket dans le plancher avec une vanne 3 voies après que le ballon est dépassé les 55°. A ce moment la, la maison est assez chaude (22° mini) et on arrête généralement le feu.

Cependant, les fois ou le plancher chauffant a été chauffé (6-8 heures), on pourrait se passer de chauffage pour 2 ou 3 jours ! alors que l'on va continuer à puiser dans le ballon et le vider de son eau chaude....

Bilan : je dirai que le plancher chauffant est un luxe superflu dans une maison légère (ossature bois) si elle est bien isolée. Cependant, il permet de faire un délestage en cas de surchauffe (rarissime) et de chauffer les pièces éloignées.
J'ai un ami qui a installé 2 radiateurs à eau de chauffage central dans 2 chambres les plus lointaines du rocket, et cela fait tout aussi bien l'affaire.
Dans les deux cas, cela demande quand même une installation de plomberie-régulation importante, assez couteuse, et pas forcément facile à poser pour un débutant (que j'étais).

Dans mon cas, j'ai eu l'opportunité d'acheter tout le matos pour le plancher chauffant pour environs 500€ (tubes, crochets, nourrices à débit réglable). Alors quand j'ai coulé ma dalle-chape-terre cuite, j'en ai profité pour l'installer, même s'il ne servait pas, c'était pas un trop gros investissement.

A bientôt
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 29/11/2013 20:26  

Status : hors ligne

STEPH07

Utilisateur

Graines
Enregistré: 25/11/2013
Réponses: 4
Encore merci pour ces informations et le partage.
Ma réflexion va continuer encore un peu.

 30/12/2014 00:14  

Status : hors ligne

ManuTaden

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 22/12/2014
Réponses: 91
Bonjour,
Dans cette installation il n'y a pas d'ECS ?
Juste de l'eau chaude pour le chauffage de l'habitation via un plancher chauffant ?
L'ECS serait possible en remplaçant le ballon par une version "solaire combiné" tel que les ballons proposés par APPER ?

Mais est qu'il n'y aurait pas une solution plus économique ?

Je démarre la rénovation d'une maison, dont la configuration ne me permet pas d'avoir un seul foyer au centre :
il s'agit d'une longère : 12 m de façade, 6 m de profondeur, avec une salle de bain en "verrue parpaings" au nord et une chambre à l'étage.
Donc j'ai prévu un poele avec production d'eau chaude mais j'ai besoin d'avoir à la fois des radiateurs (2 ou 3) et de l'ECS. Et là, je ne trouve pas de solution simple, financièrement accessible et ne ressemblant pas à une usine à gaz.

Si vous avez une idée je suis intéressé.
Merci

 30/12/2014 09:47  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
Salut Manu,

Tu as pas bien lu, l'ECS c'est ce que je produis en priorité sur mon installation d'eau chaude, le plancher chauffant n'est qu'un appoint qui n'est mis en route qu'une fois que l'ECS a atteint 65° dans le ballon.
On peut utiliser quelques radiateurs à accumulation à la place du plancher chauffant.

Mon installation ressemble un peu à une usine à gaz mais en réalité c'est assez simple. Ca a l'air "touffu" parce que toutes les canalisations sont apparentes mais ce n'est que du basique raccordement de tuyaux d'eau sur les bons échangeurs.
C'est l'inverse d'une pompe à chaleur, qui elle est une vraie usine a gaz Wink

Y'a aussi quelques prix dans les premiers posts de ce fil de discussion, pour te faire une idée.

Par ailleurs, je travaille en ce moment sur un échangeur installé dans le baril, je ne sais pas encore ce que sera le résultat car je viens à peine de trouver un cumulus (youhou !! ), mais j'espère bien récupérer plus de calories au bénéfice de l'eau (et un peu moins pour la banquette bien sur..).
D’autres personnes en parlent aussi sur des forums anglophones.
http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3409

A bientôt
Cédric


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 30/12/2014 10:28  

Status : hors ligne

ManuTaden

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 22/12/2014
Réponses: 91
Effectivement je n'avais pas compris que tu faisais ECS et chauffage.
en principe il y a deux réseaux différents d'eau chaude dont celui du chauffage qui fonctionne en circuit fermé.
Sur le dessin il y a 2 échangeurs dans le ballon : solaire et rocket stove mais pas de double circuit, c'est pour celà que je posais la question de l'ECS ?
j'ai déjà vu une installation avec deux ballons et deux installations solaires et une chaudière bois, j'avais trouvé ça très compliqué.

merci des infos, je vais continuer mes lectures.

 06/02/2015 17:54  

Status : hors ligne

Beaupret

Utilisateur

Graines
Enregistré: 06/10/2014
Réponses: 4
Bonjour,
Très intéressée pour construire un rocket stove afin de produire l eau chaude sana electricite, j ai lu les échanges de message et suis en incompréhension sur un truc. Comment le bidon en fer isole pour la chambre de combustion peut être assez chaud pour chauffer des conduits de cuivre?
Je dis ça parce que j utilise un cuit bois économe et je peux toucher la paroi du bidon externe sans me brûler. Alors j essaie de faire le lien avec le rocket stove et la production d eau chaude et je ne comprends pas . Si quelqu un peut m eclairer merci

 06/02/2015 18:22  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Salut Beaupret,

Dans le rocket stove, on charge le bois verticalement, le feu est attiré horizontalement dans le tunnel de combustion puis remonte dans la cheminée interne (isolée) puis frappe le haut du baril. Ensuite, la fumée redescend entre le conteneur d'isolant (qui isole la cheminée interne) et le baril.

A ce stade, la fumée est vraiment très très chaude et le baril est brûlant. Donc ça suffit à chauffer de l'eau qui circule dans un serpentin enroulé à l'extérieur du baril.

Pour être à un endroit où la chaleur est plus intense, on pourrait mettre le serpentin à l'intérieur du baril mais ça pourrait perturber le fonctionnement du rocket et le tuyau aurait à subir une corrosion très forte.

Cette image illustre bien ce qui se passe (sans production d'eau chaude) : http://www.richsoil.com/images/rocket-mass-heater-diagram.png

Bonne soirée

 06/02/2015 19:19  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 151
bonjour

concernant la corrosion au contact des gazs chaud , soyez rassuré , j'ai moi meme posé la question a "fifi" , et pour le cuivre en contact avec les condensats corrosifs , le probleme ne se pose pas Smile
http://www.ventarelle.com/?page_id=658
une bonne nouvelle!
Apres , pour les autres problemes , genre evacuation des condensats , la question reste entiere si on projete de mettre le serpentin a l'interieur du baril.

 08/10/2016 20:11  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
Salut,
Je déterre pour mettre en lien les mesures de températures de cet échangeur, et d'autres ici

Cedric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 11:17 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire