Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 24 mai 2017 - 10:02

Première|Précédente|123456|Suivante|Dernière

 24/05/2013 08:02 (Lu 71993 fois)  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bonjour à tous !
Après cette longue pose hivernale qui nous aura tenus loin du chantier, nous voici de nouveau en action à Bazouges-la-Pérouse ! Le rocket, construit l'automne dernier, sèche encore... c'est qu'en Bretagne, l'humidité a été et est encore de la partie... Nous ne l'avons pas encore remis en route mais cela ne saurait tarder - je donnerai quelques nouvelles de son tirage le moment venu (pour rappel, nous avions eu des problèmes par temps froid et peut-être aussi à cause de la longueur du banc par rapport à la cheminée extérieure ...) !

Bref, puisque nous sommes de retour et que la maison se termine enfin, de nouvelles envies nous saisissent et finalement, nous nous sommes dit que c'était trop bête de ne pas profiter du monstre pour produire l'eau chaude. Le hic, c'est que Julien et moi sommes de véritables quiches (ou nouilles, c'est selon) et qu'on ne comprend pas le système... Notre plomberie est en per et nous avons donc posé un tuyau (bleu) de la nourrice jusqu'au pied du rocket - qui attend une connexion avec le cuivre - et un autre tuyau (rouge cette fois) qui suit le même chemin mais normalement, avec de l'eau chaude dedans, et jusqu'au ballon... Jusqu'ici, je crois qu'on a compris, mais c'est ensuite que c'est plus compliqué pour nous : quelqu'un (Cédric ?) pourrait-il nous faire une explication bien détaillée et très simple (comme si qu'on était des 'tits enfants...) sur tout ça ? Quel genre de ballon faut-il acheter ? qu'est ce que le vase d'expansion ? le circulateur ? doit-on forcément avoir une installation si compliquée (j'ai bien regardé ton picasa et ça me donne un peu le vertige !) ?

Je m'arrête là puisque j'imagine que vous aurez compris sans peine que moi, je n'y comprenais presque rien ! Oops!

Belle journée à tous,
Dorothée.

 24/05/2013 08:46  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
Je te donne rapidement la solution la plus simple :

Un tube cuivre de 20/22 enroulé autour du baril chauffé pendant le feu. 8 à 10 tours pour un échange suffisant.

Un ballon d'eau chaude "normal", pas trop loin, et surtout plus haut que le rocket. -complètement plus haut- sinon risque de thermosiphon inversé : le ballon va chauffer le rocket quand il tourne pas.

Le haut du serpentin de cuivre relié en haut du cumulus.
Le bas du serpentin de cuivre relié en bas du cumulus entre le groupe sécurité et l'arrivée d'eau froide du ballon.

Le thermosiphon étant basé sur une convection naturelle : l'eau chaude va monter toute seule, il faut des tuyaux assez gros pour pas freiner la circulation, le 20/22 est ok.

Si on freine trop la circulation, ca va bouillir dans le rocket avant que l'eau n'arrive dans le ballon.

Il faudrait pour bien faire du cuivre tout le long, le PER ne résistant que peu en haute température+pression, c'est souvent indiqué sur le tube lui même.

Le tuyau chaud du circuit, celui qui relie le haut du rocket au haut du ballon DOIT être en pente montante tout le long, et ne doit jamais redescendre sinon cela bloque le thermosiphon.

Voila, c'est un peu long à expliquer, et je vais essayer de trouver un shéma, mais c'est de LOIN la solution la plus simple : pas de pompe circulateur, pas de vase d'expansion, pas de sondes, pas de gestion electronique.

Si tu ne peux pas respecter la pente, ou si le cumulus est trop bas, il faudra installer quelque chose de plus compliqué.

A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 24/05/2013 11:38  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Ok !
un grand merci pour ta promptitude : t'es imbattable !
Il y a encore 2 ou 3 choses que je ne comprends pas bien... mais cela pourrait s'éclaircir avec le schéma...
Si je t'ai bien compris, l'arrivée d'eau froide (le tuyau qui vient de la nourrice) passe aussi par le ballon et ne va donc pas directement au rocket - ça me semble bizarre - ?? Et, dans mon souvenir, un ballon d'eau chaude classique ne dispose pas d'entrée à son sommet, mais uniquement à ses fesses...

Par ailleurs, quelqu'un nous a dit qu'on pouvait aussi fabriquer nous-mêmes un chauffe-eau solaire (avec des radiateurs en fonte, etc... on ne s'est pas encore penché sur la question...) pour prendre le relai l'été (s'il revient un jour...) et que pour cela, il fallait un ballon échangeur (?) : est-ce nécessaire à ton avis ? ou bien le rocket peut-il aussi nous fournir l'eau chaude l'été, avec un 'tit feu de rien du tout qui suffirait pour l'eau sans chauffer la masse en même temps ?
Si on retenait cette éventualité, c'est donc un ballon échangeur qu'il nous faudrait acheter et l'installation serait-elle alors la même...?

(mon dieu, c'est bien plus simple d'élever ses murs en bauge !!)

Merci à toi, encore !

 24/05/2013 15:42  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
Re

Le ballon avec les deux sorties en bas c'est pas un problème, a condition que tu respectes la pente ET que le tuyau chaud soit tout au long du circuit plus haut que le tuyau froid.

Par contre, le tuyau froid qui va dans le rocket ne doit pas venir de la nourrice. Il faut que tu mettes un té entre le groupe sécurité et le ballon. Le groupe sécu a un clapet anti-retour qui empèche complètement le thermosiphon.

Un chauffe-eau solaire avec un radiateur peint en noir, derrière une vitre, dans un cadre en bois et avec de l'isolant dessous, c'est faisable pour presque rien en effet.
Et dans ce cas il faut effectivement un ballon avec un échangeur pour pouvoir passer du glycol au lieu de l'eau. L'eau ca gèle dehors l'hiver dans le panneau. Le glycol reste liquide de -30° à +140°.

Il est aussi possible d'avoir les 2 ballons en série.

Compter sur le rocket toute l'année pour chauffer l'eau c'est pas une bonne idée à mon avis. Tu vas devoir l'allumer assez souvent pour chauffer ton eau et ca va finir par beaucoup chauffer ta maison en été. Alors que solaire l'été (avec 4-6m² de panneaux plans) c'est suffisant pour l'autonomie en eau chaude.

Quand je dis que ca m'arrive de le faire, c'est genre 3 fois dans l'été, quand il a fait gris pendant 2 semaines d'affilée...

Quelques tuyaux bien disposés et un ballon d'eau chaude c'est très très simple comme installation. Bien plus simple que ce que nous impose la nouvelle RT2012 par exemple, ou les ballons à résistance sont bannis et nous imposent une pompe à chaleur pour chauffer l'eau : groupe chaud + groupe froid à l'extérieur, gaz réfrigérant, pompes, régulations electroniques, plomberie, ventilateurs, dégivrage etcccc, pour le coup on est dans l'usine à gaz de competition, et tout ça pour 4 fois plus cher qu'avant, sous prétexte d'économies d'energie....sic...

En le fabriquant, tu verras que c'est un jeu d'enfant et assez économique de monter tout ca.

A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 25/05/2013 07:51  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Ok.
Alors, ce té au niveau du groupe de sécurité, il faut que je le positionne à l'arrivée d'eau froide : mon eau froide arrive, passe par ce té et au lieu de filer dans le ballon, elle sort par en bas, vers le rocket, c'est ça ??
Puis, elle va jusqu'au rocket et fait le tour du baril dans son tuyau en cuivre, pour enfin sortir par le haut et rejoindre, toujours en montant, le ballon, au niveau du trou initialement prévu pour la sortie d'eau chaude ?? Mais alors, par où se fait la sortie qui va vers la nourrice d'eau chaude ?
(note que je suis bien navrée d'être aussi bête...)
Tu nous ferais un petit dessin pour que je comprenne un peu mieux et que j'ose me lancer dans l'installation ?
Concernant la pente, le rocket est à la hauteur standard et le ballon pourrait être à un bon mètre au-dessus de lui, c'est tout : est-ce suffisant (sachant qu'ils seraient éloignés d'environ 2 mètres) ?

Pour le chauffe-eau solaire à 3 francs 6 sous, nous sommes motivés (c'est un premier pas !) et nous ferons donc ça pour l'été prochain !
J'ai brièvement cherché sur le net mais je n'ai trouvé que des systèmes avec des tuyaux de cuivre qui serpentent sous des plaques de fonte de radiateurs coupés en deux... celui qui nous en a parlé nous disait qu'il suffisait de se procurer les vieux radiateurs en fonte et de faire circuler dedans du glycol... il faut poursuivre les recherches...

Tiens, je savais que la RT2012 était tout à fait folle, mais je n'avais pas connaissance de ces histoires de pompes à chaleur... ça va devenir bien difficile d'autoconstruire sa maison à moindre frais...c'est triste...


 25/05/2013 10:08  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
Alors, ce té au niveau du groupe de sécurité, il faut que je le positionne à l'arrivée d'eau froide : mon eau froide arrive, passe par ce té et au lieu de filer dans le ballon, elle sort par en bas, vers le rocket, c'est ça ??

Non, l'eau froide va dans le rocket ET dans le ballon.
Idem pour l'eau chaude : le raccord du ballon est dirigé vers la nourrice ET vers le haut du rocket, ainsi le circuit d'eau du rocket est en parallèle du ballon.

1m au dessus à 2m plus loin c'est très bien. Fais bien attention que le bas du ballon soit plus haut que le haut du serpentin de cuivre.

Voila quelques précisions sur l'ECS et RT2012 http://rt2012-leguide.com/rt-2012-et-eau-chaude-sanitaire
Ce qui au départ est une bonne chose d'éviter de chauffer son eau avec une energie "noble" comme l'electricité. Alors ils le font toujours mais en consommant moins, et avec l'usine à gaz habituelle, car un chauffe-eau thermodynamique, c'est comme une clim..... voila comment faire durer le nucléaire en france.
Je parle de PAC, parce que bien sur, la norme "autorise" l'utilisation d'autres systèmes comme le solaire en appoint ou le gaz, mais on sait très bien que la majorité seront des PAC.

Enfin trève d'abérration législative et voila le schéma du rocket ECS , attention j'ai été dessinateur professionnel, mais c'était surement dans une autre vie !
Rocket chauffe-eau

L'eau chaude dans le rocket est plus légère et a donc envie de monter. Elle le fait si rien ne l'en empèche.
Comme le circuit est bouclé (fermé) elle pousse lentement l'eau froide du bas du ballon qui se retrouve en bas du rocket.
L'eau froide en bas du rocket se fait réchauffer par le feu, devient plus légère et se met à monter.
Le circuit reste en circulation tant qu'on chauffe le rocket et que l'eau dans le serpentin est plus chaude que celle du ballon.

Le thermosiphon, c'est donc une pompe naturelle mise en mouvement par la convection.
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 25/05/2013 10:29  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1273
Localisation:Surgères
Merci pour le schéma Cédric. Il me reste une question : si tu souhaites utiliser de l'eau chaude lorsque le rocket n'est pas en fonctionnement, est-ce un mélange d'eau chaude et d'eau froide qui est distribué ? Et si oui, comment éviter cela ? Et si non, pourquoi ? Smile

 25/05/2013 11:03  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
Salut Pascal,
C'est le shéma de base, et suivant les configurations, il y aura peut-être de petites modulations à apporter, une vanne d'un coté, ou un rétrécissement de tube de l'autre....un plombier qui connait le thermosiphon vous en dira plus que moi.

Alors la solution du mystère : pourquoi l'eau chaude qu'on va tirer viendra du ballon chaud plutôt que directement à travers le serpentin froid du rocket éteint ?

J'ai 2 hypothèses :

Le circuit dans le rocket est beaucoup plus long (de 20 mètres) que celui du ballon. La nature est fainéante, l'eau empruntera le chemin le plus court.
Il n'est pas exclu qu'un peu d'eau froide passe quand même mais ce n'est pas génant, le flux principal viendra du ballon.
Il est possible que la position haute du ballon crée aussi une pression légèrement supérieure par gravité, mais je suis sur de rien à ce niveau-la.

Ce dont je suis sur par contre, c'est que je l'ai vu fonctionner en vrai, on a de l'eau chaude même quand le rocket a fini son feu.

Par contre chez Guillaume, qui a plus de 10mètres de tube entre le rocket et le ballon, il a réussi à lancer un thermosiphon mais tellement lent que ca bouillait dans le rocket avant de réchauffer le ballon.
Aussi, le bas de son ballon est à la même hauteur que le milieu du serpentin du rocket, cela amorce l'été un thermosiphon inversé et réchauffe son rocket avec l'eau du ballon chauffée par la résistance....Il a du ajouter un circulateur et maintenant tout va bien.
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 25/05/2013 19:41  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Super !
En réalité, cette affaire de production d'eau chaude, c'est un jeu d'enfant !
(où l'on constate encore une fois qu'un bon schéma reste toujours plus clair que la plus limpide des explications... surtout quand le dessinateur se situe si loin de l'amateurisme !!)

Bon, je crois bien que j'ai tout pigé - et c'était pas gagné - et qu'a priori, on va se lancer d'ici peu...
Une question toutefois : si on se procure un ballon à échangeur, en prévision d'un chauffe-eau solaire, le système pourra-t-il rester le même ??

(je n'ai pas encore jeté d'oeil sur ton lien vers la RT...)

Une belle soirée à vous (Cédric et Pascal, et les autres aussi) et encore mille mercis pour votre aide toujours si précieuse et si généreuse !

Dorothée.

 25/05/2013 19:58  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
Je suis content que tout cela te soit utile, et je l'espère à d'autres parcourant le forum en silence, a qui j'envoie un cordial bonjour !

Tu pourras utiliser ce système avec un ballon échangeur :

Soit en utilisant ce thermosiphon sur le nouveau ballon avec le rocket et l'échangeur pour le solaire uniquement.
Soit en utilisant 2 ballons en série : le ballon solaire autonome en premier, qui envoie son eau chaude dans l'entrée froide du 2eme, qui lui est post-chauffé par le rocket.
Soit en utilisant l'échangeur à la fois pour le rocket et le solaire, mais la faudra prévoir quelques vannes et séparation de circuits, plus complexe.
Soit en utlisant un ballon double échangeur, l'un pour le rocket, l'autre pour le solaire.

Dans tous les cas, le thermosiphon est possible à condition que le ballon soit plus haut que la source de chaleur et que le tube chaud monte

Tu peux zapper la page sur la RT2012, c'est ni très ingénieux, ni très intéressant.

Tant qu'on y est, faudrait que je dessine la version complexe pour ceux qui ont le ballon plus bas que le rocket, avec la touffe de pompes, vase d'expansion et tout le tralala (plancher chauffant, solaire etc....) Enfin pas trop motivé pour l'instant, y'aurait-il un volontaire dans le coin ?

A bientôt, et surtout on veut des photos et un retour d'expérience sur la réalisation !!!
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 25/05/2013 20:24  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bah oui, bien sûr qu'on fera des photos et qu'on vous dira si ça fonctionne bien !
Pour le moment, on a juste déshabillé le baril et maintenant, il nous faut acheter le cuivre et l'enrouler... puis acheter le ballon à échangeur - diable ! c'est bigrement cher ces choses-là ! D'ailleurs, j'ai vu que des boîtes en proposaient en acier ou en cuivre... quelle différence (à part le prix) ?
(on va tenter de rallumer la bête demain... 1er essai après quelques 5 mois d'arrêt... j'imagine qu'on va déchanter et noircir tous les jolis badigeons blancs...!)


Et puis, pour Pascal, on pense bien à remplir la fiche sur notre rocket, mais vu qu'il n'est pas encore en action, on préfère attendre tu comprends...


Je vois que tu enfonces et renfonces le clou sur la hauteur du ballon : oui, d'accord, très bien ! On s'est même décidé à acquérir un ballon à petites capacités afin de pouvoir le mettre le plus haut possible ( et aussi parce que comme ça, il sera moins lourd... vu que nos cloisons sont ce qu'elles sont, je ne leur fait pas trop confiance pour supporter un poids de 200L !! et puis enfin, à 2, a-t-on besoin d'autant d'eau chaude au quotidien, franchement ?! donc : 75L, et ça ira très bien)

Quant à l'échangeur, j'ai l'impression qu'on va en prendre un simple qui servira pour le glycol du solaire... on opterait donc pour la première de tes possibilités, à moins que tu argumentes fortement en faveur d'une autre - et que je comprenne pourquoi !

Je veux bien me coller au dessin du schéma plus complexe... mais bon, faudrait que tu m'expliques très très très longtemps et clairement et... pour que ça vaille le coup !

à bientôt oui,
Dorothée.

 25/05/2013 21:24  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
Le cuivre est bien meilleur conducteur de chaleur que l'acier, et en plus il ne rouille pas.
En gros, une cuve en cuivre c'est à vie alors qu'en acier c'est bon à changer après 10 ans, enfin je dis ca au pif..mais vu la quantité de cumulus qu'on croise en déchetterie ca doit pas en être loin.

Pour rallumer un rocket froid sans massacrer la déco, penses à préchauffer les conduits en brulant un peu de papier dans les trappes de visite que t'as certainement placé judicieusement ! Commence par celle qui est le plus éloignée du foyer.

Par contre, un ballon de 75litres c'est tout petit comparé à la puissance du rocket ! j'ai peur qu'il soit chaud très vite voire trop chaud, alors au choix :
-risque de brulure
-risque d'éclatement des tubes car ca bout dans le rocket
-risque de devoir faire un feu très court, et d'avoir la maison pas assez chaude mais de l'eau surchauffée.

Un thermomètre dans le ballon pourrait être une bonne idée pour pouvoir surveiller la température de l'eau. On peut l'insérer à la place, ou à coté du thermostat habituellement monté sur les cumulus électriques.
L'ECS (eau chaude sanitaire) est ok entre 40° (pour le confort) et 70° (pour ne pas se bruler). Un rocket surdimensionné peut la faire monter à plus de 90 et la ça devient vraiment dangereux.

Après, la taille du ballon dépend de plein de choses :
-combien de personnes dans la maison ?
-douche ou bain, ou les 2 ?
-lave vaisselle ou vaisselle à la main ?
-besoin de chauffage de la maison (le besoin de chauffage et le besoin en ECS sont assurés par le rocket, l'idéal est que tout soit dimensionné pour qu'ils soient synchro)

Pour résumer, la différence entre un ballon de 75 et un ballon de 200L c'est la température finale de l'eau à l'intérieur, car le rocket amènera autant de calories au total : ca demande autant de calories pour faire gagner 10° à 100litres d'eau que 5° à 200litres.

Il est aussi possible de revoir à la baisse le nombre de tours de cuivre autour du baril, ainsi on réduit l'échange avec l'eau et on diminue les apports au ballon.

J'ai peur de ne pas être assez qualifié pour faire un bon dimensionnement de votre système, je peux te guider mais il faudra rester vigilant de ton coté, voire apporter quelques modifications adaptées à ton cas.

Quant à l'échangeur, j'ai l'impression qu'on va en prendre un simple qui servira pour le glycol du solaire

Nikel !
N'avez-vous pas un grenier pour mettre -ce- ballon ?
Vous pouvez aussi fabriquer une plateforme en structure bois de 2m de haut accrochée au mur ET posée au sol pour supporter le poids du ballon. 200 litres d'eau + la cuve ça pèse moins de 300kg, c'est pas énorme, il suffit de voir comment sont faits les trépieds de cumulus habituellement, c'est plutôt frêle et pourtant ça tient bien.
http://www.bricodiscount.eu/product_info.php?products_id=467
Cette structure peut même devenir un meuble de rangement.
D'autre part, il existe des ballons plus tassés, assez large et pas très haut, idéal pour les plafonds bas.

Bon j'arrête, un jour peut-être je posterai un truc court !
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 26/05/2013 09:10  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Oui, te lisant, j'en arrivais à la même conclusion que toi : moins de tour autour du baril... combien...? faudrait diviser par 2 ou 3 j'imagine... mais bon, c'est évident que je n'ai pas trop envie de risquer l'explosion ou la brûlure...!
On va réfléchir à ça... c'est certain que le support bois (on y avait pensé) serait une bonne solution... mais il faut voir aussi que 200L c'est beaucoup d'eau, beaucoup trop... :
- nous sommes 2 (et le resterons !)
- l'installation ne comporte qu'une douche
- nous ne faisons pas la vaisselle (à la main) à l'eau chaude systématiquement...

du coup, en eau chaude, on doit utiliser à peine 50L par jour... tu comprends pourquoi les 200L nous semblent un peu démesurés...

Peut-être qu'il y aurait moyen de faire un tout petit feu pour faire chauffer l'eau et d'inventer un système pour couper l'arrivée d'eau vers le rocket, histoire de pouvoir chauffer la maison sans risque d'explosion ?? mais même si on coupe l'arrivée d'eau, il faudrait vider le système à chaque fois non ??

Et tant que j'y suis, t'as un tuyau pour trouver un ballon échangeur sans perdre les 2 bras ?? et merci pour les infos sur le cuivre... car quitte à se faire assassiner, autant le faire pour toujours ! (je dis ça, mais si la différence de prix est du simple au double, ça va coincer quand même...!)

Et continue les longs posts, moi, c'est comme ça que je les aime !!


 26/05/2013 13:43  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1273
Localisation:Surgères
Dorothée,

Avec l'eau chaude sanitaire produite par une énergie renouvelable comme le solaire ou le rocket, il peut être intéressant d'avoir de l'inertie et donc une grande capacité de stockage. 200 ou 300 litres permettraient, dans votre cas, d'avoir plusieurs jours de réserve en cas d'absence de soleil ou de feu.

 26/05/2013 13:52  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
D'accord avec Pascal, à condition que la maison soit super isolée et n'ait pas besoin de feu quotidien pour son chauffage. Elle est isolée comment au fait ?
Le site dont je parle précédement bricodiscount semble avoir des fin de séries de grandes marques à prix convenable.
Il me semble que le serpentin court (mais de combien ?1/3 surement ?) soit la solution la mieux adaptée à ton cas. La purge systématique pour éviter la surchauffe n'est pas une solution simple et pratique.

Hourrah !, j'ai fait court !
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 26/05/2013 17:44  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bien, bien... je vais donc me plier aux circonstances et à vos arguments... et chercher un ballon à échangeur en 200L qui ne soit pas hors de prix ! Par contre, nous avons une légère contrainte : si on veut que le bas du ballon soit plus haut que le haut du rocket, il ne nous reste que 125cm, ou sinon, faut s'enfoncer dans l'isolation sous toiture ! On ne peut donc pas aller au-delà de 200L, mais j'imagine que c'est largement suffisant pour permettre à tout ça de bien fonctionner sans risque non ? On ne changerait donc rien à ton schéma Cédric, et on garderait le même nombre de spires autour du baril et hop ! voici de l'eau chaude !

Quant à l'isolation de la maison : 25/30cm de laine de mouton insufflée sous le toit, murs en paille au nord, murs en bauge au sud et sol en terre aussi (45cm de hérisson, 25cm en moyenne de barbotine paille et dernière couche en bauge...). J'imagine (et j'espère) que l'isolation est bonne et qu'il n'y aura pas de perte de chaleur... on verra le moment venu !


Par ailleurs, je profite de cette discussion pour faire une petite parenthèse : nous avons aujourd'hui tenté de remettre le rocket en action et, hélas ! il n'a pas voulu tirer (2heures de feu et décidément, rien à faire...). Julien a utilisé la technique du préchauffage en plaçant du journal enflammé dans les trappes de visites en commençant par la plus éloignée (nous sommes très disciplinés !) ; en arrivant au niveau du cendrier, voulant faire du zèle, il a tenté d'en allumer une ici aussi mais il n'a pas réussi : ça tirait trop vers la cheminée extérieure - un bon signe ! Mais à part ça : fumées et flammes au rendez-vous au-dessus du foyer... Réfléchissant un peu, nous nous sommes dit que le problème semblait venir du rocket plutôt du banc et de la cheminée ext. et avons conclu qu'il serait sans doute très judicieux d'enlever nos fameuses cales, au sommet du baril (pour le souvenir, voici la photo desdites :
43


et même, pour s'assurer le meilleur tirage possible, d'ajouter 1cm pour obtenir non plus 5cm mais 6cm...
Qu'en pensez-vous chers messieurs ??

(je vous avoue que c'est toujours très décevant comme petit moment ! et qu'on se dit que ce serait bien de ne pas galérer encore et toujours... !)

Alors alors ???

 26/05/2013 20:56  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1273
Localisation:Surgères
il ne nous reste que 125cm


A noter qu'il existe aussi le chauffe-eau horizontal

BALLON SOLAIRE ECS HORIZONTAL


Les Ballons horizontaux PIACEZINC sont essentiellement utilisés pour les montage en thermosiphon. En effet, la technologie de la double paroie permet au liquide solaire " d'envelopper" l'eau sanitaire pour la mener à la bonne température. Nos ballons sont équipés en appoint d'une résistance électrique et pour la sécurité une anode magnésium. Ils ont des capacités de 85,120,170,200,230 et 300 litres permettant ainsi de répondre aux plus grandes demandes.


Pour les cales, il ne faut jamais les utiliser Mr. Green

 27/05/2013 08:19  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
C'est triste à dire, mais je m'y perds un peu !
Je viens de regarder la marque du ballon horizontal que tu m'a montré Pascal, et je ne pige pas bien... mais bon, en prenant, le temps, je vais finir par trouver ce qu'il nous faut ! C'est pourtant simple : un ballon à un échangeur de 200L... mais il y a toujours un grand nombre de spécificités en plus qui m'embrouillent un brin les neurones !!

Quant aux cales, hé béh, on va les enlever, dès cet après-midi ! ce qui est étonnant, c'est qu'il a connu 10 jours de fonctionnement au poil en novembre ce petit rocket...

Allez, une belle journée à vous - sous le soleil, oui oui, en Bretagne, il y en a autant qu'ailleurs !



 27/05/2013 09:09  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
Bonjour,

Ton rocket peut marcher avec les cales une fois qu'il est chaud, mais en démarrage à froid c'est trop galère. Comme Pascal je pense que ca va bien changer les choses de les enlever.Quand à lever a 6cm c'est peut-être pas nécessaire, la surface obstruée par les cales est supérieure à ce que tu gagnes en levant d'1 cm.

Ta maison semble bien isolée, il est probable que tu ne fasses pas du feu tous les jours, ainsi le ballon de 200litres te permettra de stocker assez d'eau chaude pour quelques jours.

Cela m’intéresserait de voir quelques photos du démontage, et de l'état des surfaces intérieures (suie, couleur, oxydation ...).
J'entends souvent que le baril ne peut pas résister longtemps à un feu si fort, et pourtant, nous sommes nombreux à le prouver tous les jours, je suis intéressé par des rapports de démontage !

Bonne journée ensoleillée,

Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 27/05/2013 18:26  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Le chargeur de pile est cassé... du coup, pas possible de faire des photos avant l'achat d'un autre...! Et tout est maintenant refermé...
Je peux te dire que le bidon se porte très bien (mais ce n'est pas nos feux qui l'auront endommagé...) et que la couleur du ballon contenant l'isolant est noire : noire noire noire - et c'est très beau ! Il y avait de la cendre en haut de la cheminée (1 bonne louche à vue de nez) et les briques servant de cales étaient elles aussi couvertes de suies. Quant à la cheminée interne, elle est aussi noire à l'intérieur et évidemment sans dommage. Il y avait de fines couches de suie (?) qui s'étaient détachées : genre des lamelles que tu ne peux pas prendre sans les désintégrer...
J'ai donc tout enlevé aujourd'hui et le tirage était meilleur, mais tout de même pas top : ça refoulait régulièrement, comme si les fumées ne parvenaient pas à trouver leur chemin... Quasi aucune fumée à la sortie de la cheminée ext. Le banc est encore bien humide, j'imagine que ça condense pas mal... on a brûlé 4 petits bouts de bois (bûche de 8cm fendue et refendue en 4) et laisser tout ça tranquille... on recommence demain !
On se demandait si ce n'était pas la longueur de notre banc et le nombre de coudes (voir dans l'album le schéma) qui posait problème...
Je m'arrête là parce qu'il faudrait sans doute reprendre mon post de l'hiver histoire de ne pas nous égarer ici...!

Ok pour le 200L, j'ai lancé les recherches et on va opter pour ça. C'est un rêve ce que tu me dis sur la fréquence des feux ! Si ça pouvait se réaliser... ouaouh !
J'vous tiens au courant de l'avancée de tout ça !

Allez, une belle soirée de printemps à tous,
Mille mercis encore !

 02/06/2013 17:49  

Status : hors ligne

mido66

Utilisateur

Graines
Enregistré: 11/11/2012
Réponses: 5
Quote by: Pascal B.

Merci pour le schéma Cédric. Il me reste une question : si tu souhaites utiliser de l'eau chaude lorsque le rocket n'est pas en fonctionnement, est-ce un mélange d'eau chaude et d'eau froide qui est distribué ? Et si oui, comment éviter cela ? Et si non, pourquoi ? Smile



Bonjour,

Je ne comprends pas pourquoi ce T au niveau du groupe de sécurité!!!

J'ai réalisé un chauffe eau solaire de 300 litres et 2 panneaux de 2 m2 chacun
1) l'arrivée d'eau sanitaire aliment le ballon en eau
2) j'ai enlevé la plaque ou il y a la résistance et l'ai remplacé par une plaque percée de 2 orifices pour le passage de tubes en 20/22, un passage pour l'entrée eau chaude des panneaux et placé en haut du ballon le second pour le retour au panneaux placé en bas du ballon, ainsi le système et en circuit ouvert, pas besoin de T au groupe de sécurité.
Les panneaux peuvent être remplacés par un Rocket stove

 02/06/2013 17:49  

Status : hors ligne

mido66

Utilisateur

Graines
Enregistré: 11/11/2012
Réponses: 5
Quote by: Pascal B.

Merci pour le schéma Cédric. Il me reste une question : si tu souhaites utiliser de l'eau chaude lorsque le rocket n'est pas en fonctionnement, est-ce un mélange d'eau chaude et d'eau froide qui est distribué ? Et si oui, comment éviter cela ? Et si non, pourquoi ? Smile



Bonjour,

Je ne comprends pas pourquoi ce T au niveau du groupe de sécurité!!!

J'ai réalisé un chauffe eau solaire de 300 litres et 2 panneaux de 2 m2 chacun
1) l'arrivée d'eau sanitaire aliment le ballon en eau
2) j'ai enlevé la plaque ou il y a la résistance et l'ai remplacé par une plaque percée de 2 orifices pour le passage de tubes en 20/22, un passage pour l'entrée eau chaude des panneaux et placé en haut du ballon le second pour le retour au panneaux placé en bas du ballon, ainsi le système et en circuit ouvert, pas besoin de T au groupe de sécurité.
Les panneaux peuvent être remplacés par un Rocket stove

 02/06/2013 18:21  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
Dans ton cas, pas besoin de T, on parle de 2 montages bien différents :

Tu as fabriqué un échangeur que t'as inséré dans ton ballon (je suis d'ailleurs intéressé de voir comment faire l'étanchéité et régler les pb diélectriques durablement).Ainsi le circuit de liquide des panneaux solaires et l'eau que tu utilises ne se mélangent pas

Dans le cas du thermosiphon simple, il n'y a pas d'échangeur, ni d'origine, ni fabriqué. L'eau dans le Rocket est la même que celle du ballon, on la fait tourner en boucle. Comme le groupe sécu comprend un clapet anti-retour, on se branche après pour ne pas bloquer le flux. Re-regarde mon schéma, c'est assez clair.

On ne peut pas utiliser en France un ballon sans échangeur sur panneaux solaires. Amoins de vidanger le circuit systématiquement ou réchauffer les panneaux l'hiver. L'eau des panneaux gèlerait en hiver, il faut utiliser du glycol en circuit fermé séparé de l'eau utile.
Le circuit sans ballon échangeur n'es possible que sur un rocket ou source de chaleur hors-gel.

On peut bien sur utiliser ton système sur un rocket.


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/06/2013 19:23  

Status : hors ligne

mido66

Utilisateur

Graines
Enregistré: 11/11/2012
Réponses: 5
Quote by: ceddz

Dans ton cas, pas besoin de T, on parle de 2 montages bien différents :

Tu as fabriqué un échangeur que t'as inséré dans ton ballon (je suis d'ailleurs intéressé de voir comment faire l'étanchéité et régler les pb diélectriques durablement).Ainsi le circuit de liquide des panneaux solaires et l'eau que tu utilises ne se mélangent pas

Dans le cas du thermosiphon simple, il n'y a pas d'échangeur, ni d'origine, ni fabriqué. L'eau dans le Rocket est la même que celle du ballon, on la fait tourner en boucle. Comme le groupe sécu comprend un clapet anti-retour, on se branche après pour ne pas bloquer le flux. Re-regarde mon schéma, c'est assez clair.

On ne peut pas utiliser en France un ballon sans échangeur sur panneaux solaires. Amoins de vidanger le circuit systématiquement ou réchauffer les panneaux l'hiver. L'eau des panneaux gèlerait en hiver, il faut utiliser du glycol en circuit fermé séparé de l'eau utile.
Le circuit sans ballon échangeur n'es possible que sur un rocket ou source de chaleur hors-gel.

On peut bien sur utiliser ton système sur un rocket.



En fait j'habite au Maroc Agadir, je n'ai donc pas de problème de gel, en sortie robinet la température est à 75°
dans mon système l'eau du capteur et du ballon sont les mêmes, le tube en 20/22 du retour aux capteurs sort du bas du ballon.
il n'y a pas d'échangeur et comme les capteurs chauffent 300L d'eau je n'ai pas besoin de mettre un vase d'expansion.

 02/06/2013 19:30  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 582
Localisation:Taller, Landes
Je comprends mieux, au Maroc le risque du gel est écartée !

Cependant dans ton cas, tu n'avais pas besoin de la plaque ou tu as inséré les tubes 20/22 à la place de la résistance.
Tu aurais pu simplement utiliser les entrée et sortie d'origine du ballon, et c'est la que tu mets 2 Té, ou Y, comme tu veux, et sur le tuyau froid le raccord doit se faire entre le ballon et le groupe sécu.

Dommage que l'on ne puisse pas faire ça en France...

Bonne soirée
Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

Première|Précédente|123456|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 10:02 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire