Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 28 mars 2017 - 08:12


 09/01/2017 11:55 (Lu 654 fois)  

Status : hors ligne

Alynpier

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 03/12/2012
Réponses: 111
Localisation:St-Vaury, Creuse
Un doute m'assaille d'un seul coup.
Pour la construction du foyer de mon batch rocket, je vais faire un moulage. Pour cela, je vais utiliser un mortier composé aux 3/4 de chamotte + 1/4 de ciment fondu.
Ce qui constitue bien un mortier réfractaire.
Pour la cheminée, on sait qu'il faut qu'elle soit le plus isolée possible, et là, je vois des formules qui sont plutôt à base de vermiculite... et je me pose la question :
Est-ce que réfractaire et isolé signifie dans ce cas la même chose ?
Ou bien est ce que je dois mouler ma cheminée avec un autre mélange que celui utilisé pour le moulage du foyer ?

La grange de Lavaud

 09/01/2017 14:32  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1266
Localisation:Surgères
La cheminée doit être réfractaire et isolée. Nous pouvons donc utiliser un matériaux réfractaire et isolant (briques réfractaires isolantes), ou un matériau réfractaire (briques ou mortiers réfractaires) que l'on isole avec de la fibre ou du vrac (perlite, vermiculite, cendre...).

Donc pour ta cheminée, il te faut un autre mélange : réfractaire et isolant...

 09/01/2017 15:51  

Status : hors ligne

Alynpier

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 03/12/2012
Réponses: 111
Localisation:St-Vaury, Creuse
Citation : Pascal B.

La cheminée doit être réfractaire et isolée. Nous pouvons donc utiliser un matériaux réfractaire et isolant (briques réfractaires isolantes), ou un matériau réfractaire (briques ou mortiers réfractaires) que l'on isole avec de la fibre ou du vrac (perlite, vermiculite, cendre...).
Donc pour ta cheminée, il te faut un autre mélange : réfractaire et isolant...


()
J'avais commencé ma réponse, bien détaillée, bien argumentée, et puis je suis allé charger une photo dans l'album. A la fin, impossible d'être redirigé vers mon message en cours, tout perdu, tout à recommencer... Aaaaaargh !
()
Bon, je reprends mais ça sera moins pointu.
Je me disais que j'allais couler les deux moitiés de ma cheminée en "réfractaire" ciment fondu/chamotte (comme le foyer), puis que j'allais les assembler et refaire une coulée extérieure en "isolant" ciment/vermiculite.
A moins qu'on puisse directement utiliser un mélange qui fasse les deux "réfractaire+isolant" fondu/chamotte/vermiculite ? J'y crois pas trop.
Même problème (et même solution) pour la dalle dont je compte recouvrir mon baril; je découpe le couvercle en laissant un rebord de quelques centimètres sur lequel je viens reposer ma dalle coulée, sur un cordon de type Superwool
1/ je gagne un peu de SIA, il m'en faut pour le tubage de la banquette,
2/ déplaçable, ça me fait une trappe de visite (je mettrai des poignées)...

Ça prend forme (sur le papier) :

Un dernier point noir cependant, je trouve que 30 cm au-dessus de la cheminée, ça fait beaucoup. Quand j'ai fait mon stage à La Goursaline ("J" en 150), on n'avait laissé que 5 cm maximum... Vous en êtes où ?
Smile

La grange de Lavaud

 09/01/2017 16:24  

Status : hors ligne

homer

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 12/07/2010
Réponses: 69
Salut

à ce que j'ai pu lire sur les différents posts la hauteur sous baril pour un J 5 à 7cm, pour un batch beaucoup plus (relis le post Votre son de cloche, la page 3 Moos avait un problème de bach qui ne tirait pas après démontage, il n'avait que 5cm, du coup il a rehaussé le baril il est à 37.5 et çà a lair d'aller beaucoup mieux).
Et Peterberg annonce 30cm sur son site, donc.... Smile

Bon courage

 09/01/2017 17:14  

Status : hors ligne

Alynpier

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 03/12/2012
Réponses: 111
Localisation:St-Vaury, Creuse
C'est ça, c'est bien là que j'ai vu les 30 cm. J'avais aussi suivi les déboires de Moos... 37,5 cm quand même...
Bon, puisqu'il les faut, je vais les mettre ! J'essaierai de gagner encore un peu de SIA (dans la cloche) en remplissant de matériau isolant le fond du baril. Le truc, c'est que je veux placer le départ du tubage à 10 cm du fond, et que si je relève de trop, je vais avoir une banquette trop haute.

La grange de Lavaud

 09/01/2017 19:20  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 571
Localisation:Taller, Landes
Salut à vous tous,

J'ai quelques réponses à vous donner, dans le désordre :

* La hauteur entre cheminée interne et le baril pour un J200 c'est entre 5 et 7 cm (sur un J150 c'est 3-4cm)
Sur un batch en 150, Peterberg préconisait mini 15cm, étant resté bloqué la dessus nous avons réalisé une série de batchs 150, 180 et 200 avec cette côte et sans aucun souci à priori.
Sur son site, on lit maintenant 30cm, alors pour tirer cela au clair on va dire que cela dépend de ce qu'on met derrière, en partant du postulat qu'un batch n'aime pas être freiné :
-Si tout est en cloches on peut mettre 15cm mini
-Si on utilise du tubage dans la banquette, la perte de charge est importante alors on part sur 30cm.
Sachant que "qui peut le plus peut le moins", quand on n'a pas de contrainte de plafond bas il faut prévoir 30cm, soit environs 1,3 barils de haut selon le mode de construction du foyer+isolation.

* Alynpier tu cherches un matériau réfractaire qui soit aussi isolant pour la cheminée interne, afin d'éviter une cheminée lourde (ciment fondu/chamotte) sur laquelle on doit appliquer un isolant, voila quelques possibilités :
-Il existe des tubes en fibres céramique qui font l'affaire, Peterberg en parle mais je ne sais toujours pas où les acheter.
-on a vu passer aussi des briques isolantes que l'on peut couper à la scie comme du béton cellulaire, désolé je n'ai pas assez d'infos la dessus pour en parler davantage, si quelqu'un a essayé ça m’intéresse.
-la solution coulée existe aussi, je m'y suis essayé dans mon batch expérimental, en utilisant 2 cylindres en acier comme coffrage perdu (ils vont brûler dans le batch en quelques années), on pourrait aussi coffrer en carton ou encore faire un moule réutilisable en polymachin.
A priori l'isolation est bonne et la réactivité excellente, voici la recette :
1 vol de ciment fondu pour la prise rapide,
2 vol de kaolin (mélange de litière pour chat et argile 50/50 par exemple)
15 vol de vermiculite ou perlite mouillée.
1 vol de silicate de sodium (facultatif)
J'en ai parlé lors de l'installation de mon échangeur interne
Et j'avais trouvé les infos en Anglais sur permies ainsi que sur dondey32

Cette solution me plaît bien car avec un cylindre de plus j'ai pu intégrer un court échangeur interne dans le baril, et cela chauffe l'eau beaucoup mieux et plus rapidement que les 15 tours de 20/22 autour du baril. Il sert tous les jours en ce moment et je ne regrette vraiment pas d'avoir fait le pas.

Attention Alynpier si tu veux faire un couvercle amovible au dessus du baril ouvert il faudra prendre grand soin à faire un truc super étanche pour ne pas t'intoxiquer. Il y a une pression positive à l'intérieur du baril et la moindre fuite en haut sera un dégagement de fumée assuré. L'usage de fibre d'étanchéité pour porte de poêle pourra être une bonne solution.

Quand au souci de forum qui "perd" le post avant de le publier, j'y suis abonné, et comme j'ai tendance à faire un peu long et que j'ai enragé plus d'une fois, je fais systématiquement un copier-coller de mes écritures dans un bloc-notes ouvert en même temps. Une sorte de backup de sécurité qui m'a servi plus d'une fois. Pascal n'y vois pas là une critique de ton forum que j'apprécie beaucoup, et que je serais bien incapable de faire par moi-même ! d'ailleurs je ne saurais même pas dire si ce souci est causé par des erreurs de manip ou un bug quelconque...

A bientôt, et merci à ceux qui me lisent Wink
Cedric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 09/01/2017 19:21  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 125
Citation : Alynpier

C'est ça, c'est bien là que j'ai vu les 30 cm. J'avais aussi suivi les déboires de Moos... 37,5 cm quand même...
Bon, puisqu'il les faut, je vais les mettre ! J'essaierai de gagner encore un peu de SIA (dans la cloche) en remplissant de matériau isolant le fond du baril. Le truc, c'est que je veux placer le départ du tubage à 10 cm du fond, et que si je relève de trop, je vais avoir une banquette trop haute.

La grange de Lavaud



Contente toi de 30 cm, c'est sans doute suffisant, en tout cas semble être un minimum et ça te remonterait pas trop ta base de calcul.
Je suis à 37,5cm parce que j'ai souhaité conserver le renflement caractéristique qu'on trouve sur les futs, pour m'en servir d'appui sur le bourrelet du premier baril. Il se trouve que cela donne 37,5 cm au dessus du point haut du heat-riser dans notre configuration. Pour info, nous sommes sur un Batch en 180, les mesures ne seront pas les tiennes si tu construit en 150.
Ne monte sur la marche que si tu es sûr d'y tenir

 09/01/2017 21:03  

Status : hors ligne

homer

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 12/07/2010
Réponses: 69
Totalement hors sujet, mais pour ce genre de problème:
Citation : ceddz

Quand au souci de forum qui "perd" le post avant de le publier, j'y suis abonné, et comme j'ai tendance à faire un peu long et que j'ai enragé plus d'une fois, je fais systématiquement un copier-coller de mes écritures dans un bloc-notes ouvert en même temps. Une sorte de backup de sécurité qui m'a servi plus d'une fois. Pascal n'y vois pas là une critique de ton forum que j'apprécie beaucoup, et que je serais bien incapable de faire par moi-même ! d'ailleurs je ne saurais même pas dire si ce souci est causé par des erreurs de manip ou un bug quelconque...



Il existe pour les utilisateurs de firefox (qui soit dit en passant est le navigateur le plus respectueux de votre vie privée Smile ) le module Lazarus

Et ici, une explication de comment çà fonctionne: http://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/astuce-internet-retrouver-texte-perdu-page-fermee-par-erreur-n30978.html


 09/01/2017 21:41  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 125
Ha ouais, extra Homer... merci pour l'astuce !
Ne monte sur la marche que si tu es sûr d'y tenir

 18/01/2017 12:13  

Status : hors ligne

Alynpier

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 03/12/2012
Réponses: 111
Localisation:St-Vaury, Creuse
Citation : ceddz

Si on utilise du tubage dans la banquette, la perte de charge est importante alors on part sur 30cm.

C’est mon cas, donc je reste sur 30 cm.
Citation : ceddz

Il existe des tubes en fibres céramique qui font l'affaire, Peterberg en parle mais je ne sais toujours pas où les acheter.

J’en ai vu passer, mais ça n’est visiblement pas destiné au grand public, donc c’est hors de prix pour la simple cheminée dont j’ai besoin : longueur 72 cm, Ø interne de 150 mm. C’est vraiment du matos industriel.
EPMF et aussi FAPROSID
C'est beau, mais c'est cher !
Je reviens donc sur l’idée de la mouler moi-même, en utilisant un mélange réfractaire/isolant et je retiens la recette que tu nous a donnée :
Citation : ceddz


1 vol de ciment fondu pour la prise rapide,
2 vol de kaolin (mélange de litière pour chat et argile 50/50 par exemple)
15 vol de vermiculite ou perlite mouillée.
1 vol de silicate de sodium (facultatif)

A part le silicate de sodium (ça se trouve où, et sous quelle dénomination commerciale ?), ça reprend une recette trouvée ailleurs, quelque part sur une video YouTube.
Je suppose qu’on peut utiliser de la chamotte à la place du kaolin, la chamotte étant du kaolin calciné (donc a priori encore plus réfractaire) ?
Moulée et laissée telle quelle,
ou isolée à l'aide de Superwool ?
On parle aussi souvent des qualités isolantes de la cendre de bois.
Quid d’un mélange à base de cendre ?
Citation : ceddz

Attention Alynpier si tu veux faire un couvercle amovible au dessus du baril ouvert il faudra prendre grand soin à faire un truc super étanche pour ne pas t'intoxiquer. Il y a une pression positive à l'intérieur du baril et la moindre fuite en haut sera un dégagement de fumée assuré. L'usage de fibre d'étanchéité pour porte de poêle pourra être une bonne solution.

Je ne pensais pas réellement à « amovible », mais plus simplement à « ouvrable-en-cas-de »; situé assez haut (1,70 m + la hauteur du bas du foyer par rapport au sol), il ne me servirait à rien que le baril chauffe par dessus. Il est prévu qu’il soit réellement fermé étanche, pas de souci de ce côté.

PS : je me suis encore battu ce matin avec le chargement d'images dans l'album... les images se chargeaient mais je n'avais pas de vignettes. Jusqu'à ce que je change le suffixe "jpeg" en "jpg" et que tout rentre dans l'ordre !

La grange de Lavaud

 27/01/2017 07:01  

Status : hors ligne

C&F

Utilisateur

Graines
Enregistré: 06/01/2015
Réponses: 10
Bonjour,

J'ai installé un rocket batch box en 180 dans notre nouvelle maison paille. Il brule en ce moment sa première saison avec beaucoup de succès.

Merci à tous pour les infos qui m'ont permis de fabriquer ce poêle, notamment à ceddz pour son batch en 180 sur lequel je me suis appuyé.

Nous avons des briques réfractaires isolantes blanches, super légères (densité de 0,7 il me semble) achetées directement chez le fabricant du coté de chateauroux chez IFB refractories. Ils vendent au particuliers si on vient chercher le matos. Beaucoup de dimensions standards, mais pour la petite quantité pour le rocket, il faut se contenter des surplus de grosses productions industrielles. je les ai coupées à la scie circulaire avec une vieille lame que j'utilisais pour le fermacell, et un coup de meuleuse pour fignoler. J'ai directement usiner à la rape à bois l'entrée d'air secondaire dans la brique. il est très aisé de faire une cheminée interne octogonale. j'ai scellée ente elles les briques à l'argile pure, avec le joint le plus fin possible. Pour palier à la fragilité mécanique des brique par abrasion, j'ai doublé le fond et les coté du batch avec des plaques de fonte: c'est parfait. La voute est intacte, encore blanche car le rocket brule régulièrement les éventuelles suies.


Entre cheminée interne et baril, nous avons mis 15cm, les tubes à l'horizontal représentent 9,00m, les arrivées d'air étaient prévues depuis l'extérieur dans un PVC de 100 puis dispatche en 2 en gaine annelé alu 80. ca manquait de souffle j'ai donc ouvert en plus en bas du batch sous la porte étanche.

Nous avons mis 1 an et 1/2 à le monter en même temps que la maison: objectif de laisser le retrait se faire à la terre entre 2 couche de 20cm pour assurer la densité. Séchage complet 6 mois ) avant la première mise à feu. Le feu a fini de le sécher en laissant apparaitre 2 fissures verticales centimétrique de part et d'autre.

Le poêle avale le bois, il tire toujours très fort, seul 2/3 des 9m au sol sont aujourd'hui dans la masse, le dernier tiers est pour un projet d'échangeur air eau, le conduit vertical est toujours palpable à la main

le bidon est entièrement recouvert de terre, sur le bidon, environ 2cm de terre + 5cm de brique rouge pour faire une sole + four en terre vouté. Avec la porte du four fermée, on monte à 105°C, avec la porte ouverte, on déshydrate des cèpes, des pommes, ...

merci à tous et bonne continuation pour ceux qui se lance dans le rocket

 27/01/2017 10:34  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 125
OUahhhh, ça met l'eau à la boche ta description, C&F...
Tu es obligé d'illustrer cela avec un reportage photo, ou un album dédié... si si !! Cool
Ne monte sur la marche que si tu es sûr d'y tenir

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 08:12 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire