Bienvenue sur ecologie-pratique.org 27 nov. 2022 - 10:42

Première|Précédente|1234567|Suivante|Dernière

 18/11/2012 19:56 (Lu 41508 fois)  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Et bien me revoilà !
On croyait tous que j'allais maintenant me contenter d'ajouter les nouvelles photos sur l'album... et non !
Depuis hier, le monstre nous joue un sale tour : il travaille bien pendant 4 heures et puis, passé ce délais, il se met à fonctionner dans l'autre sens - résultat : fumées et flammes rejetées au-dehors de la chambre d'admission...
On s'est dit que le tunnel était peut-être obstrué, mais non : même les flammes d'un tout petit bout de bois ne sont plus avalées.
On s'est dit que la sortie des fumées était peut-être obstruée : mais non, après vérification, il n'y a rien.
Pour finir, on s'est dit qu'on n'y comprenait rien !
Mais, en discutant ce soir, nous avons fait la liste des modifications ayant eu lieu sur le poêle depuis ce désagrément et là, on s'est dit qu'on avait peut-être la solution !
Le corps du poêle a complètement séché et la bauge s'est crevassée ; de même au plafond du cendrier, on a beau remettre des couches, la bauge continue de craqueler et les fumées de s'échapper...
Alors, dites-moi donc si vous êtes d'accord, le problème ne viendrait-il pas de là : le poêle s'étouffe à cause de l'air qui entre par ailleurs et tousse, tousse, tousse, tellement qu'il ne tire plus...?
La solution nous disons-nous, serait peut-être de colmater toutes ces brèches, d'isoler le corps du poêle et de refaire notre voûte de cendrier en y ajoutant un joli papier alu afin de bien épouser les formes rondes et vives du baril et des lamelles d'aluminium...? et pourquoi pas utiliser la tête du conteneur d'isolant pour faire cette voûte, puisqu'il est déjà arrondi ??

Alors, qu'en pensez-vous ??

 19/11/2012 10:02  

Status : en ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
Dorothée,

Vous avez certainement atteint la température de saturation. Il faut laisser le système se décharger. 4 heures de feu : vous essayer de faire sécher votre chantier ?

Un poêle de masse n'est généralement pas prévu pour fonctionner en continu. On fait une flambée de 2 heures pour recharger la batterie puis une ou 2 autres espacées si besoin.

Pour la voûte du cendrier, elle ne devrait pas être constituée que de bauge. N'hésitez pas à l'armer avec une ou des plaques de métal.

Et oui il faut finir le poêle : isolation, masse importante... pour en tirer tous les bénéfices. Cela changera aussi sont comportement.

Bon début de semaine.

 19/11/2012 10:11  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Ok, merci pour ces précisions...
On va faire nos modifications et je reviendrai pour poser d'autres questions sur le rendement... car pour le moment, nous avons l'impression de ne pas profiter au maximum des capacités du rocket ! Mais c'est sans doute qu'il n'est pas fini et la maison non plus... il y a tant d'humidité là-dedans...!

En passant : comment faire pour que la chaleur ne s'enfuit pas par la cheminée externe une fois le feu arrêté ? peut-on imaginer un système de fermeture du banc afin de prendre au piège les fumées ou serait-ce un peu dangereux...?

Bon début de semaine aussi, et encore merci !

 19/11/2012 10:32  

Status : en ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
En fermant avec des briques l'admission après la flambée on évite de vider trop rapidement le banc. Un système pour empêcher le froid de pénétrer à la sortie pourrait être aussi envisager mais toujours après la flambée, donc il n'y aurait pas de fumée. De toute façon, il n'y a pas de fumée avec le feu d'un rocket ;)

 19/11/2012 12:21  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Bonjour Dorothée,

Nous sommes en pleine construction également (pas autant avancée que vous apparemment). va voir sur mon album (le rocket de Cécile) la façon dont nous fermons le foyer. Nous attaquons la construction du cendrier aujourd'hui, et pour cela, nous allons découper un bout de tuyau en tôle aluminiée, que nous allons dérouler afin de faire le "toit du cendrier". Je pense que ça peut faire l'affaire. Pascal nous le dira ;)
Bonne journée et courage

 19/11/2012 13:53  

Status : en ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
un bout de tuyau en tôle aluminiée, que nous allons dérouler afin de faire le "toit du cendrier"
Parfait. L'enveloppe extérieure du chauffe-eau fait aussi l'affaire. Tout sauf du galvanisé.

 19/11/2012 18:21  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
@ Cécile : oui oui, j'avais bien vu et je regarde tes photos comme je lis tes posts ! Bon courage pour la suite de la construction ! Nous, on y prend plaisir !

Par ici, nous avons refait le cendrier aujourd'hui. J'avais mis des langues de tôle alu pour faire le plafonds mais nous trouvions que ce n'était pas très satisfaisant. En effet, Pascal, malgré elles et la bauge (10cm) dessus, des failles laissées les fumées s'échapper... Preuve en est : quelques parties de bauge étaient toutes noires... Du coup, la voûte est refaite avec des langues de tôles encore une fois, mais plus serrées, mieux galbées. Et par là-dessus, nous avons mis une bête feuille de papier alu de cuisine, histoire de bien boucher les trous et interstices... Pour finir, de la bauge en bonne épaisseur par là-dessus ! Et hop ! on espère que ça ira mieux !
Pour le reste, j'ai déconstruit l'emballage du poêle afin de pouvoir largement isoler autour... Quelques images demain !
On est content, c'est un peu comme si on construisait un deuxième rocket, sauf que c'est le même !!
On essaiera de faire du feu demain... j'imagine que ça ira.

Je reprends tes dires Pascal, sur le point de saturation de chaleur. Je suis un peu étonnée car les jours précédents cette dysfonction, nous faisions travailler le poêle pendant plus de 5h parfois... et sans problème...
Par ailleurs, si la saturation est arrivée, c'est triste, parce que les tuyaux du bout du banc étaient restés froids... mystère !
On se demande comment faire en sorte de pousser la chaleur plus loin ?
Car le rocket sera notre unique mode de chauffage et nous avons un peu peur que les 5 derniers mètres destinés à chauffer la chambre et l'atelier de travail de Julien, ne chauffent pas suffisamment...

Voilà pour ce soir !
Belle soirée à vous,
Dorothée.


 19/11/2012 18:45  

Status : en ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
62

Pensez à bien isoler la chambre de combustion et le cendrier afin que le maximum de chaleur atteigne le banc. Ce dernier n'étant pas encore construit, vos tuyaux perdent certainement toutes leurs calories et il ne reste plus rien en bout de système. Une fois la masse en place cela devrait changer.

Première|Précédente|1234567|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 10:42 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos