Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 18 févr. 2020 - 02:05

Profil
Découvrir
lsch

Réponse dans le forum : Re : Batch rocket en parallèle d'une chaudière à gaz

quelle tartine mes aïeux!!! salut "En fait, dans ma logique, //, a tu 2 circulateurs montés en série sur ton réseau? " alors, j'ai 2 circulateurs mais il ne sont pas vraiment en série à cause du PC (j'ai également 3 radiateurs). il faudrait que je fasse le schéma et que je le post... on verra ça plus tard. "Tu écris aussi: "pour que ça marche,il faut que le circulateur chaudière soit en marche non stop." effectivement si c'est le cas, ce que j'ai écris au dessus n'a plus lieu d'être, mais du coup, pourquoi installer un deuxième circulateur (a la sortie des spires sur le batch rocket) alors que celui de la chaudière pourrait faire le boulot tout seul? "Et comment force t'on la marche en continu d'un circulateur dans une chaudière existante sachant qu'il est relié à divers capteurs de températures, de pression ou un timer qui lui donne des consignes de mise en fonctionnement, sans modifier complètement tout les réglages de régulation de la chaudières?" c'est le problème...moi non plus je sais pas faire. "Enfin, //Elle couperait alors le circulateur jusqu'au prochain cycle... non?" pour moi non,là tu vas à la surchauffe du circuit batch!!!t'es pas en //! si tu reviens au 1er schéma,montage // 2 circulateurs,pas de cavitation,celui du batch asservi sur la température batch. quand ta chaudière se met en route et que le batch brûle,il travaille ensemble sans souci. quand le batch brûle seul,il envoie dans les radiateur et c'est tout,tout baigne,surtout si tu gère ta chaudière en thermostat. dernier schéma,chaudière et batch en série. 20° atteint,circulateur off ,si le batch brûle,il surchauffe. il y a sûrement des solutions mais ça complique mon avis "Concernant ton info sur la faible efficacité thermique d'un réseau de spires cuivres autour d'un fut acier en cloche au dessus du riser, je n'y avais pas songé. Utiliser un ballon accu gaz ou un corps de chauffe de chaudière gaz en cuivre avec tubes de fumée et turbulateur dans chaque tube est une solution à laquelle j'avais pensé, mais en me disant que l’échange thermique serait trop important pour l'usage prévu et du coup le risque de surchauffe accru. Mais bon, je vais étudier ça!" l’accu-gaz,j'y ai pensé aussi et j'en ai même récupéré 1 mais c'est difficile à mettre en œuvre(diamètre du tube central de 80 donc trop petit alors je l'ai dépouillé ,pensant l'inclure dans 2 bidons mais j'ai abandonner ,trop compliqué pour le raccorder et faire étanche pour moi. le corps de chauffe me parait être l'idéal. [/p][/QUOTE]
lsch

Réponse dans le forum : Re : Batch rocket en parallèle d'une chaudière à gaz

salut alors pour te rassurer,c'est possible de faire des circuits parallèles comme ton 1er schéma. c'est ce que j'ai fais chez moi . quelques différences cependant: chaudière à granules et "plancher chauffant" (PC). du coup,j'ai un thermostat posé sur le réservoir(lui même posé sur le poêle à bois) et il déclenche le circulateur du PC à environ 35°. ça marche très bien. dans ton dernier schéma,il n'y a pas de circulateur pour le rocket,c'est un problème je crois... ""En gros après cogitation, je me dit que si j'envoie de l'eau chaude (60 ou 70 °C) par le retour d'eau de chauffage dans ma chaudière et que cette eau au lieu d'être tiède (retour des radiateurs), est chaude, la sonde de température interne à ma chaudière, détectant une eau chaude renvoyée par le circulateur, ne déclencherait pas la chauffe au gaz. Sachant que dès que mon feu bois ne serait plus assez calorifique pour maintenir une eau assez chaude, cette même sonde détectant une eau avec une température en baisse, soliciterait alors a nouveau la chauffe au gaz.."" pour que ça marche,il faut que le circulateur chaudière soit en marche non stop. si tu va faire un tour sur les anciens post de chauffage d'eau à partir d'un rocket,tu verras que la puissance récupéré est très faible avec un enroulement autour ou même à l'intérieur du fut. pour réussir à récupérer un max de calories,il faut à mon avis,ou envoyer les fumés juste sortie du riser dans une chaudière(je suis en train d'essayer mais c'est pas au point) ,ou récupérer un corps de chauffe d'une chaudière et l'inclure dans le bidon(ou la cloche). bonne réflexion et amuse toi bien laurent
lsch

Réponse dans le forum : Re : UZUME

salut à tous j'essaye de suivre le forum "donkey" et en particulier le travail de Yasin,mais j'ai parfois du mal à saisir les subtilités étant donné mon anglais aléatoire... Pascal,ne pourrais tu pas le convaincre de poster également sur notre forum en français? bonne fêtes à tous. laurent
lsch

Réponse dans le forum : Re : The cottage-rocket

alors,je ne suis pas sur facebook(je ne sais pas si ça peut expliquer),ma config est ubuntu 16.04 et navigateur firefox. pour moi,tes trois postes sont vides(meme chose pour "Hugel"), par contre "jamborée" fonctionne. voila les faits,les raisons me sont inconnues. à+ laurent
lsch

Réponse dans le forum : Re : The cottage-rocket

salut pascal, ben non, il y a 3 postes vides...
lsch

Réponse dans le forum : Re : Transformation d'un batch en J

salut comme prévu j'ai appeler PRSE(fabricant de réfractaire à st vallier drome). ils fabriquent des viroles emboîtables mais le diamètre intérieur maxi est de 100mm. ce sont des pièces qui sont à l'origine prévues pour faire passer de l'acier en fusion donc pas de problème de tenue à la haute température(résiste à1500°c). Pour ceux qui envisage un petit batch ça peut être une solution... ces viroles font 200mm de long,125 ou130mm de diamètre extérieur(réponse pas très précise)et coûtent 2.75euros pièce HT. avec 4 viroles pour la somme de 14 euros ,on peut faire un heat riser durable. voila,à + laurent
lsch

Réponse dans le forum : Re : Transformation d'un batch en J

alors tout arrive en même temps, pendant que je répondais à Moos j'ai ta réponse Ceddz et je t'en remercie. Donc pour toi pas d’intérêt à fermer l'air secondaire. J'ai récupéré 3x 1 mètre de tube acier de 5mm d’épaisseur et j'essaye de faire durer en attendant de trouvé mieux et pas cher... j'ai mis une tôle émaillée dans mon poêle Chappée pour faire un faux plafond et elle morfle bien!!! Pour ce qui est de la "chaudière" , j'ai récupéré un accu-gaz de 200l que je veux mettre dans une cloche.J'ai à la maison une chaudière à granules et un plancher chauffant + quelques radiateurs (maisons en 2 parties). Je voudrais autant que possible alimenter mes chauffages avec le batch et l'accu-gaz et garder la chaudière pour le jour ou je ne pourrai plus faire mon bois. l'accu-gaz serait en thermosiphon avec un radiateur à l'étage et connecté au reste du circuit avec un thermostat qui déclencherait le circulateur pour alimenter le p-c. mais pour le moment, c'est compliqué de faire entrer cela dans la maison, aussi bien en terme de volume que de réticence familiale. Je vais appeler PRSE demain pour connaître les dimensions,les caractéristiques et les prix des viroles . je vous tiens au jus. bonne soirée à tous laurent
lsch

Réponse dans le forum : Re : Transformation d'un batch en J

salut Moos et merci pour ta réponse super rapide... mon batch a également une arrivée d'air commune (primaire et secondaire) mais j'envisage de les dissocier pour les raisons évoquées ci dessus. mais si tu fermes l'arrivé d'air, est ce que les braises se réduisent? L'idée de pouvoir transformer un batch en J est d'utiliser tout le bois dispo de la meilleur façon(petit , moyen , gros ,long voir broyé). J’imagine aussi qu'il peut y avoir un avantage à l'alimentation continue du foyer en terme de conservation de la haute température interne. Évidement,je ne veux froisser personne en réitérant mes questions et mon manque de patience est dut aux circonstances , je m'en excuse.En effet,je doit passer le w-e prochain à st vallier(siège de PRSE)et donc je cherche à en savoir plus sur leur "virole"(d'autant plus que c'est loin de chez moi et que je n'y repasserai pas avant 3 ou 4 mois). Je comptais également sur une réponse de Ceddz ou de Pascal et j'ai vu des réponses à d'autres questions mais pas aux miennes....alors je tente un truc voila les raisons de mon manque de politesse amicalement laurent
lsch

Réponse dans le forum : Re : Transformation d'un batch en J

salut je réitère ma demande: j'ai quelques questions pour les grands acteurs du site. -pouvez me dire si vous gardez l'air secondaire ouvert lors de la réduction des braises?en effet, j'ai constaté qu'il n'y avait plus de "postcombustion" lors de cette phase et donc je pense que l'air secondaire est inutile voir néfaste en fin de flambée. mon heat risert actuel est un tube d'acier de 125mm car tout est à base de récup. -j'ai bien compris le problème de durabilité des métaux et je me demande si il ne serait pas possible "d'émailler" ce tube pour le protéger et le faire durer. -j'ai vu aussi que vous vous fournissiez en briques réfractaires chez PRSE et en visitant leur site j'y ai vu des éléments cylindriques (viroles) qui pourraient faire des heat riser . les avez vous testé? est ce qu'il y a une bonne âme pour me répondre... laurent
lsch

Réponse dans le forum : Re : Transformation d'un batch en J

je reprends le clavier sur ce post que j'ai ouvert il y a maintenant quelques temps...,histoire de ne pas multiplier les sujets. mes expériences se sont poursuivies mais sans aboutir vraiment pour ce qui est de la transformation d'un batch en J. j'ai abandonné cette idée pour le moment car c'était trop compliqué au niveau étanchéité de la chambre de combustion. en effet, je ne veux pour le moment pas un batch bâti,et je n'ai pas trouvé le fourneau adéquat pour le transformer. j'aime les systèmes démontables et j'ai récupéré un insert et l'ai transformé en batchbox . pour ce faire, j'ai réduit son volume intérieur avec des briques réfractaires et j'ai installer le heat risert dans le conduit d'évacuation. j'ai fait de multiples essais dans des configurations différentes,en particulier avec une deuxième chambre au dessus de la première (cf peterberg) , mais je n'ai pas réussi à avoir de combustion "propre" de cette façon. je suis donc revenu à une config + classique qui fonctionne très bien(je n'ai pas encore de photos pour illustrer mais ça va venir). mon but est de faire une sorte de chaudière à partir de cette batchbox mais je ne vais pas m'étendre la dessus car ça n'est pas encore abouti. j'ai quelques questions pour les grands acteurs du site. -pouvez me dire si vous gardez l'air secondaire ouvert lors de la réduction des braises?en effet, j'ai constaté qu'il n'y avait plus de "postcombustion" lors de cette phase et donc je pense que l'air secondaire est inutile voir néfaste en fin de flambée. mon heat risert actuel est un tube d'acier de 125mm car tout est à base de récup. -j'ai bien compris le problème de durabilité des métaux et je me demande si il ne serait pas possible "d'émailler" ce tube pour le protéger et le faire durer. -j'ai vu aussi que vous vous fournissiez en briques réfractaires chez PRSE et en visitant leur site j'y ai vu des éléments cylindriques (viroles) qui pourraient faire des heat riser . les avez vous testé? merci à tous les participants de ce site pour leur retour d'expérience très instructif. laurent

Notre réseau : 2682 membres, 1512 articles et 1133 "intersphèrences". En ligne depuis 15 ans 21 jours 9 heures 15 minutes et 57 secondes...

Dernières visites

fiedia
Pascal B.
line52
Librairie Perma
crossfer
narius
kepon
francksim
JM38230
LeJardinierGeek
neuvy
HANRAS
bob_one
ecolonomiste
Marwine

Agrandissez votre sphère...

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Plus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Le poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

De nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rechercher un autre livre

Saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go". Le site ecologie-pratique.org est partenaire du site Amazon.

Les annonces

Pascal B.

En cliquant sur ces liens vous quitterez notre site :
formations corab.org fabriquersayourte.com farinepainbio.com geobiologie-sante.com libre-office.fr pascalburnet.com rocketstoves.fr