Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 03 juin 2020 - 13:45

Profil
Découvrir
Sibelius

Réponse dans le forum : Re : Les raisons qui peuvent faire fumer un rocket

Salut Martin, Bon je suis quand même à 3h aller retour de Plainfaing. Promis dès que je suis dans ton secteur je passe. J4ai noté ton numero (je te conseil de l'enlever du site...) Pour la porte ça devrait fonctionner sans, enfin chez moi j'avais pas de porte pendant un certain temps et j'avais mit un empilement de briques sur champ en guise de porte avec l'air primaire un poil plus grand et j'ai jamais eu de problème de fumer. En tout cas ses jours ci avec 20°C dehors c'est normale d'avoir un tirage inversé ! C'est même pas la peine d'essayer d'allumer un feu ;-)
Sibelius

Réponse dans le forum : Re : Les raisons qui peuvent faire fumer un rocket

Bonjour Martin, Tu habite où dans les vosges, je suis en Alsace dans le bas-rhin! Tu parles de "P channel" est-ce que tu a construis une batchbox? C'est pas tout a fait pareil pour les histoire de tirage et de fumées. Où est ton poste afin que je voie ce que tu as construit ça permettrai de mieux te répondre. Pour le photos c'est un peu "exotique" au début mais on s'y fait. Tu t'identifie. Tu clique sur une liste déroulante et tu choie ajouter un document. Tu l'ajoutes par téléchargement. Ensuite tu va écrire un poste et tu clique sur "Ajouter un document suivre la flèche. Tu cherches ton dossier, tu choie ta photo et en voiture Simone. | V
Sibelius

Réponse dans le forum : Re : Rocket et production d'eau chaude ?

Bonjour Homer, Merci pour ta réponse, je saisie mieux l’intérêt du système pressurisé à présent. Merci également pour ton retour d'expérience à propos des 100°C Cela m’intéresse de savoir si tu est souvent au dessus des 100°C ou rarement. J'ai un thermomètre sur le baril et en pleine charge je dépasse facilement les 200°C mais ce n'ai que la surface du baril...
Sibelius

Réponse dans le forum : Re : Premier feu du rocket de la Pampa

Bonjour, Oui c'est normale qu'au début le tirage soit mou qu'il y ai quelques retour de fumés et quelques fuites. Il faut continuer de chauffer encore et encore jusqu’à ce que tout soit bien sec ça peu prendre jusqu’à 2 semaine selon la masse du monstre. Après lorsque tout est bien sec plus de soucis avec les petites fuite et on peu reboucher et attaquer les finition. Personnellement j'ai seulement fait les finitions 1 ans après. Moi non plus je ne roule pas sur l'or et tout mon rocket est en brique de récup je n'ai pas de tuyau en inox donc pas de soucis de ce coté là ! Bravo pour votre rocket bonne chauffe en argentine... Sib
Sibelius

Réponse dans le forum : Re : Rocket et production d'eau chaude ?

Bonjour, Oui La consigne solaire est bien calé sur la sonde S2 et S3 (du serpentin du bas sur le ballon et sur les capteur dehors). La Sonde S1 a aussi un rôle à jouer pour le solaire mais ici j'utilise cette sonde pour commander l'ouverture de l’électrovanne pour le thermosiphon du rocket. Pour la partie délestage j'aimerai bien me passer d'une deuxième pompe. La pente est effectivement comme sur le plan car le radiateur est plus petit et donc plus bas que le haut du ballon. Je me demandais justement si ça allait fonctionner, une fois de plus tu répond à ma question; Merci (Je pensait que comme le serpentin du ballon descend dans le ballon je pouvais faire de même avec le radiateur...) Pour la vanne de sécurité de pression elle était vendu avec le ballon et elle se trouve sur le dessus. Sur ce ballon il y un trous avec robinet fournit pour vidanger le ballon tout en bas Je vais rajouter tout ça sur le schéma. Pourquoi dit tu attention avec le vase ouvert ? Qu'est est l’intérêt de porter le point ébullition à 120°C ? Un meilleur rendement du système? Pour moi un circuit à vase ouvert, permettrai de condenser 3 appareil en 1. Si j'ai bien compris la différence avec un circuit fermer sous pression. Le vase ouvert permet de faire groupe de sécurité (pression et thermique) avec retour égout du trop plein, vase d’expansion, et purgeur d'air automatique. Au passage une bille en verre sur le trou dans le vase ouvert évite de transformer celui ci en radiateur. Cela à pour avantage de ne pas a avoir a changer le vase qui à une durée de vie relativement modeste sur un circuit fermer. Cela dit je suis toujours ouvert aux suggestions et ne suis pas bloquer sur le système à vase ouvert qui doit très certainement avoir plusieurs inconvenant aussi (rien n'est parfait ici bas). Déjà Ajouter de l'eau de temps en temps et surveiller... Je modifierai le schéma au fur et a mesure des discutions... A plus Sib
Sibelius

Réponse dans le forum : Re : Rocket et production d'eau chaude ?

Merci Cédric ! Génial t'es nouvelles voix d'expérimentations... Ça me rappel une petite histoire. J'ai bricoler un système de dopage à l'eau sur ma voiture et pour faire de la vapeur j'ai fabriqué un échangeur thermique en cuivre que j'ai placer dans la tubulure d'échappement qui était en inox à cette endroit mais c'est pareil avec de l'acier. Je confirme qu'il est tout à fait possible de braser des tuyaux cuivre sur du fer ou inox et de manière étanche et durable (baguette avec un fort pourcentage d'argent). Pour la corrosion c'est pas du bois que je met dans le réservoirs Wink mais bien du gasoil et là encore après deux ans de bon et loyaux service j'ai du démonter le petit bazar à cause d'un oublie d'ajout d'alcool en hiver... Et bien le cuivre était recouvert de noir mais aucune trace de percement... Je pense que c'est jouable, a voir avec les fumé de bois... J'ai refait le schéma avec les pentes du thermosiphon.
Sibelius

Mise à jour de l'album : Le sibelius rocket

Le sibelius rocket
Sibelius

Réponse dans le forum : Re : Rocket et production d'eau chaude ?

Salut Cédric, Oui j'éspère que ça pourra profiter à d'autres et donner de nouvelles idées. Je rappel que le fichier n'est pas une image mais un fichier qu'il est possible de reprendre et modifier pour chaque cas. Le logiciel est super simple à prendre en main et gratuit en plus. C'est plutôt encourageant ton retour d'expérience, je suis en plein dedans en ce moment et j'ai quelques détails qui me pause pas mal de réflexions. Est ce que sur ton système en thermosiphon tu as prit le même diamètre de tube cuivre, que celui du serpentin du baril (20/22mm) ou est-ce qu'a la sortie rocket tu as mit du plus gros? Pour revenir plus petit au niveau du ballon? En même temps si je passe sur du 25 ou même du 30mm il va y avoir un étranglement au niveau de électrovanne. Sachant que cette électrovanne qui redirige le thermosiphon vers le radiateur est destiné à fonctionner très exceptionnellement pour revaloriser le surplus en cas de grosse chauffe du rocket. Ne pas y voir un système de chauffage mais plutôt un délestage une fois le ballon chaud.
Sibelius

Réponse dans le forum : Re : Rocket et production d'eau chaude ?

Pour la pompe si tu veux quelque chose qui tienne un peu dans le temps il faut faire une recherche de l'autre coté de la frontière en Allemagne voici une référence sympa et fiable "Laing Ecocirc Solar D5" par contre faut compter 200 € Pour la ballon j'ai vu sur le site Apper que plusieurs personnes ont mit leur ballon à l'horizontal mais je ne pourrai pas te dire si c'était des ballon standard ou prévu pour être posé ainsi. En tout cas le site d'Apper l'association est une vraie mine d'information. De mon coté je galère un peu a trouver des infos pour le thermosiphon.
Sibelius

Réponse dans le forum : Re : Rocket et production d'eau chaude ?

Bonjour Voici mon schéma je le partage avec vous afin de faire avancer la réflexion sur "comment chauffer sont eau avec le rocket et le solaire" Je précise que je ne suis pas plombier; Il y à certainement quelques modifications à apporter mais c'est une première ébauche. Le fichier à été réaliser avec QElectroTech un logiciel libre et gratuit issu de l'univers linux, compatible avec toute les plate forme (win mac etc.) Il se trouve dans mon album c'est le dernier fichier. (Je ne sais pas comment faire le lien pour le mettre ici) L'objectif est de faire du "low cost low tech" c'est plus durable. J'aurai aimer faire tout en thermosiphon mais mes capteurs solaire sont un poil au dessus du serpentin du bas du ballon ce qui m'oblige à faire avec une régulation assisté par électronique. Le Rocket est au rez de chaussé et le ballon au 1er. Pour le coup il fonctionnera en thermosiphon. Il y a trois sonde. S1 dans le haut du ballon, S2 dans le bas du ballon S3 sur la sortie capteur. La régulation est programmable à souhait assez facilement avec la notice. Chez moi tout est en 12v CC pompe, contrôleur, électrovanne et fonctionne avec le soleil. Lorsque la température de la sonde S1 atteint 71°C l’électrovanne (noté vo sur le schéma" s'ouvre et le thermosiphon est rediriger vers un radiateur. Le circuit en thermosiphon est en pression atmosphérique avec vase ouvert au point le plus haut. Pour la partie solaire c'est un circuit à part classique avec régulation électronique. Sondes et pompe.

Notre réseau : 2692 membres, 1519 articles et 1149 "intersphèrences". En ligne depuis 15 ans 127 jours 19 heures 56 minutes et 0 secondes...

Dernières visites

Fabrice
thesun54
juliedesuremain
Pascal B.
Leames
Simondouz
senuil
dedersb
Yubaba
kepon
c.modoux@free.fr
ManuTaden
festménigoute
wamass
dom

Agrandissez votre sphère...

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Plus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Le poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

De nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rechercher un autre livre

Saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go". Le site ecologie-pratique.org est partenaire du site Amazon.

Les annonces

Pascal B.

En cliquant sur ces liens vous quitterez notre site :
formations corab.org fabriquersayourte.com farinepainbio.com geobiologie-sante.com libre-office.fr pascalburnet.com rocketstoves.fr