Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 20 janv. 2019 - 12:11

Profil
Découvrir
Rejoignez la sphère. Enregistrez-vous ou connectez-vous pour partager et rester en contact avec ceux qui partagent les mêmes passions que vous.
EcoLowTech

Bien démarrer son projet d'auto-construction de poêle de masse

Voir les détails | Afficher les prochains rendez-vous

Alynpier

Réponse dans le forum : Re : A 86 ans, un Landais produit son électricité verte… sur son balcon, avec de l’eau

Citation : Pascal B.

Merci. On reste sur un apport d'énergie extérieur nécessaire comme dans le système d'éclairage par gravité (gravitylight)

C'est ce même principe qu'utilisaient les horloges de nos (arrière-)grands -mères, avec les poids qui descendaient - lentement - dans la journée, et qu'on devait remonter le soir. Une utilisation intelligente de notre apport extérieur, transformé...
lsch

Réponse dans le forum : Re : Batch rocket en parallèle d'une chaudière à gaz

quelle tartine mes aïeux!!! salut "En fait, dans ma logique, //, a tu 2 circulateurs montés en série sur ton réseau? " alors, j'ai 2 circulateurs mais il ne sont pas vraiment en série à cause du PC (j'ai également 3 radiateurs). il faudrait que je fasse le schéma et que je le post... on verra ça plus tard. "Tu écris aussi: "pour que ça marche,il faut que le circulateur chaudière soit en marche non stop." effectivement si c'est le cas, ce que j'ai écris au dessus n'a plus lieu d'être, mais du coup, pourquoi installer un deuxième circulateur (a la sortie des spires sur le batch rocket) alors que celui de la chaudière pourrait faire le boulot tout seul? "Et comment force t'on la marche en continu d'un circulateur dans une chaudière existante sachant qu'il est relié à divers capteurs de températures, de pression ou un timer qui lui donne des consignes de mise en fonctionnement, sans modifier complètement tout les réglages de régulation de la chaudières?" c'est le problème...moi non plus je sais pas faire. "Enfin, //Elle couperait alors le circulateur jusqu'au prochain cycle... non?" pour moi non,là tu vas à la surchauffe du circuit batch!!!t'es pas en //! si tu reviens au 1er schéma,montage // 2 circulateurs,pas de cavitation,celui du batch asservi sur la température batch. quand ta chaudière se met en route et que le batch brûle,il travaille ensemble sans souci. quand le batch brûle seul,il envoie dans les radiateur et c'est tout,tout baigne,surtout si tu gère ta chaudière en thermostat. dernier schéma,chaudière et batch en série. 20° atteint,circulateur off ,si le batch brûle,il surchauffe. il y a sûrement des solutions mais ça complique mon avis "Concernant ton info sur la faible efficacité thermique d'un réseau de spires cuivres autour d'un fut acier en cloche au dessus du riser, je n'y avais pas songé. Utiliser un ballon accu gaz ou un corps de chauffe de chaudière gaz en cuivre avec tubes de fumée et turbulateur dans chaque tube est une solution à laquelle j'avais pensé, mais en me disant que l’échange thermique serait trop important pour l'usage prévu et du coup le risque de surchauffe accru. Mais bon, je vais étudier ça!" l’accu-gaz,j'y ai pensé aussi et j'en ai même récupéré 1 mais c'est difficile à mettre en œuvre(diamètre du tube central de 80 donc trop petit alors je l'ai dépouillé ,pensant l'inclure dans 2 bidons mais j'ai abandonner ,trop compliqué pour le raccorder et faire étanche pour moi. le corps de chauffe me parait être l'idéal. [/p][/QUOTE]
esteame

Réponse dans le forum : Re : Batch rocket en parallèle d'une chaudière à gaz

Merci pour ton avis Isch. tu écris: "dans ton dernier schéma,il n'y a pas de circulateur pour le rocket,c'est un problème je crois..." En fait, dans ma logique, la chaudière gaz étant équipée de son propre circulateur et le serpentin du batch rocket étant relié au réseau de chauffage existant comme s'il s'agissait d'un radiateur supplémentaire, le flux dans ce serpentin, au même titre que pour tous les radiateurs, serait initié par le circulateur interne à la chaudière gaz. De plus, monter deux circulateurs en série sur un même réseau me semble techniquement incohérent dans le sens ou si le circulateur de la chaudière est à l'arrêt car la maison est à la température de consigne et que le circulateur sur le serpentin du batch rocket est en fonctionnement, du coup je me dis que ce dernier serait inopérant car l'eau serait bloquée dans le circuit en butant sur les roues à aubes du circulateur chaudière et génèrerai probablement des cavitations au contact des aubes non tournantes ce qui semble préjudiciable pour un circuit clos. le circulateur chaudière aurait pour moi sans doute des chances d'être endommagé. Maintenant, ce n'est que ma réfléxion suite à quelques lectures sur le fonctionnement d'un circulateur de chauffage... mais sachant que tu as l'expérience d'une installation double, a tu 2 circulateurs montés en série sur ton réseau? Tu écris aussi: "pour que ça marche,il faut que le circulateur chaudière soit en marche non stop." effectivement si c'est le cas, ce que j'ai écris au dessus n'a plus lieu d'être, mais du coup, pourquoi installer un deuxième circulateur (a la sortie des spires sur le batch rocket) alors que celui de la chaudière pourrait faire le boulot tout seul? Et comment force t'on la marche en continu d'un circulateur dans une chaudière existante sachant qu'il est relié à divers capteurs de températures, de pression ou un timer qui lui donne des consignes de mise en fonctionnement, sans modifier complètement tout les réglages de régulation de la chaudières? Enfin, quelle est la logique de faire fonctionner un circulateur en non stop dans mon idée de batch rocket en // avec échangeur thermique? Du coup il n'y aurait plus de possibilité de régulation thermostatique de chauffage par la chaudière car le batch rocket chaufferait de l'eau qui passerait en permanence dans les radiateurs, ce qui augmenterait toujours plus la température dans la maison au lieu de la réguler selon la température de consigne (20°C) et ce à chaque fois que le batch rocket serait en service et même après avec la chaleur stockée dans l'eau du ballon/échangeur thermique... En revanche, je me dis que si le circulateur maintenait son fonctionnement actuel, à savoir un déclenchement après que l'eau ait été chauffée par la chaudière, et un arrêt quelques minutes après la chauffe une fois les radiateurs bien chaud et la température de consigne atteinte, je conserverai une gestion thermostatique de mon installation... En gros, je me dit que lorsque le thermostat d'ambiance dans une pièce de ma maison détecterait une baisse de température par rapport à la température de consigne, cela déclencherai une chauffe gaz, mettrai de ce fait en marche le circulateur chaudière. Ce dernier ferait circuler de l'eau déja chaude puisque chauffée par le batch rocket. Du coup, la sonde de température d'eau, détectant de l'eau à la bonne température, arrêterai les brûleurs gaz et ne ferait plus que faire circuler cette eau chaude dans les radiateurs jusqu'à ce que le thermostat d'ambiance lui indique que les 20°C sont atteint. Elle couperait alors le circulateur jusqu'au prochain cycle... non? Concernant ton info sur la faible efficacité thermique d'un réseau de spires cuivres autour d'un fut acier en cloche au dessus du riser, je n'y avais pas songé. Utiliser un ballon accu gaz ou un corps de chauffe de chaudière gaz en cuivre avec tubes de fumée et turbulateur dans chaque tube est une solution à laquelle j'avais pensé, mais en me disant que l’échange thermique serait trop important pour l'usage prévu et du coup le risque de surchauffe accru. Mais bon, je vais étudier ça! Merci encore pour tes avis et dans l'attente de réponses sur ce que je vient d'écrire, Patrice
lsch

Réponse dans le forum : Re : Batch rocket en parallèle d'une chaudière à gaz

salut alors pour te rassurer,c'est possible de faire des circuits parallèles comme ton 1er schéma. c'est ce que j'ai fais chez moi . quelques différences cependant: chaudière à granules et "plancher chauffant" (PC). du coup,j'ai un thermostat posé sur le réservoir(lui même posé sur le poêle à bois) et il déclenche le circulateur du PC à environ 35°. ça marche très bien. dans ton dernier schéma,il n'y a pas de circulateur pour le rocket,c'est un problème je crois... ""En gros après cogitation, je me dit que si j'envoie de l'eau chaude (60 ou 70 °C) par le retour d'eau de chauffage dans ma chaudière et que cette eau au lieu d'être tiède (retour des radiateurs), est chaude, la sonde de température interne à ma chaudière, détectant une eau chaude renvoyée par le circulateur, ne déclencherait pas la chauffe au gaz. Sachant que dès que mon feu bois ne serait plus assez calorifique pour maintenir une eau assez chaude, cette même sonde détectant une eau avec une température en baisse, soliciterait alors a nouveau la chauffe au gaz.."" pour que ça marche,il faut que le circulateur chaudière soit en marche non stop. si tu va faire un tour sur les anciens post de chauffage d'eau à partir d'un rocket,tu verras que la puissance récupéré est très faible avec un enroulement autour ou même à l'intérieur du fut. pour réussir à récupérer un max de calories,il faut à mon avis,ou envoyer les fumés juste sortie du riser dans une chaudière(je suis en train d'essayer mais c'est pas au point) ,ou récupérer un corps de chauffe d'une chaudière et l'inclure dans le bidon(ou la cloche). bonne réflexion et amuse toi bien laurent
esteame

Réponse dans le forum : Re : Batch rocket en parallèle d'une chaudière à gaz

J'ai finalement fais une autre version sans ballon d'échange thermique avec utilisation en direct de l'eau réchauffée par un Batch Rocket. Ma crainte mentionnée plus haut quand à cette version qui pourrait chauffer trop fort est toujours la même. En revanche, ce système lorsque le Batch rocket est éteins, me fournirais un peu de chauffage dans mon atelier/chaufferie où il serait installer car agissant comme un radiateur classique lorsque la chaudière gaz serait en chauffe...
Pascal B.

Mise à jour de l'album : Rocket stoves

Rocket stoves
esteame

Mise à jour de l'album : Batch Rocket en parallèle d'un chauffage central classique

Batch Rocket en parallèle d'un chauffage central classique
esteame

Réponse dans le forum : Re : Batch rocket en parallèle d'une chaudière à gaz

Pour info de puissance actuelle, donc recherchée pour le Batch Rocket, ma chaudière est une FRISQUET HYDROMOTRIX 23 KW dont voici une coupe ci dessous...
Ainsi que le schéma des arrivées et départs chauffage et ECS de cette même chaudière...

Notre réseau : 2717 membres, 1471 articles et 1107 "intersphèrences". En ligne depuis 13 ans 357 jours 19 heures 21 minutes et 35 secondes...

Dernières visites

Pascal B.
pascal29
esteame
papangue
Alynpier
lsch
gainde72
Lapinou
ManuTaden
boymbao
jc
Pierrick
paragua
Wapata
good.mood.today

Agrandissez votre sphère...