Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 23 janv. 2017 - 15:40

Profil
Découvrir
Rejoignez la sphère. Enregistrez-vous ou connectez-vous pour partager et rester en contact avec ceux qui partagent les mêmes passions que vous.
boudje

Réponse dans le forum : Re : Demande de dimensionnement rocket batch: 150/180/200?

J'hésite à monter en boisseau, j'ai 3,30m au rdc, 4m à l'étage jusqu'à la charpente, plus la partie au dessus du toit. Je devrai en outre passer entre des solives au plafond rdc/étage assez proches (45cm je crois), donc je pensais mettre du double peau au passage des étages, et le conduit simple "nu" au rdc. Ceci dit s'il vaut mieux monter en boisseaux, je monterai en boisseaux (j'avoue que ces histoires de feu sous le conduit d'évacuation serait peut être simplifié)
Moos

Réponse dans le forum : Re : Demande de dimensionnement rocket batch: 150/180/200?

Citation : boudje

Merci beaucoup pour les réponses. Je vais donc sur-dimensionner notre conduit de cheminée, je craignais que l'augmentation du diamètre réduise le tirage si les fumées étaient trop froides.

Tu tuberas quand même le boisseau ou pas..? Mieux vaut augmenter que réduire, en tous les cas...
Moos

Réponse dans le forum : Re : Finition autour de la vitre du foyer

Bonjour Pascal, Merci pour ta réponse sur ce point... Si on fixe le dormant sur un cadre de cornière, ce dernier se dilatera et retractera encore... Et si on désolidarise l'enduit et/ou la maçonnerie du dormant et de ces cornières, est-ce alors étanche? Je réfléchis, parce qu'il faudra que je refasse tout ça proprement en période de non utilisation du rocket.
Alynpier

Réponse dans le forum : Re : Un Batch Box à la Courdémière

On en revient à cet autre fil de discussion : Réfractaire ou isolée ? Vu d'une part le prix des briques, d'autre part le fait d'avoir à les couper, je suis devenu un grand adepte du moulage. En effet, il "suffit" de fabriquer le moule de la pièce finie et d'y couler le mélange adéquat. On se réfèrera avec bonheur à celui qui en est (amha) le spécialiste : Loup de Saintonge. Quand au mélange, on a le réfractaire (1 vol. ciment fondu + 3 vol. chamotte + 0,4 vol. eau) Ciment fondu Kerneos
ou l'isolant avec de la vermiculite/perlite. Je compte bien faire dès que possible des essais fondu+chamotte+vermiculite pour trouver la formulation adéquate... La grange de Lavaud
Pascal B.

Mise à jour de l'album : Rocket stoves

Rocket stoves
Alynpier

Mise à jour de l'album : Le rocket d'Alain-Pierre

Le rocket d'Alain-Pierre
boudje

Réponse dans le forum : Re : Demande de dimensionnement rocket batch: 150/180/200?

Merci beaucoup pour les réponses. Je vais donc sur-dimensionner notre conduit de cheminée, je craignais que l'augmentation du diamètre réduise le tirage si les fumées étaient trop froides. J'ai lu avec attention tout le fil de discussion "votre son de cloche", car il y a peu de retours (encore moins en français) sur les cloches. J'ai vu au passage que vous avez abandonné l'idée de cloche maçonnée que vous aviez initialement (et que j'ai aussi), peut être que ce serait mieux d'échanger sur votre fil de discussion pour tout centraliser, mais le choix des cloches métal a été fait pour des contraintes de temps, de sécurité, de qualité? Concernant votre chauffe de l'étage, elle se fait simplement par convection naturelle dans la cage d'escalier (ou à travers le plafond)? pas envisagé une cloche traversant le plafond? La chauffe est suffisante à l'étage (il y a des portes je suppose?) Là encore, peut être une réponse sur votre post serait préférable? A bientôt, et merci à tous les deux pour vos conseils. PS: on est dans le Médoc, c'est d'ailleurs dommage qu'on n'ai pas vu le message de ton chantier il y a 3 mois (on avait mis entre parenthèse le Rocket pour se concentrer sur d'autres travaux), on serai venus Frown
Moos

Réponse dans le forum : Re : Demande de dimensionnement rocket batch: 150/180/200?

Salut salut, Alors, pour te permettre des comparaisons qui pourront t'aider dans le choix de ton diamètre : Ici, nous avons réalisé un batch en 180. La maison à chauffer est constituée d'un rez-de-chaussée d'environ une 50aine de m2 et d'un étage de la même surface (volume un peu plus restreint à l'étage car en sous-pente). Nous sommes en phase de séchage (tu as des détails dans le fil "votre son de cloche" qui retrace la conception et construction de notre rocket), mais honnêtement, ça chauffe! Et le bas, et le haut ! Le Rocket est situé au milieu pile de la maison, et l'air chaud monte dans la cage d'escalier. Le rocket constitue(ra) le départ de l'escalier de la maison. Nous avons utilisé pour la sortie de la cheminée, un boisseau qui existait déjà, dans lequel nous avons envisagé dans un premier temps un tubage en 150, avant de décider d'y passer du 180. Nous ne regrettons pas ce choix du 180, car la maison étant plutôt très ancienne (1854), elle est bien entendu extrêmement mal isolée. Pour le moment donc, un rocket monté sur une valeur de cheminée de 180 est plutôt adapté. Qui sait si un jour, maison isolée comme il faut, nous ne réduirons pas la bête, dans une version 2, pour passer en batch 150...? Comme le dit Alympier, "Qui peut le plus, peut le moins..." PS :tu es où dans le sud-ouest? nous sommes en Béarn, si ça t'intéresse de passer voir le monstre un jour...
puzzle

Réponse dans le forum : Re : Un Batch Box à la Courdémière

Citation : ceddz

Salut à vous, Comme Moos, je m'interroge sur ces briques, c'est vrai qu'elles sont séduisantes avec leur isolation et leur facilité de coupe (comme le béton cellulaire en gros). Cependant il m'a semblé lire quelque part qu'elles n'étaient pas très résistantes à l'abrasion, je ne saurai dire si c'est un vrai problème dans la cheminée interne, mais pour le foyer les briques dures ou le coulage sont plus résistants. Si tu peux nous donner plus d'infos ou les adresses de revendeurs je suis intéressé Smile Merci et a bientôt Ced

J'ai participé au stage chez Terre-Paille, je peux vous apporter quelques éléments de réponse. Les briques réfractaires isolantes et ultra-légère que l'on voit dans ce film viennent de Posiref http://www.prosiref.com Ces briques sont vraiment très très légère, super lisse, si bien que quand on en a une main on a l'impression de tenir une brique de polystyrène... sauf qu'elle est poreuse.. Comment ce truc est fait ? mystère... Comme on le voit dans la vidéo, elles sont utilisées uniquement pour la cheminée interne. Le foyer quand à lui est monté avec des briques réfractaires denses. Je confirme qu'il ne faut surtout pas utiliser ce modèle de brique particulière dans un foyer. La résistance à l'abrasion des matériaux réfractaires isolants posent effectivement des questions : les produits que je connais et qui sont fournis par IFB refractories (centre), Tellus Cerram (midi-pyrénées) ou Posiref (Lyon) ne sont pas conçu pour être utilisé avec des feux de bois et les conditions chimiques que cela suppose. Tellus Ceram par exemple décourage carrément le contact de certain de ces produits avec la braise. Et en même temps, quand je les ai interrogés il y deux ans, n'ayant pas testé leurs produits dans d'autres environnements que ceux pour lesquels ils destinent leur production (haut fourneaux, four à gaz, électrique..) ils ne pouvaient rien certifier pour ce qui est du contact de la flamme et des gaz que génèrent nos joujoux..... Donc on expérimente pour eux. Moss, peut-être c'est précision peuvent être utile : Les briques, comme d'autres matériaux (fibres, ciment, verre...) sont plus ou moins réfractaires. Dis autrement cela veut dire que les briques, en fonction de leur composition, sont plus ou moins résistantes aux hautes températures (et aux chocs thermiques). On peut donc avoir des briques réfractaires qui résistent à des températures de 600, 900, 1000... 1400... 1800...et aux chocs thermiques associés. Pour simplifier, on a l'habitude de dire que plus le taux d'alumine est important plus le produit sera réfractaire... Donc une brique conçue pour être réfractaire à 900 degré sera solide dans cette ambiance, mais sera fragile à une température de 1400... Ensuite, quand on parle de brique isolante on sous-entend à priori : - que plus le produit est dense, moins il contient d'air, plus il accumule et plus grande sera sa résistance mécanique ; - que plus le produit est léger, plus il contient d'air, plus il isole et plus faible sera sa résistance mécanique. Il existe donc des briques réfractaires denses et des briques réfractaire légère (isolantes). Les briques isolantes ayant souvent une faible résistance aux chocs mécaniques, on évitera de le utiliser dans un foyer ou en plus des chocs thermiques il y aura forcément des coups de bûches. Dans ce cas là on peu dire qu'elles sont plus fragile que des briques denses. Par contre, dans un environnement ou il n'y a ni choc mécanique ni risque d'usure lié à une action mécanique, il n'y a en théorie pas de contre-indication. Les seules réserves concernent l'action chimique du milieu... Pour terminer et pour info : un procédé de fabrication de briques isolantes (comme celle d'IFB et certains modèles de Tellus). Ces briques là ressemblent exactement à des briques de béton cellulaire, elles sont rugueuses et on y voit de multiples aspérités. C'est un produit high-tech dans le sens où il contient un mélange savant d'éléments, mais sinon c'est plutôt simple à réaliser : on fait une belle pâte que l'on mélange avec de la sciure, on moule, on démoule, on passe au four tout ça, pendant la cuisson, la sciure se vaporise et on se retrouve avec des briques avec plein de vide... J'ai réalisé une chambre de combustion avec ce type de brique (ifb) en 2013. Cela fait peu de recul, mais pour le moment rien d'anormale à signaler. Même les contraintes mécaniques au niveau de l'admission n'entraîne pas de dégradation notable... Pour moi, les bénéfices d'une cheminée interne avec ce type de briques sont vraiment intéressants. Sur un J, pour même pas deux euros la brique on a un allumage facilité dans toutes les situations, une montée en température ultra-rapide... Et puis nous avons tous (ou presque) dans un rayon de 200 km une usine qui fabrique ce type de produit ultra-performant qui sont essentiellement vendu à l'export ! Car tout ce que nous fabriquons s'use je me demande combien de temps vont durer ces pièces d'usure ? Dans tout les cas ces briques résisterons mieux qu'un cylindre de métal dans l'échangeur... voilà voilà plein de chaleur dans les foyers et dans les coeurs
Alynpier

Réponse dans le forum : Re : Demande de dimensionnement rocket batch: 150/180/200?

J'ai eu le même souci ici, en Creuse; la grange (8 m sur 12) n'était pas équipée de cheminée. Partant du principe que "Qui peut le plus, peut le moins", j'ai fait installer une sortie en 200. Pour l'heure, un poele en 150 y est raccordé, et j'envisage un batch rocket lui aussi en 150. Je ne pense pas que le prix soit beaucoup plus élevé en 200 qu'en 150, le travail est le même... et comme ça je suis paré, au cas où j'ai besoin de plus gros. La grange de Lavaud
boudje

Nouveau sujet dans le forum : Demande de dimensionnement rocket batch: 150/180/200?

Bonjour, je viens de découvrir ce forum après avoir fouillé sur donkey32 en peinant avec la barrière de la langue. Je trouve d'ailleurs plus de retours "pratiques" ici (c'est probablement le fait que j'arrive mieux à chercher en français ceci dit). J'ai lu pas mal de chose ici parlant de la puissance importante des Batch 150, donc je ne suis plus sur de mon idée de partir en 200. Je vous expose mes caractéristiques, et serai preneur de conseils. Maison en pierre (45cm non isolée, sol non isolé) de 81m² de rdc + 81m² étage (j'isolerai la toiture). Je suis dans le Sud-Ouest en plaine, donc les hivers sont relatifs. Je pensais chauffer le RdC et que la chaleur chauffe l'étage par convection. Je n'ai pas de cheminée, donc je dois me décider pour le diamètre de tuyau que je prends pour sortir en toiture et traverser ma charpente/plancher, du coup à votre avis, 200/180/150? A bientôt.
Pascal B.

Réponse dans le forum : Re : Finition autour de la vitre du foyer

Le dormant en métal de la porte vitrée doit être désolidarisé de la maçonnerie (et de l'enduit aussi) pour lui permettre de se dilater. Voilà pour la théorie. Pour la mise en œuvre des cornières en L entre la chambre de combustion et la maçonnerie externe peuvent servir de support pour viser le dormant comme sur cette image
Pascal B.

Mise à jour de l'album : Rocket : Divers

Rocket : Divers
Moos

Nouveau sujet dans le forum : Finition autour de la vitre du foyer

Salut à tous, J'ouvre un nouveau sujet relatif aux finitions autour de la vitre du foyer, pour les ceuces qui auraient une vitre...et les ceuces intéressés ! Sur notre batch rocket, la bauge autour de la porte vitrée ne cesse de tomber en miettes au fur et à mesure des flambées et des ouvertures-fermetures de porte. Je bouche, ça sèche, se casse et finit par tomber, je rebouche, etc. Particulièrement sollicitée à cet endroit, la bauge ne semble pas vouloir se stabiliser à cet endroit. J'ai tenter d'armer le tout avec des fibres ==> pas suffisant J'ai essayé le mastic réfractaire, me disant que les fortes températures étaient en cause ==> pas suffisant Imaginez donc bien sur que l'étanchéité à cet endroit, cruciale, n'est finalement pas toujours nickel... Est-ce un point où certains ont rencontré des difficultés, et dans l'affirmative, quelles solutions avez-vous trouvé pour stabiliser le tout (armature de la bauge, si oui, avec quoi ? autre matériau...?) SI des photos existent, je suis preneur bien entendu... Grand merci à tous, C'est vendredi, froid est le temps, mais pas pourri... Big Grin
pierre1911

Réponse dans le forum : Re : vmc double flux autoconstruite

trop content qu'un copain ingé électronicien et bidouilleur de très haut vol, ait le même besoin et accepte que nous mutulaisons nos savoirs... lui coté pilotage, moi coté plus mécanique. enjoy! je ne vais pas squatter ce fil et vais en créer un autre dès que nous avons des choses à montrer.
caricion

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Citation : Moos

Citation : caricionSur les rocket "métal" pour la cuisson il faut ensuite passer une couche extérieure d'huile végétale et la stabiliser au chalumeau (la noircir) j'imagine que l'on ne peut pas faire cela sus un batch ... (j'en suis même quasiment sûr)

Tu pourrais le faire sur le fut qui enveloppe la cheminée maçonnée peut-être, mais ça risque d'être assez haut et donc peu pratique pour cuisiner. OU alors, imaginer un foyer pour le batch qui serait en tôle/métal... ou encore recouvrir le foyer maçonnée et baugé d'une belle plaque en acier bien épais qui alors subirait ce traitement à l'huile végétale (que je ne connaissais pas... merci!). Pour info, sur notre batch, au dessus du foyer nous avons mis une "sole" en briques réfractaires. Je ne sais pas quelle température cela atteint, mais après une flambée, je ne peux y laisser la main plus de quelques secondes, c'est vraiment très chaud. Je ne sais si c'est suffisant pour y cuisinier... faudra que je mesure un jour... [/p][/QUOTE] Bonjour, en fait je suis aussi très intéressé par la cuisine grâce au rocket de masse mais ma question était sur le traitement à l'huile végétale. Or sur les cuiseurs (tout en métal) ce traitement est appliqué sur le fut extérieur (qui est très probablement beaucoup moins chaud que le fut d'un rocket de masse). Donc je me dis que l'huile risque de totalement carboniser sur le fut d'un rocket de masse. Votre avis ? Bonne journée
caricion

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Citation : Moos

Alors, là, je ne sais que répondre, je ne vois pas du tout à quoi correspond le radia rocket que tu décris Caricion... t'as pas une photo? c'est pour chauffer à mort le baril, ca je comprends, pour pouvoir le décaper ... mais quelle source de chaleur alors? Suis d'accord sur le coté bien dégueulasse du truc... suis pas fier non plus...

Bonjour, je l'ai vu en vrai mais je n'ai pas pensé à faire une photo voici un schéma : [img]http://www.casimages.com/i/170120122714695212.jpg[/img] le combustible c'est de la cagette ou du bois assez fin (comme pour un J) on l'insère par le trou. On le démarre au carton. Lors du stage on m'a montré des radia rocket dont le fond était porté au rouge (c'était quand même de nuit). Par contre je n'ai pas retrouvé ce "radia rocket" sur le net ... ?
pierre1911

Réponse dans le forum : Re : vmc double flux autoconstruite

C'est en effet difficile à trouver. D'où le fait que je soigne ma source.

Notre réseau : 2562 membres, 1419 articles et 1052 "intersphèrences". En ligne depuis 11 ans 360 jours 22 heures 50 minutes et 10 secondes...

Dernières visites

cedrico
nicobn
ChristianP
Opercut
homer
boudje
ceddz
sandradz1
vincent20100
Moos
Philippe S
Dancetine
BDR
Alynpier
puzzle

Agrandissez votre sphère...