Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 28 mars 2017 - 08:12

Profil
Découvrir
Rejoignez la sphère. Enregistrez-vous ou connectez-vous pour partager et rester en contact avec ceux qui partagent les mêmes passions que vous.
lamouette

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

salut moos et les autres Il ne faut pas abandonner, il y a juste un petit truc qui coince et qui va se résoudre. Dabord j'aurais besoin de quelques précisions -La cheminée fonctionne bien? Peux tu la décrire? Le tirage c'est capital. -La surface du port est bien de 72% de la surface en coupe du conduit d'évacuation? Sinon cette histoire de banc en cul de sac ne m'inspire pas , si il y a un petit problème de tirage à froid il est évident qu'une grosse quantité de fumées va se stocker dans ce grand volume et au premier petit problème (vent, bois humide,départ trop timide) ça recrache par l'entrée. De plus quand le fonctionnement est bon et que tout est bien chaud, il est évident que la fumée va directement passer dans le conduit de cheminée sans réchauffer le banc comme elle devrait car la sortie est juste à coté de l'entrée. C'est un gros volume de flux stationnaire et ce n'est jamais bon dans un flux. Dans un chauffage à la romaine où les fumées faisaient un long chemin horizontalement en sous-sol même sans cloison, la sortie était à l'opposé de l'entrée. Comme l'a dit Manuel, l'histoire de SIA est trop vague pour s'appliquer au banc . Si la surface d'échange est prise en compte par Peterberg c'est une question de refroidissement éstimée d'après une surface, hors cette notion dépend trop de la construction, de l'épaisseur des matériaux, leur nature, de l'isolation etc Ton problème est bien lié à la température , c'est la température du système qui conditionne le tirage , ce qui peut impliquer soit un ou les deux: 1) un foyer pas assez puissant 2) un système d'évacuation des fumées surdimensionné qui refroidit trop vite les fumées. Pour 1) il faut avoir respecté les plans y compris le dimensionnement de port, surface d'air primaire, surface d'air secondaire. Y a t-il une gestion d'air secondaire? Ni trop d'air ni pas assez , au bon endroit. pour 2) La surface d'échange pièce/système est trop grande ou placée trop tôt , l'isolation du baril insuffisante ou le conduit trop grand dans le baril ce qui diminue trop la température d'où mauvaise combustion , d'où baisse de température, c'est un cercle vicieux. Quand je vois les photos que tu as postées pour la modif du baril j'ai l'impression que le conduit interne carré dans la cheminée interne est plus grand que le reste et aussi que l'isolation parait faible. Ce qu'il faut chercher c'est de faire monter au maximum la température du foyer , de la partie après le port surtout et aussi de la partie interne de la cloche (baril), c'est l'ensemble des conditions favorables à une bonne combustion à très haute température. C'est seulement après qu'il faut récupérer la chaleur dans le banc ou tout autre forme d'échangeur. Un by pass me parait une très bonne idée dans un premier temps. Il faudrait faire la cheminée interne aux même dimensions et forme que la base car la base (juste après le port) est l'endroit crucial où se mélange gazs/air secondaire se fait à très haute température, si juste au dessus c'est plus grand , les gazs s'y échappent trop vite sans bruler complètement car pas assez contenus, de plus l'agrandissement de volume entraine une détente des gazs d'où refroidissement.
cedrico

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Salut ceddz Les pulsations dans mon rocket sont très rapide, une vrai locomotive voici la vapeur d'un bois pas très sec. J' ai pensé a rabaisser le plafond pour réduire le volume de la boite de chargement. Salut
Pascal B.

Mise à jour de l'album : Rocket stoves

Rocket stoves
ceddz

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Salut Cedrico et merci pour ta participation, Aucun souci côté descente de baril chez Moos, c'est largement dimensionné, de mémoire 60cm d'arc de cercle sur plus de 10cm... Quand aux pulsations dans le batch 180 c'est directement lié au surdimensionnement du foyer (tu évoques un foyer de batch 200) Je suis dans la même configuration que toi, batch180 avec 8ml de banquette et 70° en sortie, j'avais surdimensionné le foyer au départ, la longueur était de presque 70cm. Il était hésitant, oscillant, refoulait de temps en temps et la vitre restait noire. Une fois réduit à 58cm, l'oscillation a disparu, et tant mieux car à part des gros coup de fumée noire en toiture, je n'avais pas l'impression que ça amenait quoi que ce soit de positif, mais chaque contexte est différent Wink Pour finir, la SIA ne s'applique pas dans le cas de banquette tubées, sinon la logique voudrait qu'on installe 14 ml sur un batch180, mais ça ne marche pas... le flux de gaz dans un tubage horizontal se comporte très différemment de celui d'une cloche, ainsi les surfaces d'échange ne sont pas comparables. Ced
cedrico

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Salut à tous, Si je peux me permettre je pense que la demi-lune n'est pas assez grande(pas facile a voir sur la photo). À cet endroit le passage doit faire le double de la taille du système voir plus(vu sur donkey32). J'ai un batch 180 (chargement 200) avec une banquette de 8 mètres linéaire et 8 mètres verticale en évacuation. Le tout est tubé en 200. SIA(12 mètres approximatif). Il fonctionne bien avec des petites pulsations de temps en temps mais rien de très grave. (vu toujours sur donkey32 le mode pulsation donnerait un peu plus de chaleur). Température de sortie des gaz est de 70 degrés( 6 à 7 tonnes de masse a chauffé) Bon courage Moos (à chaque problème sa solution) Salut...
ceddz

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Oui Manuel, il y a certainement de ça dans la problématique. Cette banquette est une successions de cloches assez basses pour faire une banquette (pas de tubes), mais la perte de charge est supérieure à celle d'une seule cavité verticale, cela pourrait expliquer une part des complications. Et tout comme Caricion, j'expérimente ces jours-ci le bouchon chaud sur mon batch180 de grange, le tubage débouche en bas de mur, puis passe verticalement dans la serre avant de déboucher au dessus de la toiture. Le matin, ou le soir tard quand la fraicheur est tombée, le batch rockette nickel tout de suite. par contre, en milieu-fin d'après-midi bien ensoleillée, quand le tube de serre est à plus de 30°, c'est presque indémarrable...gros refoulement par tous les trous, même ceux que j'imaginais pas.. et sur celui-la j'ai plus la possibilité de mettre un bypass...regrets... Bon dimanche Wink
Manuel P

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Bonjour à tous, Ce n'est pas à ceux qui m'ont appris ceci que je vais le rappeler... Mais pour d'autres qui lisent ces post, je ne peux pas m'empêcher de faire ce petit mémo comme quoi les SIA calculées par Peter Van Berg sont valables pour un fonctionnement en cloches, et que trransposer ces SIA maximales/optimales pour un fonctionnement en baril+banquette ne me parait pas pouvoir garantir un fonctionnement optimal d'un roket en banquette. Ça ne veut pas du tout dire que ça ne peut pas fonctionner ! Mais que comme il n'y a pas de garantie de fonctionnement, il est peut-être normal de devoir rajouter, sur un rocket fonctionnant en banquette dimensionné selon les SIA cloches, un bypass ou un autre élément venant faire un ajustement entre la SIA optimale cloche déterminée par Peter Van Berg, et la SIA banquette optimale (qui reste à déterminer, mais dont on connait quelques linéaires typiques suite aux retours d'expérience de ces messieurs (avec une nouvelle marge de sécu à prendre, puisqu'il s'agit plus souvent de Rocket en J qu'en Batch) ) Wink Merci pour tous vos retours d'expérience, Et bon courage Moos c'est de mieux en mieux !! Smile
caricion

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Citation : Moos

Mais voila, patatras, dès publication de ce message, le dragon recommence à toussoter, cracher de la fumée partout, bref, ça fonctionne plus bien... De là à voir un lien entre la publication de mon message enchanté et la guigne que nous joue le dragon, il n'y a qu'un pas... j'aurai du garder pour moi les bonnes évolutions constatées.

Bonjour, je ne sais pas où tu habites mais est-il possible que la cheminée ait été particulièrement exposée au soleil en journée et qu'il y ait eut une sorte de "bouchon de chaleur" (plus rare en plein hiver que maintenant). Ce qui pourrait aussi expliquer ce retour des dysfonctionnements.
ceddz

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Salut à vous, Me voila bien triste de voir que tu as encore des déboires avec le dragon, mais quand même, c'est de mieux en mieux non ? (bon ok avec quelques rechutes...) La réponse de Pascal m'a aussi interpellé, une cloche en moins réduirait bien la surface d'échange, au profit d'une température plus élevée en départ de conduit, mais serai-ce suffisant ? cela voudrait dire en effet que la SIA n'est pas bonne, ou que le foyer n'est pas assez puissant, ou encore un encombrement quelconque dans le circuit, à voir par les trappes, c'est la première chose à vérifier, et au passage, comme le dit Pascal, si tout est clean tu pourras boucher la partie de banquette en cul-de sac avec 3-4 briques juste posées au fond, cela réduira la SIA d'un demi baril. Alors ensuite démonter la cloche pourquoi pas, mais sans certitudes sur l'amélioration, alors qu'un Bypass, si tu galères pas trop à l'installer (démonter une marche, ouvrir 2 parois, faire un clapet, rien de méchant mais un ptit chantier quand même), il t'aidera à démarrer plein pot en toutes circonstances. La fermeture progressive après quelques minutes de feu permet d'avoir un foyer qui tourne rapidement à plein régime très tôt et améliore le rendement, tout en réduisant à néant le risque de retours de fumée (si le foyer commence à baisser et menace de refouler, on réouvre le bypass et tout rentre instantanément dans l'ordre). Idem lors des conditions climatiques difficiles, mauvais vent ou ciel bas, le bypass pourra rester un peu ouvert pour maintenir une bonne combustion. Si tu l'installes, tu pourras ensuite vérifier si une cloche est en trop ou pas. Après un démarrage plein pot avec le bypass ouvert, si le foyer se met à refouler quand tu refermes le bypass et que la combustion vive ne repart pas, c'est surement qu'il y aura une SIA trop grande, pourtant on avait bien respecté les préconisations maximales de Peterberg. Cependant, Peterberg dit qu'un bypass n'est pas indispensable sur un batch (ni sur un J d'ailleurs), mais par expérience, sur un rocket à grosse batterie ça facilite bien la vie. Ne serions-nous tout simplement pas trop proche des SIA maximales, qui font que le foyer ne marche bien qu'en conditions idéales ? Je vois l'utilité du bypass sur mon J200 avec 8mètres linéaires de banquette en briques. Sans le bypass, je sens bien que parfois il aurait envie de refouler aussi. Sinon, j'ai peut-être manqué quelque chose, mais quoi ? Et pour finir, un petit rappel de la phrase clé : "un rocket on n'en n'est jamais complètement satisfait la première année" Wink A bientôt Ced
Moos

Réponse dans le forum : Re : Votre son de cloche

Salut Pascal, merci pour tes éléments de réponses. j'ai prévu d'aller à nouveau voir par les trappes de visite, je vous tiendrai informé. Je suis également en pleine réflexion sur un bypass à ajouter, avant la cloche verticale, la coïncidence avec ta proposition est étonnante, mais sans doute logique dans les reflexions autour de l'usage du dragon, ca me rassurer, je dois pas réfléchir trop de travers en la matière... Sans doute sur la configuration initiale de notre dragon, aurai-t-on du intégrer un bypass... Ça me semble pas trop difficile à ajouter, et comble du luxe, ça pourrait chauffer ma deuxième marche de l'escalier ! (NDLR : l'escalier est intégré dans la masse de notre dragon!). Merci pour tes pistes en tout cas, Si je lis bien ta troisième, tu penses que la première cloche verticale refroidirait trop les fumées? Pourtant la SIA que nous avions calculée était correcte par rapport au tableau de Peterberg avec cette cloche et le banc derrière... A suivre...

Notre réseau : 2586 membres, 1421 articles et 1053 "intersphèrences". En ligne depuis 12 ans 59 jours 14 heures 22 minutes et 59 secondes...

Dernières visites

ririOOsept
cedrico
c.modoux@free.fr
lamouette
Pascal B.
homer
ceddz
francksim
Mbadji
Manuel P
Benjamin43
jeanlouiss
caricion
maje
Floriane34

Agrandissez votre sphère...