Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 17 oct. 2017 - 02:08


 10/09/2009 12:02 (Lu 9379 fois)  

Status : hors ligne

Adami

Utilisateur

Graines
Enregistré: 10/09/2009
Réponses: 1

Dans le domaine de l'éco-habitat, on confond souvent la notion de performance énergétique avec la notion d'écologie. Par exemple, on va souvent considérer qu'une maison passive est une maison écologique. Mais qu'appelle-t-on maison ecologique au juste ?

Cela comprend différents items : d'abord, la performance énergétique. En cela, la maison passive est une maison effectivement écologique, puisqu'elle consomme 20 fois moins d'énergie qu'un bien classique.

Cela comprend également la question d'énergie grise : la maison écologique doit avoir un bilan carbone le moins élevé possible, l'énergie grise étant toute l'énergie nécessaire à la construction des matériaux, à leur transport, à la construction de la maison et à sa déconstruction en fin de vie.

En ce sens, la maison passive n'est pas forcément la mieux placée, puisqu'elle utilise souvent des matériaux tels que le polystyrène. Au final, quand on fait le bilan, on se rend compte que souvent, le plus gros poste de consommation d'énergie et donc, de pollution, réside dans l'utilisation quotidienne du chauffage, qui est souvent beaucoup plus énergivore qu'un matériau à forte énergie grise, lorsqu'on raisonne sur 20 ans.

Cela pourrait donc étonner, mais en reprenant les critères les plus simples, notamment en matière de consommation d'énergie, on pourrait en arriver à considérer qu'une maison construite avec des matériaux non-naturels est bien souvent plus écologique qu'une maison bio, mais énergivore.


 03/11/2009 22:04  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 597
Localisation:Taller, Landes
Pourquoi pas en effet, mais prenons la bonne vieille construction standard a la francaise :
Parpaing - laine de verre - placo

Le parpaing est un gros poste d'energie grise autant pour la fabrication du ciment (calcaire broyé puis cuit a 2000°env), gravier puis coulage des blocs et par dessus tout le DEPLACEMENT par camion diesel de masses aussi considérables.

La laine de verre, en bcp plus leger certes, mais meme principe tri du sable puis filage du verre a haute température

Le placo, c'est du gypse broyé puis cuit et encore une fois materiau lourd qui fait souvent bien des centaines kilometres avant d'arrriver à son lieu d'utilisation définitif.

Evidement, ces 3 materiaux sont pas faciles a recyclés et le sont bien évidement rarement.

Au final, et tout le monde le sait de nos jours, on pourra mettre 10cm de LDV dans les murs et exploser la RT2005 qui en exige 7.5 dans ce cas, une maison de ce type sera et restera très énergivore coté chauffage.

Donc dans ce cas précis : ni écolo a la fabricatino, ni a l'utilisation, et malheureusement, ce type de construction représente la plus grande proportion du bati neuf en france en 2009, meme si on retrouve plus souvent de la brique a la place du parpaing, le résultat n'est pas forcément plus glorieux.

Evidement, tout cela est incomparable avec une maison ossature bois, qui autant a la fabrication qu'a l'utilisation aura un bilan écologique plus que raisonnable.



J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 12/11/2009 19:58  

Anonyme: laroche

Il ne faut pas comparer maison passive et maison écologique.
D'abord, une passive a une définition (certes pas la même selon le pays). Une maison écologique, qu'est-ce? Le 100% n'existe pas, et il n'existe pas de standard définissant cet état.
Le principal étant d'être en paix avec soi même, lorsqu'on a pris une décision il faut ensuite vivre avec.

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 02:08 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire