Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 19 sept. 2021 - 15:36

Première|Précédente|12|Suivante|Dernière

 02/12/2020 16:16 (Lu 5506 fois)  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Bonjour à tous !!

Je me présente, je suis en pleine rénovation d'une maison en pisé 50% et en colombage 50%, ainsi que d'un atelier en moellon (et oui il existait déjà donc je l'ai gardé).

En ce qui concerne l'atelier, isolation intérieur de 30cm en terre paille, enduit extérieur en terre paille (avec un peu d'huile de lin). Il me reste la toiture (140m²) en botte de paille à réaliser début 2021. Je viens de finir de fabriquer les fenêtres, je vais bientôt commencer les portes.

Pour ce qui est de la maison, j'ai passé 3 ans à enlever 80% du ciment et du béton... Donc j'ai une pièce de fini à 100%, la chambre, plancher chêne massif à 10-15cm du sol en terre (idem parquet de salle de danse de Luc Floissac), enduit en terre, isolation terre paille au plafond entre chevron.
Attenant à la chambre il y a une salle de bain, douche en travertin, enduit terre paille, isolation au plafond laine de bois (j'avais pas envie de remettre l'épandeur en route pour le terre paille).
Et la on arrive sur le pourquoi je suis ici Smile j'ai mis un ballon échangeur horizontale au plus haut possible dans la salle de bain, et en dessous je souhaite installer un rocket stove pardi !
Donc après maintes recherche sur internet (j'adore les images), j'ai fini par acheter les 2 livres sur le rocket, c'est top. Beaucoup de réponse trouvé.

Donc je suis sur l'étude de mon rocket, cahier des charges :
- Chauffer un ballon de 300L avec échangeur, en thermosiphon
Et c'est tout, il servira uniquement à ça, bien sur ça va chauffer la salle de bain, mais c'est secondaire, je n'ai pas un besoin de chauffage dans cette pièce, donc si le ballon est assez chaud, le rocket ne sera pas allumé.

Je suis en Bresse, proche de Montrevel, je suis ouvert aux visites pour discuter sur un peu de tout au niveau de la construction bois, pisé, colombage, terre-paille.

Voilà pour la présentation, je reviens avec des photos, le début de mon projet, et bien sûr mes questions !

J'espère avoir fait une bonne présentation au bon endroit ?



 02/12/2020 17:37  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1509
Localisation:Surgères
Bonjour et bienvenue Pierre.

Pour chauffer exclusivement de l'eau et être efficace, le système devrait privilégier un chauffage direct du cumulus comme celui présenté par Christophe sur son site ou celui de cette vidéo :


 02/12/2020 17:44  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Voilà où j'en suis :
- Rocket 200mm
- Chambre de combustion 18*16 (1 brique sur champ et une a plat) longueur 35cm
- Hauteur cheminée 83cm
- Alimentation 17*18
- Sortie chambre de combustion 17*18
- Longueur du banc 4m oui c'est pour l'ECS mais autant garder la chaleur dans la maison

Les fournitures



Cœur en brique réfractaire (1,71e à Bigmat), mortier refractaire pour sceller les briques.

Cheminée en cours, je pensais la faire en brique en octogone, mais ma scie est pas assez précise pour un angle à 22,5° donc j'ai pris contact avec l'entreprise PRSE à St Vallier, de ce que j'ai croisé ils ont des tubes cylindrique pour la cheminée, j'attend une réponse par mail.

Pour ce qui est du circuit d'eau, ce sera un tube en inox annelé DN20, enroulé sur 20m autour du bidon extérieur, avec 5cm de terre paille au début et si ça chauffe pas assez je passerais à 10cm.

Et la arrive ma première question !

La dimension du bidon, est-ce qu'un bidon de 120L, diamètre 45 int. hauteur 80 c'est bon ?
En gros cela me fait une cheminé interne diamètre 200 - 370 donc environ 5.5cm d'isolant si je coule une cheminée d'épaisseur 3cm en béton réfractaire, si je ne trouve pas mon bonheur à PRSE, je vais les voire vendredi.

Quelques photos, assemblage à blanc, premier allumage d'un rocket pour moi, 4 feuilles de journal et c'est parti ! Bon je manquais de brique pour la cheminée donc je pense que c'est pour ça que je n'avais qu'un dragon endormi !




Voilà, j'ajouterais prochainement des photos de la salle de bain. Smile

 02/12/2020 18:15  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1509
Localisation:Surgères
Les barils font habituellement 200 litres.

Pour l'été, comment chaufferas-tu ton eau ?

 02/12/2020 18:33  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Oui j'ai vue cette solution, mais je ne l'ai pas retenu pour les points suivant :
- Pas assez de place en hauteur dans la salle de bain
- Pas trouvé de chauffe eau de ce type, et en acheter un neuf je ne peux que le chauffer avec le rocket donc l'été...
- Je souhaite étudier le rocket complet avec la cloche, et le banc, je vais en construire un second dans mon atelier, dans le même style que celui du livre avec deux bidons de 200L superposé, et un troisième pour la maison

Concernant l'été, je poserais un panneau solaire thermique, j'étudierais cela l'été prochain. C'est pour ça que j'ai un échangeur dans le ballon, et avec en option une résistance d'appoint au cas où.

On peut voire ici le ballon, et le futur emplacement du rocket.


Le banc passera sous la niche, sous la fenêtre à gauche et la sortie sera sous la fenêtre.


Et la différence entre un 200L (dia. 57 H.88) et un 120L (dia. 45 H.80)

Oui j'ai bien vue que c'est 200L habituellement, mais le baril est dans le passage d'une ancienne porte dans le pisé, du coup 200L c'est limite, le 120L implique une surface d'échange plus chaude, donc ça devrait bien chauffer mon serpentin en inox, par contre moins d'isolation pour la cheminé intérieur, donc moins de tirage ?

 09/12/2020 16:28  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Le cœur du rocket est monté, malheureusement avec des briques et du mortier pas terrible du commerce de GS.. C'est pas grave il faut bien commencer par quelque chose Smile

Donc pour ceux qui sont proche de la Drôme (St Vallier), ça vaut vraiment le coup d'aller voire l'entreprise PRSE (https://www.prse.eu/), prix vraiment intéressant (moins chère que les GS, et qualité bien bien supérieur), en plus ils ont l'isolant en laine et le mortier refractaire, bref c'est au top, j'irai là bas pour le prochain poêle Big Grin Big Grin

Donc j'ai commandé le tuyau annelé en Inox DN20, 25m pour faire environ 13 tours autour du baril de 200L, pose vers noël.

Je suis en attente du tube acier pour la cheminé.

J'ai des questions pratique concernant l'inertie du rocket au niveau du conduit, il fait donc 20cm, en Inox, je compte utiliser le sol pour l'inertie avec 5cm de terre/paille dessus, comme ça je peux mettre le parquet par dessus avec des trappes pour le ramonage
.
1 - Est-il possible de faire descendre le tuyau d'évacuation à environ 5-10cm en dessous du cendrier (en gros le tuyau serait à -40cm/-50cm par rapport au bas du baril de 200l, si oui pente douce ou peut importe ?

2 - Concernant le ramonage, est-ce qu'il y a une solution afin de réaliser des trappes sur le dessus du tuyau ? Je vais avoir 3 coudes à 90°, séparé d'environ 1,50m chacun, puis un dernier pour la sortie à l'extérieur.

Photos à venir, je suis sur des portes en bois en même temps, work work.

 09/12/2020 16:49  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Voilà un plan pour les trappes de ramonage



Le plan pour le passage des conduits dans le sol



Et le cœur monté


J'ai fait un trip-wire sur la seconde brique comme ceddz, merci pour ton sujet http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3830 ça m'a bien aidé Cool


 10/12/2020 16:24  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut Pierre, je suis ton post avec interêt, et merci de m'avoir cité, malheureusement j'ai pas beaucoup de temps à consacrer au forum ces temps-ci.

Alors concernant le batch200 ou J200 pour faire chauffage + ECS en hiver je valide à 100%.

Sur un de mes posts de retour d'expérience (11 ans de J rocket stove cet année), j'avais fait une estimation des puissances instantanées, c'était de l'ordre de 20kw pour le foyer J200 dont 2 ou 3kw pour le circuit d'eau chaude.
J'ai 13 tours de cuivre en 20mm autour du baril.

C'est à dire que environs 15% de la puissance du rocket sert à chauffer l'eau et les 85% restant chauffent la masse, la pièce + les pertes. Autrement dit inutile d'imaginer chauffer ton eau l'été avec ton rocket Wink C'est là que le chauffage solaire en complément devient très pertinent.

Pour faire un rocket qui s'approche un peu plus des 100% ECS il faudrait probablement installer un échangeur plus grand et surtout plus en contact avec la flamme. Quid des matériaux, du rendement ? ces pistes restent à explorer Wink

Au plaisir de lire la suite

PS : on voit pas tes photos, probablement un paramètre d'autorisation à régler dans ton album.
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 10/12/2020 19:01  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Exact pour les photos ça va mieux comme ça !

Merci pour ta réponse, ton post m'a beaucoup aidé Geek


Oui je suis d'accord concernant la récupération de la chaleur pour l'ECS, c'est mes premiers pas dans le rocket stove donc je commence par ce qui "fonctionne". Quand j'aurais testé et utilisé, je maitriserais mieux pour faire des évolutions, comme par exemple :

- Serpentin dans l'isolant de la cheminé interne (côté externe à l'isolant) ?
- Une sorte de double peau sur la paroi externe de la cheminé tout en Inox avec de l'eau à l'intérieur

Avec ces deux solutions "l'échangeur" n'est pas en contact avec les fumées, mais il refroidit la cheminée interne..

Je pense que ces deux solutions sont bonnes mais avec un circulateur, je ne m'y connais pas assez en mécanique des fluides pour appréhender le thermosiphon, la pression dans ces deux solutions. Je verrais ces solutions/évolutions dans quelques année Smile

Sinon, faire la spirale sur le dessus du bidon et la recouvrir d'isolant puis de terre/paille, ça concentrerai plus de chaleur que sur le bidon je pense ?


 12/12/2020 12:35  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
- Est-ce que quelqu'un a un retour sur le fait que le conduit d'évacuation soit en-dessous du niveau du cendrier ?

- Je n'ai pas vue de système de chauffage de l'ECS avec échangeur sur le dessus du baril (comme sur mon plan précédent), qu'en pensez-vous ?

J'attends vos avis/retour d'expérience avec impatience, je compte me remettre dessus dès lundi Big Grin

 16/12/2020 15:15  

Status : hors ligne

cedrico

Utilisateur

Germes
Enregistré: 05/01/2017
Réponses: 21
Salut Pierre,

Pour ta question de descendre le tuyau d'évacuation plus bas que le baril, c'est un OUI .

Mon bas du bidon se trouve à 1m10 plus haut part rapport au tuyau d'évacuation et à 1m de distance.( ça fait un beau cendrier, ça fait 3 hiver que je n'ai pas ramoner, il va falloir que j'y pense.)

bon courage

 16/12/2020 19:49  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Merci pour ton retour Cedrico Big Grin Big Grin je vois que tu as pas mal de photo de ton dragounet, il doit y avoir un post dessus ? Je ne sais pas comment faire pour voire les sujets ouverts du membre.

Du coup, le conduit passera dans le sol en terre sous le plancher en chêne de la chambre, je serais à 7-8m de tube, photos à venir.

Il me reste à savoir comment je fais serpenter le tuyau en inox annelé, soit autour du bidon, soit un peu autour et en spirale au-dessus !

 17/12/2020 09:56  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut à tous,
Je remets mon dernier retour d'expérience sur le batch avec un circuit d'eau en interne.
http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=4694&highlight=echangeur%20interne
Bonne lecture, j'ai mis beaucoup d'infos.

Ca fait quelques années qu'il est en fonctionnement et je le trouve plutôt équilibré en terme de chauffage de l'eau assez rapide / et l'efficacité du chauffage de la pièce.

C'est une grosse machine le batch180, et c'est vraiment bien pour chauffer le bâtiment de 65m²+ECS alors qu'il y a encore des petites fuites d'air aux fenêtres. Un chargement complet par jour (env 10kg de buches) à mi saison est bien suffisante, deux au plus froid de l'hiver.
En comparaison sur ma maison de 120m² mieux isolée, le J-rocket 200 consomme 15kg de bois par jour à mi saison, et 25-30 en plein hiver.

Le circuit de fumée passe en partie dans le sol (4m de banquette + 4m dans la dalle).
Cà tiédit bien le sol où passe le tubage, sans le surchauffer, parfait dans la salle d'eau.
Mais l'allumage est parfois compliqué en début de saison, ou quand il n'a pas tourné depuis plusieurs jours. Le point le plus bas du conduit se trouve environs 40cm en dessous de la sole du foyer.
Dans ce cas il est vraiment utile d'avoir une trappe de visite accessible en fin de parcours, à la base de la cheminée du bâtiment : J'y fais un petit pré-feu de pommes de pin ici avant de démarrer le poêle, sinon c'est l'enfumage assuré. Un bypass pourrait remédier à ça mais comme la cheminée d'évacuation est assez loin du poêle, pas moyen de faire ce bypass, ça a l'air d'être ton cas aussi.
Une fois que le poêle a tourné quelques jours, l'allumage peut ensuite se faire directement dans le foyer sans préchauffage.

Le circuit d'eau au dessus du baril pourrait récupérer plus de calories c'est certain, mais la surface d'échange n'étant pas immense, serait-ce suffisant ? c'est à tester si tu as l'âme d'un expérimentateur Wink
Avec un serpentin autour du baril, on est allée jusqu'à 18 tours de cuivre, ce qui recouvrait presque entièrement le baril, et pas de souci au niveau du fonctionnement du poêle, on reste dans des proportions 20% pour l'ECS 80% pour le chauffage+pertes.
Quelques détails importants : l'inox a une conduction thermique inférieure au cuivre, et résiste moins à la flamme...

Aussi, plus tu vas prendre de chaleur pour l'eau, plus les fumées seront refroidies, ce qui pourrait baisser le tirage, trop et le poêle ne fonctionnerait plus (enfumage) .Tout est une question d'équilibre Wink
Sur un J rocket, il fonctionne bien jusqu'à 70° de température de fumées en fin de parcours, sur un batch 100°.

A suivre
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 26/12/2020 15:36  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1509
Localisation:Surgères
Une astuce à explorer pour les démarrages délicats : monter un ventilateur sur l'evacuation.

 29/12/2020 10:31  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Merci beaucoup pour ton retour Ceddz

J'étudierais le batch 180 pour le chauffage principal de la maison l'hiver prochain Cool

Je ne sais pas encore si je vais mettre le serpentin sur le dessus du baril, j'ai un baril avec cerclage, je compte y mettre un joint de porte de cheminée et le garder démontable afin de "surveiller" l'intérieur du baril.

Merci pour les retours sur la profondeur possible au niveau du tubage et le cendrier, pour rappel c'est en fonction avec environ 1m entre le tube et le bas du baril .

Pour l'inox oui il conduit moins que le cuivre, mais il est annelé, donc surface de contact plus grande, donc plus d'échange thermique (simple déduction, si quelqu'un à des chiffres je suis preneur), peut être pas autant que le cuivre, mais je l'ai pris car moins chère, et bien plus facile à donner la forme souhaité Big Grin Concernant les flammes il ne sera pas en contact avec.

Voilà le chemin du conduit, il passera dans la chambre, sous le plancher en chêne (dommage c'était ma seule pièce de fini et bien plus maintenant !


En ce moment, sans chauffage dans la chambre, le matin au réveil j'ai entre 12 et 14° j'aimerais bien ne pas dépasser les 18° quand ça chauffe "bien", à 14° on est déjà en tee shirt dans la chambre, donc je pense mettre entre 10 et 15cm de terre au dessus du tuyau.



On creuse, on creuse, la sortie passe quasiment sous les fondations, il y aura un accès pour le ramonage et le pré allumage si il n'y a pas de tirage comme l'indique Ceddz, avec des pommes de pin bruler en bas du tube.

 29/12/2020 10:32  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Concernant le ventilo comme le dit Pascal B. je le met dans ma tête et j'y réfléchi ! Je l'aurai plus vue en entré du poêle, pas de problème de chaleur comme ça.

 01/01/2021 12:24  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Cheminée coulée en mortier réfractaire, avec passage de la sortie carrée du rocket au rond de la cheminée.









Et la sortie extérieur, il me reste à monter une rangé de tomette et faire une plaque de protection


Voilà pour le début 2021, le rocket avance bien Big Grin

Bonne année à tous, avec de beaux rockets pour nous réchauffer Smile

 02/01/2021 18:35  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1509
Localisation:Surgères
Bonne année à toi aussi Pierre et bonne continuation de chantier.

 04/01/2021 13:54  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Petite question, il y a un point qui n'est pas très clair dans le livre rocket stove, en tout cas pour moi :
- Au niveau de l'isolant que l'on met autour de la cheminée interne, et autour de la chambre de combustion, il s'agit simplement de perlite/vermiculite, ou c'est de la perlite/vermiculite mélangé à de l'argile ?


Concernant le mélange que l'on met en dessous du baril de 200L est-il possible d'utiliser du terre/paille (je préfère quand c'est fibré) ? Ou c'est uniquement sable et argile ?

J'attends votre retour afin de pouvoir continuer Big Grin

 05/01/2021 14:30  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1509
Localisation:Surgères
Un coulis d'argile ou une barbotine permet de stabiliser l'isolant en vrac.

Sous le baril, briques ou cailloux maçonnés à l'argile ou à la bauge feront l'affaire.

 05/01/2021 20:57  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Bien reçu, merci, je met ça en œuvre demain !

Le bidon de 200L à été brulé, et j'en ai raccourci un pour contenir l'isolant.

 07/01/2021 11:36  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Bonjour tout le monde,

Nouvelle question :

Au niveau de la jonction bas du baril <-> cendrier
1 - Le volume doit être au moins égale à celui de la chambre de combustion
2 - Donc dans mon cas 17*18 = 306cm² l'espace entre la cheminée et le bidon est de 4cm - 5cm donc il me faudrait une jonction de 70cm bas du baril <-> cendrier,

Je trouve ça énorme par rapport aux photos que je peux voir sur les rockets, c'est le bon calcul ?

Ça représente environ 1/3 du périmètre du baril pour la jonction.bas du baril <-> cendrier.

 09/01/2021 10:16  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
La réponse est là : http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=4574



En coupant un petite partie en bas du baril, on arrive à la bonne surface, en fonction de l'espace que l'on dispose à la sortie du baril.

 10/01/2021 06:06  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Avancement en image Smile








 15/01/2021 17:45  

Status : hors ligne

Pierre

Utilisateur

Germes
Enregistré: 02/12/2020
Réponses: 21
Nouvelles :

- Fût de 200L posé
- 2m de tube pour l'évacuation en façade (je n'avais pas encore reçu le reste des tubes pour sortir au dessus du toit)
- Passage du chauffe eau à l'étage afin d'avoir le thermosiphon pour un panneau solaire l'été, et en plus je pourrais lui faire une belle enveloppe isolante en terre/paille.

Pas de photos, je n'avais pas l'appareil sous la main...

Premier test d'allumage concluant !
4 Feuilles de journal dans le T à la sortie du mur extérieur
2 Feuilles dans le cendrier
Et presque 2 journaux dans le tunnel de combustion, et enfin du petit bois une fois que la cheminée interne fut assez chaude.

Presque pas de retour de fumée, une fois l'allumage effectuer, j'ai continuer au journal pour chauffer plus, j'avais du tirage proche du tunnel de combustion, mais tout devant le rocket il y avais quelques fumées qui sortaient dans la maison (test avec fenêtre de la salle de bain grande ouverte.

Donc pour le moment c'est très concluant sachant que le conduit passe en dessous du niveau du cendrier, et descend encore de 15cm avant de sortir du mur, et que je n'avais que 2m de tube en sortie façade, hâte de tester avec la sortie complète au dessus du toit Smile

Prochaines photos ce weekend normalement, je pose le reste des tuyaux, le parquet de la salle de bain et je fais tourner le rocket pour faire sécher la première enveloppe et ensuite je continuerais le terre paille autour.

Première|Précédente|12|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 03:36 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Plus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Le poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

De nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rechercher un autre livre

Saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go". Le site ecologie-pratique.org est partenaire du site Amazon.