Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 21 juil. 2018 - 07:57


 24/06/2018 09:47 (Lu 207 fois)  

Status : hors ligne

fiedia

Utilisateur

Graines
Enregistré: 24/06/2018
Réponses: 4
Cette expérience a pour but d’étudier les caractéristiques thermiques d’une cloche à fumées et de réaliser un modèle thermique pour aider au dimensionnement de telles cloches.



Poele :
- Godin 3121
- puissance 10kW
- diamètre des tuyaux : 125 mm

Cloche :
- pose sur chant de briques de récupération (non réfractaires).
- joints réalisés à l’argile afin de pouvoir récupérer les briques.
- cloche composée d’une seule peau afin de simplifier la réalisation (installation provisoire).
- plafond constitué d’une plaque de fonte, étanchéité à la laine d’acier (5 Euros le rouleau et exempt de microfibres toxiques), couverture de tomettes de récupération jointées à l’argile.

Modèle sketchup : http://www.ecologie-pratique.org/mediagallery/media.php?f=0&sort=0&s=20180624082231929





Photos de la réalisation : http://www.ecologie-pratique.org/mediagallery/album.php?aid=1847&page=1

Nota : le trou du bas a été condamné, le tirage n’étant pas suffisant dans cette position (utilisation de la boîte à fumée du Godin).

Résultats :
- Un bien meilleur confort, une impression de chaleur plus diffuse et plus enveloppante qu’avec le poele seul. On est moins sensible aux courants d’air.
- La cloche procure un chauffage régulier même quand la combustion dans le poele est réduite.
- La gestion de l’alimentation en bois est extrêmement simplifiée. Le tirage est lissé par la cloche, ce qui réduit les pics de chaleur après rechargement du poele et permet de réactiver le feu avec très peu de braises (le tirage reste important même quand le feu est très faible). Le régulateur de tirage est rendu inutile (50 Euros d’économies).
- Nette baisse de consommation de bois. Difficile à chiffrer mais approximativement entre 30% et 50% en moins pour un confort amélioré.


A améliorer :
- Forte odeur de fumées due au manque d’étanchéité. Il faudrait d’abord utiliser plusieurs peaux avec joint de dilatation entre elles. Les joints ont été réalisés avec un minimum d’argile afin d’améliorer la récupération des briques. Il faudrait sans doute être plus généreux.
- Pour un feu moyen, la température des fumées est inférieures à 100°C, donc risques de condensation et encrassement des tuyaux. La cloche est sans doute trop grande par rapport à la puissance du poele.
- La cloche refroidit en quelques heures et ne permet pas de garder une température agréable sur une demi journée. L’ajout de peaux supplémentaires permettrait d’augmenter l’inertie thermique.

Cette cloche n’a pratiquement rien coûté et pourtant la sensation de bien être apportée est telle que je conseille vraiment d’essayer.

Un modèle thermique a été développé pour dimensionner de telles cloches.

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 07:57 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire