Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 20 août 2017 - 07:49


 20/07/2017 15:46 (Lu 302 fois)  

Status : hors ligne

Floriane34

Utilisateur

Graines
Enregistré: 27/12/2014
Réponses: 4
Localisation:Herault
Bonjour à tous , je ne trouve pas de sujet semblable sur le forum, n'hésitez pas à m'aider à placer ce sujet au bon endroit si jamais ce n'est pas bon ici.

Je recherche des infos sur les habitat de chantier ou dits "temporaire" le temps de construire une maison.

Dans son nouveau PLU, la mairie a noté qu'elle ne souhaite pas l'installation d'habitat léger et de loisirs.

Or, ce que nous souhaitons, c'est être sur place le temps du chantier, il ne s'agit donc pas d'un habitat de loisirs mais bien permanent, du moins le temps des travaux...

On se demande si la mairie a le droit de nous interdire cette solution .

J'avais trouver un article administratif qui concerne les abris de chantier et encore celui ci est assez flou... le voici:

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31201

Auriez-vous une idée à nous soumettre ? est ce que l'un d'entre vous a déjà été confronté à ce genre de soucis? est ce qu'en tenant un engagement auprès de la mairie, daté signé, ça pourrait aider ? on a pris la température il y a quelques mois ça ne semblait pas gagné...

Par avance, Merci pour votre aide !
à bientôt

Floriane et Thomas



 24/07/2017 13:00  

Status : hors ligne

lamouette

Utilisateur

Germes
Enregistré: 17/03/2017
Réponses: 20
bonjour à vous.
Décidément vous n'avez pas de chance de tomber sur une mairie aussi chi...te , vous êtes chez vous et on veut vous dicter votre conduite. Il faut éviter de trop en dire ou en demander et souvent ça passe tout seul mais bon là le mal est fait , il va falloir ruser. Soit vous apportez une caravane ou vous creusez un peu le sujet pour savoir si ils ont vraiment le droit de vous interdire de faire une cabane.
Bonne chance.

 02/08/2017 20:48  

Status : hors ligne

ManuTaden

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 22/12/2014
Réponses: 91
Effectivement de nombreux PLU interdisent les HLL (Habitat Léger de Loisir) en dehors des zones de loisirs (les campings et quelques zones spécifiques ...)
Par contre vous avez le droit d'habiter une caravane posée sur votre terrain 3 mois maximum sur une période de 12 mois.
Si vous avez plusieurs parcelles, l'astuce est de rester 3 mois moins une semaine et ensuite de déménager la caravane sur une autre parcelle ...
En principe le mobil home est quasi considéré comme une HLL puisqu'il ne devrait être installé que dans les zones de loisirs. En réalité, s'il conserve sa mobilité (roues + attelage) vous pouvez en installer un chez vous. et l'habiter pas plus de 3 mois.
Ici, en Bretagne, de très nombreux projets de rénovation se déroulent alors que la famille habite un mobil home, il y a d'ailleurs de très nombreuses annonces proposant des "mobil home fin de chantier".
Dans votre cas, qu'aviez vous prévu ?
- HLL de type cabane, donc en bois sur dalle ?
- mobil home, grande caravane, remorque aménagée ... donc mobile ?
un camping car est à considérer comme une caravane : stockage possible, 3 mois d'habitat maximum

cdlt

 09/08/2017 01:14  

Status : hors ligne

Floriane34

Utilisateur

Graines
Enregistré: 27/12/2014
Réponses: 4
Localisation:Herault
Merci pour vos réponses que je découvre à l'instant =)

On avait prévu un mobilhome que l'on aurait récupéré et le cas échéant une remorque aménagée par nos soins le temps de finir la construction, donc au minimum pendant 2 ans pour une petite maison autoconstruite.

Vous auriez un texte qui dit qu'un habitat mobile peut rester 3 mois même si le PLU est défavorable aux HLL. N'y a t-il pas une différence entre HLL et habitat léger "permanent" . Une famille serait donc forcer de s'ancrer à des fondations "lourdes" pour pouvoir avoir la jouissance de son terrain en toute liberté? Des dérogations pourraient elles s'obtenir auprès de la mairie avec un engagement le temps des travaux?

On a rencontrer le maire qui est très conservateur, ce n'est donc pas une mince affaire.

Merci encore pour vos retours !
Floriane

 12/08/2017 14:55  

Status : hors ligne

Floriane34

Utilisateur

Graines
Enregistré: 27/12/2014
Réponses: 4
Localisation:Herault


« Art. R. * 111-46-1.-Sont regardées comme des résidences démontables constituant l'habitat permanent de leurs utilisateurs les installations sans fondation disposant d'équipements intérieurs ou extérieurs et pouvant être autonomes vis-à-vis des réseaux publics. Elles sont destinées à l'habitation et occupées à titre de résidence principale au moins huit mois par an. Ces résidences ainsi que leurs équipements extérieurs sont, à tout moment, facilement et rapidement démontables. » ;

Peut on alors signifié une différence entre habitat léger et de loisirs et habitat léger permanent? le PLU de notre commune ne parlant que d'habitat mobile de loisirs et d'habitat léger et de loisirs... ça serait jouer sur les mots ? mais serait on gagnant?

belle journée !

 12/08/2017 15:12  

Status : hors ligne

Floriane34

Utilisateur

Graines
Enregistré: 27/12/2014
Réponses: 4
Localisation:Herault


idem pour cet article : un habitat temporaire pour la durée du chantier, rentrerait-on dans les clous ? difficile de le savoir.... c'est compliqué et limite désespérant...

R421-5 du Code de l'Urbanisme :

"Sont dispensées de toute formalité au titre du présent code, en raison de la faible durée de leur maintien en place ou de leur caractère temporaire compte tenu de l'usage auquel elles sont destinées, les constructions implantées pour une durée n'excédant pas trois mois.

Toutefois, cette durée est portée à :

a) Un an en ce qui concerne les constructions nécessaires :

- au relogement d'urgence des personnes victimes d'un sinistre ou d'une catastrophe naturelle ou technologique ;

- à l'hébergement d'urgence des personnes migrantes en vue de leur demande d'asile.

b) Une année scolaire ou la durée du chantier de travaux en ce qui concerne les classes démontables installées dans les établissements scolaires ou universitaires pour pallier les insuffisances temporaires de capacités d'accueil ;

c) La durée du chantier, en ce qui concerne les constructions temporaires directement nécessaires à la conduite des travaux ainsi que les installations liées à la commercialisation d'un bâtiment en cours de construction et pour une durée d'un an en ce qui concerne les constructions nécessaires au maintien des activités économiques ou des équipements existants, lorsqu'elles sont implantées à moins de trois cents mètres du chantier ;

d) La durée d'une manifestation culturelle, commerciale, touristique ou sportive, dans la limite d'un an, en ce qui concerne les constructions ou installations temporaires directement liées à cette manifestation.

A l'issue de cette durée, le constructeur est tenu de remettre les lieux dans leur état initial."

Source : legifrance.gouv.fr

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 07:49 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire