Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 22 avril 2019 - 18:35


 06/12/2014 19:00 (Lu 6701 fois)  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Bonjour,

Je rénove une vieille maison en pierres. Je démonte la façade SUD pour la remplacer par des baies vitrées afin de maximiser la luminosité et les apports solaires.

Je cherche la meilleure conception pour le sol du rez-de-chaussée. Pour l'instant, on nous a recommandé la structure suivante (on a tout réduit au minimum car on est très restreint par la proximité du rocher et les positions des ouvertures existantes) :

- Hérisson dans la partie SUD. Dans la partie NORD on est directement sur la roche mère (le sol naturel est en pente).

- Dalle chaux-sable-pouzzolane (8cm)

- Isolation liège (4cm)

- Chape de pose (3cm)

- Carreaux de terre cuite (2cm)

Ce qui me gène, c'est qu'on n'a que 5cm de masse au-dessus de l'isolation et donc l'inertie me semble assez réduite. Est-ce que je m'inquiète pour rien? Est-ce qu'il y aurait une meilleure solution pour maximiser l'accumulation de la chaleur solaire ?

Merci d'avance

 08/12/2014 13:26  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1405
Localisation:Surgères
Une question à se poser est pourquoi s'isoler de l'inertie du sol ? Sans isolation, les pertes seront inférieures à 10% de l'ensemble des pertes des calories du bâtiment. Avec isolation, les apports en rafraichissement l'été seront diminués, la capacité de la batterie thermique disponible pour les apports solaires en hiver aussi.

 11/12/2014 13:13  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Bonjour,

Une autre question serait de savoir si les murs seront isolés et comment. Si vous conservez des murs en pierre à l'intérieur, ils contribueront largement à l'inertie globale du bâtiment.

Éventuellement, je modifierais les épaisseurs de la façon suivante :

- Dalle chaux-sable-pouzzolane (8cm) > 6 cm

- Isolation liège (4cm)

- Chape de pose (3cm) > 5 cm

- Carreaux de terre cuite (2cm)

mais la proposition initiale me semble très bien si les murs restent bruts.

JC

 12/12/2014 06:42  

Status : hors ligne

qdoivin

Utilisateur

Graines
Enregistré: 12/12/2014
Réponses: 4
Bonjour,
Votre conseil est bon. Merci Smile Smile Smile

 14/12/2014 15:23  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Quote by: Pascal B.

Une question à se poser est pourquoi s'isoler de l'inertie du sol ? Sans isolation, les pertes seront inférieures à 10% de l'ensemble des pertes des calories du bâtiment. Avec isolation, les apports en rafraichissement l'été seront diminués, la capacité de la batterie thermique disponible pour les apports solaires en hiver aussi.



Merci pour ta réponse,

Le but n'est évidemment pas de s'isoler de l'inertie du sol mais bien de réduire les déperditions. 10% ce n'est pas forcément énorme par rapport au reste mais si on isole correctement le toit, qu'on isole un peu les murs (murs en pierres de 40 à 80cm d'épaisseur hourdis à la terre et à la chaux, non isolés mais améliorés thermiquement avec un enduit terre-paille à l'intérieur sur 5 à 10cm) et qu'on installe des menuiseries performantes sans toucher au sol, les 10% vont se transformer en 40, 50 ou plus non ?

Concernant la capacité de la batterie thermique, c'est justement la question. Je suppose qu'il faut trouver un juste un milieu entre une grosse masse qui risque d'être trop longue à chauffer avec les apports solaires et une petite masse qui n'offrira pas suffisamment d'inertie.

 14/12/2014 15:41  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Quote by: jc12

Une autre question serait de savoir si les murs seront isolés et comment. Si vous conservez des murs en pierre à l'intérieur, ils contribueront largement à l'inertie globale du bâtiment.

Éventuellement, je modifierais les épaisseurs de la façon suivante :
- Dalle chaux-sable-pouzzolane (8cm) > 6 cm
- Isolation liège (4cm)
- Chape de pose (3cm) > 5 cm
- Carreaux de terre cuite (2cm)
mais la proposition initiale me semble très bien si les murs restent bruts.
JC



Bonjour et merci pour votre réponse,

D'après ce qu'on m'a dit, 8cm c'est le minimum pour dalle, question de solidité...

Je pourrais augmenter la chape de pose mais je suis déjà hyper limite au niveau de la hauteur sous plafond (2m25).

Peut-être que nous allons laisser brute une partie du mur mitoyen mais sinon dans l'ensemble, les murs seront enduits d'un mélange terre-paille pour supprimer ou amortir fortement la sensation de paroi froide et pour ajouter un peu d'isolation (correction thermique).

Par contre ils seront peu exposés au soleil.

 14/12/2014 21:01  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1405
Localisation:Surgères
les murs seront enduits d'un mélange terre-paille


Attention à la position du poêle rocket. Voir ce post.

 14/12/2014 23:16  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Quote by: Pascal B.

les murs seront enduits d'un mélange terre-paille


Attention à la position du poêle rocket. Voir ce post.



Oui, merci. Le rocket sera accolé à une cloison en briques de terre, crues ou cuites, je ne sais pas encore. A part ça, le baril sera à plus de 1m50 de l'escalier et des autres murs.

 27/01/2015 16:59  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1405
Localisation:Surgères
A signaler le blog http://archinat.canalblog.com et l'article Réalisation de la chape terre + paille et pose des parefeuilles

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 06:35 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire son poêle de masse

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Le poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Rocket batch box - Au coeur d'un poêle à bois moderne

Le Rocket Batch Box est une évolution du Rocket stove qui apporte de nouvelles solutions. Il demande plus de matériaux, est plus onéreux et nécessite une construction plus technique et plus longue, mais il possède des avantages indéniables. C’est ce que vous propose de découvrir ce livre qui retrace l'histoire de cette chambre de combustion hors norme de 2008 à aujourd'hui.

Acheter maintenant | Plus d'infos Acheter maintenant | Plus d'infos

Rechercher un autre livre

Saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go". Le site ecologie-pratique.org est partenaire du site Amazon.

Les annonces

Nous ne sommes pas affiliés avec les annonceurs ci-dessous mais ces annonces et ces liens permettent un meilleur référencement du site ecologie-pratique.org sur les moteurs de recherches.

En cliquant sur ces liens vous quitterez notre site : cordiste.com corab.org fabriquersayourte.com farinepainbio.com geobiologie-sante.com k-lite.fr libre-office.fr la-canopee.fr livres-en-pdf.com pascalburnet.com rocketstoves.fr rocketbatchbox.com