Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 24 mai 2018 - 06:20

Première|Précédente|12|Suivante|Dernière

 01/12/2014 23:10 (Lu 29169 fois)  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Bonjour à tous,
Je n'en finis plus de faire des expériences dans la joie. Le rocket est un système extraordinaire et ses possibilités sont infinies.
Je suis en ce moment en train de réparer une grange agricole que je vais prochainement utiliser pour faire la transformation de produits maraichers et autres.
C'est un bâtiment isolé en paille sol-murs et plafond. Il y aura une grande pièce avec tables de travail et cuisine, sur le coté une petite salle de bain de 3m² pour pas pourrir la maison après le travail au champ et au fond un ptit plaisir perso : un hammam !!!
Sur le côté sud-est de cette grange, j'ai installé une serre en demi-tunnel, elle profitera de la chaleur de la grange et protègera celle-ci des froids vents d'est :


Le coeur de ce système sera évidemment un rocket, et il va avoir du boulot ! voici un résumé de mon petit "cahier des charges" (quel terme atroce...)

-le baril restera nu et sera installé dans une cloison en terre pour donner sur 2 pièces :
d'un côté la pièce principale, de l'autre le hammam
-la salle de bain aura besoin de chauffage aussi mais ne sera pas sur un mur mitoyen au rocket
-j'ai besoin de produire de l'eau chaude pour nettoyer les ustensiles et pour la douche
-il y aura aussi un générateur de vapeur pour le hammam
-la banquette servira principalement au hammam, la pièce de travail n'ayant pas beaucoup besoin de chauffage.
-le plafond est en bois et assez bas, je me pose la question du chargement vertical ou pas.
-le circuit d'eau chaude devra être beaucoup plus puissant que d'habitude. le besoin en eau chaude sera supérieur au besoin en chauffage
-les gaz tièdes en sortie de banquette seront injectés dans la serre mitoyenne pour réchauffer le sol et l'air et faire un dopage au co2 utile aux plantes.
-le conduit fera plus de 10 mètres en descente et sans cheminée verticale en sortie de banquette (si possible)
-j'ai un budget nul pour la réalisation : zéro, nada, ce sera donc pour la première fois 100% récup !!!

Bon y' a quelques trucs qui semblent surréalistes je sais, mais j'ai déja un peu taté le terrain alors c'est parti pour de vrai, et pour commencer :

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 01/12/2014 23:17  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Un foyer de chargement plus grand

C'est le premier élément qui ne respecte pas la règle qui dit que le conduit de chargement doit être de la même section que le tunnel. La raison en est simple : quand c'est plus grand, les fumées ont plus de place pour faire demi-tour, éviter le flux d'oxygène entrant et venir nous étouffer dans la pièce à vivre.
Mais je ne pouvais pas raisonnablement en rester la après avoir vu passer sur le net quelques réalisations avec un insert à la place du conduit vertical puis ce schéma :





on est bien d'accords, le gars sur la photo sourit, a l'air de bien respirer et pourtant son dimensionnement ne respecte pas tout ce qu'on a l'habitude de voir. Alors qu'a cela ne tienne, je sors le marteau et le burin et je casse mon foyer pour l'agrandir et faire le test pour le futur rocket-grange (rassurez vous j'avais encore 2-3 bricoles à ajuster autour de la porte, c'est l'occasion ! )
Déja, c'était pas très joli de voir la tranche des briques à travers la vitre, qui n'est pourtant pas immense :



Alors c'est parti, je garde la profondeur du conduit entre la vitre et le tunnel mais je l'élargis du double, et je rehausse à 70 cm de haut afin de pouvoir mettre de grandes et grosses buches en fermant le capot que je souhaite conserver mobile :




Bilan, après un petit mois d'utilisation :
C'est formidable !! plus besoin de charger toutes les 20 minutes !
J'allume une pomme de pin devant le tunnel, ca tire aussitôt. Ensuite, je remplis tout le conduit de petites et grosses buches, ce qui fait environs 7 kg de bois. Ca brule super et longtemps, mais il faut rapidement occulter le haut du conduit en refermant la porte du haut de moitié afin de retrouver la section normale du conduit, ou complètement si l'entrée d'air auxiliaire est ouverte.
Le couvercle chauffe bien, signe que quelques flammes essayent de s'échapper par en haut, mais elle font une pirouette et partent dans le bon sens, aspirées par le tunnel. Ca rallonge encore la flamme et n'abime en rien la combustion : toujours pas de fumée en toiture !

Je ne charge plus qu'une fois par heure. Mon eau chaude monte rapidement dans le cumulus, le calcul de puissance donne 31kw et la maison tient 22° ! bon faut dire qu'a part l'humidité terrible, les températures nocturnes ne sont pas trop basses, mais y'a souvent un peu de vent. Je brule moins de 10kg par jour, pas tous les jours.
Je conserve ma porte vitrée facilitant le nettoyage et donnant une super vue sur la flamme, et aussi la possibilité de charger de longues branches de 2 mètres en occultant partiellement le conduit du haut, c'est une réussite, le rocket-grange aura le même foyer !
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/12/2014 08:29  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1369
Localisation:Surgères
Encore une belle initiative Smile

Donc tu continues d'alimenter ton poêle par le haut et tu places toujours les pièces de bois verticalement ?

Si oui, as-tu essayé de placer le bois à l'horizontale comme sur le schéma ou la photo de ton second post et de faire une flambée ?

 02/12/2014 08:36  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Merci Pascal
Alors le foyer ne faisant "que" 36 cm de large (au lieu des 18 d'origine), il faut de vraiment petites buches pour qu'elles tiennent horizontalement.
Il m'arrive de bruler des chutes de bardage ou autres pièces courtes, et ça marche très bien aussi mais elles viennent souvent occulter en partie l'entrée du tunnel si c'est trop tassé. Chose qui n'arrive pas à la verticale. J'ai quand même bien l'impression qu'un feu avec des buches verticales brule beaucoup mieux qu'à l'horizontale, particulièrement dans le rocket.

A ce soir pour la suite Smile et peut-être le premier feu dans la grange !!! J'y retourne de ce pas Arrow
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/12/2014 10:12  

Status : hors ligne

homer

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 12/07/2010
Réponses: 75
Il est fou ce type Wink

très intéressant. J'attends la suite avec impatience

 02/12/2014 21:18  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Pas assez de briques réfractaires

...c'est assez cher et je compte pas en acheter !
Petit souvenir du rocket en 150 que j'ai démonté y'a plus d'un an : les briques latérales, non réfractaires, avaient littéralement vitrifié, écaillé, tenaient encore mais pour combien de temps ?

les briques des cotés (non réfractaires) sont en mauvais état, vitrifiées et écaillées


Mais en y regardant bien, celles de la sole sont en bon état, la chaleur monte, la flamme ne doit pas trop s'y frotter puisqu'elles sont en bas.

Je ne dispose que de 20 briques réfractaires d'occasion, récupérées de ci de la lors de différentes réalisations. Y'a 4 ou 5 séries, ça va être drôle à ajuster.
Un foyer habituel de rocket en 20cm nécessite 50 briques réfractaires, alors va falloir jouer du puzzle !

Je décide donc que le premier niveau, posé au sol sera en briques rouges non réfractaires. Aucun souci à ce niveau la, pas de flamme.
Le deuxième niveau, la sole du tunnel sera aussi en briques normales, vu mon expérience passée, elles ne souffrent pas tellement, et puis après tout, elle ne portent rien d'autre que leur propre poids, y'a pas grand risque si elles s'abiment un peu.
Les niveaux suivants, latéraux, le fond et le linteau seront équipés de mes réfractaires. J'en ai quelques unes de cassées, ça fera moins de coupes ! économisons nos efforts Wink
voila le plan en vue éclatée :



et le tout monté à blanc, avec les vieilles briques rouges tordues c'est la fête !



Alors pour la dalle, la grange est encore sur terre battue. Je creuse les 30cm de sable drainant que j'ai ajouté y'a 1 an et coule une dalle terre-sable-paille sur le sol tassé du fond. Je pose ensuite des bouts de béton cellulaire et une ptite couche d'argile afin d'avoir un niveau de départ propre. Le tout est largement en dessous du sol fini.



Pour la suite, pas grand chose d'extraordinaire, avec un peu d'expérience, on arrive à faire des assemblages d'aplomb avec des briques toutes tordues. au final le coeur de chauffe a presque l'air d'etre monté avec du matos neuf alors qu'il n'y a que moins de la moitié des briques habituelles et que c'est que de la récup. Je n'ai pas non plus d'inquiétude pour la sole non réfractaire.
On devine déja à l'avant le grand foyer et la position de la vitre


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/12/2014 21:33  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Rien pour la cheminée interne, et pas de cumulus non plus !

Pour la cheminée interne, y'a fallu réfléchir un peu plus. Je n'ai évidemment pas les 32 briques supplémentaires pour la bâtir, et un tube de 20cm en 5mm coute 80€ le mètre chez le ferrailleur....largement hors budget.
Par contre, en ce moment, les bouteilles de gaz abandonnées courent les rues, probablement à cause de la campagne promo attrape c.n bouteille en résine... C'est alors parti pour un gros travail de métal. Tout d'abord pour pas se faire péter la tronche, il faut arriver à remplir la bouteille complétement d'eau. Pas évident. Ensuite quand on est à 100% que c'est plein d'eau, on peut découper un cylindre, enfin 3 bouteilles sont nécessaires pour arriver aux 82cm nécessaires pour la cheminée interne. Mon nouvel ami Antoine, spécialiste métal s'occupe de la tache. C'est long mais c'est beau à la fin, et ça n'a rien couté, bingo !
Il faut faire une fente dans la longueur, puis cintrer avec sangles + serre joints costauds puis souder.



La plupart des bouteilles font 3mm d'épais, sauf la bleue, alors on l'a doublée avec les chutes. Pas mal hein !



Concernant le cumulus, même punition, car maintenant en déchetterie les cumulus sont stockés dans une benne fermée à clé, et les employés ne sont pas coopératifs ces temps-ci. Je me contente alors d'un baril de 200 litres dont j'ai ouvert le haut et le bas, fendu, cintré et soudé comme les bouteilles de gaz. On n'était plus à ca près !



Je dévoile par la même occasion l'installation du circuit de cuivre, que j'ai récupéré de mon ancien rocket en 150 pas assez puissant. Sauf que cette fois-ci l'échangeur est entre le baril et le cumulus, dans le circuit de fumée. J'ai toujours un doute sur sa longévité et sa résistance à la corrosion, ainsi que le risque de surchauffe rapide, mais j'ai besoin d'eau chaude, alors on tente ! 5 tours de 18/20 c'est pas beaucoup, et trop à la fois, alors on verra bien....
Pour remplir le conteneur isolant, j'ai un peu de vermiculite mais c'est loin d'être assez, je complète avec de la cendre que je récupère depuis 2 semaines dans mon rocket, mais ça produit pas beaucoup ces bestioles et c'est pas encore assez. alors pour aller jusqu'en haut, je complète avec du béton cellulaire que j'ai concassé en bouts de 2-3 cm.
En haut le bouchon en argile habituel.

Pour le baril, rien d'extraordinaire, sauf que je l'ai utilisé dans l'autre sens : j'ai gardé le coté avec les 2 bouchons et découpé le fond plein. Ainsi j'ai un passage renforcé pour faire sortir mon tube en cuivre proprement. On dirait que c'est fait exprès !



Récup extrème, quand t'as attrapé le virus, tu t'en sors plus !

Bon fa falloir quand même s'occuper du conduit de banquette....
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/12/2014 22:05  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
La banquette

Alors la c'est le gros coup de bol, une déchetterie ferraille à ciel ouvert dans les collines basques et j'ai pu récupérer environs 2x4m de flexible inox en 20cm ! un peu esquinté et aplati certes, mais c'est tombé comme un don du ciel ! Un bout de scotch alu magique eu milieu et j'ai 8 mètres...
Y'a tout ce qu'il faut pour faire le hammam, à 50cm près, ce fera donc un très grand cendrier !



Pour sortir, c'est un peu plus compliqué:
Soit je sors en toiture et il fa falloir trouver du boisseau, ou plus de tube, puis découper la paille du plafond, faire un chevètre, lever les tuiles, étancher....trop compliqué, et puis je compte bien utiliser les gaz du rocket pour chauffer ma serre, alors l'autre option c'est de traverser le mur mais c'est aussi un peu compliqué pour passer un tube inox de fumée dans une paroi en terre-paille-palette-bardage et rester aux normes incendie.
Alors je sonde la fondation, assez profonde, faire de gros cailloux et de chaux.
Je creuse dessous à 50cm sous le sol naturel, enlève quelques pierres (un régal la chaux pour démonter) et passe mon tube sous le mur !



Ca fait d'une pierre deux coups : chauffage de la fondation et un peu du mur au dessus par conduction, et j'arrive pile poil sous le niveau du sol dans la serre, pour continuer mon conduit enterré sur 4 mètres de plus :



Y'aura donc au total 12 mètres de conduit, je me doute qu'a la fin ce sera pas trop chaud mais c'est dans la serre, une température de 15° serait déjà très bénéfique pour les plantations.

Pour raccorder le coeur de chauffe à la banquette je fabrique un immense cendrier, avec une innovation récente sur la structure : la tuile mécanique plate ! Il en faut 10 pour faire un cendrier de 60cm de long en pointe pour raccorder le toboggan de descente du baril au tube. On verra plus tard pour la trappe car je suis trop impatient de le démarrer :



Et miracle ça démarre nikel ! Bon niveau ronronnement c'est super light, tout est trempé, les briques sont super froides et mouillées, le béton cellulaire saturé d'eau ainsi que ma cendre et la vermiculite car tout était stocké dehors. Je me demande même comment le feu peut tenir !
Mais pour la première fois, on ne s'est pas enfumé lors du premier essai, on a même pu rester 2 heures dans la pièce à enfourner du bois dans le tunnel et continuer la banquette. Je crois qu'on est sur la bonne voie Smile

Prochains jours : pas grand chose à part faire du feu encore et encore pour faire sécher, avant de recouvrir les tuyaux....et commencer à donner la forme

A suivre
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 03/12/2014 19:08  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Ben alors là bleuffée!
Ok, tu peux faire des trucs que pas tout le monde peut au niveau bricolage, c'est une chose...

Ok, l'info en anglais parle de plus en plus des batch feed, c'est à dire par lot et non en alimentation continue.
J'ai l'impression de comprendre un peu... Si toutes les autres mesures sont bonnes, et si l'alimentation en air est petite, ce serait cela qui autoriserait cet élargissement pour mettre le stock de bois?

Mais d'un autre côté, le livre que sortent les Wisner est bien moins basé sur la récup, beaucoup plus sur la sureté.
- Ils sont meme rèticents sur la porte vitrée, parce que cela altère l'isolation recommandée pour le conduit de chauffe.
- Ils sont caréments réticents sur une sortie de gaz sans cheminée.

Et toi tu a bien l'air d'avoir une sortie de gaz plus basse que le rocket, c'est ça?
Parce que c'est ce que je voulais et j'ai laissé tombé en pensant que ça allait pas tirer...
Xisca en Espagne

 03/12/2014 20:46  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Salut xisca, et merci pour ces infos en anglais dont je n'avais pas connaissance.

Je découvre donc le batch feed, et c'est déja ce que je pratique sans le savoir : je remplis mon foyer, j'allume et quand c'est tout brulé je referme les trappes et je dis à demain à mon rocket. C'est pratique de ne plus avoir charger en continu mais y'a quand même la contrainte des dimensions de buches car le foyer doit rester fermé (tout ou partie) sinon c'est retour de flamme.

Je m'efforce de faire récup ET sureté, j'ai bouffé trop de retours de fumée de mon rocket expérimental, et j'avoue que je suis lassé ! J'ai compris qu'il faut toujours que ça tire énormément, quitte à perdre un peu de chaleur en route...

Alors mes retours d'expérience concernant la vitre sont plutôt bons. La combustion est parfaite, pas de fumée en toiture, la vitre s'auto-nettoie par pyrolyse, je ne pense pas qu'on y perde beaucoup car la plupart de la chaleur est générée dans le tunnel.
Par ailleurs, la chaleur qu'on perd par la vitre est utile pour chauffer très efficacement par rayonnement tout ce qui se trouve à moins de 2 mètres, y compris les frileux qui s'assoient devant, ou les habits trempés après un moment sous la pluie ! Le reste du rocket étant un peu trop "tempéré" pour bien faire sécher des trucs, à part le baril qui lui fait bruler tout ce qu'on lui pose dessus !

Je suis tout aussi réticent à la sortie horizontale, suffit de voir mes nombreux posts sur le sujet. Mais je n'avais que des raisons théoriques de ne pas le faire, et maintenant je teste pour de vrai, en ajoutant la contrainte du conduit descendant.
Pour tout dire, j'ai fait mon premier feu hier, et j'ai déja installé un coude et 2 mètres de tubes vertical pour aider au tirage en fin de conduit, et ça aide vraiment sur ce rocket éponge!
J'ai toujours envie de profiter des fumées chaudes dans ma serre, mais j'ai l'impression que le volume généré est démesuré. au bout de 10 minutes, c'est l'aquarium dans la serre, fog dense dans les 150m² ! Alors je me contenterai probablement de la chaleur du conduit qui parcourt 4 mètres sous terre dans la serre avant de sortie en vertical par le mur probablement.

Pour l'instant, j'insiste sur le feu pour faire sécher tout ce qui est mouillé, particulièrement les isolants dans la cheminée interne, les briques et la bauge qu'on a commencé à poser autour des tubes. Je sens que ça va vaporiser un moment encore ! Dire que je l'ai installé pour accélérer le séchage de mes enduits muraux...


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 05/12/2014 20:37  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Pose définitive du baril

Oui parce que je l'avais posé vite fait, pas de niveau juste histoire de pouvoir démarrer. J'enlève le boudin de bauge tout autour et ca vient tout seul et j'en profite pour le débosseler dans le bon sens (bombé vers le haut) :



Déja bien cracra hein ! Je passe un coup de balai, et ce qui m’intéresse le plus c'est l'état du tube en cuivre en haut du heat-riser après 2 jours de feu : rien à signaler pour l'instant.
La cheminée interne en bouteille de gaz, presque rond !



Je fais un joli toboggan en argile+sable:



Et je viens poser mon baril qui vient s'appliquer contre le toboggan, en prenant soin de passer le tube en cuivre par le bouchon. Je fais ensuite les niveaux, je cale puis colle bien tout autour.



J'aime bien l'idée de garder les bouchons en haut, en plus on peut dévisser le gros pour jeter un coup d'oeil, ça va faire plaisir à Pascal :



On voit bien le joli halo rouge de la double-post-combustion-complète !
Bien sur il ne faut surtout pas le laisser ouvert car ils s'échappe un débit énorme de gaz brulants dangereux.

Pendant ce temps la banquette du hammam avance progressivement, je fais couche après couche avec feu allumé pour éviter de trop le refroidir et galérer à l'allumer. La baignoire prend forme aussi ainsi que sol de la douche au dessus du conduit. Les photos suivront si y'a des intéressés.

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 05/12/2014 22:28  

Status : hors ligne

homer

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 12/07/2010
Réponses: 75
Les photos suivront si y'a des intéressés.


un peu mon neveu!!!

Je serai curieux de voir la puissance ainsi récupérer pour le chauffage de l'eau.

Bonne soirée

 06/12/2014 08:41  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Ok je continue alors !

Il me tarde aussi de tester l'échangeur à eau mais ce ne sera pas pour tout de suite car je n'ai pas de cumulus qui passe sous la hauteur de plafond dans les combles. Il me faudrait un 150 ou 200 litres, version courte et large, celui qui ne va pas pour le conteneur isolant. Et puis pour la plomberie, y'a encore tout à faire.
La bonne nouvelle c'est qu'il sera en thermosiphon

J'ai par ailleurs récupéré un beau panneau solaire thermique de 2m² (50€ chez le ferrailleur) pour faire le complément d'eau chaude avec le rocket. Il faudra donc que j'installe un échangeur dans le ballon pour fonctionner au glycol et pour me simplifier la vie, je me passerai de régulation : un petit panneau photovoltaïque alimentera en direct une circulateur basse tension en présence de soleil.

En attendant tout ça, j'ai déja sacrifié une partie du projet : il n'y aura pas de fumée dans la serre. C'est impressionnant de voir la quantité de gaz d'échappement que l'on génère avec si peu de bois. Il me faudrait une serre de 2000m² pour ne pas la saturer, au lieu de mes 150m² qui se remplissent en 10 minutes !
Je passerai donc le conduit sous terre dans la serre, passerai sous un mur et installerai 2 mètres de cheminée verticale pour finir le tirage. Tant pis pour le dopage au co2.
Y'aurait donc en tout 8 mètres de conduit dans le hammam et 6 mètres de plus sous terre dans la serre ! On verra bien si 14 mètres c'est possible ou pas !!!
Et si ça marche pas, le je raccourcirai le tube pour sortir en toiture, mais je préfèrerais m'éviter ce travail d’étanchéité.

A suivre !

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 06/12/2014 13:27  

Status : hors ligne

homer

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 12/07/2010
Réponses: 75
Salut

juste une idée comme çà pour la fumée dans ta serre si tu fais juste une sortie obturable dans le toit de la serre à l'opposé de l'arrivée du tuyau? Histoire d'avoir les gaz qui circulent dans la serre avant de sortir. Et quand tu as fini le feu et que tu vois à peu près clair dans la serre, tu refermes ta sortie?
ou bien une sortie sur ton tuyau enterré qui te permettrai de prélever une partie des gaz pour remplir la serre?

Après peut être que ce n'est pas faisable

Dis moi

Bon courage

 06/12/2014 13:36  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
En fait c'est déjà ce que j'ai : la partie haute de la serre débouche à l'arrière du bandeau de gouttière et y'a un petit passage d'air tout au long ainsi que 2 trous pas encore bouchés au bout (j'ai fait la serre y'a 15 jours, pas tout à fait fini).

C'est très vite saturé et met pas mal de temps à se vider, sans parler de l'odeur de fumée !
Faut dire aussi que le foyer ne brule pas encore terrible, tout était mouillé, particulièrement les isolants alors ca fume !


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 06/12/2014 15:10  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
C'est vrai que ce serait domage de ne pas profiter d'une partie de la chaleur et vapeur!
Le réglage délicat c'est l'humidité, afin de ne pas arriver à des problèmes de maladies fongiques.
Peut-être aussi une cheminée dans la serre? Une ouverture dans le plastique quoi... J'ai eu une serre tunnel de 200m2, et les ouvertures sont super importantes.

Pour le tirage, j'avais pensé à faire un rocket type barbecue sous une petite cheminee de tirage (après l'evacuation horizontale). Ou bien au moins un petit espace sous le dernier coude, pour faire un mini feu de ommes de pin...

Je pense qu'un petit feu qui chauffe la cheminee externe compense largement le manque de hauteur, et booste le tirage.

Tu me remets dans les 2 choses auxquelles j'avais pensé renoncer.... "Menos mal" que je n'ai pas fini le projet et que je puisse encore peaufiner.

Un truc que je comprends pas : c'est quoi le "TOBOGAN"? Pourquoi il suit la pente du tuyau de cuivre au lieu d'etre plat?

Si tu as des photos qui expliquent mieux aussi le système de chargement, et comment tu as calculé l'entree d'air. As-tu décidé de la taille de l'espace pour le bois en fonction de la taille de ta porte, ou bien pour autre riason ?

Cedric on est tout ouie a ton moindre post ici! Merci!
Xisca en Espagne

 07/12/2014 15:53  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Salut et merci pour ce retour d'expérience très intéressant !

Je suis particulièrement intéressé par la production de vapeur pour le hammam car jenvisageais de m'en bricoler un et je ne savais pas trop comment faire.

 08/12/2014 10:07  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Salut Xisca.

Pour la cheminée j'ai une petite idée : parcourir quelques mètres de tubes sous terre pour la réchauffer comme une banquette géante puis sortir à la verticale au milieu de la serre. Ca m'embête de faire un trou au milieu de ma bâche mais j'ai peur que ce soir la seule solution propre et efficace.
Je vais surement laisser une fuite dans les raccords ou carrément installer un té horizontal au milieu du tube avec une trappe pour régler le débit de fumée dans la serre. Sachant que la plupart des gaz devront quand même partir en cheminée extérieure. Pour l'instant je n'ai pas assez de tube pour faire comme je veux alors je me concentre sur ma banquette et la porte vitrée (peut être pour aujourd’hui si chui motivé)

Le toboggan c'est pour éviter l'accumulation de particules (cendres etc...) sur le support du baril. Avec le flux de gaz tout est "guidé" vers le cendrier de descente. Pas de lien avec le tuyau cuivre. Lui il est la, dans le chemin, avec les fumées qui passent tout autour. Un vrai échangeur avec des plaques ou des ailettes aurait surement été plus efficace mais je préfère rester simple.

Le foyer est dimensionné autour de la porte que j'ai pu récupérer environs 33 cm de large sur 50 de haut.
Je n'ai fait aucun calcul, et je ne pense pas que ce soit nécessaire. Par contre ce type de foyer semble ne pouvoir fonctionner que fermé. Il faut donc prévoir aussi une porte, que l'on peut occulter partiellement (coulissante par exemple) sur le dessus. sinon retour de fumée, car le tunnel plus petit que le foyer n'a pas assez de débit pour avaler tous les gaz.

Lil123 :
Je ne sais pas encore ou je vais placer le générateur de vapeur. Le plus simple à mon idée serait de placer un cercle en cuivre sur le dessus du baril, ou un "U" dans le trou du deuxième bouchon. Ce tube serait alimenté par l'eau froide du réseau à travers un robinet qui me permettra de faire un réglage pour ne laisser passer qu'un faible filet d'eau.
Mon ami Jean-max me dit qu'un litre d'eau liquide génère 1200litres (1.2m3) de vapeur ! La pièce sera rapidement remplie je pense.
La sortie du tube descendra jusque près du sol et débouchera sur une buse type "spray" , genre arroseur de jardin ou une buse d'incendie qu'on colle habituellement au plafond....
Ce ne sont pour l'instant que des idées, on verra en temps venu si c'est faisable.

Pour l'instant, la vapeur, je cherche à m'en débarrasser ! et c'est pas une mince affaire avec le froid et l'humidité de cette saison.
Faire un rocket en hiver c'est pas le top, la terre est froide et glace les mains, le feu a du mal à partir car tout est trempé, et l'évaporation très très lente...
Pour ceux qui ne savent pas quand se lancer, faites plutôt votre rocket entre avril et octobre. Les journées sont plus longues et la météo plus adaptée. C'est bien plus sympa Wink

A bientôt
Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 08/12/2014 20:10  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Suite du post précédent, attention séance de photo pourries !

Pour l'instant voici ma cheminée d'évacuation provisoire....
Je sais c'est super pro de caler le tube sur les bottes de paille, mais pas d'inquiétude, le risque de feu est nul, les tubes sont à peine à 20°. C'est plutôt l'humidité qui risque d'endommager la paille dans ces conditions ! Enfin ne faites quand même pas ça chez vous.



Alors le tube annelé sort de la grange sous les fondations, passe en 200 inox qu'on m'a prêtés puis en 150 acier aluminé (sans raccord ni étanchéité) histoire de sortir de la serre..



ça fume, c'est pas un rocket qui marche....

J'ai fabriqué ma porte aujourd'hui : découpes des anciennes grandes portes de poêle, découverte de la soudure fonte, fabrication charnière, ancrages, coupe du verre...1/2 journée mais le résultat est chouette.
Il fait super humide alors c'est un peu flou:



J'ai aussi passé le tube d'air neuf, il commence par une gaine TPC rouge qui passe sous les fondations coté vent dominants (ouest), passe dans l'isolation terre-paille du sol, puis devient un tube annelé aluminium (qu'on voit sur la photo) à proximité du foyer. sympa non ?



Voila donc le foyer hors-cote qu'il faut faire fonctionner fermé, enfin au moins pour l'instant.



Faut dire que ça rockette pas, refoule pas mal quand c'est ouvert et le feu a tendance à s'endormir. La banquette commence à monter des signes de séchage alors doit y'avoir un truc mal fait quelque part, faut que j'ouvre le cendrier de descente qui n'est toujours pas équipé de trappe, pour voir si j'ai pas un étranglement quelque part, genre le tube en cuivre qui serait recouvert de bauge en plein milieu du passage par exemple...
C'est pas la première fois que mes rockets ne rockettent pas , alors que sur les stages c'est l'effet dragon à chaque fois. Va ptet falloir que j'aille voire un psy !

A suivre.
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 08/12/2014 21:09  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1369
Localisation:Surgères
Côté dimension et étranglement pas la peine de "psy côter"... Un dragon mouillé est par définition un dragon mouillé Smile

Pour l'instant je n'ai pas assez de tube pour faire comme je veux


Pour ceux qui on regardé la vidéo faire fondre de l'aluminium, ils auront remarqué que Barnabé propose une solution simple pour créer des conduits en acier avec quelques chauffes-eau récupérés, une sangle à cliquet et quelques rivets en acier. Avec un peu d'expérience, on peut faire des conduits qui s'emboitent en faisant chaque pièce légèrement conique.

Pour ceux qui ne savent pas quand se lancer, faites plutôt votre rocket entre avril et octobre. Les journées sont plus longues et la météo plus adaptée. C'est bien plus sympa


J'ai fait mon premier rocket en décembre... c'est formateur Wink

Rocket stove - Mise en place cheminée


et le weekend prochain, Stéphanie et Seb vont construire le leur Smile

Futur emplacement du poêle rocket

 08/12/2014 21:47  

Status : hors ligne

homer

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 12/07/2010
Réponses: 75
Pour ce qui est de l'époque de construction du rocket, je suis d'accord avec ceddz. En ce moment la terre est très froide, l'eau est glaciale. Chez moi il neige, bientôt je ne pourrai plus extraire de terre car tout va geler. Je pense que d'avril à octobre çà doit être vachement plus zen. En plus tu peux bosser à moitié à poil.... Razz

Par contre le seul avantage en ce moment, c'est que dès que tu fais feu et que tu sens la chaleur de la bête dans une pièce ou tu te gelais avant. Cà fait un bien fou. Smile

Après chacun fait comme il veut et comme il peux suivant l'avancement de son chantier et sa disponibilité

Bonne soirée

 10/12/2014 10:49  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Salut à vous,

Héhé Pascal, tu me renvoies à juste titre ce que je dis souvent au gens qui galèrent avec un rocket mouillé !
Je n'avais pas vu que tu faisais tes stages prochainement, pourvu que tu aies un peu de soleil Smile

J'avais déja pensé à l'histoire de Barnabé, mais pour l'instant, c'est la pénurie de cumulus, doit y'avoir des saisons...
Pour les assembler, le scotch alu c'est magique aussi !

+1 pour Homer, c'est bon d'avoir un truc qui te chauffe pendant l'hiver, mais un rocket mouillé te chauffe autant qu'il te refroidit quand t'es obligé d'ouvrir portes et fenêtres pour évacuer la fumée !!!

Bon vous vous en doutez, je ne vais pas en rester la. Après 3 jours, pas le moindre signe de grognement. C'est trempé mais quand même, lors des derniers stages, ils ont rocketté en moins d'une heure. Je pense que l'aspect pédagogique fait qu'on va moins vite et qu'on s'applique plus.
Deux trucs sont critiques dans le fonctionnement du rocket :
1-l'espace entre le haut de la cheminée interne et le baril. Maintenant je laisse toujours 6cm ou un peu plus. Car le baril se bombe souvent vers le bas et en dilatation on perd facile 1 ou 2 cm... sur mon rocket, il m'est arrivé qu'il se mette à déconner à chaud ! je pense que cela venait de la.
2- le passage des fumées en descente de baril, et l'a j'ai un doute, à cause du tuyau en cuivre.



Alors je redémonte le baril, c'est super facile quand y'a rien autour :



Ca m'a pas l'air trop étranglé, et le baril est plutôt centré mais y'a de la marge alors je vais l'ouvrir un peu plus coté cendrier.

Je refais mon toboggan de descente dans le baril :



que je viens écraser avec le baril en le décalant de 2cm:



je lisse l'intérieur du cendrier, le bas du toboggan et installe un bouchon avec une trappe découpée dans un carreau de terre cuite. Aussi pour faire facilement un grand cendrier, j'ai utilisé des tuiles :



Je re-mesure le passage des fumées est d'environs 10cm x 50cm soit 500cm² moins la surface du tuyau cuivre 2cm x 50cm = 100cm² , je pensais pas que ce serait autant. Il me reste 400cm² de passage ça devrait aller mieux.



En effet, le démarrage est beaucoup plus facile:



mais c'est encore pas la joie, il refoule très vite . Je vais voir du coté cheminée extérieure, et pour ceux qui n'ont jamais vu de fumée froide, c'est assez impressionnant :



Certes j'ai rajouté encore beaucoup d'eau et il fait plutôt bon dehors, ma fumée, très humide est plus froide que l'air ambiant et ne veut donc pas monter dans le tuyau d'évacuation....
Tout ça c'était hier soir.Je laisse le feu terminer et abandonne la grange enfumée.
Ce matin je refais un essai et c'est le jour et la nuit :il démarre avec une flamme bien orientée et commence même à ronronner. Bon c'est plutôt un ronronnement de chaton fatigué, c'est encore loin du dragon rugissant !
Mais au moins la plupart de la fumée va dans le foyer et fait l'effort de monter par le tube extérieur.

Pour reprendre les propos de Xisca, les anglophones ont bien raison. Même si un rocket pourrait se passer de cheminée de maison, c'est beaucoup plus fiable et sécure de lui fournir ce deuxième tirage d'évacuation afin de ne pas s'asphyxier quand la machine ne fonctionne pas très bien, ou que le bois est mouillé, que le ciel est bas, etc...

Voila je suis content de ma manip, je vais le faire tourner maintenant tous les jours et avancer un peu sur mon hammam. J'ai commencé à dessiner la forme de la baignoire, des banquettes, la cloison de douche en colombage de bauge sur palette.
A suivre
Cédric


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 11/12/2014 12:46  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Bravo ceddz pour cet exploit du multi usages ! Le point de départ me plaît bien avec la possibilité d'utiliser des bûches, même si la théorie est contredite avec ça. Il faudra creuser pour justifier que ça marche malgré tout... Voir également si tu produis suffisamment d'eau chaude et à quelle température ?
JC

 11/12/2014 18:50  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
Salut JC,
Je suis aussi partisan d'utiliser du petit bois considéré comme déchet. Branches, élagage, chutes de charpente... mais des fois y'a des gros morceaux et c'est pénible de les découper en allumettes alors si on peut les passer en entier, ce grand foyer le pourra ! Et puis le rocket brûle plutôt bien les gros morceaux si t'as assez de petits autour.

Aujourd'hui, c'est encore un peu mieux niveau tirage, ça refoule toujours si je laisse le couvercle ouvert, mais le dragon se réveille lentement mais surement Smile

Quand à la question de température de l'eau, pour être plus précis il faudrait parler de température x litrage
C'est ainsi que je pourrai déterminer la puissance de l'échangeur et comparer avec la mien.
En attendant il me manque toujours le cumulus et les raccords, mais je ne désespère pas, il viendra probablement quand j'aurai arrêté de chercher !

A bientôt
Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 13/12/2014 21:46  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 630
Localisation:Taller, Landes
La suite, avec encore quelques enfumages, alors je me décide à installer une cheminée verticale peut être provisoire.
Je mets de coté pour l'instant l'idée du tube enterré dans la serre, déjà parce que je n'ai pas assez de tube, et comme le rocket ne rockette pas encore comme il faut, je préfère ne pas trop en rajouter. Il a 8 mètres de tubes dans la masse mouillé et enterré dans la dalle, c'est déjà bien.

Les 4 mètres dont je dispose sont des tubes de 160 en acier aluminé, récup déchetterie y'a un moment.
J'installe aussi un té en bas de fondation, pente descendante pour que les condensats sortent par le bouchon qui fuit légèrement.
Alors pour connecter un tube de 160 sur un tube de 200, y'a pas 50 solutions: soit on achète un adaptateur à 20€, soit on le fabrique !
J'ai utilisé une cisaille à métal dont j'ai desserré l'écrou afin qu'elle ne coupe pas mais plie le tube. En faisant des petits plis tout autour, j'arrive à réduire proche de 160, mécaniquement c'est costaud. Le scotch alu magique finit le boulot proprement ! Bon j'ai rien inventé, ce type de pince existe déjà, et permet plein de trucs sympas comme emboiter deux tubes mâles l'un dans l'autre Wink

Ensuite je monte verticalement tranquille, ça devrait m'assurer le deuxième tirage

Alors le coté magique du rocket c'est qu'on peut "physiquement" s'accorder quelques libertés sur la sécurité au feu de l'échappement : mon tube traverse directement la bâche plastique !!!
Par contre, Ne faites pas ça chez vous, c'est légalement interdit, et votre responsabilité sera engagée en cas de pépin...
J'installe un chapeau de chaudière en alu récupéré lui aussi, pas la bonne taille mais en force tout rentre !

Bon je suis pas complètement suicidaire non plus. Je sais que la bâche PP a une garantie structurelle jusqu'a 80°C. J'ai installé un thermomètre à mi hauteur, juste au dessus de la tête, et je surveille. Si ça dépasse 50-60° j'installerai un vrai chevêtre avec une plaque en zinc et l'étanchéité qui va bien.
C'est un thermomètre à viande détourné de son usage, c'est assez jouissif pour un végétarien Wink
Son aiguille-sonde fait 10 cm de long, avec un petit trou de 4mm dans le tube il s'enfile facilement et tient tout seul. C'est plus fiable qu'un thermomètre magnétique.

Je suis assez confiant, et ce thermomètre m'amène à 2 réflexions :
-Si jamais j'atteins 80° avec une banquette aussi massive, c'est que le rocket aura tourné beaucoup trop longtemps, c'est peu probable, vu que sur mes autres rockets je sors plutôt vers 40-50° même après 3 heures de feu.
-Pour l'instant la température oscille entre 25 et 30°, c'est révélateur du mauvais fonctionnement. En ce moment il fait en moyenne 10° dehors, la différence n'est pas assez grande pour que le tirage s'amorce correctement. Le rocket pousse comme il peut, les fumées sont très froides, chargées d'eau et ne montent pas, donc pas de tirage secondaire, le rocket n'a pas d'assistance et il refoule régulièrement par le foyer... Il faut parvenir à le faire sécher suffisamment pour passer ce palier où la température sera stabilisée plus haut dans la banquette. Pour ça pas de secret, il faut insister, faire du feu, s'enfumer, mettre un couvercle, charger du bois dans le tunnel, ou n'importe quelle astuce qui peut aider...
J'ai mesuré dans le cendrier de descente, la fumée attaque la banquette à 100° quand il commence à grogner un peu, c'est encore très loin des 250° que j'ai pu constater sur d'autres.

Bilan, c'est nettement mieux avec cette cheminée, beaucoup moins d'enfumage, mais c'est pas encore la fête du rocket...


Pendant ce temps, je continue à couler la dalle isolante terre-paille (de seigle). qui ne sèche pas vite elle non plus !


A suivre...
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

Première|Précédente|12|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 06:20 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire