Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 12 déc. 2019 - 04:41

Première|Précédente|12|Suivante|Dernière

 16/12/2013 09:28  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1439
Localisation:Surgères
Quote by: ceddz

Oui je suis d'accord avec toi, dans le cas ou la cheminée est inexistante, c'est plus simple de traverser un mur et d'étancher plutôt que de le faire en toiture, avec les risques d'infiltrations. Dans ce cas la on descend et on évacue la condensation dehors, facile.

Effectivement, c'est le plus simple avec assemblage des conduits partie femelle en aval du flux.

Mais souvent les maisons ou l'on installe un rocket ont déja une cheminée, et la je pense qu'il vaut mieux le mettre dans l'autre sens non ?
Il y a aussi la solution de gérer les condensats au point bas par un système de plomberie.


Pour la prochaine édition, tu penses faire appel à des contributions, voire une co-écriture ? J'ai plein d'idées dans cet objectif, et je t'ai envoyé un mail que tu n'as pas du avoir il y a quelques semaines.
Pour la prochaine édition, je synthétiserai les échanges et contributions de chacun, ce qui permettra de présenter les 2 "écoles" (pente montante, pente descendante). Je n'ai pas du recevoir ton message, le dernier date du 21.06.2012

ouvrir un nouveau fil du genre "cheminée ext ou int ?, pente montante ou descendante, vos retours d'expérience"
Bonne idée, le nouveau fil est ici.

Pourtant la condensation ne vient pas de l'extérieur, c'est physiquement impossible sur mon installation.
Comment expliques-tu cette impossibilité ?

 16/12/2013 14:28  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
"Si tu as la possibilité d'appliquer une pente descende vers l'extérieur au tube qui traverse le mur, les condensats pourront êtres gérés au niveau du raccord avec le coude, ce qui te permet de te passer d'un T."

C'est ce que je pensais faire en premier lieu, car bien évidemment, la pente descend vers l'intérieur!!!
Rolling Eyes

Je vais repercer sous le tuyau pour qu'il prenne la bonne direction. Ce n'est pas gênant que le condensat stagne dans le coude ? Car le déboîter tous les jours pour le vider, je le sens pas du tout (le poids des 2 tuyaux au dessus fait que c'est une manipulation que je ne peux pas faire seule, c'est très galère).

Merci

 16/12/2013 14:33  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Un petit trou sous le coude serait-il gênant et/ou utile à l'évacuation du condensat ?

 16/12/2013 17:17  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 637
Localisation:Taller, Landes
Coucou à vous.

Un trou bien placé sous le coude ne suffira pas car la goutte d'eau va ruisseler le long de ton tube en direction du mur et finir par le mouiller et le tacher.

Mais si tu arrives à placer un petit tube ou une cordelette pour aider la goutte à tomber cela devrait faire l'affaire.

Cependant, comme toi, je ne pense pas que les condensats viennent beaucoup de l'extérieur, enfin pas au point de mouiller autant dans la salle de bains.
Cette humidité condensée vient de la vapeur d'eau extraite de la masse, et même s'il est judicieux de la gérer, elle finira par disparaitre complètement au long de la saison de chauffe.

A bientôt

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 16/12/2013 22:45  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1439
Localisation:Surgères
Cécile,

Pas besoin de percer, les condensats passeront par le raccord. Donc pas de démontage. Par contre, placer un seau au dessous pour mesurer le volume de la condensation à cet endroit par flambée serait un plus pour la réflexion. Je ferai cela aussi sur le mien dans les jours qui viennent afin de comparer les données.

 23/12/2013 13:36  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Coucou tous,

J'ai modifié la pente du tuyau horizontal de sortie. Avant la pente descendait vers l'intérieur, maintenant elle descend vers l''extérieur. Cela a suffit à ne plus avoir de débordements de condensation dans la salle de bain. Smile

J'ai quand même fait un petit trou ( du 7) dans le tuyau de sortie, dans lequel j'ai passé un tissu, sous lequel j'ai placé un bol. J'y ai récupérer 10 cl de condensat.
Ceci dit, il y en a qui s'échappe par le raccord, il faudra que j'y mette une bassine pour tout récupérer. Quand ça coulait dans la SDB, c'était au moins 50 cl par flambée.
J'ai toujours du condensat qui sort par le cendrier (environ 50cl ), mais moins qu'avant tout de même. Aucune donnée sûre à vous livrer, puisque j'ai continuer à mettre de la masse dans la 2ème chambre, donc ça fait un apport de bauge fraîche, ainsi qu'autour du baril (elle sèche vite celle là !).

Je pense réduire les masses des chambres car lorsque le rocket est en fonction, ça tiédit sur le dessus du banc, mais pas sur le côté qui reste froid même après des flambées de 5 h !
Je pense que j'ai mis aussi trop de masse sur le cendrier.

Malgré tous ces défauts, on apprécie déjà l'apport de chaleur du dragon. Même avec une banquette tiède dans les chambres, cela suffit à avoir une chambre à 18°. On espère que ce sera de mieux en mieux après amélioration.
Pascal, si tu veux que je fasse des relevés de températures plus précis, fait le moi savoir.

Bonnes fêtes les rocketeurs.

 23/12/2013 13:43  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Petite précision :

Quand je parle de 18°, ça peut paraître froid à certains, donc je préfère parler du ressenti.
Avant, quand on rentrait dans la chambre, le ressenti était glacial. Maintenant, le ressenti est doux.
C'est donc nettement plus agréable. n'oubliez pas que nous avons 2,90 m de plafond ici.

Evil

 23/12/2013 13:52  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Voilà ce que cela donne en image. La laine de verre est là de manière provisoire évidemment.
Correction du sens de pente de la sortie, afin de mieux gérer le condensat.

 22/01/2014 12:33  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1439
Localisation:Surgères
Bonjour cécile,

Comment vont tes soucis de condensation ?

Je reviens sur ton post pour diffuser les mesures de la condensation que j'ai observé sur mon rocket.


Date de la mesure : 22.01.2014
Température extérieure : 8-10 °C
Durée de la flambée : 1 heure
Longueur du banc : 4,5 m
Température des fumée en sortie : ???
Quantité des condensats : 15 cl

Remarques : Les condensats recueillis au niveau du coude extérieur étaient présents uniquement pendant les 10 premières minutes. Durant les cinquante minutes suivantes, rien ne coulait du raccord. La flambée précédente avait été réalisée 15 heures auparavant.


J'imagine qu'avec un banc plus long et une température plus faible en sortie, les condensats doivent être beaucoup plus importants.

Si quelqu'un veut faire l'expérience similaire pour quantifier le phénomène et transmettre ses observations, il est le bienvenu.

 08/01/2017 21:38  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 178
Citation : Pascal B.

Bonjour cécile,

Comment vont tes soucis de condensation ?

Je reviens sur ton post pour diffuser les mesures de la condensation que j'ai observé sur mon rocket.


Date de la mesure : 22.01.2014
Température extérieure : 8-10 °C
Durée de la flambée : 1 heure
Longueur du banc : 4,5 m
Température des fumée en sortie : ???
Quantité des condensats : 15 cl

Remarques : Les condensats recueillis au niveau du coude extérieur étaient présents uniquement pendant les 10 premières minutes. Durant les cinquante minutes suivantes, rien ne coulait du raccord. La flambée précédente avait été réalisée 15 heures auparavant.


J'imagine qu'avec un banc plus long et une température plus faible en sortie, les condensats doivent être beaucoup plus importants.

Si quelqu'un veut faire l'expérience similaire pour quantifier le phénomène et transmettre ses observations, il est le bienvenu.




Je déterre, parce que me questionne bcp également sur les condensats lors de l'utilisation du Papooses'Rocket !
Imaginez : on est à plus d'un litre par jour ! J'ai un peu de mal à imaginer que ça ne vient QUE de la masse, on entent très clairement un goutte à goutte venir tomber dans le bouchon du té qui est situé à la base des 7 m de conduits inox qui évacuent les (très légères et transparentes, si si! Big Grin ) fumées...
Si je l'entends tomber la goutte, c'est qu'elle vient du haut, ben si, hein, z'etes d'accord avec ça...? et en haut, tout droit au dessus,il n'y a que le capuchon du tube...

Mon tube réagit nécessairement aux différences de températures, assez importantes il est vrai en ce moment, entre l'espace intérieur chaud par les fumées et l'air autour du tube vraiment froid (pour précision : si je pars du point le plus haut et redescend, la configuration est la suivante : simple paroi, hors boisseau sur deux mètres linéaires en extérieur, puis 3 mètres de tube dans le boisseau, puis environ deux mètres de tubes hors boisseau mais à l'intérieur de la maison, jusqu'à arriver à la sortie de la banquette du rocket).
Mais plus d'un litre... ???

Vais donc essayer de rebondir sur ta proposition Pascal, et noter quelques données sur cela...
Je me questionne aussi sur la possibilité de mettre un petit tuyau dans ce bouchon inox du té, pour virer les condensant au dehors, à travers le mur...

A suivre

"Ne monte sur la marche que si tu es sur d'y tenir..." Et puis, non, en fait : "monte sur la marche, tombe, essaye de comprendre pourquoi, et remonte... " ;-)

 09/01/2017 12:19  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1439
Localisation:Surgères
Un litre à chaque allumage, c'est toujours ce que j'ai constaté sur mon rocket. La gestion des condensats est donc quelque chose d'important et il y a plusieurs écoles. Celle proposée par Ianto Evans et le livre Rocket Stoves consiste en une pente descendante du conduit vers l'extérieur afin de pouvoir les évacuer à la liaison entre la partie horizontale et la partie verticale.

Pour une évacuation par l'intérieur du bâtiment, je conseille toujours la même pente et la gestion des condensats au point bas.

Je me questionne aussi sur la possibilité de mettre un petit tuyau dans ce bouchon inox du té, pour virer les condensant au dehors, à travers le mur...

Cela me semble nécessaire.

 09/01/2017 19:17  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 178
Merci pour ta réponse Pascal, j'ai prêté mon livre du Rocket à Kala et Midou qui réfléchissent à leur propre rocket, pas pu m'y référer...

Pas d'hésitation, je vais mettre ça au point pour l’évacuation des condensats en extérieur. Je ferai un petit reportage Big Grin
"Ne monte sur la marche que si tu es sur d'y tenir..." Et puis, non, en fait : "monte sur la marche, tombe, essaye de comprendre pourquoi, et remonte... " ;-)

Première|Précédente|12|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 04:41 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Plus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Le poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rechercher un autre livre

Saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go". Le site ecologie-pratique.org est partenaire du site Amazon.

Les annonces

Pascal B.

En cliquant sur ces liens vous quitterez notre site : cordiste.com corab.org fabriquersayourte.com farinepainbio.com geobiologie-sante.com k-lite.fr libre-office.fr la-canopee.fr livres-en-pdf.com pascalburnet.com rocketstoves.fr