Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 15 nov. 2018 - 07:23


 31/10/2013 10:26 (Lu 12346 fois)  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
... je sais bien que nous sommes tous accaparés pas l'aventure de Cédric - et quelle aventure ! - mais j'ai tout même une petite question à vous soumettre... vous m'excuserez pour cette parenthèse hein ?!

Notre rocket aquatique fait toujours des siennes et l'approche de l'hiver nous effraie un brin... Il semble que le problème ne soit pas dû au froid mais à l'humidité. Tout le monde aura compris que notre maison n'est sèche qu'en surface et qu'une humidité résiduelle demeure et demeura encore pour quelques années... Ceci n'est pas un problème en soi, mais un problème bien particulier pour le rocket : le banc a été construit sur la dalle fraîche... et l'humidité semble y être emprisonnée, au moins sur une partie du parcours (la fin du banc). Cette humidité s'accroit lorsqu'elle s'additionne à celle du dehors... Bref, un tampon froid et humide a l'air de se créer en fin de parcours et le poêle, qui semble pourtant tirer convenablement au début d'une flambée, se met soudainement à refouler...
Nous avons une petite idée que j'aimerais vous soumettre :

- d'abord, installer un chapeau giratoire pour aider le rocket ( Pascal, je t'ai écrit en mp mais apparemment tu n'as pas reçu mon mail... : as-tu toujours le tien et consens-tu encore à nous le vendre...?)
- ensuite, casser le banc en fin de parcours (dans l'atelier) de la moitié du lit jusqu'à la sortie

0

pour laisser les tuyaux apparents à cet endroit... l'idée étant d'enlever toute l'humidité due à la bauge, de permettre à l'humidité de la dalle de mieux s'évacuer sans se trouver prise au piège dans le banc et d'avoir la chaleur en direct ( cf. en fin de parcours, ces fumées ne sont assez chaudes pour réchauffer le banc... on le constate à chaque flambée réussie).

Qu'en pensez-vous messieurs dames ??
On espère que ça pourrait nous faciliter la vie pour cet hiver... et si cela ne suffisait pas, il nous restera toujours la possibilité de créer un parcours plus rapide comme proposé ici


(sauf qu'ici on comptait supprimer une partie du banc alors qu'en fait, il serait possible de faire une simple bifurcation avec une clé de tirage...mais on n'y est pas encore...!)

Voilà tout pour ce matin... j'attends impatiemment votre avis pour passer à l'action... et trépigne de voir les photos du nouveau rocket de Cédric !

A bientôt,
dorothée



 31/10/2013 12:13  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Je ne voudrais pas trop perturber l'avancée de vos installations avec mes histoires de démontage ! Mais c'est vrai que ça contribue pas beaucoup à l'optimisation de vos rockets pour l'instant....

J'ai donc aussi mon rocket noyé tout neuf en service et je connais comme vous quelques petits soucis de fumée bien évidemment.

Ma maison par contre est très sèche, la cheminée tubée jusqu'a 60cm au dessus du faîtage à 7.6 mètres. La partie extérieure est isolée.
Et pourtant, elle ne tire pas. Je dis elle car le rocket semble pousser correctement, mais c'est la maison qui ne fait pas sa part du tirage.

Voila mes observations :
Le thermomètre me donne des fumées à 30° en sortie de banquette. Et puis il ne fait pas encore très froid dehors (env 10-15°)
Cette différence de 15° entre le chaud et le froid ne suffit pas pour faire monter la fumée assez rapidement et l'évacuer à l'extérieur.

J'insiste malgré tout, et je fais du feu toute la journée. C'est pas très vif et ça rockette pas vraiment. Le dragon est à moitié endormi.

Voila ce que je fais et qui aide bien :
Avant de démarrer dans le conduit de chargement, je brule quelques pommes de pin (ou cagettes, ou petit bois) dans chacune des trappes de visite en commençant pas la dernière (la plus éloignée du coeur de chauffe). Je les referme au fur et à mesure et ainsi le tirage part dans le bon sens.

Ce serait dommage que tu démontes une partie de ta banquette, tu pourrais plutôt faire des feux tous les jours dans les trappes de visites jusqu’à ce que ça s'arrange. L'humidité de la dalle finira bien par arrêter de monter dans la banquette...
Et si ton banc n'est pas chauffé au bout, c'est que toute les calories sont employées à l'évaporation. Si tu fait un feu de 30 minutes dans une des trappes de visite tu verras toute de suite une différence.

Je ne connais pas beaucoup les chapeaux aspirants, mais à mon idée cela ne fonctionne que s'il y a du vent à l'extérieur ?

Quand à mon nouveau rocket, ne vous attendez pas à un truc extraordinaire non plus !
A part peut-être le circuit d'eau ...

13 tours de cuivre en 20/22 autour du baril.

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 31/10/2013 12:42  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
... les feux dans les conduits, ça me fait un peu peur... simplement parce que les tuyaux ne sont pas prévus à cet effet et qu'on aimerait pas les endommager...!
Mais on peut déjà essayer un peu, ça coûte rien comme on dit !

Quant à l'humidité de la dalle... oui, un jour, elle va disparaître... reste à savoir quand ? C'est sans doute dur pour toi de te faire une idée, mais je t'assure que c'est une humidité bien ancrée et sacrément tenace ! Il nous reste une partie de la dalle faite il y a un an, à nue, dans l'entrée... et bien, si tu poses ta pair d'espadrille dessus... elle se couvre en même pas 2 jours d'une jolie mousse blanche...! Et c'est partout pareille, sauf qu'ailleurs, l'humidité est emprisonnée, tantôt sous les dalles de pierres et les joints, tantôt sous une dalle de finition cirée, tantôt sous le plancher (tient, là aussi c'est étonnant : le plancher est à 24cm de de la dalle et le jonc de mer le couvrant se couvre lui aussi de la jolie mousse blanche par endroits...) et tantôt sous le rocket... Tout ça pour dire qu'on risque pas de s'en débarrasser en quelques mois... Imagine que sous le béton cellulaire (sur lequel reposent les tuyaux), il y a environ 25cm de terre posés sur le hérisson... et cette terre, mon Dieu, je crois bien qu'elle est encore trempée !
J'ai l'impression qu'il nous faudrait une espèce de sèche-cheveux géant qu'on ferait tourner dans le circuit préalablement fermé, pendant des mois...!
Par ailleurs, la cheminée extérieure n'est toujours pas reliée aux tuyaux : dès qu'on en rebouche le cul avec le tampon, par n'importe quel temps, le tirage est désastreux... du coup, on ne s'en sert pas... alors le chapeau giratoire...? je ne sais pas trop qu'en penser... mais on aimerait trouver une solution, alors on pense à tout !


Qu'est-ce que tu trouves gênant dans le démontage de la fin du banc...? Au pire, on démonte, ça sèche mieux, ça tire mieux et l'année prochaine, on refait une petite masse autour... On se dit que c'est la solution la plus simple actuellement... Car cela nous gêne beaucoup... non qu'il fasse froid dans la maison (elle garde ses 20-23°C pour le moment), mais qu'il faudrait qu'on puisse se doucher à l'eau chaude de temps en temps... et chauffer vraiment la maison quand il va se mettre à faire froid !!
Il n'y a pas grand risque, d'autant plus que le banc, à cet endroit, est beaucoup moins épais qu'en amont... Et puis, le reste du banc n'est pas encore désengorgé non plu... c'est comme un cercle vicieux notre affaire !


En tout cas, ton serpentin de cuivre, il est impressionnant ! Nous, avec la longueur de cuivre qu'on avait entre le baril et le rocket (cf. on ne sait pas souder...), on n'a pas réussi à le faire aussi serré... c'était trop lourd et presque pas malléable...
Tu ne devrais pas avoir de problème de chauffe avec ça ! Bravo bravo ! J'en rêve...!




 31/10/2013 14:43  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Re,

Oui, même si votre tuyau d'alu n'est pas vraiment fait pour, vous n'allez pas le faire fondre avec quelques pommes de pin ou du petit bois de cagettes !

Et après tout, c'est vrai que vous pouvez alléger la banquette, ça fait un peu de boulot en plus mais ça aura un impact positif sur le tirage.

Votre histoire, c'est un peu comme tenter d'allumer des allumettes mouillées !

Quand à mon serpentin, je l'ai voulu long pour chauffer l'eau plus que la maison, c'est déja super efficace à ce niveau la.

A bientôt
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 31/10/2013 14:50  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1377
Localisation:Surgères
Bonjour Dorothée,

Concernant mon extracteur de cheminée, il est toujours disponible avec le noir de fumée en plus Smile

Extracteur cheminée


Une question : combien avez-vous d'aérations (hautes, basses, portes, fenêtres, vmc...) dans votre maison et où sont-elles situées ? Quelle est la direction générale du vent dans votre région ?

Démonter la fin du banc est peut-être une bonne solution pour éviter la condensation à cet endroit et permettre à la dalle de sécher.

 31/10/2013 17:55  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bon, ok pour les feux dans les tuyaux... si ça peut pas faire de mal...!
Du coup, on va désosser la banquette... et voir ce que ça donne... en priant l'bon Dieu hein...!
Pascal, on fait ça, on fait des feux et puis...si ça marche toujours pas super... on t'achète ton giratoire...
Pour le reste, je réponds à tes questions :
nous n'avons aucune aération mais beaucoup de fenêtres, 11 en tout ; elles font tout le tour de la maison : regarde le plan, elles sont apparentes... bien qu'il en manque 2 (une dans l'arrondi du bureau et une sur le pan de mur en courbe, à côté du bureau - ces 2 là sont fixes) ; le vent, par chez nous, vient surtout de l'ouest, c'est-à-dire, au niveau de l'atelier et de la cuisine (il y la flèche des points cardinaux sur le plan aussi)...
Je ne pense pas que ce soit à cause des vents que les fumées ne veulent pas sortir par la cheminée, mais simplement parce qu'elles sont chargées d'humidité et de froid... du coup, elles ne cherchent pas à monter... mais peut-être que je me trompe...
Globalement, j'ai l'impression que le rocket fonctionne bien, qu'il tire comme il faut, mais que le problème est plus lointain... j'espère qu'on ne se trompe pas là non plus... Hop ! à nos marteaux/burins !
Quoiqu'il en soit, on vous tient au courant... on va se transformer en boyscouts et parvenir à allumer nos allumettes !!

Allez Cédric, envoie la suite de tes aventures... ! On sait maintenant que tu as déjà l'eau chaude et que ton monstre est en voie de séchage... cesse-donc avec ce suspens !! c'est terrible !!


 31/10/2013 19:07  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1377
Localisation:Surgères
Ma question était plus pour une réflexion concernant l'humidité de la dalle et sa difficulté à sécher. Donc, vous n'avez aucune aération (naturelle ou mécanique) de la maison si vos fenêtres sont neuves et étanches ? Quel est le taux d'hygrométrie à l'intérieur de votre maison ?

 31/10/2013 20:47  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Dorothée, la fumée ne peut pas etre humide dans les tuyaux directement à cause de l'humidité de la maison, car c'est ce que j'ai l'impression de lire!

Je sais que d'autres ont des problèmes pour faire tirer au séchage, mais en meme temps c'est un peu dur d'imaginer la différence entre le comportement d'une masse humide et sèche... La conduction se fait de toute façon non?
Si la fumée est trop froide au bout, c'est que les tuyaux ont laissé beaucoup de chaleur en cours de route? ch'pige pas trop...

J'en viens à l'idée qu'on exagère peut-etre avec les longueurs de banc?
Ced, tu dis que le rocket pousse mais que la cheminee ne tire pas. Hors un rocket est sensé "tirer", c'est à dire pousser, sans besoin réel de cheminée extérieure... Donc je me demande de combien tu as fait de long ton nouveau banc!

Xisca en Espagne

 31/10/2013 20:53  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
A part que je suis d'accord avec Pascal sur l'histoire de l'absence d'aérations, je te file un truc pour quitter les éventuelles moisissures (du temps oú j'ai habité une région humide!)

La bétadine.

Faut faire des essais sur la question de la couleur, mais toutes les fois que j'ai essayé j'ai récuperé ce que j'ai traité, y compris de la croute de porc soit disant nettoyable qu'à sec! J'ai aussi récupéré l'intérieur d'une chaussure de cuir.
La bétadine scrub avec savon était pas mal...
J'ai toujours utilisé des flacons de récup car une fois ouvert ça se périme.
Ils disent que c'est anti-fongique, donc j'ai essayé quand on ne peut aps mettre de javel!
A mon avis on doit aussi pouvoir faire le bois.

Et c'était un moleton bien plus gris que blanc, pas que de 2 jours!
Pour les fringues qui sentent: mettre la bétadine jaune à la place de la javel dans le lave linge.
Xisca en Espagne

 31/10/2013 21:45  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Xisca,
On cherche à avoir une banquette toujours assez longue pour récupérer le maximum de calories au lieu de les gaspiller dans les nuages.
Mais il faut qu'il reste encore un peu de chaleur en bout pour que la cheminée de maison remplisse son rôle, voire vienne en aide à un rocket qui pousse pas assez.

Rappel : le heat-riser et le baril jouent un rôle de pompe à fumée qui permettent de les pousser dans un long tuyau horizontal, ce que ne peut pas faire un foyer standard.

Tout ça mis dans une piscine aura bien du mal à fonctionner, car l'évaporation de l'eau contenue dans la banquette consomme énormément plus de calories que la simple conduction dans la banquette en conditions normales.

Conséquence : les fumées sont extrêmement refroidies, particulièrement par temps humide car l'air comburant apporte lui sa dose de vapeur d'eau, et elles parcourent très lentement le conduit.
Le rocket pousse comme il peut (mal) et finit par s'étouffer partiellement, on n'a pas la post-combustion (800° sur le baril) et c'est le cercle vicieux, voire retour de fumée dans la maison.

Sur un rocket correctement construit et dimensionné (entre 6 et 10 mètres de banquette çà marche à tous les coups), on atteindra une combustion correcte après quelques semaines si il a la possibilité de sécher....et il est bien la le problème...

Dans le mien j'ai pu coller 8 mètres de conduit maçonné à la briquette de récup, ...et il est bloqué 30° à l'échappement...alors que la post combustion commence à peine à montrer son nez...mais un peu de patience, le récit arrive.....
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 31/10/2013 21:58  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
¡Yes! Ok, du coup, meme sans relation directe avec l'eau, en fait la conduction est efficace, et l'évaporation de la masse consomme plus de calories pendant la phase de séchage.

Du coup la solution de Dorothée de raccourcir temporairement le tuyau de sortie me parait super bonne.

Oui je comprenais bien que la cheminée extérieure est ce qui permet de faire fonctionner un rocket à son max, en gardant encore plus de chaleur dans la masse.

Si on veut évacuer sans une bonne cheminée extérieure, alors il faut donc accepter de perdre un peu plus de chaleur, ce qui sera toujours moins qu'une cheminée habituelle meme avec insert!


Xisca en Espagne

 01/11/2013 09:01  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Alors alors...
Notre banc mesure environ 7-8m dans mon souvenir... mais a beaucoup de coudes (6), ce qui ralenti notablement la vitesse de progression des fumées. L'idée est bonne, quand ça fonctionne : ça veut dire que nos fumées, en sortie, sont toujours froides. Mais Cédric a tout bien expliqué... le problème c'est l'humidité, ou plutôt, les humidités qui s'additionnent et entravent le bon fonctionnement...
Il n'y a pas mort d'homme, ça devrait bien fonctionner un jour, et on est patient...! Mais en attendant, l'idée est tout de même de pouvoir se chauffer un peu et se laver à l'eau chaude...!
Concernant les aérations Pascal, effectivement, il n'y en a pas : on a compté sur la bauge et la paille des murs de la maison... et sur l'ouverture quotidienne des fenêtres... Par ailleurs, nos fenêtres sont coulissantes, ce qui assure pas mal de ponts thermiques ! Logiquement, cela devrait suffire pour avoir un environnement sain... une fois que le tout aura complètement séché ! On n'a aucune idée du taux d'hygrométrie...
Pour info, toute la chaleur des fumées se perd entre le 2ème et le 4ème tampon... mais sans doute davantage encore entre le 3ème et le 4ème, car lorsqu'on touche le petit banc qui passe dans la chambre, il est chaud... c'est donc bien là qu'on veut enlever de la masse: dans toute la partie du banc située dans l'atelier... ça devrait corriger une partie du problème (et puis, on a tellement de masse chez nous, que j'imagine qu'il n'y aura pas trop de perte de calorie... avec un tout petit feu de 30min hier matin - l'équivalent de 10 planchettes de bois de 1cm d'épaisseur sur 6cm de large et 50cm de haut - le sol de la pièce principale était à 25°C à 18h...alors qu'il a plu toute la journée, donc pas de soleil, pas de chauffage passif...)


En d'autres termes, voilà ce qu'il faut tirer comme conclusion de tout ça :
une dalle en terre c'est super à tous points de vue, mais il ne faut surtout pas construire son rocket dessus, et encore moins quand elle n'est pas complètement sèche ! Il aurait fallu qu'on laisse une tranchée dans la dalle tout le long du parcours des tuyaux et qu'on rehausse avec un surplus de hérisson ou un isolant ou que sais-je encore... Là, on aurait éviter ces problèmes qui s'ajoutent les uns aux autres et notre rocket fonctionnerait sans doute très bien ! Mais on ne le savait pas... on n'y a pas pensé...bref, on était complètement ignorant !
Par ailleurs, il me semble qu'on s'est laissé avoir par les "normes" du livre : "comptez 1ml de banc par 10m2 de maison"... cela dépend tellement de la maison...! Nous concernant, ce n'était pas utile d'avoir si long de banc... mais bon, c'est un mal pour un bien comme on dit, parce qu'à la fin, on aura sans doute une maison tip-top, hyper vite chauffée et de l'eau chaude à volonté... mais là encore, il faut être patient...

Quant à la bétadine, merci pour le tuyau ! Mais on ne se fait pas de bile pour tout ça... c'est superficiel et ça s'aspire très bien (je sais que tu n'es pas partisane de l'aspirateur Xisca, mais parfois, ça peut avoir du bon !)

Allez, on démonte aujourd'hui normalement, et on vous tient au courant !
(je file regarder le post de Cédric...!)

 01/11/2013 09:29  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1377
Localisation:Surgères
Effectivement, il faut penser à isoler sous le rocket poser sur une dalle, même en terre surtout si elle est fraîche.

Vous devriez investir dans un hygromètre (10-20€) ou vous en faire prêter un, cela permettrait de savoir si vous avez besoin de ventiler la maison. Au-delà de 70%, des problèmes de moisissure commencent à apparaître. De plus si vous voulez sécher votre maison plus rapidement, il vous faut ventiler plus (aération naturelle ou vmc) ou utiliser un déshumidificateur (200 à 1500€). Les modèles pros peuvent se trouver en location. J'habite une région de marais et je commence à connaître des solutions pour combattre l'humidité.

Dans tous les cas, la situation ne pourra que s'améliorer avec le temps. Courage à tous les 2.

 01/11/2013 12:59  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
C'est vrai Pascal, c'est pas une mauvaise idée que de mesurer ce taux d'hygrométrie... Sur la partie sud de la maison (toute la zone arrondie, du bureau à la cuisine - cf. plan au début du sujet), on ne se fait pas trop de bile, car les murs sont en bauge et la bauge, si mes souvenirs sont bons, à une capacité d'absorption de l'humidité équivalente à 80% de son poids... Du coup, cette partie de la maison (grosso modo, là où on passe tout notre temps), est relativement sèche et saine. Pour le reste, c'est du greb, et là, l'humidité n'a pas trop de porte de sortie... mise à part l'ouverture des fenêtres... et évidemment, vu qu'on n'y passe pas beaucoup de temps, on oublie souvent d'aérer...! (et il faut dire que la saison n'est plus tout à fait la bonne...)
Mais oui, quoiqu'il en soit, il va falloir compter sur le temps : c'est pas une surprise, ça tombe bien !

Une petite précision quant au rocket sur dalle en terre : nous avions tout de même pris la précaution d'installer nos tuyaux sur du béton cellulaire de 7cm je crois...

Tout ça pour dire que je suis partante, moi aussi, pour contribuer à la nouvelle édition du livre, et j'imagine qu'il y aurait moyen, à plusieurs, de faire une livre plus volumineux et riche d'un tas de détails et d'expériences : car ça carbure chez rocketteurs !! Wink
(par exemple, sur le post de reconstruction de Cédric, qqn est intervenu pour dire qu'il avait fait un mur chauffant... ça paraît une bonne idée de tenter des versions verticales du rocket : remplacer le banc par un mur où les fumées évolueraient en lacets... un peu comme les poêles de masse traditionnels en fait...cela vaudrait surtout pour les maisons compactes...)

Allez allez, au boulot !... un premier feu ce soir avec un peu de chance...!

 01/11/2013 14:34  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1377
Localisation:Surgères
Oui un mur masse est possible mais couplé à un petit banc ou une petite assise pour se réchauffer en buvant une petite eau chaude, c'est le top.

Mise en place masse


Un peu comme de rocket de Guillaume à Tanon (40) avec des coudes supplémentaires jusqu'au plafond.

Finitions


Je suis en train d'en dessiné un pour un ami qui n'a pas la place pour un rocket horizontal... mais il souhaite aussi un four dans son mur chauffant.

 01/11/2013 19:44  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Pascal, tu nous montreras tes plans ??

* * *

Je reviens à notre problème. On a bossé comme des couillons toute la journée (on pensait pas que ce serait aussi long de désosser le banc...) et finalement, on a tout fini : ouf !
Voici quelques photos des étapes :
d'abord le commencement

M

on peut déjà voir, même si c'est pas net sur la photo, qu'en-dessous des tuyaux, la terre est encore bien foncée... comme si on avait fait la dalle la semaine dernière !
Elle est un peu molle et humide... aux jonctions des tuyaux et des tés, il y a même de l'eau ! J'ai comme l'impression que quelques feux de 30min dans les tuyaux n'auraient pas résolu notre problème... et attendre non plus... sauf à être d'une patience hors norme et de se faire à l'idée de s'enfumer, de ne pas être bien chauffé, de ne pas se doucher à l'eau chaude pendant... au moins 5 ans !

N

voilà à quoi ça ressemble une fois fini : c'est pas très sexy... mais bon...

O

un petit enduit sur le bas des murs et un petit coup d'éponge sur l'inox... et hop ! ça ira bien !

Alors... après ça...on a donc fait notre premier feu... et figurez-vous que ça marche !

P


Q

Victoire !! Le poêle a tiré sans problème pendant 1h30, on n'a pas essayé plus longtemps... et on atteint plus de 300°C en haut du baril - je sais, c'est pas encore top, mais c'est bien mieux que ce qu'on avait depuis des jours...! Alors que dehors il n'a pas cessé de pleuvoir de toute la journée...
Qui plus est, les tuyaux de cuivre sont très chauds... on va pouvoir se laver !
Quelle joie !
Demain, on essaie de relier la cheminée extérieure... une autre histoire...

Une belle soirée à tous,
Dorothée



 01/11/2013 20:21  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Ah bravo, et félicitations,

Il me semblait bien que tu avais qu'une vague idée de ce qu'était le démontage !

Ca me rappelle quelques stages ou l'on mettait en feu avant de charger progressivement la banquette, ainsi la bauge a le temps de sécher au fil de la progression. Vous pourrez surement vous y prendre ainsi lors du remontage.

En attendant, c'est un rocket qui va vous chauffer l'air et c'est bon pour assécher un peu l'ambiance !

Cool pour l'eau chaude, pour les +300°, et pas d'inquiétude pour la cheminée extérieure !

C'est sympa les photos Smile

Quand au rocket des photos de Pascal, c'est celui de Guillaume, qui tire toujours au top. Il est cependant un peu mitigé sur l'efficacité des 3 tubes montant le long de son mur. Ils se réchauffent les une les autres sans donner beaucoup de calories autour. Dans son cas c'est un lourd mur de refend alors ca se passe bien, mais c'est pas toujours le cas.

PS, j'ai re-mesuré ma banquette, y'a 10 mètres de chicanes en briquettes et 9 virages ! Ca tire pas fort encore, mais ce qui est sur c'est que je démonterai pas !
Ced
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/11/2013 08:15  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
10m et 9 virages !! Non de Dieu !!
Heureusement que ta maison est sèche...! parce que ton monstre sur notre dalle, j'te raconte pas les dégâts !!!
Pourquoi t'as fait si long si ta maison se chauffe vite...? Un souci d'évitement du gaspillage...?
On a pris la température des tuyaux à nu en fin de parcours : ils montent à 26°C pour le moment... il y a encore pas mal d'humidité à évacuer tout le long du parcours (on imagine que la dalle doit être dans le même état partout ailleurs...je dois souvent retirer les coussins de la banquette en laine de mouton pour les aérer... ) mais c'est déjà une meilleur rendement. Et en effet, on reconstruira de la masse plus tard, couche par couche, et assez peu...

On avait déjà démonté un peu, mais uniquement le tour du foyer et du baril... ç'avait été rapide et facile... là, tout était super collé - quand je pense qu'il y a des gens qui disent que la bauge c'est pas solide... ça me fait doucement rire (on s'en était déjà rendu compte en démontant un peu de mur cet été, parce qu'une fenêtre fixe de récup' avait pété durant l'hiver...fallait l'enlever et la remplacer : la bauge monolithique, c'est du costaud) !
Tiens, d'ailleurs, en démontant, on a fait quelques petits trous dans les tuyaux... oups... un coup de scotch en alu fera-t-il l'affaire... je l'espère - pas trop envie d'en acheter d'autres...

L'eau chaude... oui, on a pris une douche avant d'aller se coucher : quel délice ! Je me demandais quand est-ce qu'on goûterait de nouveau ce plaisir d'une douche chaude... on s'habitue à tout, mais j'avoue que j'avais un petit pincement au cœur (j'ai tendance à me doucher à 45°... j'attends que ma peau devienne rouge pour sortir) !!

On donne des nouvelles de la liaison avec la cheminée ext... toujours un p'tit doute tout de même...!
Belle journée,
Dorothée


 02/11/2013 09:39  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1377
Localisation:Surgères
Pascal, tu nous montreras tes plans ??

Pour l'instant il n'y a que des petits croquis sur des "post-it" mais dès que c'est finalisé je ne manquerai pas de te les montrer.

Félicitations pour le démontage. Concernant les trous, l'adhésif spécialisé fera l'affaire pour vous garantir une parfaite étanchéité. Plus tard, la bauge viendra renforcer cette fonction.

Bonnes prochaines douches Mr. Green

 13/11/2013 18:31  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bonsoir à tous,

un mot pour donner des nouvelles...
le rocket ronronne et gronde en alternance ; la liaison avec la cheminée ext. est effectuée et ça roule ; il y a maintenant nettement moins de cendres dans la chambre de combustion, signe d'une meilleure combustion ; le haut du baril atteint des sommets (le thermomètre affiche plus de 400° assez souvent... reste à lui changer ses piles !) ; et enfin, l'eau est chaude, trop chaude ! Car ce n'est que maintenant que nous avons pu constater que le mélangeur thermostatique ne mélangeait pas... c'est emmerdant !

Voilà, tout ça pour vous dire que chez nous, le problème venait bien de l'humidité et pas du froid. Jusqu'à ce qu' on démonte le banc en fin de parcours, nous avions encore des gouttes d'eau qui perlaient aux différents tampons et aujourd'hui : plus rien. De même, les fumées étaient plutôt noirâtres... aujourd'hui elles sont blanches... Bref, tout va donc pour le mieux et on pourra reconstruire notre banc l'année prochaine, sait-on jamais !

Un grand merci à tous pour votre aide et votre attention,
on continue d'être dans l'coin... et de suivre ce qui se trafique par ici... !

Une belle soirée,
Dorothée & Julien

 13/11/2013 18:38  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1377
Localisation:Surgères
Je suis heureux de lire qu'il y a du mieux chez vous. Jje vous souhaite un hiver bien au chaud Mr. Green

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 07:23 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire