Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 21 août 2018 - 12:04

Première|Précédente|12|Suivante|Dernière

 19/11/2013 14:59  

Status : hors ligne

pierre1911

Utilisateur

Germes
Enregistré: 16/06/2013
Réponses: 20
super article!

je m'étais fait de l'inox une incontournable. Les essais fait par bigelow brook farm montre les dégâts avec de l'acier standard sur alimentateur.
http://www.youtube.com/watch?v=PIFyiv_OAK0&feature=share&list=PLtIuZ9K-UzcNnCmoKicRLzYQndplSkUuRR

en () sur la vidéo suivante il explique les améliorations de son système dans le temps pour chauffer son dôme aquaponique.
http://www.youtube.com/watch?v=7wqJQmD-eVo&feature=share&list=PLtIuZ9K-UzcNnCmoKicRLzYQndplSkUuR

et enfin une autopsie de son système....
http://youtu.be/54lOrITaXpc

merci pour ce super reportage
http://www.pierre1911.fr

 19/11/2013 19:41  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Pierre,

En effet, je connais bien ces vidéos, le gars a poussé assez loin l'équipement autour d'un rocket :

-chargement granulés
-échangeurs à eau
-échangeur à air

Comme il le montre bien, l'acier au niveau du chargement a brulé, ce qui est normal avec les cendres très alcalines qui attaquent le métal à chaud (même si le dessous du cendrier n'est pas le point le plus chaud). L'inox ici est judicieux, il ne se fera pas attaquer par la potasse de la cendre.

Ne pas oublier par contre certains détails importants :
- les granulés contiennent au moins 25% d'énergie massique en plus que le bois bien sec.
-les granulés brulent plus vite, ce qui à énergie égale donne une puissance supérieure donc les matériaux souffrent plus.

L'inox 304 de cheminée est un alliage qui commence à perdre son chrome protecteur (carburation) en présence de carbone (suies et dépôts) vers seulement 400° et "découvre" peu à peu le fer pur qui s'oxydera très vite, suffit de voir le traitement qu'a subi ma première cheminée interne.

L'acier simple reste suffisamment stable jusqu'à sa température de fusion (env 1400°) ce qui laisse une plus grande marge de manœuvre mais un risque de corrosion supérieur en présence d'humidité. Aucun souci donc dans la cheminée interne mais plutôt déconseillé dans les conduits de banquette ou la cheminée de la maison (condensation).

moralité...vive la brique.!..


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 18/01/2014 08:37  

Status : hors ligne

pierre1911

Utilisateur

Germes
Enregistré: 16/06/2013
Réponses: 20
Je découvre 2 mois après ta réponse.
Un comble que ma boite aux lettres soit polluée de messages verts... cela donne à réfléchir.
La morale est que toute action génère de la pollution? sourire

Quote by: ceddz

Ne pas oublier par contre certains détails importants :
- les granulés contiennent au moins 25% d'énergie massique en plus que le bois bien sec.
-les granulés brulent plus vite, ce qui à énergie égale donne une puissance supérieure donc les matériaux souffrent plus.


Voilà une information intéressante.
Que les granulés brulent plus vite je le conçois et suppose que c'est en rapport avec la grande surface d'échange que ce matériau offre à l'air ambiant. Mais ce n'est qu'une supposition.
En revanche qu'elle est l'explication du 25% d'énergie massique? La réponse a cette question peut elle s'appliquer à l'exemple cité, puisque le constructeur de Bigelow Brook Farm fabrique lui même ses chips.
voici comment http://www.youtube.com/watch?v=E9JbbzlxBH0


Quote by: ceddz

L'inox 304 de cheminée est un alliage qui commence à perdre son chrome protecteur (carburation) en présence de carbone (suies et dépôts) vers seulement 400° et "découvre" peu à peu le fer pur qui s'oxydera très vite, suffit de voir le traitement qu'a subi ma première cheminée interne.


n'y a t il aucun acier inox qui puisse résister?
La fonte elle est employée depuis des siècles. Sic?

Quote by: ceddz

L'acier simple reste suffisamment stable jusqu'à sa température de fusion (env 1400°) ce qui laisse une plus grande marge de manœuvre mais un risque de corrosion supérieur en présence d'humidité. Aucun souci donc dans la cheminée interne mais plutôt déconseillé dans les conduits de banquette ou la cheminée de la maison (condensation).



Quote by: ceddz

moralité...vive la brique.!..


Je me souviens plus où j'ai vu des briques d'un rocket totalement désagrégées en sable....

Ne pourrions pas sectionner le modèle idéal?
Entrée air = ?
Foyer =
Zone de combustion des fumées =
Cheminée =


http://www.pierre1911.fr

 18/01/2014 10:26  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Pierre,
En me relisant, je vois quelques imprécisions à rectifier. J'ai un peu de mal à trouver de vraies infos sur le net.
L'acier fond autour de 1500 à 1800° (ca dépend de la teneur en carbone) et fixe sa structure en refroidissant vers 1300°-1400°
Quand à l'inox de cheminée (304) je ne trouve rien de précis. les vendeurs donnent une fusion à 1800° (ce qui m'étonnerait) alors que sa structure d'alliage se dissocie entre 400 et 800°.

Un pro de la sidérurgie serait le bienvenu pour me corriger.


Ne pourrions pas sectionner le modèle idéal?

On le fait déja à longueur de forum et aussi dans le bouquin. Pour rappel voila la liste non exhaustive qui fonctionne durablement :

Entrée air = Brique réfractaire et/ou acier + verre céramique (vitre d'insert)

Foyer (le tunnel) = brique réfractaire

Zone de combustion des fumées (cheminée interne) = acier épais (3mm mini) ou fonte, (ou inox de centrale nucléaire ! ). Ou encore briques réfractaires

Cheminée de la maison = la norme impose tube inox ou boisseau de cheminée brique adapté. En pratique, le tube alu, galva, boisseau béton (beurk) feront l'affaire

Mortiers d'assemblage : argile pure ou argile+ sable

Quand aux granulés, je n'ai fait que reprendre des donnees fabricants. Le bois à 20° d'humidité contient 4kwh/kg et les granulés en bonne conditions 5kwh/kg. Le séchage, l'aération, la densité, je ne sais pourquoi, mais c'est supérieur. (mais pas très adapté à un rocket standard)
Quand aux briques désagrégées en sable, ce devaient être des briques sans alumine (non réfractaires).
Normalement, les briques rouges ne se désagrègent pas en sable mais s'écaillent et vitrifient.

Cedric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 18/01/2014 13:35  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 151
bonjour
je crois que c'est du au taux d'humidité.
la bois c'est 20 pour cent d'humidité
et les pellets c'est 10.
je crois que le pci (pouvoir calorifique inferieur) est calculé avec une temperature de fumée chaude(mais de combien de degres...)ça veut dire qu'on evacue une partie des calories que l'eau contenue dans le combustible a eu besoin pour se transformer en vapeur.
si on a une temperature de fumée tres basse , on recondense cette eau en totalité et on recupere ces calorie et la je crois que ça nous donne le pcs (pouvoir calo superieur)

de memoire je crois que c'est ça.faut verifier sur internet.


donc le pcs du bois buche est en theorie le meme que celui des pellets et qui doit s'elever j'imagine a 106 pour cent du pci des pellets(les meilleures chaudiere a condensation a granulés on ce rendement)
ce qui voudrait dire que dans un poele rocket avec une combustion parfaite et une sortie de fumée a genre 20 a 30 degres, on pourrait en theorie recuperer presque 4.9 kwh par kilo...

 18/01/2014 13:52  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 151


Dans les plages d’humidité fréquemment utilisées dans le bois énergie (10% à 65% d’humidité), le PCI varie de 1 370 à 4 610 kWh/tonne soit un facteur 3.4.

cette phrase est exrtaite de la :
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=5&ved=0CEoQFjAE&url=http%3A%2F%2Fwww.boisvivant.com%2Fftp%2Fenergie%2Ffichier%2Fcofor_1184244366_60.doc&ei=QnbaUoHkEeOO0AWh0YGQDg&usg=AFQjCNGas_XTnr8Q6ATYZrI5PrbwDLsXaQ&bvm=bv.59568121,d.d2k

4 610 kWh/tonne ça fait 4.6 kWh/kg , c'est le pci marqué sur le sac des pellets.

c'est bien le taux d'humidité qui fait varier le pci entre bois/pellets


Première|Précédente|12|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 12:04 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire