Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 17 nov. 2018 - 14:21


 15/01/2014 17:41  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Bonjour et meilleurs vœux à toutes et à tous!

Je reviens sur le fil de discussion que j'avais laissé de côté avec les fêtes et le travail.

Cédric j'ai rencontré la personne qui veut un rocket dans son projet de construction rénovation extension donc en partie soumis à la RT2012....

Après renseignement le Rocket pourrait passer en RT2012 mais les valeurs utilisées pour l'étude thermique devront être justifiés par une note de calcul comportant les résultats suivants :
- Puissance nominale;
- Rendement PCI à puissance nominale;
- Puissance électrique à charge nominale.

Si tu as des choses là-dessus je suis preneur!!

Pour info, il semblerait que les règles de la construction paille deviennent DTU...c'est en cours.

A bientôt

 16/01/2014 21:09  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Yannick
Et bonne année Smile

Alors pour la puissance, c'est empirique (mesuré/estimé en conditions normales d'utilisation)
On est dans les 30kw, car on peut bruler en 2 heures 16 kg de bois soit 16kg x 4kwh/kg = 60kwh.

Pour le rendement, difficile à dire, mais on peut procéder par comparaison :
les appareils du commerce (labels de vendus flamme verte et blablabla) prétendent des 85% de rendement de combustion, alors qu'ils se "contentent" de 500-600° donc une double ou post-combustion partielle.
Il suffit aussi de voir l'opacité de fumées en toiture pour avoir une idée du mensonge...La clé de tuage de tirage venant couronner l'arnaque.
En comparaison donc, le rocket avec autour de 800° et l'absence totale de fumée après quelques minutes, doit dépasser allègrement les 90-95% de rendement de combustion

Mais pour changer, la réglementation fait l'impasse sur le plus important : la restitution de la chaleur :
Un poêle/insert labellisé rayonne certes beaucoup dans la pièce mais évacue en même temps ses gaz très chauds dans l’atmosphère. Et c'est à mon idée plus de deux tiers de l’énergie qui est perdue.
Je ne lance pas cela au bluff, mais en comparant la consommation d'un poêle de masse (rocket ou autre) avec celle des foyers légers. On a un rapport de 3 à 5 mini sur le volume de bois consommé.
Quand au PCI du bois, il est de 4kwh/kg à 20% d'humidité (stockage extérieur sous abri après 2 ans de séchage naturel)
Donc concernant le rendement global de combustion et de restitution, on peut en conclure une absurdité à la hauteur des exigences de l’administration soit de l'ordre de 300% pour le rocket (ils le font bien pour les chaudières gaz à condensation à 105% ou encore les pompes à chaleur et leur cop mensonger de 250 à 400%...)

Quand à la puissance électrique, si on installe un circuit d'eau, ce sera la puissance du circulateur qui tournera au maximum que le temps du feu, soit à la louche 60watt pendant 2 heures donc 120wh par jour...
Sur un circuit d'eau en thermosiphon, la conso électrique c'est zero (watts ! )

On doit pouvoir peaufiner les calculs, il me faudrait pour cela un pyromètre performant et approfondir un peu mes connaissances. C'est au programme, et un peu d'aide serait bienvenue Wink
Ça me ferait bien plaisir, pour la beauté du défi, que tu arrives à valider une maison avec un rocket et sans artifice du genre convecteur régulé ou truc dans le genre, et bravo pour la démarche Smile

A bientôt
Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 16/01/2014 22:14  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Ah oui, je savais que j'oubliais un truc :

Le rocket récupère la plupart de la chaleur latente par condensation de la vapeur d'eau dans sa masse. C'est donc un poêle à bois à condensation.

Alors si on suit le calcul officiel jusqu'au bout, (comme c'est fait pour les chaudières gaz à condensation) il est possible que le rendement de combustion du rocket ne soit pas 95% mais plutôt 105 ou 110%.
Évidemment cela ne correspond à aucune réalité physique mais plutôt à une logique marketing,

Cedric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 17/01/2014 09:20  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Salut Cédric,

Merci pour ces premiers éléments de réflexion.

J'ai contacté mon prof/chercheur responsable de la licence que j'ai faite à l'IUT car il fait des recherches sur la combustion et les générateurs à bois donc je m'étais dis qu'il serait certainement intéressé et aurait du matériel de mesure...

Et bien c'est le cas, ils se sont équipés d'un "testo 380". Je dois le voir jeudi prochain pour un autre sujet...je te tiens au courant (non au feu!)

Il faut évidemment que je trouve un poêle à tester mais cela ne devrait pas être un problème!

Bonne journée.

Yannick

 19/01/2014 16:01  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Oui Yannick, la RT 2012 offre la possibilité de monter un dossier dans le cadre d'un titre V. Dans la mesure où aucun rocket ne ressemble à un autre, il ne peut s'agir que d'un traitement au cas par cas, à charge pour le bureau d'études de fournir toutes les notes de calcul. Pas simple mais faisable pour un prof qui a éventuellement du temps pour ça ? Je suis ce fil avec intérêt et si tu as du neuf...

 08/02/2014 14:17  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Bonjour JC12,

J'ai pas encore de résultats à vous donner. J'ai trouvé le rocket à tester, discuté de la chose avec mon ancien prof de l'IUT. Il a le matos, j'attends qu'il me fasse parvenir le protocole pour me caler avec la personne qui veut bien nous laisser tester son Rocket....

Même au-delà de la RT2012, cela sera intéressant d'avoir des résultats mesuré pour tout le monde....

Bon week-end!

 08/02/2014 16:22  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1377
Localisation:Surgères
Même au-delà de la RT2012, cela sera intéressant d'avoir des résultats mesuré pour tout le monde....


Tout a fait d'accord. On attend cela avec impatience. Bon weekend.

 02/04/2014 18:12  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Bonjour,

Les mesures ont été réalisées ce jour...J'attends l'analyse des résultats de la part de mon ancien prof.

Je commencerai peut-être un nouveau fil de discussion sur le sujet !!

A bientôt!

 02/04/2014 19:17  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1377
Localisation:Surgères
Tu peux continuer ici, on a déjà l'adresse Wink
Merci pour le suivi.

 02/04/2014 19:19  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Ah voila quelque chose qui m’intéresse particulièrement !

Ne fais pas trop durer le suspens !!!

Cedric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/04/2014 22:06  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
OK je continuerai sur ce fil...

Tout d'abord merci à Marie pour nous avoir confié son Rocket!!

Merci à Pascal pour l'ouvrage sur les rockets, le site et tout le reste...

Et merci à Cedric pour la formation!

Pour le suspense, cela dépend du retour de l'analyse de la personne qui a fait les mesures...

A première vue, le tirage était fort : % O2 important et quantité de particules très importante.
300mg/ppm (la norme est de 50 je crois)
Après réflexion nous avons tiré la conclusion suivante : ramonage effectué avant le démarrage des mesures donc il devait rester des particules en suspension...effectivement lors de la deuxième série de mesures, le taux avait baissé. Nous verrons les moyennes.

Si le taux d'O2 etst important, cela signifie que le tirage est important et donc qu'il y a une grande quantité d'air qu'il faut chauffer et donc une perte d'énergie...

Remarque : lors de l'ajout de bois, le taux de particule remonte.. logique car on bouge les braises et des particules partent.

Reste que le tirage fort déplace aussi des particules.. peut-être prévoir des chicanes pour faire tomber les particules comme dans un poêle ...

Nous avons procédé à différentes situations : pose d'un couvercle ajouré sur le tube d'alimentation du poêle pour réduire les entrées d'air de la pièce et favoriser l'entrée d'air extérieur, obturation (pas étanche non plus) de l'entrée d'air extérieur, pose d'une plaque métallique à la place du couvercle ajouré...pour voir comment variait ce taux d'oxygène....

Il est toujours resté important mais le taux de particules est devenu plus satisfaisant au regard de la norme.

La quantité de CO était correcte pour un poêle à bois.

Pour les valeurs, notamment la puissance et le rendement, il faut attendre l'analyse...

J'ai fait des photos et des prise de vues à la caméra thermique. C'est mieux de créer un album ou d'en insérer dans les messages? (si deuxième solution, comment? Cela me fera gagner du temps que de chercher la méthode)

J'ai aussi fait une recherche de fuite avec un fumigène...

La suite bientôt

Bonne soiréé

 02/04/2014 23:26  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1377
Localisation:Surgères
On en salive d'avance Mr. Green

L'album est prêt

L'album de Yannick

et pour insérer des images dans le forum, il suffit d'ajouter les images dans l'album puis si besoin d'ajouter les images dans les messages.


 03/04/2014 09:35  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Bonjour,

J'ai mis des photos dans l'album (merci Pascal)

Vous trouverez des photos du rocket de Marie pendant le ramonage, de l'installation du matériel de mesurage, de la recherche de fuites et des photos réalisées à la Caméra thermique.

Pour ces dernières les températures affichées sont des températures radiatives (mesures de rayonnement)

Bonne journée

 03/04/2014 10:30  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Yannick,
Félicitations pour avoir mené cette analyse, pour laquelle j'enrage d'habiter si loin car j'aurais rêvé d'y participer !!!

T'es vraiment un pro, et j'apprécie le "démontage" critique et scientifique de la machine, je n'ai pas connaissance de quelqu'un qui l'a fait, et je suis très content que le poêle de Marie serve ce cobaye !

J'ai plein de choses en tête, et je ne suis pas super calé concernant tous ces paramètres, mais c'est une super occasion d'apprendre. Voila ma première analyse:

Écran mesure 1

1ère ligne = particules en instantanée (doit être inf à 50mg, très bien avec 29)
2ème ligne = moyenne des particules (ca doit être comme 1 je pense)
3ème ligne = taux O2 (les mesures officielles se basent sur 13% apparemment, c'est pas trop loin)
4ème ligne = ppm CO (300ppm maxi, on est bons avec 92)
5ème ligne = idem mais en mg/?(je sais plus!) probablement
6ème ligne = température des fumée (c'est très bas je trouve, mais tant mieux)

Je me rappelle d'un truc qui pourrait influencer le taux d'o2 : lors du stage, quand on a raccordé la banquette de l'étage au boisseau, on a vu que le boisseau continuait jusqu'au RDC ou il doit être bouché, mais je ne sais pas si c'est vraiment étanche.
Par ailleurs, sur les rockets qui tirent un peu trop, pour éviter un excès d'oxygène qui refroidirait trop les gaz, on conseille de placer un obstacle comme une brique dans le conduit de la banquette afin de ralentir le tirage. Cela aurait probablement aussi une bonne influence sur le captage des particules.

En tout cas, le test de fumée est très rassurant.

Une autre chose m'étonne : la température de la banquette. La caméra thermique semble indiquer env 50° en surface, même sur la banquette d'étage, ce qui me semble énorme pour pouvoir s'asseoir dessus.
Est-ce lié au fait que l'on mesure la température rayonnée et non par conduction ?
Idem pour la température du dessus du baril à moins de 200° cela me semble très bas.

Je suis tombé sur une boite qui installe des poêles de masse (pas rocket) et ils ont fait une étude dans le même genre, c'est intéressant de faire un parallèle.
http://www.poele.com/performances_10.php
et aussi un test sur un autre poêle de masse:
http://www.poele-de-masse.pro/sites/www.poele-de-masse.pro/IMG/pdf/rapport_CSTB.pdf
D'après tes mesures, "notre" rocket semble faire un peu mieux Wink

Je me repenche aussi sur la norme EN15250 et ça me stresse déjà ! mais c'est une autre bonne occasion d'apprendre des choses.
J'attends aussi avec impatience les résultats d'analyse du pro ! Particulièrement concernant le rendement.

J'imagine que vous avez mesuré l'hygrométrie du bois, la masse consommée, et le temps de combustion...il me tarde de savoir tout ça !

Merci encore
Cédric



J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 03/04/2014 10:57  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Salut Cédric,

Je vais tenté de te répondre ...peut-être pas toujours dans l'ordre tu m'en excuseras!

La mesure d'hygrométrie est en cours...

Pour les températures, effectivement ils en s'agit pas des températures réelles. De plus la surface du bidon fausse le résultat car il faudrait modifié le réglage de l'émissivité de la caméra IR. Là elle est réglée sur 1, car je l'utilise essentiellement pour la recherche de fuites lors des test d'infiltrométrie.

Pour le double conduit nous nous sommes fait la même remarque. J'ai testé l'entrée condamnée dans la cuisine et elle est étanche. De même il reste l'ancien T de connexion au dessus du rocket. Nous l'avons rendu hermétique et cela n'a pas changé.

Hypothèse : le conduit qui ne sert plus est pas complètement étanche au niveau de la condamnation sur le toit et de l'air rentre, descend et communique par le bas (ou à un autre endroit avec le conduit en fonction?

Ou lorsque le conduit a été mis sur le bon conduit, après s'être rendu compte qu'on était sur le mauvais, la paroi entre les deux conduits a été cassée? A demander aux personnes qui ont fait le changement de conduit?

La banquette est peut-être un peu chaude car la photo est en fin de test et le feu brûlait depuis plusieurs heures. Marie avait fait un feu la veille au soir pour "pré-chargé" la masse....

Pour la brique dans le conduit, c'est l'idée des chicanes avancées dans le mail précédent. l'idée des mesures est aussi de voir les améliorations envisageables...

Nous n'avons pas pesé le bois. Les calculs seront faits d'après les vitesses mesurées et autres enregistrements...là ce n'est pas de mon ressort....

Si nécessaire, la personne venue pour les mesures propose de recommencer....

A bientôt

Yannick


 03/04/2014 11:11  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Yannick et merci pour cette réponse.

Ou lorsque le conduit a été mis sur le bon conduit, après s'être rendu compte qu'on était sur le mauvais, la paroi entre les deux conduits a été cassée? A demander aux personnes qui ont fait le changement de conduit?

J'ai assisté à la modif pour se raccorder au nouveau conduit, et en effet, la cloison a été en partie ouverte. On a étanché à la bauge comme on pouvait, mais c'était pas évident vu la configuration.

Cependant, je ne suis pas sur que 18% d'o2 soit réellement un problème, c'est d'après ce que j'ai pu lire lié au facteur d'air, c'est à dire l'excès d'oxygène par rapport à ce qui est nécessaire à la combustion du bois.
Ils conseillent 110% d'oxygène par rapport aux valeurs stoechimétrique afin d'éviter les imbrulés (co...)
Si on a 150%, la combustion est forcément plus complète, mais on diminue un peu le rendement avec cet excès inutilisé d'air froid et le %o2 augmente.
Dans tous les cas, il vaut mieux trop d'air que pas assez, autant pour la qualité de combustion que pour améliorer la sécurité dans l'habitat.

Il pourrait bien sur être intéressant de faire d'autres mesures et pourquoi pas avec quelques tests plus extrèmes comme :
-démarrage à froid après plusieurs jours sans feu
-surchauffe de la banquette (plus de 4-5h de feu continu)
-obstruction partielle de la banquette
-météo différente....
-différents bois : comparaison feuillus/résineux....

Bon évidement pour faire tout ça il faudrait s'installer chez Marie pour un bon moment !


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 03/04/2014 11:23  

Status : hors ligne

maricali

Utilisateur

Graines
Enregistré: 03/02/2012
Réponses: 8
Quote by: ceddz


Une autre chose m'étonne : la température de la banquette. La caméra thermique semble indiquer env 50° en surface, même sur la banquette d'étage, ce qui me semble énorme pour pouvoir s'asseoir dessus.



Bonjour à tous,
Pour tout ce qui est "technique", je laisse Yannick se débrouiller car j'en suis incapable....
Pour la chaleur de la banquette, cette fois on a fait un feu longtemps pour pouvoir prendre les mesures mais même cet hiver lorsque je ne faisais que deux feux matin et soir d'une durée de 1h/ 1h1/2 la banquette était toujours très chaude. J'ai mis un thermomètre dessus lorsque j'avais des visites pour le rocket (et j'ai eu plus d'une vingtaine de visites, ça intéresse de plus en plus les gens) avant de faire la flambée, soit au bout de 12 h après la précédente et il était à chaque fois entre 38 et 45°. Pour cette raison j'envisage de faire comme un sommier à lattes par dessus car c'est vraiment très chaud pour rester assis sur ce "canapé"

 03/04/2014 11:26  

Status : hors ligne

maricali

Utilisateur

Graines
Enregistré: 03/02/2012
Réponses: 8
Quote by: ceddz



Bon évidement pour faire tout ça il faudrait s'installer chez Marie pour un bon moment !



Ce serait avec grand plaisir que je vous retrouverais tous ! Wink

 03/04/2014 11:49  

Status : hors ligne

olivierdauch

Utilisateur

Graines
Enregistré: 10/11/2005
Réponses: 9
Bonjour à tous,
Je suis ce forum depuis un moment mais c'est la première fois que je participe. Je suis très intéressé par les poêles Rocket depuis quelques années, encore plus depuis que j'ai eu l'occasion de suivre un stage avec Cédric sur Toulouse cet automne. Je suis particulièrement intéressé dans le cadre de mon travail où je fabrique des habitats atypiques mais qui sont, pour certains, soumis à la RT2012.
J'ai une question à ce propos à laquelle Yannick pourra peut-être répondre : j'ai lu pas mal de choses sur les poêles à bois et la RT2012 qui disaient d'abord que les poêles à bois non régulées automatiquement (comme les poêles à granulés par exemple) n'étaient pas compatibles puis qu'ils étaient autorisées en tant que chauffage d'appoint.
Détail tiré de http://www.construction21.eu/france/articles/fr/oui-les-poeles-a-bois-et-cheminees-sont-compatibles-avec-la-rt-2012.html

Pour les appareils de chauffage non pourvus d’une régulation automatique, le poele ou la cheminée est accepté en tant que chauffage d’appoint si le logement est équipé d’un système principal de chauffage doté d’un dispositif d’arrêt manuel et d’un réglage automatique de la température intérieure.

Ces renseignements sont-ils corrects ?
Qu'est-ce que cela signifie pour un Rocket si tes test permettaient de l'intégrer aux maisons neuves ? Il faudrait mettre un autre système de chauffage ?
En tout cas, merci à Yannick pour les tests et aux autres pour les commentaires constructifs !
Pour ma part, j'espère construire un rocket l'automne prochain dans une yourte RT2012...
Cordialement,
Olivier Dauch

 03/04/2014 12:57  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Marie,

Je suis très content de te retrouver ici !
C'est impressionnant d'avoir eu autant de visite, merci d'avoir ouvert ta maison et de continuer à le faire, c'est la meilleur moyen de partager l'info et créer du lien.

Le dessus de la banquette à 45° c'est effectivement beaucoup pour s'asseoir dessus confortablement. Je pense qu'il faudrait rajouter une bonne couche de bauge, peut être 10-15cm dessus particulièrement et aussi sur le coté. Mais je ne vois pas trop bien sur les photos ce qui a changé depuis qu'on a fait le stage.

J'ai bien envie de passer vous voir mais c'est pas faisable pour moi ces temps-ci, j'ai beaucoup trop de travaux agricoles en cours ! Mais comme je disais à Nadia qui va faire son premier rocket, c'est dommage qu'on soit si loin mais en même temps cela me fait bien plaisir d'avoir été le passeur de ces connaissances.

Un ptit coucou à Olivier aussi Smile
Ca me fait bien plaisir de voire toutes ces bonnes volontés pour faire avancer la science Smile

A bientôt
Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 03/04/2014 13:06  

Status : hors ligne

maricali

Utilisateur

Graines
Enregistré: 03/02/2012
Réponses: 8
Salut Cédric,

C'est avec plaisir que je laisse visiter mon rocket.

Rajouter une couche de bauge ferait qu'il serait vraiment trop haut pour pouvoir en profiter comme banquette, c'est pour ça que j'envisage une sorte de sommier à lattes. Cela ne me fera que 5 cm de plus car tel qu'il est aujourd'hui il est déjà un peu haut.
Pour l'instant effectivement rien n'a changé pour le rocket, j'attends que la saison de chauffe soit terminée pour faire une finition à la chaux et en faire une jolie banquette.

Pour le rocket de Nadia, j'y vais justement ce week-end et je suis très contente de la revoir bien que nous nous téléphonions souvent.

Si un jour ça te dit quelques jours de vacances en Auvergne, ce sera avec plaisir

 03/04/2014 13:27  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Salut Olivier,

La fiche d'application sur les appareil de chauffage bois est là :
http://www.rt-batiment.fr/fileadmin/documents/RT2012/fiches_applications/Fiche_application_appareil_independant_bois_en_maison_indi.pdf

pp 6, 7 et suivantes pour des exemples

Au passage, pour tout le monde, le site Rt-bâtiment (site officielle Ministère/ademe/CSTCool est une mine d'informations sur la RT2012, RT2005 et RT-ex)...

Cette fiche confirme l'info que tu donnes dans ton post.

Sur le papier il faudrait un autre système de chauffage... à voir dans la pratique...avec la personen qui réalise l'attestation d'achèvement de travaux.

La sous partie B correspond à la partie nuit (les chambres) représente le complément du chauffage bois. O, peut donc penser que c'est ici qu'est le complément au chauffage bois.

Dans le cas d'une Yourte sans chambre distinguée, pas de sous-partie B?

Sur le dernier projet sur lequel nous avons travaillé, le moteur de cacul du CSTB utilisé dans les logiciels validés n'a pas "coincé" ...

Cette fiche d'application a éclaircie la méthode de saisie des appareils de chauffage mais pose toujours des problèmes quand à l'utilisation du chauffage bois comme énergie principale...

A suivre


 03/04/2014 20:32  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Bonsoir à toutes et à tous,
Je suis ce fil avec intérêt depuis le début (en fait, je suis TOUS les fils de ce forum avec intérêt) et je note les tests opérés sur le rocket de Marie.
Ceci dit, la RT 2012 ne demande pas seulement des systèmes homologués. Des yourtes vont poser un autre type de problème a minima au niveau du Bbio sur l'obligation de moyen concernant les surfaces des ouvrants, qui doivent représenter 1/6 de la surface de plancher. Et ce ne sera pas le seul blême malheureusement. Je dis blême parce que si toutes maisons neuves doivent sortir d'un seul moule, où allons nous ?
Personnellement je regarde beaucoup en direction de la réno, où les rockets ont du temps devant eux... Tiens j'en profite pour demander si un stage est programmé prochainement ?
A bientôt
JC

 03/04/2014 21:08  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Bonsoir,

Les 1/6 de surface vitrée (mesurée en tableau) n'est pas forcément le plus gros problème pour une Yourte

J'ai quelque fois des projets de pavillon classique qui posent problème!!

Le souci que l'on peut rencontrer c'est sur la Tic (température intérieure de confort) même si les valeurs calculées ne veulent pas dire grand chose parfois tellement elle sont élevées.... mais en l'attente d'une nouvelle méthode qui tarde à venir.

La Yourte est une habitation légère au même titre que les maison à ossature bois : elle manque d'inertie donc le risque de surchauffe estivale est plus important. Ce problème se gère par la réalisation d'une dalle béton par exemple mais un peu antinomique avec la notion d'habitat léger...

L'ajout de cloison en BTC (Brique de terre comprimée) semble fonctionner...

Et du coup la réalisation d'un rocket dans une yourte aurait le double avantage du chauffage l'hiver et de masse thermique l'été permettant d'accumuler la chaleur et de lisser l'augmentation de la température en période de surchauffe....

Autre bémol pour les yourtes avec la RT2012 : la consommation en énergie primaire (Cep). Problème qui ne vient pas du "type" d'habitation mais de la surface... En effet les petites maisons ne sont pas copines avec la RT2012 car le Cep est rapporté à la surface et donc la consommation d'un chauffe-eau pour 4 personnes dans un pavillon de 120 m² pénalise moins la même famille dans une yourte de 80 m² alors que la consommation est la même (dans la rt2012 n'est pas pris en compte le comportement réel des habitants, il s'agit de scénario type)

C'est mon analyse de l'utilisation de la RT2012, et il n'est peut être pas exact...je n'ai pas la prétention de la maîtriser sur le bout des doigts...

Bonne soirée


 03/04/2014 22:24  

Status : hors ligne

olivierdauch

Utilisateur

Graines
Enregistré: 10/11/2005
Réponses: 9
Je vais essayer de répondre un peu vite sur la RT2012, ce n'est pas le sujet ici...
Elle a bien des défauts, elle favorise les industrielles et grosses entreprises au détriment des artisans, petits fabricants de matériaux écologiques, auto-constructeurs, et beaucoup de parti pris dans la RT sont contestables comme ce ratio des 1/6 mais aussi l'obligation d'étanchéité... Tous ces défauts - et bien d'autres que je ne prends pas le temps de citer ici - mis de côté, il y a quand même des avantages à se poser la question de comment adapter un système constructif à cette norme et à ces exigences de performances énergétiques. Il en ressort une amélioration des concepts constructifs. Il est possible d'adapter la plupart (tous ?) des systèmes constructifs à cette norme. Adapter la yourte à cette norme a bien sûr demandé des adaptations importantes au concept et un gros travail mais c'est possible. L'écueil principal vient surtout de l'augmentation énorme du budget...
Plus largement sur la RT, il faudrait rééquilibrer certaines choses comme la possibilité de choisir des solutions plus simples (chauffage bois simple mais performant, puits canadien) qui ne sont étudiées par personne (ou presque, merci Yannick pour l'étude sur le Rocket...) et être moins exigeants sur d'autres par exemple avoir une température de confort plus large... si je préfère avoir un peu chaud en été, c'est ma liberté, non ? En fonction des climats locaux, l'inconfort généré n'est pas énorme. Ce n'est pas la même chose en Provence ou dans le Massif Central.
Mais je trouve que d'un point de vue écologique le principal défaut de cette norme réside dans le fait qu'elle ne se concentre sur les économies d'énergie uniquement que pour le fonctionnement quotidien de la maison en ignorant complétement l'énorme quantité d'énergie nécessaire à sa construction. L'Ademe mentionne des chiffres courant de 1.000.000 de kWh nécessaire à la construction d'une maison soit plus de 160 ans de consommation quotidienne d'une maison moyenne (120m2) conforme à la RT2012... Au contraire, la RT pousse à consommer plus de matériaux, plus de machines (ventilation double flux, chauffage régulé, chauffe-eau thermodynamique, etc...). Prendre en compte cette énergie-là créerait un rééquilibre en faveur des matériaux biosourcés et locaux. Mais cette norme n'a pas été créée par des personnes souhaitant favoriser cela n'est-ce pas ? Qui avait les moyens d'envoyer des salariés, des ingénieurs aux réunions du Grenelle ? Pour Bouyghes, St Gobain et consort cela n'a poser aucun problème, c'est le boulot de leurs lobbyiste et bureaux d'études. Quand aux artisans et autoconstructeurs, ils ont découverts tout cela bien après...

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 02:21 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire