Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 26 févr. 2018 - 04:20


 15/08/2013 20:17 (Lu 2541 fois)  

Status : hors ligne

bioco

Utilisateur

Germes
Enregistré: 09/04/2013
Réponses: 18
Bonsoir à tous
Peut on envisager d utiliser de l'argile 1er prix de poterie afin de sceller les briques du corps de chauffe ?
Cdlt

 15/08/2013 20:19  

Status : hors ligne

bioco

Utilisateur

Germes
Enregistré: 09/04/2013
Réponses: 18
Ou autre façon de poser le pb :
le sable est il préconisé comme agent de charge ou joue t il un rôle de tampon de dilatation ?

 15/08/2013 20:31  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
L'argile n'a pas un rôle crucial pour le montage du coeur de chauffe. Elle permet seulement de faciliter l'assemblage. Le bâti doit être réalisé de façon à être auto-stable.

Après les premiers feux, l'argile va cuire, réduire et s'effriter lentement.

La présence de sable à cette étape n'est pas recommandée : Il faut que les espaces entre les briques soient les plus faibles possible, c'est pourquoi on utilise l'argile pure. Oubliez ici la méthode du maçon à parpaing pas droits avec ses joints (ponts thermiques) de rattrapage de 1 ou 2cm !

Quand à l'argile de poterie, je dirais que c'est du luxe ! elle est très fine, et fera plus que l'affaire ici.

A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 15/08/2013 21:32  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1369
Localisation:Surgères
Cela dépend aussi des briques. Pour des briques neuves bien plates la colle à l'argile est parfaite, pour des briques de récupération un mortier argile sable sera utile Wink

Bonne soirée

 15/08/2013 21:35  

Status : hors ligne

bioco

Utilisateur

Germes
Enregistré: 09/04/2013
Réponses: 18
Merci de la réponse. Mais pourquoi diable dans le livre est il parlé de 2 seaux de sable pour un d'argile ?
Pour continuer, argile pure ou bauge pour le mur de masse ? Bien sûr en terme d efficacité et non de coût
Cdlt

 15/08/2013 21:54  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
D'accord avec toi Pascal, c'est d'ailleurs exactement ce que j'ai fait avec des briques de récup et mortier sable pour boucher les trous.
Après quelques mois, le mortier a quasiment disparu pour laisser place à du sable. La suie bouche les trous aussi mais la vermiculite n'est quand même pas loin de couler dans le tunnel. C'est pas top.

Si on se passe de briques neuves, il faut vraiment que celles d'occaz soient le plus régulières possible afin de ne pas avoir à boucher les trous.

Dans le livre, ainsi que pour n'importe quel mortier, on met 1/3 de liant (argile, chaux, ciment...) pour 2/3 d'agrégats (ici le sable, mais peut aussi être cailloux, isolant etc...), enfin quand on met des cailloux c'est plus un mortier mais un béton...

Donc pour faire du remplissage, la bauge c'est en quelque sorte un béton d'agrégats : c'est à dire beaucoup de masse lourde et dense (cailloux, briques) avec un peu de liant pour les coller ensemble(ici l'argile)

A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 16/08/2013 08:42  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1369
Localisation:Surgères
la vermiculite n'est quand même pas loin de couler dans le tunnel

Dans les cas de briques moins régulières, il faut donc veiller à bien lier l'isolant avec de la barbotine de terre.

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 04:20 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire