Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 23 févr. 2018 - 09:21


 22/12/2012 19:41 (Lu 6226 fois)  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
Salut à tous.

Hier soir je retire les cendres du tunnel de combustion comme tous les jours, et à ma surprise, un caillou accroche sur le coté. En insistant un peu, je retire ce que vous pouvez voir sur la photo, et c'est un morceau qui s'est détaché d'une brique latérale.

Certes, je n'ai utilisé que des briques rouges normales, pas réfractaires, mais de là à les faire fondre Oops! , je m'y attendais pas.

Faut dire que j'ai l'habitude de brûler du bois pourri, vraiment. De la branche de pin qui a trainé dehors à la pluie et au soleil pendant 4 ans. Certes il est bien sec maintenant, mais y'a plus beaucoup de matière à bruler, c'est du papier.
Et y'a 3 jours, on m'a donné des chutes de bois d'oeuvre, toujours du pin, séché à 17% et qui lui contient de la matière !
Alors j'en ai profité pour tester les limites de mon installation.
J'ai chargé du bon pin pendant 4 heures en continu (ce que je fais souvent avec mon bois pourri)

Déja pour l'eau chaude : la température dans la cumulus a monté tranquillement jusqu'à atteindre 75°, ou ma centrale de gestion s'est mise en sécu car la sonde du serpentin dans le rocket indiquait >90°. Je suis alors passé en mode plancher chauffant, et la y'a aucun risque de surchauffe.

La chaleur contenue dans le rocket a permis au circulateur d'envoyer de l'eau à >30° dans le plancher chauffant jusqu'au lendemain matin, soit plus de 10h d'eau chaude pour 4 heures de feu, étonnant !

J'ai aussi compris le concept de saturation de la masse. Certes mon rocket ne fait que 1.5 tonne, mais c'est le petit modèle en diamètre 15cm, c'est donc habituellement bien proportionné.
Le banc chauffant était brulant, et impossible de s'y asseoir sur plus de la moitié de la surface !
J'avais l'impression d'avoir un poele sans masse : ou la chaleur du feu est immédiatement diffusée par convection dans la pièce, comme avec un poele standard ou un insert.
On a eu 25°C jour et nuit dans la maison pendant 3 jours sans faire aucun nouveau feu...

Le plus étonnant, la surface d'une brique a vitrifié, faut dire que pendant le feu elles semblaient rayonner une lumière rouge, comme du métal en fusion !
D'après ce que j'ai pu lire, la terre cuite rouge commence à fondre vers 1300°, et la blanche plus riche en kaolin vers 1800°!!

La surface du baril éclairait orange, même avec les lumières de la pièce allumées...

Le thermomètre de sortie de gaz après banquette indiquait env 200°

Voila une expérience inutile mais qui permet d'en tirer quelques enseignements :

* Ne pas faire surchauffer un rocket

* Quand ca surchauffe, son rendement baisse (trop de convection et plus assez de stockage dans la masse)

* Ca peut monter TRES TRES haut :
>1300° dans le tunnel,
>>1000 en haut du heat riser,
probablement +500 au début de la banquette
et en l'abscence de délestage d'eau chaude, risque d'ébullition dans la plomberie.

* les briques non réfractaires ne résistent pas à ce traitement

* Le séchage et la qualité du BOIS sont des éléments déterminants pour le fonctionnement.




Enfin, avant j'avais l'impression de brûler du papier, maintenant c'est comme si je brûlais de l'essence !

A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 28/03/2013 12:38  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Tu dis 1300°C dans le tunnel... tu veux dire 300°C j'espère ?

 28/03/2013 13:21  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
Salut JC,

Non, c'est bien 1300°, "mille trois cents" degrés, comme on écrirait sur un chèque !
Je n'ai pas mesuré cette température, comme je l'explique, c'est une estimation basée sur le résultat de la "recuisson" de la terre cuite rouge et non réfractaire.

Ca rigole pas un rocket ! Mais une telle température est bien sur exceptionnelle...
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 12/06/2013 15:30  

Status : hors ligne

khristophoros

Utilisateur

Graines
Enregistré: 12/06/2013
Réponses: 4
Quote by: ceddz

Salut JC,

Non, c'est bien 1300°, "mille trois cents" degrés, comme on écrirait sur un chèque !
Je n'ai pas mesuré cette température, comme je l'explique, c'est une estimation basée sur le résultat de la "recuisson" de la terre cuite rouge et non réfractaire.

Ca rigole pas un rocket ! Mais une telle température est bien sur exceptionnelle...




je ne te le fais pas dire.

j'ai réussi a faire chauffer mon rocket stove de test a plus de 1200°C, estimation, mais la couleur de l'acier etais jaune, donc une température avoisinant les 1200°c.



prochain teste, faire un rocket stove qui prend des tronc d'arbre a la place du petit bous MOUAHAHAHA ( en mettant les conduits et tout le reste a l'echelle bien evidament, c'est a dire que si le diamètre du moi inssèré est 10 fois plus gros qu'avant, les tunels et les tuyaux seront dix fois plus gros eux aussi.


je crois que je vais aller que jusqu'aux arbres fendus pas trop gros ni trop fin.


bonne journée

 13/06/2013 16:52  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Est-ce que la température montera au delà des 1200 / 1300°C avec un stove plus "gros" ? En tout cas, il n'y a pas de proportionnalité et c'est heureux.

Pouvoir y mettre des grosses buches, c'est déjà un objectif intéressant... Tiens-nous au courant !

 13/06/2013 21:06  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 628
Localisation:Taller, Landes
Je ne pense pas non plus qu'on puisse beaucoup dépasser les 1200° avec une combustion simple de bois, aussi bonne soit-elle.

Quand à bruler des troncs d'arbre (mortdelol!) ça risque de pas donner grand chose d’intéressant. Le bois fendu ou les fines branches brulent 10 fois mieux qu'un rondin. Les cernes de croissances avec leurs différences de densités saisonnières ont tendance à isoler le coeur de la buche.
Petit et fendu c'est beaucoup beaucoup plus efficace.

Et puis quand on parle de petit, une section de 5 à 12 cm ca passe tranquille, cela demande pas un travail considérable de le fendre, et surtout ne faut pas oublier qu'un rocket consomme bien 5 fois moins de bois qu'un insert ou poêle classique.

Faire un feu de 2h par jour est suffisant pour la plupart des habitations un peu isolées, cela représente moins d'une brouette quotidienne au plus froid de l'hiver.

Quand à faire un rocket 10 fois plus gros, il a des chances d'être aussi 10 fois plus puissant, il faudra donc une banquette 10 fois plus massive pour ne pas gaspiller les calories en fumée dans les nuages, on passe de 3 tonnes à 30, ça va faire un gros rocket avec beaucoup de matériaux à déplacer et installer dans la maison !!

Enfin on peut tout envisager, mais pour rester dans l'esprit rocket, économique, peu polluant, et énergétiquement sobre, il est préférable de rester dans des dimensionnements cohérents. C'est aussi ça le confort.
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 09:21 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire