Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 18 août 2018 - 03:22


 30/08/2014 11:26  

Status : hors ligne

Baptiste

Utilisateur

Germes
Enregistré: 20/01/2013
Réponses: 20
Localisation:Ardeche / Burkina / Maroc
Bonjour à tous.
Ça y est on à des murs!...
merci à Hélène et tout ceux qui sont passé nous filer un coup de main cette été. On avait qu un mois et demis pour finir l essentiel et déménager. On aurais jamais réussi tout seul!!!

J ai donc imprimé et relue plusieurs fois les 40 page de cette discussion... Mais j ai pas encore tout compris.

On souhaite donc faire de l'eau chaude avec notre rocket et un chauffe eau solaire. Comme on a pas besoin de la résistance du ballon, on peut récupérer des cumulus qui marche plus du moment qu il ne fuit pas... C'est ça?

L'idée des 2 cumulus de 100 litres en série avec le premier branché sur le solaire et le deuxième sur le rocket me semble bien pour nous mais je me demande si le rocket chauffera les deux cumulus? Auquel cas c'est super par ce que c'est aussi une solution pour réduire la hauteur des cumulus pour les installation sous plafond bas.

J ai rien compris à l'histoire de l'anode??? Je voie pas a quoi elle sert...

Comme Dorothée je n n'ai pas trouvé de schéma de panneau solaire chauffant avec du glycol et je voie pas bien comme faire passer mon glycol dans un circuit fermer à l'intérieur de mon cumulus... Si ça me prend trop le choux, je ferait un truc simple sans glycol et une purge... Mais bon...

En lisan les retours d'expérience de Cédric il semble qu'on est loin de risquer la surchauffe... Même avec 13 tours de cuivre... Du coup peut être en mettre encore plus?... On est quand même 5 à la maison...

Pour pauline et co et ceux que ça dit: on est en ardeche et on s attaque à l'eau chaude ce mois de septembre. Vous êtes les bienvenu.

A tout. Bientôt



 30/08/2014 15:56  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Baptiste, content de voir une nouvelle réalisation !

Chauffer 2 cumulus sur 2 circuits différents c'est une bonne idée, il faut pour les relier en série :
-Le chauffe eau dédié au solaire avec un échangeur sur le premier (ou les deux),
-Le rocket en direct (ou avec échangeur) sur le second seulement.
Ainsi, le rocket fait l'appoint partiel des calories qui manquent par faible soleil.

Dans mon cas, pas de surchauffe en effet. J'ai un seul ballon de 500 litres et le rocket est relié à un échangeur sur la partie haute du ballon seulement soit environs 200 litres.
Mais attention j'ai aussi le plancher chauffant qui se met en route quand l'eau du ballon dépasse 60°, alors si je le déconnectais et qu'on insistais sur le feu, y'aurait peut être moyen de faire cocotte minute quand même ! (mais heureusement y'a des sécu de surpression comme le groupe sécurité qui "fuit" volontairement à 7 bars)

Petit retour d'expérience approximatif : 2 heures de feu augmentent 200 litres d'eau de +20°c.
Pour tes 100 litres y'a des chances qui tu prennes +40° (moins quelques pertes supplémentaires).

Je ne pense pas que plus de 13 tours vont faire un changement radical, ça occupe déjà une bonne partie du baril.
Par contre, ce qui fera une grosse différence c'est de bien plaquer le tube au baril (pas forcément facile, mais en bataillant on y arrive, voir mon reportage sur le remontage) ET de savoir que la partie la plus chaude se situe sur le haut du baril. C'est donc plus efficace quand le cuivre va jusqu'en haut. (ça marche aussi en dessous, mais donne un peu moins de chaleur).

L'anode, qu'on appelle sacrificielle, c'est une barre en métal (magnésium) qui est vissée dans la trappe du cumulus. Le magnésium s'oxyde plus facilement que l'acier, alors cette pièce sert à se faire bouffer et à laisser la cuve tranquille pour éviter les trous !

Voila un petit reportage pour la fabrication des panneaux solaires et du ballon échangeur :
Ici beaucoup de cuivre à acheter (cher) et à savoir souder sans fuite. Ensuite son ballon échangeur utilise du glycol dans la cuve sans pression (à l'air libre), seul le circuit d'eau utile (sous pression domestique) passe par un serpentin de cuivre qui baigne dans la cuve et récupère les calories.
Lire pour plus de détails :
http://www.apper-solaire.org/Pages/Experiences/Trillaud%20Christian%2069/1000%20W%20par%20m2%20pourquoi%20s%20en%20priver/index.htm
Cependant attention au travail que cela représente et au cout des matériaux. Par exemple, un panneau plan (pas à tubes made in china hein) de 2m² de facture européenne vaut dans les 300€ en neuf, à mon avis ça vaut pas trop le coup de s’embêter (à part le plaisir de le faire soi-même bien sur).

Dans cet autre exemple, il utilise la trappe de la résistance du cumulus, y fait 2 trous pour y visser deux raccords tubes traversants et il a fabriqué un serpentin de cuivre qui est plongé dans la cuve. L'étanchéité ne doit pas être trop compliquée à réaliser en étant un peu soigneux.
http://chauffe-eau-solaire.over-blog.com/article-28709826.html

Autre option 100% récup, c'est un radiateur plat de chauffage central, peint en noir (peinture pot d'échappement), baie vitrée de récup et cadre fait en bois récupéré sur des palettes par exemple. Ainsi c'est du mini-budget !

Dans tous les cas, si les panneaux sont plus hauts que le bas du cumulus, il faudra une pompe de circulation pour forcer l'eau chaude (glycol) à descendre, avec une sonde de température et la contrainte de dépendre de l'électricité. Et même si quelques dizaines de watts c'est pas grand chose niveau conso cela peut devenir assez génant en cas de coupure
Sinon l'idéal c'est le thermosiphon, avec les panneaux au sol ou à mi hauteur de la maison et le ballon au grenier par exemple. Ainsi l'eau chaude (glycol) monte toute seule.

J'aime beaucoup l'idée de ta maison dans un tunnel agricole ! Et ça m'a l'air bien beau à l'intérieur. As-tu un lien ou je pourrai en voir plus ?

A bientôt
Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 30/08/2014 22:57  

Status : hors ligne

Baptiste

Utilisateur

Germes
Enregistré: 20/01/2013
Réponses: 20
Localisation:Ardeche / Burkina / Maroc
Merci Cédric pour la réponse. On optera donc soit pour l achat d un panneau à 300 euros, soit pour les tuyaux et la purge pour l'hiver, soit pour le radiateur de récup... Mais la j'ai pas encore tout compris: c,est l'eau ou le glycol qui doit couler dans le radiateur? Et si c'est le glycol l'échange thermique avec l'eau il se passe comment? Et si c'est l'eau, pourquoi elle ne gèle pas? L'autre question est qu avec de l'eau dans les tuyaux je peu avoir un bon rendement mais je me dit que dans tout les cas il doit falloir pas mal de surfasse... Donc plusieurs radiateur ou plusieurs panneaux à 300 €.
Pour les photos de notre tunnel habitable, je posterai bientôt un album. On a bien triper et toucher un peu à tout, j'ai adorer travailler la terre du jardin ! même notre rocket et jointé à la terre entre des vielle brique et pour l'instant c'a tient bien! J,ai était moins pote avec la chaux par ce qu'elle colle pas bien au botte de paille et qu'on peu pas les travailler à main nue, le mélange une dose de chaux pour 3 de terre c'est génial pour les enduits et mon grand kif c'est la terre paille dans les coins compliqués du genre engloutir une jambe de force dans un mure. Je suis bien contant aussi de la solution trouvé pour protéger et etanchéifier le dôme du tunnel. j'ai juste lesté la bâche avec de la pouzzolane ( pierre volcanique qu on a en pagaille dans la région) ça la protège du vent de la grêle et du soleil!... Bon j'arrête j'ai largement dépasser le thème du forum... Mais ce sera un plaisir de partager cette aventure avec vous.

 31/08/2014 09:45  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Baptiste,

Oui un panneau plan en extérieur doit avoir un liquide antigel.
Si on utilise de l'eau, il faudra qu'il soit auto-vidangeable, qui ne peut se faire qu'avec un circulateur, et dans les deux cas, un ballon avec échangeur.

L'échangeur dans le ballon c'est un serpentin de cuivre à l'intérieur de la cuve. Soit on achète un ballon fait exprès (env 500€) soit on le fabrique en installant le serpentin dans un ballon simple récupéré.
On peut aussi récupérer un ballon tampon provenant d'une chaudière à accumulation. Ils font généralement 100 litres et on presque tous un gros échangeur.

Et oui 1 panneau de 2m² coute environs 300€, mais pour une famille de 5 à l'année, il faudra au moins 4 ou 6m² pour ne jamais manquer d'eau chaude, soit 2 ou 3 panneaux de 2m² avec un ballon de 300-500 litres.

Pour info, un kit solaire familial complet de qualité correcte vaut dans les 2000€ si on achète tout (2 panneaux, ballon, pompe, régulation, raccords, vase d'expansion, soupapes...) ici par exemple : http://boutique-solaire-diffusion.eu/ .
Ils y a aussi une asso qui travaille avec cette boite et qui propose des groupements d'achats, afin de profiter de prix de gros. http://www.apper-solaire.org/

Si tout cela te parait cher, on peut aisément faire un rapide calcul d'amortissement :
Ballon électrique simple : env 500€ (+ plomberie)
Conso annuelle d'électricité pour production d'eau chaude pour 5 personnes : env 500€
Ce qui nous fait amortir en 3 ans une installation solaire+rocket ! Et bien plus important que l'aspect financier : dès le premier jour d'utilisation, on ne consomme plus de nucléaire !!!
Et ça c'est quand on achète tout...

La comparaison que je faisais concernait seulement le panneau fait maison tel qu'il est décrit dans mon premier lien sur mon précédent post. Rien que l'achat du cuivre et d'un verre sécurit nous approche déjà des 200€...pour un panneau... c'est pour ça que je partage l'idée du radiateur plat sous un vitre qui ne coute rien.

Il me tarde de voir ton album Smile
A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 06/09/2014 10:33  

Status : hors ligne

Baptiste

Utilisateur

Germes
Enregistré: 20/01/2013
Réponses: 20
Localisation:Ardeche / Burkina / Maroc
Bonjour Cédric, Pascal et autre indécrottable rêveurs!
On aménage doucement et ça fait du bien!!!


Pour le chauffe eau solaire, je vais reporter l'insta à l'été prochain, le temps de faire plein de petit test à ma manière pour m'approprier l'affaire. Priorité sur l'eau chaude rocket pour cette hiver. J'ai deux vieux cumulus de 100 litre que j'ai ouvert. Les anodes sont morte sur les deux et j'en ai vue unea vendre à 43€!... Trop chère vraiment... Surtout que je pense commencer l'insta avec ce chauffe eau là et récupérer un autre en
Meilleur état au moi d'octobre de 200 litre avec vase d'expansion.
Du coup je me demande: ai-je besoin du vase d'expansion?
Pourquoi faut il. Racheter un groupe sécurité neuf?
J'ai une fuite sur le tube fin à côté de la résistance... Je peu pas le boucher au silicone?... Pas écologique je sais...
Pour le nucléaire, on est pas relié à EDF! Un petit panneau solaire et une éolienne alimente la lumière, la musique, les tel et les ordi. On a un groupe électrogène pour la machines à laver et les outils. On a fait une croix sur le frigos, le grille pain et autre énergivor. On dépend encore pas mal du petrole et du gaz quand même... Pas de nucléaire c'est un acte militants, mais c'est surtout un mode de vie. Maîtriser sa consommation,savoir d'où elle vien... Dans notre village africain on l'à toujours fait, on change pas nos habitude.par contre si avec trois enfant en bas âges on galère trop cette hiver, on ne se rendra pas malade par conviction, et se raccordera au réseau... Qui est dispo juste devant la maison... C'est pas le but, on verra bien d'ici là. Rolling Eyes Mr. Green
Encore merci de votre dispo. C'est super cool de se sentir épiler,déjà pour la construction du rocket vous m'avez trop aider!

 06/09/2014 12:56  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Baptiste, intéressant ton retour d'expérience concernant l'électricité Smile

Alors le problème en utilisant un vieux cumulus, c'est justement que l'anode est bouffée et donc la cuve probablement dans un état de corrosion bien avancé.
Alors t'as plusieurs chances :
1 - ça fuit direct : retour à la poubelle (ou fais-en un barbeuk ! ) reboucher au silicone ça tiendra pas à cause de la pression. Il vaudrait mieux ressouder et ré-émailler l'intérieur pour pas que ça re-rouille, bon courage !....
2 - ça fuit pas encore, mais comme l'eau chaude attaque plus rapidement que l'eau froide, sans anode qui arrête la corrosion de la cuve, ça va tenir peut être 6 mois à 2 ans, ou pas...
Avec un peu de chance, en fouillant les déchetteries, tu pourras peut être trouver une anode qui n'est pas encore complètement bouffée.

Quand au groupe de sécurité, je conseille vraiment de le changer par un neuf. : L'eau, en chauffant se dilate. Comme la cuve est étanche (normalement ! ) la pression monte, et un liquide c'est incompressible, la pression monte,vite, et beaucoup.
Sur une cuve en bon état c'est déjà un bon stress, mais sur une vieille rouillée, t'auras une beau geyser assez vite ! Les groupes de sécurité sont calibrés pour fuir normalement à partir de 7 bars, ce qui est déjà beaucoup, mais au moins la pression ne monte pas plus. Un groupe d'occase, c'est plein de tartre, le ressort est surement rouillé, alors soit il est bloqué et ne limite plus la pression, soit il fuit et tu gaspilles beaucoup d'eau....

Si t'es en circulation directe comme Dorothée, ou l'eau de l'échangeur rocket est la même que celle de la cuve, tu n'as pas besoin de vase d'expansion. C'est justement le groupe de sécurité qui limitera la surpression.
J'ai entendu quelque part qu'on pouvait associer un groupe de sécurité ET un vase d'expansion pour réduire la perte d'eau du groupe, mais cela ne me semble pas indispensable.

A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 18/09/2014 09:57  

Status : hors ligne

Baptiste

Utilisateur

Germes
Enregistré: 20/01/2013
Réponses: 20
Localisation:Ardeche / Burkina / Maroc
Bonjour à tous.
Alors pour finir j ai acheter un ballon neuf de 200 litres. Ça c'est fait!... Du coup je suis enfin entrain de poser mon cuivre et la... J'ai un doute... Quand je regarde le magnifique schéma que Cédric a dessiner pour doroté je m'aperçoit que l,eau du réseau passe au niveau du groupe sécu avant d,aller au rocket... Du coup j'ai pas bien compris et ça m'arrange pas du tout. J était partie pour relier l'eau du réseau au bas du serpentin en cuivre autours du rocket et le haut sur l'arrivée d'eau froide du balon... C'est bon ou pas? J'aurais bien aimée aussi voir le remontage du rocket de Cédric avec les astuce pour bien serrer le serpentin sur le baril mais j'ai pas trouvé le lien...
A bientôt .

 18/09/2014 10:13  

Status : hors ligne

Baptiste

Utilisateur

Germes
Enregistré: 20/01/2013
Réponses: 20
Localisation:Ardeche / Burkina / Maroc


Tien la photo est couchée...???

 18/09/2014 11:32  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Baptiste,
Je l'ai déjà expliqué à Dorothée, mais je l'admets, c'est surement perdu dans toutes les pages de ce fil de discussion, alors je récapitule :
Dans le montage que tu as fait, le thermosiphon ne fonctionnera pas car il y a un clapet anti-retour dans le groupe de sécurité qui empêche l'eau de circuler dans ce sens.

Voila comment il faut brancher :

L'eau du réseau arrive sur le groupe de sécurité -> qui lui est connecté à un té -> dont le haut va au raccord bleu du cumulus et l'autre sortie du té au bas du serpentin du rocket.

Le raccord rouge du cumulus est connecté à un raccord diélectrique (pour éviter aussi la corrosion de la cuve par le raccord, voir google) -> puis un Té en laiton, -> un coté du té vers le haut du serpentin rocket et l'autre vers la distribution d'eau chaude dans la maison.

Je répète, le tuyau qui va du haut du serpentin rocket vers le té au rouge du ballon, ce tuyau doit être en pente montante sur tout le parcours. La pente peut être plus ou moins faible mais cela ne doit pas redescendre sur le parcours. Pour le tube d'eau froide c'est moins problématique, mais moins de coudes c'est une meilleure circulation. Ce tube doit être au moins du 18/20 ou du 20/22 comme le serpentin dans le rocket. Plus petit l'eau va être trop freinée et risque d'ébullition.

Voila le lien pour mon installation et l'enroulage du cuivre : http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=2682
Attention l'installation est très différente de la tienne car j'ai un ballon avec deux échangeurs et deux panneaux solaires avec circulateurs, régulation et tout le tralala.... Le schéma que tu vas y trouver ne te correspond pas :

Le schéma de ton installation c'est celui la :
Rocket chauffe-eau

Je viens de réaliser que sur ce dessin manque le raccord diélectrique sur le raccord rouge de la cuve.

Bon courage et à bientôt
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 03/12/2014 18:00  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Eh bien je crois que je vais pouvoir faire pareil... Mon rocket sera à 3m de l'evier, et avec le nouveau plafond qui est en route, je peux caser un ballon presque au dessus.

Je suppose que je dois juste laisser un trou dans la dalle en béton pour passer le tuyau aller et retour? Le tuyau d'eau froide descend, remonte en spirale tout en chauffant, repasse dans le trou pour aller dans le reservoir.

J'ai une question sur les ballons. Il faut vraiment utiliser un "vrai" chauffe-eau? Ici je peux trouver des bidons inox prévus pour le miel le lait ou le vin.
Ensuite faire une isolation bien sur.
Les notices des chauffe-eaux sont trop vagues sur le revêtement intérieur anti-corrosion qu'ils mettent. J'aime pas trop ce doute... L'inox ça doit tenir bon il me semble?

J'allais oublier, l0installation de la maison est un tube thermo-soudé, il existe des raccords pour empater ce système avec le tuyau en cuivre ?
Xisca en Espagne

 03/12/2014 19:07  

Status : hors ligne

homer

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 12/07/2010
Réponses: 75
Bonsoir

Je suppose que je dois juste laisser un trou dans la dalle en béton pour passer le tuyau aller et retour? Le tuyau d'eau froide descend, remonte en spirale tout en chauffant, repasse dans le trou pour aller dans le reservoir.


tu as tout compris

J'ai une question sur les ballons. Il faut vraiment utiliser un "vrai" chauffe-eau? Ici je peux trouver des bidons inox prévus pour le miel le lait ou le vin


Le chauffe-eau est étanche donc si tu utilises un bidon quelconque il va falloir le souder pour le rendre étanche: soudure inox ce n'est pas à la portée du premier venu, il faut du matériel spécifique.
Ensuite le chauffe-eau est fait en tole acier d'environ 3 mm d'épaisseur pour résister à la pression: ~3 bars en fonctionnement normal, le groupe de sécurité est lui taré à 7 bars. Ce qui veut dire que la pression à l'intérieur du chauffe-eau va monter à 7 bars avec que le groupe se déclenche et fasse baisser la pression.
Je suis apiculteur, vu l'épaisseur des parois d'un maturateur (~ 1.5 mm) je ne mettrai jamais 7 bars de pression dedans, il va exploser avant. Pour tes bidons de lait et de vin je ne sais pas mais cela m'étonnerai que cela soit beaucoup plus épais.


Bonne soirée

 03/12/2014 19:32  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Merci beaucoup pour ces précisions!
Je connais un rocket qui est fait avec ce type de bidon/maturateur, mais c'est vrai qu'il n'y a pas de pression.

Pour la pression, je ne sais pas combien j'ai, car j'ai pas l'eau de ville. Donc j'ai la pression que me donne mon bidon de stockage, à environ 10m plus haut que le maison. Vu que je sais pas calculer....

C'est chiants qu'ils ne donnent pas la composition de l'enduit anti-corrosion qui est sur la tôle d'acier quand même!!!
Xisca en Espagne

 03/12/2014 19:35  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Quote by: Xisca

Pour la pression, je ne sais pas combien j'ai, car j'ai pas l'eau de ville. Donc j'ai la pression que me donne mon bidon de stockage, à environ 10m plus haut que le maison. Vu que je sais pas calculer....



Je crois que la pression gagne un bar tous les 10m mais il ne faut pas oublier que la pression peut aussi augmenter avec la montée en température.

 03/12/2014 20:07  

Status : hors ligne

homer

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 12/07/2010
Réponses: 75
Je crois que la pression gagne un bar tous les 10m mais il ne faut pas oublier que la pression peut aussi augmenter avec la montée en température.


tout à fait Smile

Xisca tu es sur d'avoir environ 1 bar de pression (c'est certainement 1 peu moins à cause des frottements de l'eau dans le tuyau d'amenage, mais bon on va pas chipoter). Par contre lil123 a complètement raison avec l'augmentation de pression du à la montée en température.

Bonne soirée

 08/02/2015 17:13  

Status : hors ligne

Stéphan Munduruk

Utilisateur

Graines
Enregistré: 08/02/2015
Réponses: 2
Localisation:Ilhéus
Quote by: ceddz

Un ballon d'eau chaude "normal", pas trop loin, et surtout plus haut que le rocket. -complètement plus haut- sinon risque de thermosiphon inversé : le ballon va chauffer le rocket quand il tourne pas.


Je me demande quand même s'il n'y a pas une limite de hauteur entre le serpentin et le ballon d'eau chaude.
Je construis un étage au dessus d'un espace qui dispose d'un poele à bois (que je transformerai en rocket stove pour plus d'efficacité). À l'étage j'aurais une salle de bains que j'aimerais alimenter en eau chaude issue du rocket. Je pense mettre un ballon d'eau chaude au dessus (sous le toit qui recueillera l'eau de pluie). Le ballon sera donc à environ 4 mètres au dessus de la cheminée interne du rocket.
L'eau chaude peut-elle monter tout Ça ? Faut-il que la tubulation soit inclinée ou peut-elle être verticale ?
Merci d'avance !

 08/02/2015 18:03  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Salut Stéphan,

Pour le thermosiphon, plus c'est vertical mieux c'est. Ainsi, l'eau peut monter comme elle est incitée à le faire lorsqu'elle est chaude. Ce qui est interdit, c'est la descente car toute seule (sans circulateur ou courant) l'eau chaude ne peut que monter.

Concernant la distance, plus c'est court mieux c'est. Mais quelques mètres ne posent pas de problème. Par contre il faut isoler le tuyau pour que l'eau ne se refroidisse pas en route.

 11/02/2015 16:04  

Status : hors ligne

Stéphan Munduruk

Utilisateur

Graines
Enregistré: 08/02/2015
Réponses: 2
Localisation:Ilhéus
Quote by: lil123

Pour le thermosiphon, plus c'est vertical mieux c'est. Ainsi, l'eau peut monter comme elle est incitée à le faire lorsqu'elle est chaude. Ce qui est interdit, c'est la descente car toute seule (sans circulateur ou courant) l'eau chaude ne peut que monter.


Merci pour ces infos !!

C'est amusant parce que j'ai un système chauffe eau solaire qui marche très bien, et la tubulation de retour du capteur thermique doit être inclinée selon les indications de techniciens dans ce domaine. Mais dans ce cas, je n'ai un dénivelé que d'un petit mêtre. Et la pression de l'eau froide (dans un réservoir au dessus de tout le système) force l'eau à circuler. En revanche, l'eau chaude descend de mon ballon jusquà ma douche, et heureusement !!.
Dans mon actuel projet, ça me facilitera bien les choses que la tubulation soit verticale car j'utiliserai des briques sol-ciment dans lesquelles insérer une tubulation inclinée est compliqué voire impossible.

Quote by: lil123

Concernant la distance, plus c'est court mieux c'est. Mais quelques mètres ne posent pas de problème. Par contre il faut isoler le tuyau pour que l'eau ne se refroidisse pas en route.


Donc à priori, un dénivelé de 4 mètres ne poserait aucun problème.
Je suppose que l'isolation du tuyau peut se faire avec de la vermiculite dans les trous des briques sol-ciment. À ce sujet, je ne suis pas sûr de pouvoir trouver facilement de la vermiculite dans ma région (campagne de l'état de Bahia au Brésil), la cendre peut-elle faire efficacement l'affaire ?

 26/04/2015 14:39  

Status : hors ligne

martindesvosges

Utilisateur

Germes
Enregistré: 26/04/2015
Réponses: 24
Bonjour à toutes et tous, je debute tout juste et me lance dans la fabricaion d'un rocket dans un petit chalet de 70 m2 que je termine de construire. Jrspere que vous pourrez m'aiguiller car Plusieurs questions me tracassent....

Pour faire vite, dans ce chalet, je n'aurai besoin d'eau chaude que pour me laver. Mon idée de base est de faire de ma masse une baignoire sans system de serpentin sur le barile.
La question est de savoir si l'eau froide qui arivera de la citerne de recup d'eau de pluie jusque dans la baignoire pourra etre chauffée grace à l'air chaud arivant dans la masse.

J'avoue que l'idée de serpentin me fait un peu peur au niveau de la surpression car je n'utiliserai pas beaucoup d'eau et onc risque qu'elle se mette a bouillir au bout de quelques feux...en plus je n'ai pas beaucoup de place et comme preciser au dessus c'est de l'eau uniquement recuperée des eaux e pluie donc pas de quantité indefinie...

Deuxième chose
Je compte faire un system en 20.
J'ai lu plus haut qu'il est possible de faire uniquement la chambre de combustion et le boisseau en brique refractaire. Ce qui veut donc dire que je peux faire ma masse thermique en pierre et ciment refractaire? la largeur de ce passage d'air doit etre le plus regulier possible j'imagine.. Pour que cette masse chauffe mon eau je devrait donc ne pas trop l'isoler du coté interieur et mettre une bonne couche coté exterieur.

Ne posedant pas d'argile sur mon terrain est il possible de faire un genre de torchis a base de terre fine /sable et chaux pour la masse?

Merci beaucoup d'avance pour vos reponses!

 27/04/2015 20:32  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Bonjour Martin,

Je suis sceptique sur votre système, à mon avis vous allez vous priver d'un banc qui pourrait être bien utile et je ne suis pas sûr que l'eau chauffe vraiment...

Par contre un système comme celui-ci, installé directement dans la salle de bain, en plus du rocket stove standard, serait peut-être plus pratique :

http://www.ecologie-pratique.org/mediagallery/mediaobjects/disp/9/9_spa1.jpg

 27/04/2015 20:47  

Status : hors ligne

martindesvosges

Utilisateur

Germes
Enregistré: 26/04/2015
Réponses: 24
merci lil celapeut etre une idee! je mettrais donc ma baignoir sur la chambre de combustion en brique avant la première cheminée, mais la chambre ne sera pas trop grande?

Sinon la deuxième possibilité est de faire une banquette a laquelle je viendrais fixer une baignoire en pierre mais pas de masse. Pour cela il faudra que j'installe un serpentin sur le barile est que fasse un system de termosiphon, reviens donc ma question de la surpréssion une fois que l'eau du ballon a atteint une forte température... n'ya t'il pas un system de clapet adaptable ou je ne sais quoi? je ne suis pa tres doué j'avoue m'y mettre seulement...

 27/04/2015 20:59  

Status : hors ligne

lil123

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2014
Réponses: 48
Non, je ne pense pas que cela fonctionne ainsi. Dans le dessin que je t'ai donné, c'est la baignoire qui forme le plafond du tunnel de combustion. Ou alors il n'y en a pas mais quoi qu'il en soit, pour chauffer efficacement un gros volume d'eau, il faut probablement que les flammes lèches directement le fond de la baignoire en fonte. Je suppose que ensuite il n'y a pas de cheminée interne et que la cheminée que tu vois à droite correspond à l'évacuation des gaz.

Si tu veux chauffer de l'eau pour la stocker dans un ballon et pouvoir l'utiliser à ta guise, rien ne t'oblige à placer la baignoire sur la banquette. C'est intéressant d'avoir une banquette massive qui stocke la chaleur et te permet de t'asseoir ou te coucher dessus.

Sur ce forum, ceddz décrit son système avec serpentin autours du baril et ballon d'eau chaude. Il faut ajouter un vase d'expansion sur le circuit pour amortir la dilatation du fluide caloporteur (de l'eau par ex.) lorsqu'il chauffe. Et aussi un "groupe sécurité" qui est en fait une soupape qui laisse échapper le surplus de pression (de la vapeur d'eau normalement) lorsqu'il y a surchauffe.

http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=1143
http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=2682
http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=2316&mode=&show=25&page=3

Pas mal de lecture en perspective Wink

 27/04/2015 21:07  

Status : hors ligne

martindesvosges

Utilisateur

Germes
Enregistré: 26/04/2015
Réponses: 24
Quote by: ceddz

D'accord avec Pascal, à condition que la maison soit super isolée et n'ait pas besoin de feu quotidien pour son chauffage. Elle est isolée comment au fait ?
Le site dont je parle précédement bricodiscount semble avoir des fin de séries de grandes marques à prix convenable.
Il me semble que le serpentin court (mais de combien ?1/3 surement ?) soit la solution la mieux adaptée à ton cas. La purge systématique pour éviter la surchauffe n'est pas une solution simple et pratique.

Hourrah !, j'ai fait court !




je reprend ce post pour vous redemander comme la fait dorothé si il n'a pas un moyen de couper la chauffe de l'eau dans le serpentin une fois que le bidon est chaud, car avec le peu d'eau que je dispose (1000l) quand il fait deux semaines sans pluie l'hiver (je suis dans le vosges) sa risque d'etre compliqué ou alors que cela chauffe en non stop mais trouver un system en cas de surchauffe....

 27/04/2015 21:09  

Status : hors ligne

martindesvosges

Utilisateur

Germes
Enregistré: 26/04/2015
Réponses: 24
ok lil je viens de voir ta reponse je vais etudier cela!!

Merci!

 15/06/2015 18:18  

Status : hors ligne

Jonathan Jullien

Utilisateur

Graines
Enregistré: 15/06/2015
Réponses: 6
Salut tout le monde !

Après avoir suivi ce sujet avec passion, je me suis lancé dans la conception de mon système de production d’eau chaude sanitaire couplant le solaire thermique avec un poêle rocket stove et 100% thermosiphon.
Voilà mon plan de bataille (inspiré je l’avoue de celui de Dorothée !) :



(La sortie chaude vers le rocket serait rajoutée sur un cumulus récupéré (là encore, exactement comme chez Dorothée) car le ballon ne pourra pas être plus haut que le poêle, ou alors très peu et je tiens au fonctionnement en thermosiphon)

Est-ce que vous pouvez me donner votre avis sur ce système ? Va-t-il fonctionner, faut-il rajouter des choses (vannes, bouchons de purge par çi par là, etc)
(Peut être des sondes de température, à titre indicatif…)

Merci !

 15/06/2015 19:50  

Status : hors ligne

caricion

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 14/03/2015
Réponses: 105
Quote by: Jonathan Jullien

Salut tout le monde !

Après avoir suivi ce sujet avec passion, je me suis lancé dans la conception de mon système de production d’eau chaude sanitaire couplant le solaire thermique avec un poêle rocket stove et 100% thermosiphon.
Voilà mon plan de bataille (inspiré je l’avoue de celui de Dorothée !) :



(La sortie chaude vers le rocket serait rajoutée sur un cumulus récupéré (là encore, exactement comme chez Dorothée) car le ballon ne pourra pas être plus haut que le poêle, ou alors très peu et je tiens au fonctionnement en thermosiphon)

Est-ce que vous pouvez me donner votre avis sur ce système ? Va-t-il fonctionner, faut-il rajouter des choses (vannes, bouchons de purge par çi par là, etc)
(Peut être des sondes de température, à titre indicatif…)

Merci !




Bonjour,

je ne suis pas du tout un spécialiste mais il me semble que le thermosyphon depuis le rocket est inversé (arrivée au sommet du ballon) et qu'il se termine par une redescente.
Je pense que cela ne fonctionnerait donc pas ?

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 03:22 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire