Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 23 sept. 2018 - 00:19


 03/06/2013 08:02  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Cédric, j'ai une toute petite question un peu idiote : pour le cuivre, il faut utiliser du recuit non ?

 03/06/2013 14:43  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Oui, il est vendu en couronne, y'a juste qu'a l'élargir ou la réduire pour la faire passer autour du baril. En force c'est mieux : meilleur contact = meilleur échange. Ne surtout pas dérouler la couronne, on risque de la plier en enroulant de nouveau.

Le non recuit est rigide et vendu par barres de 4m maxi.

Bonne journée
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 04/06/2013 20:14  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Et bien merci !
Il n'y a plus qu'à s'y mettre maintenant...

Une belle soirée !
Dorothée.

 20/06/2013 19:59  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
ça y est, on a le cuivre (ça coûte bonbon dites-donc !) et on ne va pas tarder à s'y coller !
Je me demandais si cela serait ou non une bonne idée d'enduire de bauge mélangée à de la perlite pour isoler le baril (afin de conserver à max de chaleur pour le reste du banc. Car dans la pièce principale, il fait très chaud quand ça brûle, alors que derrière, il fait bien frais...) ? cela poserait-il un problème pour la chaleur de l'eau dans les tuyaux ou au contraire, cela aiderait-il à la conserver ?

Merci merci !

 20/06/2013 21:50  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Bonsoir,

Dans une maison (très) bien isolée, on n'a pas envie de la réactivité brulante du baril, c'est même désagréable et on surchauffe l'air assez vite, donc vouloir le couvrir de bauge est une bonne solution.

Mais, quand à l'isoler, je ne pense pas que cela soit nécessaire quand on a le serpentin de cuivre relié au circuit d'eau.
En effet, l'eau consomme beaucoup de calories et la surface extérieure du baril atteint à peine 40-50°, avec les spires de cuivre noyées dans 5-10cm de bauge.
Je pense que l'isolation n'apporterait qu'un gain minime car l'échange avec l'air est négligeable en comparaison à la conduction de chaleur dans l'eau.
Cependant si tu as envie de tester, je n'y vois aucune contre-indication.

Très important : les spires de cuivre doivent être le plus possible en contact avec le baril. Ensuite une couche de grillage à poule enroulé tendu par dessus facilite grandement l'accroche de l'argile et évite les méga fissures.

A bientot
Cedric


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 21/06/2013 09:26  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Ah bon ! Je ne savais pas qu'une fois les spires installées et l'eau circulant, la température de surface du baril descendait allègrement :c'est bien, on isolera pas alors !

Je poste des photos dans notre album dès qu'on passe à l'action - mais ne soyez pas trop pressés : on fouette plusieurs chats en même temps !

Belle journée,
Dorothée.

 13/07/2013 07:47  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bonjour à tous,

Me revoici pour éclaircir une chose :
Cédric, sur ton schéma, tu dis qu'il FAUT que le bas du ballon soit plus haut que le haut du rocket ET que le tuyau de cuivre suive une pente ascendante continue vers le ballon. Ma question est la suivante : si la sortie d'eau chaude du baril se fait par le haut, est-il toujours indispensable que le bas du ballon soit plus haut que le haut du baril ??

Par ailleurs, en attendant de trouver un ballon échangeur à un prix raisonnable, nous avons récupéré gratis un vieux ballon 200L où l'arrivée et la sortie d'eau se font par le bas... le problème est qu'avec ce ballon, nous ne pouvons respecter aucune des conditions susmentionnées... et j'imagine bien que le thermosiphon ne fonctionnera pas ! Savez-vous s'il est possible de créer une sortie en haut du ballon ?? Ou nous faut-il chercher un autre ballon où la sortie du haut est déjà en place ?

Pour vous donner une idée de nos contraintes, j'ai fait un petit dessin sommaire...


On est un peu ric-rac pour les hauteurs... et avec toutes ces portes, passer le tuyau de cuivre tout en souhaitant pouvoir emprunter le couloir est un brin compliqué ! Mais si l'eau chaude entre et sort par en haut, tout problème disparaît ! (sauf si la réponse à ma première est question est "oui"... auquel cas il faudra faire un circuit plus compliqué car le thermosiphon sera impossible... et il nous faudra donc un autre schéma d'explication Cédric !!)

Voilà pour ce matin,
en espérant que tout le monde se porte au mieux,
Une belle journée à tous,
Dorothée

 13/07/2013 11:48  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Salut Dorothée

Oui, le bas du ballon doit être plus haut que le haut du baril, ou au moins plus haut que le haut du serpentin.
Sinon en été, quand ton ballon sera chaud, démarrera un thermosiphon inversé : l'eau chaude du ballon viendra réchauffer ton rocket.
Si vraiment c'est pas possible niveau hauteur, tu pourras installer une vanne sur le tuyau froid entre le serpentin et le rocket pour fermer le circuit hors saison de chauffe. Il faudra bien faire attention à ce qu'elle soit ouverte quand tu fais un feu, sinon c'est l'effet cocotte minute assuré !

Très bonne idée de récupérer un ballon de 200l, et serait effectivement bien plus simple d'avoir une sortie chaude en haut de cuve pour passer le tuyau chaud au plafond.
La pente du tube froid a moins d'importance tant qu'il reste largement en dessous du point le plus chaud du circuit. Si c'est pas déja fait je te conseille de le passer au sol sous la dalle.
Le tube chaud au plafond et le froid au sol c'est l'idéal !!

Pour la modif du ballon c'est envisageable, j'ai une petite idée de comment s'y prendre, même si un plombier serait plus qualifié que moi pour donner des conseils.
Il te faudra un raccord appelé traversée de cloison comme ça :
Traversée de paroi


Voila comment je m'y prendrais :
-découper à la disqueuse la double peau en haut du ballon sur un carré de 10-15cm
-retirer une partie du polystirène
-bien nettoyer et percer à l'endroit le moins bombé, avec un diamètre légèrement supérieur à celui du raccord, ou mieux : faire un trou inférieur puis un filetage
-on a besoin d'une trappe d'accès : dévisser la résistance, nettoyer les kilos de tartre, puis y passer un long fil de fer jusque dans le nouveau trou, cela servira à guider le raccord pour l'installer en haut plus facilement
-préparer le raccord en y vissant un écrou avec du téflon et un joint caoutchouc plat large
-accrocher l'ensemble au fil de fer puis l'insérer dans le ballon en tirant le fil par le trou
-installer le raccord à travers la paroi puis mettre un autre joint caoutchouc à l'extérieur et enfin visser le 2é écrou avec du téflon.

Un pro vous conseillera mieux que moi quand à l'étanchéité : peut-être vaut-il mieux de la filasse, ou une résine/colle spéciale.
On peut toujours utiliser le raccord chaud d'en bas pour raccorder l'eau chaude à la nourrice.

J'espère vous être utile !

A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 13/07/2013 19:45  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bien sûr que tu nous es utile, et plutôt 1000 fois qu'une !

Alors, si je récapitule :

1. quant aux hauteurs respectives du rocket et du ballon, ce qui importe, c'est le haut du serpentin : il nous faudrait donc serrer au maximum le serpentin sur le bas du baril... ou sinon, installer la vanne - ce qui doit être dans nos cordes !
Bon, premier problème réglé.

2. percer le ballon par le haut pour y installer le raccord semble aussi assez réalisable. Je me disais - naïvement - qu'il n'y avait pas de problème d'étanchéité à cet endroit, puisqu'on était en haut... mais le ballon doit être un brin sous pression non ? et c'est pourquoi il ne faut pas de fuite, même en haut... Si on opte pour cette solution, on fera attention ! Qui plus est, je trouve cela assez commode de pouvoir se servir de la sortie d'eau chaude du bas pour alimenter la nourrice ! Faudra-t-il reconfectionner un emballage là où on aura percer - avec isolant et tout - ou pas ? Par ailleurs, le raccord, il nous le faut en 22mm ou on met une réduction sur le cuivre ? (c'est qu'on est en train de chercher un raccord cuivre/per en 22 et c'est pas facile facile, sauf sur le net...)

Tout à l'heure, on se demandait si ce ne serait pas possible d'installer le ballon tête bêche et d'inverser les arrivées : se servir du froid pour l'arrivée/sortie d'eau chaude et vice-versa : c'est idiot ou pas ?! (puisque l'eau chaude est en haut du ballon, en se servant du froid pour fournir le chaud, on ne devrait pas avoir de problème... idem pour le froid...) Qu'est-ce que t'en penses ? le problème si c'était possible, ce serait la hauteur de l'arrivée d'eau froide...! Car en effet, pour le moment, elle passe par le sol... mais là, il faudrait la faire monter au même niveau que l'eau chaude...

Bon, j'arrête là - tout le monde aura aisément compris que je ne suis pas plombier !

Un grand merci et une belle soirée,
Dorothée.



 13/07/2013 20:16  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
1. quant aux hauteurs respectives du rocket et du ballon, ce qui importe, c'est le haut du serpentin : il nous faudrait donc serrer au maximum le serpentin sur le bas du baril... ou sinon, installer la vanne - ce qui doit être dans nos cordes !
Bon, premier problème réglé.
voila, sauf que forcémént la partie la plus chaude du baril est en haut (!) alors il faut trouver un bon compromis

2. percer le ballon par le haut pour y installer le raccord semble aussi assez réalisable. Je me disais - naïvement - qu'il n'y avait pas de problème d'étanchéité à cet endroit, puisqu'on était en haut... mais le ballon doit être un brin sous pression non ? et c'est pourquoi il ne faut pas de fuite, même en haut...
oui 3 bars du réseau + la pression qui en chauffant augmente jusqu'a 7 bars jusqu'a ce que le groupe sécurité se mette à goutter.

Faudra-t-il reconfectionner un emballage là où on aura percer - avec isolant et tout - ou pas ?
oui, re-bourrer au polystyrène. Quand à la tole c'est pas la peine de la remettre autour du trou. Simplement ébarber les cotés pour ne pas se blesser.

Par ailleurs, le raccord, il nous le faut en 22mm ou on met une réduction sur le cuivre ? (c'est qu'on est en train de chercher un raccord cuivre/per en 22 et c'est pas facile facile, sauf sur le net...)
ce serait bien mieux d'éviter le PER pour ce circuit, tout en cuivre c'est plus fiable et ca résiste vraiment à la chaleur.

Tout à l'heure, on se demandait si ce ne serait pas possible d'installer le ballon tête bêche et d'inverser les arrivées : se servir du froid pour l'arrivée/sortie d'eau chaude et vice-versa : c'est idiot ou pas ?! (puisque l'eau chaude est en haut du ballon, en se servant du froid pour fournir le chaud, on ne devrait pas avoir de problème... idem pour le froid...) Qu'est-ce que t'en penses ? le problème si c'était possible, ce serait la hauteur de l'arrivée d'eau froide...! Car en effet, pour le moment, elle passe par le sol... mais là, il faudrait la faire monter au même niveau que l'eau chaude..
c'est une idée intéressante mais je crois que ça va bloquer le thermosiphon car la sortie d'eau froide va se retrouver à la même hauteur que la partie chaude du circuit. De plus, impossible d'utiliser la résistance en appoint puisqu'elle va se retrouver en haut.

Par contre, je pense à un autre problème du fait de percer la cuve et y mettre du laiton (le raccord traversant). cela risque d'abimer l'émail à l’intérieur de la cuve et en accélérer un peu la corrosion. Alors tant que c'est ouvert, pensez à remplacer l'anode anti-corrosion du ballon. C'est une barre en magnésium d'environs 40cm, qui ressemble à de l'alu, vissée à coté de la résistance. D'autres ballons ont un petit circuit électronique qui remplace l'anode en magnésium.

Bon, j'arrête là - tout le monde aura aisément compris que je ne suis pas plombier !
...ni installateurs de poele, ni enduiseurs...et pourtant vous le faites, c'est donc possible !!!
Vous aurez aussi compris que je ne suis pas non plus expert en la matière. Ma modeste expérience me permet de vous guider un peu mais tout cela reste expérimental, tout en cherchant un fonctionnement optimal à l'arrivée bien sur !
A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 14/07/2013 10:37  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Ok, alors on va percer le haut et faire tout comme tu dis !

Pour l'histoire du raccord Per/cuivre, c'est au niveau de l'arrivée d'eau froide... on a passé le per jusqu'au bas du poêle et on aimerait le raccorder, à cet endroit, avec le cuivre ; ensuite, tout est prévu en cuivre jusqu'au ballon... ça pose un problème ??
Et je reviens à la charge avec le raccord "traversée de cloison" : peut on mettre une réduction ou mieux vaut-il rester en gros débit ?

Pour le reste, il n'y a plus qu'à...!
Et c'est vrai, on est loin d'être des ouvriers du bâtiment polyvalents et qualifiés et pourtant, pourtant... la maison est debout et elle ressemble bien à ce qu'on souhaitait ! Comme quoi, effectivement, avec un brin de ténacité, d'envie et d'effort, on peut faire plein de choses avec très peu de moyen !
(mais, t'as beau faire le modeste, t'es tout de même sacrément calé dans pas mal de domaine !)

Bon bah, encore une fois, je vous tiens au courant quand on commence... ça ne devrait plus tarder... mais qui sait ?! c'est long de faire une maison !!

Un beau dimanche,
A tout bientôt,
Dorothée

 18/07/2013 19:19  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
Pour info : une expérience avec l'adaptation d'un chauffe-eau gaz sur un poêle rocket


 16/08/2013 20:17  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Me revoici, car ça y est, nous y sommes !
Nous avons dévissé la résistance au cul du ballon et nous nous attendions à découvrir une tonne de calcaire, mais ce n'est même pas le cas !

80


Ceci dit, on pensait aussi trouver la fameuse anode vissée quelque part, mais il semblerait qu'elle soit intégrée aux cotés de la résistance... du coup, on se demande encore comment la remplacer...? Et en fait, on se demande surtout si ça vaut la peine de le faire !

81


Pour le reste, le support du ballon est fabriqué et on a aujourd'hui (enfin) fait l’acquisition d'une scie cloche diamètre 29 pour percer le ballon en haut afin d'y insérer la traversée de cloison (en 20/27)... on fera ça demain et on espère que tout va bien se passer... nous avons acheté deux gros joints plats en caoutchouc à mettre entre les contre-écrous et le ballon, des deux côtés, et nous comptons peaufiner l'étanchéité avec de la filasse - cela nous a l'air bien mieux que le téflon... à voir !

En attendant, voici la première mise en forme du cuivre autour du baril : il faut encore resserrer, mais c'est pas simple !

82

On vous tiendra au courant de nos péripéties - et en photos - dès la semaine prochaine !

Une belle soirée à tous,
Dorothée

 17/08/2013 12:22  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Bonjour Dorothée,

A mon avis, cela vaut la peine de le faire. Vous n'avez pas beaucoup de calcaire, c'est signe d'une eau plutôt douce dont corrosive. L'anode semble complètement rongée (elle est au bout du tube le plus fin), donc la suite de la corrosion c'est pour le fourreau de la résistance ou encore la cuve elle même...et une fuite dans quelques années avec un ballon probablement à changer. A vous de voir.
Le bloc complet avec l'anode vaut dans les 65€. Une anode seule dans les 25€. Je pense que cela vaut le coup d'investir, on fait des installations durables, pas une chinoiserie jetable hein !

Je préfère aussi la filasse, particulièrement pour les gros diamètres comme ici.

On m'a montré une astuce pour enrouler le cuivre :
Il faut travailler la couronne toute seule, en lui donnant un diamètre de quelques cm inférieure au baril.
On progresse en la faisant tourner au sol, ou autour de la cuisse pour la refermer un peu.
Ensuite on l'enroule en force sur le baril comme un ressort, tour après tour. et c'est plaqué !
Le plus important est de bien faire attention à ne pas plier le tube.

Je suis content de vous voir arriver à cette étape !
A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 17/08/2013 19:53  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bon bah d'accord, on va la changer cette anode ! Qui plus est, on a déjà la pièce de remplacement... mais elle ne ressemble pas du tout à celle qu'on a trouvé en ouvrant le ballon ! (je l'avais acheté avant, en même temps qu'une autre commande... les frais de ports...etc... pensant que c'était à peu près standard tout ça...!) L'anode que nous avons acheté ressemble à ça :

0


tu crois qu'on peut tenter de faire quelque chose avec elle en bidouillant un peu...? (j'ai pas trop réussi à voir comment...) sachant qu'a priori, on ne va brancher le ballon...

Voilà tout pour ce soir... Je n'ai pas d'autres nouvelles parce qu'aujourd'hui, on a plutôt chômé...!

A tout bientôt,
Une belle soirée,
Dorothée.

(ps. j'arrive pas à retrouver comment il faut faire pour changer la photo pochette de notre album... j'essaye depuis hier, mais sans succès ! quelqu'un pourrait m'orienter ?)


 17/08/2013 20:50  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
ps. j'arrive pas à retrouver comment il faut faire pour changer la photo pochette de notre album... j'essaye depuis hier, mais sans succès ! quelqu'un pourrait m'orienter ?

Par défaut la photo de pochette est la dernière ajoutée dans l'album. Autrement, il faut sélectionner "Gérer les documents" dans le menu déroulant puis cocher "Pochette" pour la photo choisie. Si aucune case à cocher n'est présente... il y a un bug...

 18/08/2013 19:49  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Par défaut la photo de pochette est la dernière ajoutée dans l'album. Autrement, il faut sélectionner "Gérer les documents" dans le menu déroulant puis cocher "Pochette" pour la photo choisie. Si aucune case à cocher n'est présente... il y a un bug...


... il y a manifestement un bug !

Des nouvelles et des photos dès demain... en attendant, comment qu'on s'débrouille avec l'anode ? Celle qu'on a ne peut pas se visser comme la précédente... j'imaginais une manière de lier la nouvelle au plus petit des tubes (l'anode et lui font la même longueur)... mauvaise idée ?

Une belle soirée à vous,
Dorothée.

 18/08/2013 21:42  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
il y a manifestement un bug !


Après vérification, les propriétés de l'album ( "Editer l'album" ) permettent de définir une vignette pour la pochette de l'album et prennent la priorité sur le second réglage possible dans "Gérer les documents". J'ai donc supprimé le premier paramètre pour te permettre de choisir à nouveau ta pochette dans "Gérer les documents". Tu peux laisser par défaut la dernière image ajoutée devenir la pochette de l'album.

Yapluka...

 18/08/2013 21:48  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Bonsoir,
oui, l'anode fera bien l'affaire, elle doit être vissée a une partie métallique, et avoir un bon contact électrique (pas de peinture entre l'anode et le support). Une rondelle anti-retour fera bien l'affaire pour le contact électrique.

Bonne soirée
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 19/08/2013 20:26  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Merci Pascal ! Je vais laisser les paramètres par défaut... c'est plus simple !

Et merci à toi Cédric, mais, je dois bien l'avouer, je ne vois toujours pas comment fixer/visser l'anode... Et une question demeure : nous n'allons pas brancher le ballon, il ne sera qu'une réserve d'eau chaude, partant, changer l'anode est-il toujours de mise (car, si j'ai bien compris, la corrosion se fait à cause de l'électricité non ??)...?
Tu pourrais m'expliquer tout ça un peu mieux (il me manque des éléments...) ?

Sinon, on a percé le ballon sans difficulté, mais la fixation de la traversée pose quelques problèmes : elle est en place, les contre-écrous serrés, mais les gros joints de caoutchouc se font la malle quand on serre... du coup, le tout est étanche (grâce à la filasse), mais on pense bien que ça ne résistera pas à la pression de 3bars... Résultat, on va démonter et recommencer en utilisant des joints en fibres ou peut-être en essayant de trouver des contre-écrous plus grands... ensuite, on fera un essai avec la mise en eau et puis... on vous tient au courant (avec des images, c'est promis ! - j'ai un appareil pour la semaine !)

Une belle soirée à vous,
Dorothée.

 19/08/2013 21:29  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Bonjour Dorothée

Électricité ou pas, la corrosion arrivera !

Le fait de ne pas brancher la résistance n'y change rien, le courant électrique de la résistance ne passe jamais dans l'eau.
La réaction se fait pas les échanges d'ions contenus dans l'eau avec les métaux en présence. C'est une réaction d’électrolyse naturelle.
C'est pour cela qu'on met une anode en magnésium dite sacrificielle, elle a une capacité d'oxydation supérieure à celle de l'acier et permet de limiter la réaction chimique sur les parois : elle fait diversion aux ions qui la bouffent au lieu d'attaquer la cuve !
(je demande pardon aux puriste pour ma leçon de pseudo-chime, n'hésitez pas à me corriger...)

Pour fixer l'anode, le plus simple serait de percer la plaque et de visser l'anode dessus avec son écrou à l'extérieur.
Et comme cela va abimer l'émaillage, prenez soin à ce que la métal ne soit pas directement en contact avec l'eau, en mettant un joint comme pour le raccord, mais de petite taille.

Pour l'étanchéité, vous êtes en bonne voie, bien vu pour le joint fibre, il résistera surement mieux à l'écrasement.

Il me tarde de voir des photos ! Vous innovez et je suis enthousiasmé de voir votre retour d’expérience.

Bonne soirée
Cédric


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 20/08/2013 13:01  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
on veut des photos et un retour d'expérience sur la réalisation !!!

Oui c'est un sujet passionnant. Merci pour vos partages Smile

 21/08/2013 18:57  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Alors alors...
D'abord merci pour les précisions sur l’électrolyse Cédric : je comprends un peu mieux ! Ceci dit, ça ne règle pas franchement le problème pour nous. Je m'explique : la petite anode d'origine est bien plus petite que la nôtre et la nôtre ne possède pas le pas de vis pour se ficher dans le plus petit des 2 tubes qu'on voit sur la photo. Ton idée de trouer pour fixer n'est pas mauvaise, mais on n'a pas envie de trouer encore... on préfère minimiser les possibilités de fuite et d'usure du ballon... du coup, on se disait qu'on allait acheter une autre anode, adaptée cette fois-ci, mais j'ai regardé un peu sur le net et tout ce que je trouve qui correspond coûte les yeux de la tête (du genre, 90euros...). Alors on se dit bien qu'on va faire avec la nôtre et pour tout avouer, cette histoire d'anode commence à nous casser les ions ! On voit pas trop comment s'en dépatouiller sans trouer à nouveau... J'imaginais une fixation aléatoire et un peu sommaire, avec un fil de cuivre : positionner l'anode le long du petit tube et la maintenir à l'aide du fil de cuivre (un fil électrique dénudé)... est-ce que vous pensez que ça pourrait fonctionner ou bien c'est vraiment trop à la va-comme-j'te-pousse ??
Sinon, avez-vous (as-tu) une autre idée ???)

A part ça, les nouvelles sont très bonnes ! Nous avons recommencé l'enfilage de la traversée de cloison (on avait peur avec notre positionnement précédent que le joint intérieur se soit fait la malle et que la résistance à la pression soit compromise). On n'a pas pu mettre de joint fibre, parce que les dimensions standards ne sont pas de 27 ext. mais de 26... zut ! Partant, on a remis les joints en caoutchouc, mais avec des contre-écrous plus grands, afin de minimiser la tendance du joint à s'ouvrir... Ce sont les contre-écrous les plus grands que nous ayons trouvé, mais on doit pouvoir faire encore mieux.
En image, ça donne ça :
87

90

Sur la dernière photo, on voit bien le joint intérieur en caoutchouc.

Ensuite, on a fait les choses tout simplement de la même manière mais dans l'autre sens pour l'extérieur : joint, filasse et contre-écrous :
91

94

96


Puis nous avons testé tout ça... un peu de bidouille avec un reste de per pour mettre en eau le ballon :
97

99


Et figurez-vous que ça marche ! La ballon tient la pression sans problème !
On va le mettre en place demain, sur son joli support, et puis s'immiscer sous les hauteurs du plafonds pour installer la connexion avec la cuivre... mais avant ça, il faut bien ajuster le cuivre autour du baril (avec la technique du genoux !)... J'espère qu'on aura encore l'appareil photo d'ici à ce qu'on ait fini tout ça... De toute manière, on s'en procurera un, c'est promis !

En tout cas, pour le moment, l'expérience est concluante... reste à voir à la fin, si on a bien de l'eau chaude pour se doucher !!
D'ailleurs, je me demandais une chose : vaut-il mieux mettre le ballon en eau avec le poêle en action, afin d'avoir de l'eau chaude directe : ou bien, comment l'eau se réchauffera-t-elle si on le met en eau sans faire fonctionner le rocket ??

Voilà pour ce soir m'sieur dames !
En espérant avoir été claire et en vous remerciant mille fois !

Une belle soirée à tous,
Dorothée.



 21/08/2013 21:40  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Bonsoir, et félicitations, c'est vraiment du beau boulot !
Étanche en plus, super !

Pour l'anode, t'as surement raison de ne pas faire un nouveau trou, et tu peux tenter le fil de cuivre attaché quelque part, ça risque rien après tout et ce sera en contact électrique.

Vous pouvez allumer le rocket pendant que vous remplissez le ballon mais cela va pas vous chauffer beaucoup l'eau, le débit est trop rapide.
Et bien sur, l'eau ne chauffera pas si le rocket est éteint !
Cependant, dès le premier feu après la mise en eau, le thermosiphon se mettra en action tranquillement pour réchauffer le ballon.

Et bien sur, impatient comme je suis, à votre place, je mettrais tout ça en route dès que c'est prêt, pour voir ce que ça donne et certainement avoir le plaisir de prendre une première douche-rocket chaude !

Bonne soirée
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 22/08/2013 17:52  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
... mais c'est que la douche n'est toujours pas faite (c'est un messieur qui vient nous faire les enduits et ce sera pour la mi-septembre)!!! Du coup, on ne va mettre le ballon en eau, mais on va pas pouvoir profiter d'une première douche illico presto...
Du reste, j'ai compris le principe du thermosiphon, mais je ne parviens pas à résoudre l'énigme du remplissage en eau chaude si le ballon est déjà plein d'eau froide et qu'on ne tire pas d'eau... explique-moi !

Pour la suite des événements, voici :
le ballon est sur son support, avec le coude en eau qui doit se raccorder au cuivre... mettre le cuivre en place nous a donné du mal, beaucoup... et on doit avouer que quelques endroits ont été un brin plié mais rien qui ne soit réparable.
Bref, en images :
d'abord l'anode... c'est "fait maison" hein ?!
B

on espère que ça ira...
Et puis la suite, qui se passe de commentaire :
C

D

E

F

G

H

I


Comme on peut le voir aisément, le ballon est vraiment le plus haut possible - tant et si bien qu'il nous a fallu défaire du plafond afin que je puisse m'infiltrer pour pouvoir visser le raccord cuivre...! Ceci dit, ce n'est toujours pas fait : c'est le programme de demain (ce soir, on en avait plein les bottes) ! Nous restera aussi à connecter le groupe sécurité, l'arrivée d'eau froide et la sortie d'eau chaude...

Pour les serpentins, on a fait au mieux... il y a du jeu par moment, mais on se dit que ça fera l'affaire non ?!

Allez, une belle soirée à tous,
Vivement la douche !

Dorothée


Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 12:19 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire