Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 20 sept. 2018 - 08:29


 04/11/2012 17:23 (Lu 6459 fois)  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bonsoir à tous,

Nous avons reçu nos tuyaux cette semaine et la construction du poêle a pu continuer. Après quelques coupes à réaliser sur notre contenant d'isolant, nous avons enfilé le baril, histoire de voir... et nous nous posons quelques questions précises auxquelles le livre ne répond pas...
D'abord, l'espace pour la sortie des fumées nous semble bien étroit... :
38

37


est-ce suffisant ?? Nous avons réalisé le canal circulaire entre le baril et l'autre cylindre avec une faible pente : environ 2cm entre le point le plus haut et le point le plus bas. Encore une fois : est-ce suffisant ??

Par ailleurs, nous nous demandons comment être sûrs que les 5cm y soient précisément, entre le tube d'acier et le sommet du baril.
Pensez-vous que l'on puisse mettre 4 cales en brique afin d'être certains que le baril ne s'affaisse pas durant le séchage de la bauge ?

Voilà tout pour ce soir ! On a hâte de faire du feu !
Merci d'avance pour vos conseils,
Dorothée.


 04/11/2012 17:50  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 636
Localisation:Taller, Landes
Bonjour Dorothée,

Vous attaquez en effet l'étape la plus délicate du rocket.

L'espace est toujours étroit en descente du bidon, mais y'a pas tellement le choix.
Pour faire au mieux, on peut légèrement décentrer le bidon (1-2cm) pour laisser une ouverture plus grande.
Dans tous les cas, il y a un étranglement, et cela ne gène en rien le bon fonctionnement de la bête.

Par contre, il est très important d'assurer le bon espace entre la cheminée interne et le bidon. Le livre dit 5 cm, j'ai fait quelques essais :

moins de 3cm et ca tire plus du tout, fumée dans la maison et poêle inutilisable
plus de 6 cm et la double combustion commence à être "molle", ca fonctionne, ca tire à mort, mais le rendement diminue, on brûle beaucoup de bois pour peu d'accumulation et ca commence à fumer dehors.....signe de mauvaise combustion.
Vous connaissez maintenant les raisons pour tenir ces 5 cm.
Il suffit de mesurer l'interieur du bidon à partir de l'endroit il repose, et de soustraire la hauteur de la cheminée interne à partir du même point. Il est effectivement possible de caler avec des briques, ou quoi que ce soit qui fasse la bonne hauteur.

Quand à la pente de 2cm sur le haut de la cheminée interne, c'est parfait : le souffle de la combustion suffira à faire tomber les cendres qui voudraient s'accumuler ici.

Bonne soirée

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 05/11/2012 18:36  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bonsoir,

et merci Cédric pour ta réponse, elle nous aura bien aidés et rassurés pour continuer aujourd'hui !
J'ai ajouté de nouvelles photos dans notre album mais je mets celles-ci ici afin d'avoir confirmation du bon déroulement des opérations !

40

41

43

44

46

50


Effectivement, le goulet d'étranglement est bien visible... nous n'avons pas excentré le baril, nous disant que ça irait comme ça...mais peut-être sommes-nous trop confiants ?

Belle soirée,
Dorothée.

 05/11/2012 20:26  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
Avez-vous laissé les cales en haut de la cheminée interne ?

Si la cheminée était dimensionnée proportionnellement au baril, celui-ci devrait reposer sur la chambre de combustion et donc ces cales n'auraient pas lieu d'être. Mais dans tous les cas, l'idée des cales permet de garantir la distance minimale.

A la vue des autres images, il ne vous reste plus qu'à fermer le cendrier entre le baril et le banc.

 06/11/2012 07:06  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Bonjour Pascal,

Oui, nous avons laissé les cales là où elles sont sur les photos.
Effectivement, mesurer les différentes hauteurs est la bonne solution et nous y avions pensé ! Mais nous avons commis une erreur : la mesure du baril s'est faite à l'extérieur... or, il y a 2cm de différence entre l'intérieur et l'extérieur... d'où les cales !!
Cela nous permet d'être sûrs que, quoiqu'il se passe, le baril restera au bon niveau par rapport à la cheminée interne.

En tout cas, heureuse de savoir qu'on a plus qu'à continuer pour terminer !
Nous finirons donc le cendrier aujourd'hui et nous entourerons les raccords entre chaque tuyaux de bauge sans paille... et puis, demain peut-être, nous lancerons un premier feu dans ce Rocket presque fini !

Une petite question par ailleurs : nous avons une dalle en terre crue que nous espérons bien faire sécher plus rapidement avec le poêle. Mais à votre avis, doit-on laisser le baril et les tuyaux à nu ou maçonner ? Pour plus d'efficacité (dans ce cas précis), vaut-il mieux avoir de la masse ou pas...?

Merci,
Dorothée

 06/11/2012 14:57  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
Personnellement je finirai le banc pour capter le maximum de calories et charger aussi la dalle si elle est en contact avec le banc. Dans tous les cas le séchage va prendre quelque temps en cette saison humide et de nombreuses flambées seront nécessaire dans les semaines qui viennent.

Je suis de tout coeur avec vous pour votre premier feu Smile

 07/11/2012 18:32  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
... a priori, le coeur n'aura pas suffit ! Pourtant, on y a mis tout le nôtre en plus !

Alors, voici où nous en sommes après ce premier essai de feu alors que le baril est posé, le cendrier et sa voûte maçonnés, le système se terminant dehors au-dessus du faîtage (soit 4m environ) (nous n'avions pas mis les boudins de bauge autour des emboîtements des tuyaux) :
- le tirage semble beaucoup moins efficace que la dernière fois, le feu se fait dans le tunnel, les flammes sont avalées, mais très mollement...;
- après quelques difficultés à prendre, le feu s'est installé et a commencé à manger les brindilles, la cagette et quelques bouts de bois très très secs, mais les flammes ont eu tendance à monter le long de la chambre d'admission et la fumée avec...bien sûr ! ;
- le feu s'est soudainement éteint... sans raison apparente ;
- par ailleurs, le bois ne brûle pas bien : il noircit et carbonise, ne laissant, cela va de soi, que peu de place aux cendres...

Quant au tirage, j'ai ouvert un tampon, histoire de voir et j'ai vu ! : les fumées se dirigées doucement mais sûrement vers la sortie...

Bon, évidemment, on aurait beaucoup aimé que cette première flambée soit parfaite ! Et même si on sait que c'est difficile de faire un bon feu lorsque la bauge est encore mouillée, on s'inquiète un peu...
Tout est-il normal ou nous faut-il faire en sorte d'avoir d'avantage de tirage ??
Car s'il y a un problème de tirage, il ne peut que se situer au niveau de la connexion baril/cendrier, qui vraiment, est très étroite...
Ou encore, faut-il simplement que l'on s'arme de patience...?

Merci d'avance pour vos conseils !
Dorothée.


 07/11/2012 19:56  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
la connexion baril/cendrier, qui vraiment, est très étroite...

A titre indicatif, elle ne doit pas être trop étroite afin de pouvoir laisser passer l'embout et le tuyau d'un aspirateur pour pouvoir aspirer entre le baril et la cheminée.

Refaire des feux avec les fenêtres ouvertes du bois très fin et sec et expérimentez encore et encore pour trouver le bon équilibre quantité de bois, position, quantité d'air, fermeture partielle de l'alimentation... Courage, c'est l'une des étapes la plus difficile.

 08/11/2012 19:53  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Merci pour le soutien et les encouragements...!
Aujourd'hui, 2ème tentative : même scénario qu'hier... Mais puisque les fumées se dirigent vers la sortie, on ne change rien : c'est que le tirage doit bien fonctionner !
Une chose nous a sauté aux yeux : en nettoyant le tunnel simplement avec la main, la cendre que j'ai ramené était mouillée... évidemment, l'eau et le feu ne faisant pas bon ménage, cela doit être pour cela que nos flambées ont du mal à se maintenir ! Le corps du poêle et le cendrier suintent à souhait, jusqu'à faire de belles flaques au sol !
On se dit bêtement qu'il faut que cela sèche pour avoir le plaisir de voir fonctionner comme il faut le rocket... d'ici là, on va essayer de brûler un peu chaque jour, pour faire sécher doucement, mais sûrement... Peut-être faudrait-il brûler du résineux plutôt que du feuillu ? Car pour le moment, faire des flambées puissantes et longues semble impossible...




Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 08:29 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire