Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 17 août 2018 - 16:39


 27/08/2010 01:35 (Lu 5433 fois)  

Status : hors ligne

loïc

Utilisateur

Graines
Enregistré: 15/08/2010
Réponses: 4
Bonjour,
Bravo et merci pour que le livre que j'ai potassé
Une question :
Pour la jonction bidon/cendrier en J : vous parlez d'un "goulot d'étranglement" qui semble en contradiction avec le respect de l'aire en C. S'il y a 5 cm entre la cheminée interne et le bidon il faudrait une ouverture de 63 cm de long autour du bidon !!?
(63 x 5 = 315 cm2 pour K = 20 cm de diamètre), j'ai du oublier qq chose...? ( "un grand cendrier" joue sur le volume pas la section ?)

 27/08/2010 09:29  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
Bonjour Loïc,

Dans la mesure du possible il faut respecter l'aire minimale définie par celle du tunnel horizontal afin de favoriser le tirage.

Dans un système avec un conduit de 200mm de diamètre et après mesure, l'aire de "l'étranglement" de la sortie du baril est d'environ 320cm2 pour une aire minimale de 306cm2 (17.5cm x 17.5cm). Il y a donc bien un étranglement relatif, en comparaison de l'aire entre la paroi interne du baril et la paroi externe de la cheminée qui est 5 fois plus grande (environ 1500cm2).

L'aire dont nous parlons ici est la zone d'ombre sur cette image.

Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir


Ceci est la théorie. En pratique, j'ai constaté que diminuer une aire en aval de la chambre de combustion ne constitue pas un problème. Sur le modèle qui fonctionne chez moi, le tirage étant trop important, je suis obligé d'obstruer 80 à 90% du tuyaux d'évacuation à l'aide d'une pièce métallique... pour ne pas brûler le bois trop vite.

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 04:39 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire