Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 18 août 2018 - 17:47


 24/08/2010 18:30 (Lu 9454 fois)  

Status : hors ligne

kirra33

Utilisateur

Germes
Enregistré: 28/07/2010
Réponses: 27
> bonjour pascal,j'ai acheté le livre rocket en pdf et te félicite pour sa qualité,j'ai malgré tout une question quand au corps de chauffe,ayant des difficultés pour trouver un tuyau en acier de 2OOmm et suffisamment épais,pourrais je utiliser un tuyaux inox en lieu et place ? sera t'il assez résistant dans le temps ? voila,c'est mon petit souci du moment,j'espere que tu pourra me répondre parce que je compte attaquer rapidement la construction ... je te remercie d'avance pour ta réponse et a bientot Smile

 24/08/2010 18:57  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
Bonjour Guy,

Pour le tube en acier avez vous regardé du coté des ferrailleurs et des chaudronniers de votre région (entre 10 et 40 euros). Vous avez aussi la possibilité d'opter pour des briques (de récupération).

Pour l'inox, cela fonctionne mais nous n'avons pas de retour concernant la longévité. La combustion étant bonne, l'absence d'oxygène dans cette partie permet d'imaginer des années de bon et loyaux services. Si vous optez (oui, il faut) pour tout maçonner à la terre, le remplacement d'une pièce sous le baril ne prendra pas plus d'une heure ou deux, si celui ci n'est pas recouvert (non, il ne faut pas contrairement à la couverture du livre).

 25/08/2010 10:12  

Status : hors ligne

kirra33

Utilisateur

Germes
Enregistré: 28/07/2010
Réponses: 27
merci pascal pour la réponse rapide,je commence la construction vendredi prochain,et je vais tenter le coup avec un tuyau inox,j'ai pu voir que sur le post "le rocket de cedric"qu'il avais utilisé ce genre de tuyau ... voila, je vais certainement revenir avec d'autre question et pourquoi pas d'autres solutions Big Grin
ps pour ceux que cela intéresse,j'ai trouvé des briques réfractaire resistant a 1200 degré a 1,40 euro piece,je ne sais pas si je peux donner le nom ici mais si quelqu'un veux les infos,qu'il m'envoie un mail ...

 25/08/2010 11:30  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
Guy,

Le prix des briques est vraiment très variable. Suivant le fournisseur et dans ma région, les prix vont de 1.50 à 2.80 euros. N'oublions pas que ce n'est pas la peine de se ruiner en briques réfractaires. Des briques de récupération font très bien l'affaire. Le seul investissement intéressant en terme de longévité est pour les 5 ou 6 briques qui composent la voûte de la chambre de combustion. En effet, les briques réfractaires à cet emplacement permettent d'éviter un effondrement partiel de cette partie.Pour toutes les autres parties même en cas de cassure, puisque les briques reposent à plat ou sur le champ, l'intégrité du système n'est pas remise en cause.

N'hésitez pas à nous montrer quelques images des différentes étapes de votre réalisation.

Bon courage.

 23/09/2010 21:50  

Status : hors ligne

chaudevant

Utilisateur

Graines
Enregistré: 21/09/2010
Réponses: 11
Bonjour,
Je ne comprends pas bien cette phrase citée plus haut

"Si vous optez (oui, il faut) pour tout maçonner à la terre, le remplacement d'une pièce sous le baril ne prendra pas plus d'une heure ou deux, si celui ci n'est pas recouvert (non, il ne faut pas contrairement à la couverture du livre)."


Faut-il enduire tout le baril? Je comprends que ce n'est peut-être pas une bonne idée de laisser une partie apparente.
Merci.

 24/09/2010 08:37  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1372
Localisation:Surgères
Enduire le baril permet de limiter la chaleur diffusée par celui ci, tout en favorisant le transfert vers la masse de stockage. Mais cela limite aussi la réactivité du système, dans le cas où vous souhaitez bénéficier de la chaleur dès l'allumage du poêle.

D'autre part, enduire le baril complique la tâche si l'on souhaite faire une réparation sur la cheminée interne (heat riser). De même, la gestion de la dilatation du métal, donc l'apparition de fissures, est plus compliquée une fois le baril recouvert.

C'est pourquoi je préconise pour rester dans la simplicité de :

1. Tout maçonner à la terre pour une intervention plus rapide en cas de réparation nécessaire.
2. Ne pas recouvrir le baril pour bénéficier d'une chaleur immédiate et ne pas gérer les troubles causés par la dilatation du métal.

Je ferai suivre quelques photos d'un exemple plus tard dans la journée.

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 05:47 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire