Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 16 août 2018 - 02:35


 12/08/2010 09:32 (Lu 10800 fois)  

Status : hors ligne

phoebus

Utilisateur

Graines
Enregistré: 08/07/2010
Réponses: 1
Depuis la nuit des temps l’homme a utilisé cette ressource naturelle. L’homme préhistorique, en se réfugiant dans les cavernes pour se protéger des terribles hivers des périodes glacières, le vigneron en creusant des caves pour y conserver et faire vieillir son vin à une température constante d’environ 12°c. La température à 2 mètres en-dessous du niveau du sol est quasi constante, plus élevée qu’à la surface en hiver, plus basse en été. La maison passive, Villa Verte, utilise cette stabilité thermique du sol pour réchauffer ou refroidir l’air entrant dans la ventilation mécanique grâce à un « puits canadien ». Celui de Villa Verte est constitué d’une réserve d’eau glycolée répartie dans un tuyau de 100 mètres de long enfoui sous 2 mètres de terre. En hiver, grâce à un circulateur et à un échangeur eau/air situé à l’entrée du système de ventilation à double flux, cette eau, réchauffée par le sol, transmet ses calories à l’air neuf venant de l’extérieur, pouvant ainsi le porter de -10 à 0°c. La VMC à double flux permet, elle, de réchauffer l’air entrant par l’air sortant au travers d’un échangeur air/air. En été, c’est le phénomène inverse qui se produit. Le puits canadien hydraulique ne nécessite pas d’entretien, et évite toute pollution par le radon, gaz rare radioactif présent fréquemment dans les sols auvergnats. www.vernet-bois.com Vernet Bois - Rue de la Loue - 03200 LE VERNET – Tél 04 70 31 13 13

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 02:35 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire