Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 15 déc. 2019 - 11:56

Première|Précédente|1234567|Suivante|Dernière

 20/11/2017 23:04  

Anonyme: homer

Yo

Là tu m'intéresses Moos. Parce qu'effectivement avec la bauge grossière j'arrive à des fissures de pas loin d'un centimètre de large. Donc tu as utilisé quoi? De l'argile pure ou bien 1 mélange sable argile que tu as fibré?

Merci

 21/11/2017 07:25  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 637
Localisation:Taller, Landes
Si vous avez autant de fissures avec la bauge peu ou pas fibrée c'est parce que votre argile est de bonne qualité et très pure.
Avec les argiles grossières (terre collante du jardin) on peut faire un mélange de 1 volume d'argile avec 2 ou 3 volumes de sable.
Avec les argiles très pures (spéciale enduit ou poterie), c'est 1 vol d'argile avec 4 ou 5 vol de sable.
La poignée de paille ou le seau dans la bétonnière fibre efficacement le mélange à condition que les proportions sont respectées.

Dans tous les cas le papier journal est une solution intéressante, on apprend tous les jours ici Wink
Ced


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 21/11/2017 21:43  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 178
Ha mais je suis content de tous ces retours, les zamis...
Devant ces chaleureux témoignages rendant hommage à mon ingéniosité, je me dois de vous faire don d'un cadeau à la hauteur : en toute humilité, je vous livre donc ma recette de "l'argile fibrée qui te bouche les fissures de ton rocket".

Ingrédients :
- 1 pain d'argile de potier (attention pub : je la trouve en pain de 5kg chez Cul**ra ... arghh que je sois pourfendu tel le vicomte d'Italo Calvino (dont je recommande chaudement la lecture alangui sur une banquette de Rocket durant l'hiver!) pour faire de la pub à une grande enseigne)
- du papier journal ou du papier toilette ou du sop*lin ou un mélange de tout cela.

Fabrication :
- Faire tremper dans un seau d'eau tiède l'argile préalablement coupée en petits morceaux (ca aide à la dissolution plus rapide)
- dans un second récipient empli d'eau tiède, déposer les papiers et laisser tremper quelques minutes.
- Armé d'un mixer type plongeant, commencez par mixer l'argile seule dans son seau. L'idée est de la dissoudre totalement, de manière à avoir une barbotine assez liquide.
- Armé du même mixer, passer au second seau pour réduire en infimes petits morceaux les papiers.

Quand les deux seaux ont été mixés à fond, verser l'un dans l'autre et remettre un coup de mixer. La texture de la crème obtenue doit être assez onctueuse, et pour autant assez liquide
Étaler en fine couche à la main sur l'ensemble du rocket. D'abord c'est joli, surtout si on joue avec les nuances naturelles de l'argile ; ensuite, c'est juste hyper agréable de recouvrir la bauge au sable grossier qui fait mal avec une crème d'une douceur renversante ; enfin, en pressant bien avec la paume de la main, on parvient très facilement à faire rentrer cette belle mixture dans les fissures mêmes petites... Bref, vous l'aurez compris, c'est juste un petit bonheur de barboter dans cette barbotine pour embellir le rocket...

une 'tite photo peut-être d'un résultat possible? Allez, n'insistez plus, en voici une illustration :

.


Le rocket fonctionne au poil depuis que j'y ai peint un joli cœur dessus... Ca peut être une idée pour d'autres... Big Grin Smile
"Ne monte sur la marche que si tu es sur d'y tenir..." Et puis, non, en fait : "monte sur la marche, tombe, essaye de comprendre pourquoi, et remonte... " ;-)

 01/12/2017 05:35  

Status : hors ligne

BBdoc

Utilisateur

Graines
Enregistré: 01/12/2017
Réponses: 3
Salut,

content que ton rocket fonctionne, si par malheur tu avais encore des soucis je pense qu'il y a deux choses potentiellments a améliorer
La hauteur du Bypass, Peter le met quadn il y en a un a mettre a mi hauteur de la cloche primaire, bref le remonter d'une marche ou deux
La circulation, Peter insiste sue le côté lisse interoeur et laisser la stratification se faire dans les cloches , y compris dans les bancs "borgnes" et l'enchainement des cloches doit se faire avec un arrivée plus haute que la sortie, or ta sortie vers la cheminée n'est pas au plus bas si je vois bien et j'ai du mal a visualiser la hauteur d'arrivée dans l'escalier

Mais sit tout va bien ne touches plus à rien !

Bonne journée

 02/12/2017 21:21  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 178
Citation : BBdoc

Salut,

content que ton rocket fonctionne, si par malheur tu avais encore des soucis je pense qu'il y a deux choses potentiellments a améliorer
La hauteur du Bypass, Peter le met quadn il y en a un a mettre a mi hauteur de la cloche primaire, bref le remonter d'une marche ou deux
La circulation, Peter insiste sue le côté lisse interoeur et laisser la stratification se faire dans les cloches , y compris dans les bancs "borgnes" et l'enchainement des cloches doit se faire avec un arrivée plus haute que la sortie, or ta sortie vers la cheminée n'est pas au plus bas si je vois bien et j'ai du mal a visualiser la hauteur d'arrivée dans l'escalier

Mais sit tout va bien ne touches plus à rien !

Bonne journée



Salut à toi BBDoc...
Grand merci pour ton retour, je garde à l'esprit les idées de hauteur d'arrivée et de sortie dans les cloches...

Je vais t'avouer que depuis quelques temps, ça fonctionne plutôt bien. Sans doute que les modifications réalisées ces derniers mois ont fini par créer une somme de petites améliorations utiles...
Je pense que le plus probant, c'est l'adjonction d'une tête tournante type aspirotor en bout de cheminée externe... probablement que ça nous fait perdre des calories qui n'ont pas assez de temps pour se diffuser dans la masse, nous en sommes conscients, mais au niveau du tirage, on est à 100 lieues de l'hiver passé ! On a sans doute aussi perdu un peu de maintien de chauffe en enlevant la seconde cloche, je le reconnais aujourd'hui... mais le rocket s'est allégé dans l’énormité qu'il représentait dans la maison, et esthétiquement on est plus satisfait par cette configuration, qui nous a permis par ailleurs d'agrandir le banc et de pouvoir désormais en profiter à plusieurs... Tout cela représente des arbitrages qu'on a du prendre afin de pouvoir enfin profiter du Papooses'Rocket. Ça paie, on est bien, le tirage reste quasi constant entre les flambées, et la vitre pyrolyse quasiment à chaque fois en ce moment.
On vient de rentrer, ce jour même, 4 stères de bois, du chêne exclusivement, et là, j'avoue qu'on gagne encore un point en confort : jusqu'à maintenant, on brulait tout ce qu'on avait : mélange de résineux, de branches, de robinier, de laurier, et beaucoup de peuplier (on en abattu deux gros l'an passé)... tout ça brule trèèès vite, on devait recharger le rocket assez souvent ! on a du donc acheter du bois pour anticiper l'hiver qui commence assez froid, et pour le coup on a pris du chêne. Et ben, on va nettement moins charger la bête avec la densité et la tenue au feu du chêne... la différence est flagrante, et le confort toujours plus haut !

A plus les zamis...
"Ne monte sur la marche que si tu es sur d'y tenir..." Et puis, non, en fait : "monte sur la marche, tombe, essaye de comprendre pourquoi, et remonte... " ;-)

 16/12/2017 22:06  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 178
Hello hello,

Bon, petit bilan depuis les derniers messages : le rocket tourne...! Big Grin Plus d'enfumage depuis bien longtemps désormais, c'est bon ! On se passe même du bypass la plupart du temps... c'est bon aussi ça ! Big Grin

Le rotor d'aspiration en bout de cheminée fait visiblement une différence fondamentale pour un rocket un peu capricieux... Mais ça valait le coup. Je cherche toujours un "aspirotor" en 180, parce que celui que j'ai mis est plus petit en diamètre (110cm) et m'a contraint à un montage dont la honte ne me permet pas de mettre une photo... Il est d'occasion (vu les prix du neuf !) et s'est bloqué une fois ou deux... je n'ai pour autant pas subi à ces moments là d'enfumage qui aurait pu être du à ce rétrécissement en toute fin de tube...

Mais... parce qu'il y a un mais... il fait un peu de bruit en cas de grand vent. Et il se trouve que ce bruit se propage Dans la maison le long du tube inox qu'on voit sur la photo précédente, tube non isolé et non coffré. Nous souhaitons donc coffrer ce tube inox pour commencer un peu à faire des finitions dans la maison (serait temps!) et pour isoler le tube et ainsi réduire le bruit transmis depuis le haut. Souci : le tube est très chaud quand le rocket tourne. Contrainte donc.
Il me faut alors trouver un isolant qui tienne à la chaleur, j'ai pensé à de la superwool, qui serait très simple à entourer tout le long du tube inox, et puis pas trop épaisse pour pas faire un coffrage trop imposant. Est-ce une bonne idée la superwool d’après vous? Je ne sais pas vraiment à combien peut monter le tube inox en température, mais c'est sans doute supérieur à 60 degrés. D'autres isolant tiennent-ils à ces températures...? Enfin, avez-vous des adresses de fournitures de superwool...? une idée des tarifs?

A vous lire, merci à vous par avance...
"Ne monte sur la marche que si tu es sur d'y tenir..." Et puis, non, en fait : "monte sur la marche, tombe, essaye de comprendre pourquoi, et remonte... " ;-)

 21/12/2017 08:58  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 637
Localisation:Taller, Landes
Coucou Moos, que de bonnes nouvelles,

Déjà, félicitations pour la déco, et l'astuce du mortier de finition au PQ Wink voilà une solution comme je les aime, et qui semble déjà profiter à certains sur le forum, bravo.

Bravo aussi pour avoir résolu le problème de tirage en installant simplement un coeur sur l'enduit du baril, mon cerveau de technicien alimenté à la binouze avait raté ce qui semble pourtant évident !

Alors si on avait un analyseur de combustion (2000€ pour le testo330 qu'utilise Peterberg par exemple), on aurait pu mesurer le tirage naturel de ton tubage vertical (et voir si ta VMC, la cheminée dans la pièce, la chaudière ou autre font concurrence). Car certes, le Papoose rocket n'est pas un modèle parfait (aucun ne l'est d'ailleurs), mais il est quand même construit sur un schéma classique, assez éprouvé, et qui habituellement suffit à pousser sa fumée du bon côté.
Le signe que le bypass seul n'ait pas résolu le problème m'intrigue beaucoup.

En discutant avec un pote, et vu l'efficacité du rotor, on s'est demandé si sur le flanc de ta colline tu n'aurais pas des vents "écrasants", qui font que quoi qu'il arrive, un tirage naturel sera toujours plus ou moins compromis. Si le rotor tourne souvent, c'est un signe de vent, et normalement, le vent c'est plutôt favorable à un bon tirage quand la cheminée dépasse le faîtage de 40cm.
Il m'a dit qu'on pouvait résoudre ce problème en installant un écran d'une tôle galva par exemple, attachée verticalement le long de la sortie du tube côté vents dominants, qui créerait naturellement une dépression derrière.
On doit pouvoir faire ça avec un rectangle découpé dans un arrondi de de baril pour faire l'essai.

Voila, c'était juste une idée de plus, même si tes soucis viennent probablement d'une addition de petits défauts venant de la fabrication, de la maison, de l'environnement...mais je suis très content que tu puisses enfin te chauffer sans t'asphyxier.

Ensuite, le rotor en 110 sur un tube en 180 ça me choque pas trop car il a un effet actif d’aspiration, juste ce qui manquait au rocket. Tu dois pouvoir installer l'adaptateur-entonoir de la même firme et faire un truc propre sans avoir à débourser 250€ pour le modèle en 180 ! j'aimerais quand même bien voir un photo de ton bricolage de la honte, tu l'as fait tenir au scotch-alu, c'est ça ? Smile

Alors pour isoler tes tubes en intérieur, prévois quand même par principe un truc ininflammable, et compatible avec l'air ambiant de préférence, la superwool semble adaptée mais je connais peu ce matériau, ni comment finir ensuite ? On la trouve chez coeur de foyer ou prosiref (et probablement bien d'autres).

Sinon un simple coffrage en béton cellulaire et de la vermiculite ou de la cendre en remplissage, tu fais un joli enduit avec plein de coeurs et le tour est joué, c'est isolé et esthétique Wink

Il faudrait que tu mettes un thermomètre pour connaitre la température des fumées dans ton tube, j'aime bien le modèle "pique à viande" ça coute moins de 10€ dans n'importe quel supermarché et la plage de température de 0° à 120° correspond à ce dont on a besoin. Un petit trou à la perceuse dans le tube et il rentre en forçant légèrement, c'est propre et étanche :

Avec ça on comprend mieux quand le rocket tire ou pas :
Si t'es à 60° c'est un peu juste pour avoir un bon tirage, mais quand tu auras isolé, tu arriveras surement à 80° et ça va tout changer.

Sur mon J200, bypass ouvert, 10 minutes après le démarrage si j'oublie de le refermer ça dépasse parfois 150°, et mon tube n'est pas isolé. En régime de croisière, un excellent tirage est maintenu avec des fumées entrant dans mon tube vertical autour de 80°.

J'ai lu que des fumées entrant dans le conduit vertical entre 80 et 100° c'est le meilleur compromis pour avoir un bon tirage dans toutes les conditions sans trop réchauffer les oiseaux.

Biz et à bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 21/12/2017 14:04  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 178
Citation : ceddz

Coucou Moos, que de bonnes nouvelles,

Déjà, félicitations pour la déco, et l'astuce du mortier de finition au PQ Wink voilà une solution comme je les aime, et qui semble déjà profiter à certains sur le forum, bravo.


Suis pas peu fier, tu imagines...! Big Grin Très content de lire que cette idée pourtant expérimentale est reprise, hâte de voir le suivi...

Citation : ceddz

Bravo aussi pour avoir résolu le problème de tirage en installant simplement un cœur sur l'enduit du baril, mon cerveau de technicien alimenté à la binouze avait raté ce qui semble pourtant évident !


Les choses simples sont largement mésestimées...!!

Citation : ceddz


Le signe que le bypass seul n'ait pas résolu le problème m'intrigue beaucoup.


Je t'l'fais pas dire...! je reste frustré de ne pas mieux comprendre... mais ton idée qui suit là en dessous est peut-être un élément de réponse...

Citation : ceddz

En discutant avec un pote, et vu l'efficacité du rotor, on s'est demandé si sur le flanc de ta colline tu n'aurais pas des vents "écrasants", qui font que quoi qu'il arrive, un tirage naturel sera toujours plus ou moins compromis. Si le rotor tourne souvent, c'est un signe de vent, et normalement, le vent c'est plutôt favorable à un bon tirage quand la cheminée dépasse le faîtage de 40cm.
Il m'a dit qu'on pouvait résoudre ce problème en installant un écran d'une tôle galva par exemple, attachée verticalement le long de la sortie du tube côté vents dominants, qui créerait naturellement une dépression derrière.
On doit pouvoir faire ça avec un rectangle découpé dans un arrondi de de baril pour faire l'essai.

Voila, c'était juste une idée de plus, même si tes soucis viennent probablement d'une addition de petits défauts venant de la fabrication, de la maison, de l'environnement...mais je suis très content que tu puisses enfin te chauffer sans t'asphyxier.



Citation : ceddz

Ensuite, le rotor en 110 sur un tube en 180 ça me choque pas trop car il a un effet actif d’aspiration, juste ce qui manquait au rocket. Tu dois pouvoir installer l'adaptateur-entonoir de la même firme et faire un truc propre sans avoir à débourser 250€ pour le modèle en 180 ! j'aimerais quand même bien voir un photo de ton bricolage de la honte, tu l'as fait tenir au scotch-alu, c'est ça ? Smile


Promis je te fais une photo un jour de grand brouillard quand j'aurais trop forcé sur l'apéro...

Citation : ceddz

Alors pour isoler tes tubes en intérieur, prévois quand même par principe un truc ininflammable, et compatible avec l'air ambiant de préférence, la superwool semble adaptée mais je connais peu ce matériau, ni comment finir ensuite ? On la trouve chez coeur de foyer ou prosiref (et probablement bien d'autres).

Sinon un simple coffrage en béton cellulaire et de la vermiculite ou de la cendre en remplissage, tu fais un joli enduit avec plein de coeurs et le tour est joué, c'est isolé et esthétique Wink

Big Grin Big Grin
Ben j'y ai pensé au coffrage empli de vermiculite, ça a été ma première option, et c'est ce qui explique que je t'avais demandé des précisions sur l'opération que tu annonçais compliquée...
Le truc, c'est que je souhaite isoler le tube inox sans noyer le té et la trappe qui me permet d'inspecter/nettoyer le tube, donc pas jusqu'en bas... et la vermiculite, j'ai un p'tit doute sur son innocuité dans un endroit (salon/cuisine) où on passe tout notre temps... la particule est quand même suffisamment fine pour qu'on la manipule en stage avec des masques... Tout ça mis bout à bout, la laine réfractaire sur-coffrée me parait un meilleur compromis (pas financier certes...!). par contre, le coffrage en béton cellulaire qui laisserait un peu d'air autour du tube, c'est peut-être une super idée aussi pour isoler phoniquement... et pourquoi pas en se passant de laine ... même pas pensé à l'option...!


Citation : ceddz

Il faudrait que tu mettes un thermomètre pour connaitre la température des fumées dans ton tube, j'aime bien le modèle "pique à viande" ça coute moins de 10€ dans n'importe quel supermarché et la plage de température de 0° à 120° correspond à ce dont on a besoin. Un petit trou à la perceuse dans le tube et il rentre en forçant légèrement, c'est propre et étanche :


Avec ça on comprend mieux quand le rocket tire ou pas :
Si t'es à 60° c'est un peu juste pour avoir un bon tirage, mais quand tu auras isolé, tu arriveras surement à 80° et ça va tout changer.

Sur mon J200, bypass ouvert, 10 minutes après le démarrage si j'oublie de le refermer ça dépasse parfois 150°, et mon tube n'est pas isolé. En régime de croisière, un excellent tirage est maintenu avec des fumées entrant dans mon tube vertical autour de 80°.

J'ai lu que des fumées entrant dans le conduit vertical entre 80 et 100° c'est le meilleur compromis pour avoir un bon tirage dans toutes les conditions sans trop réchauffer les oiseaux.


Vais m'en faire péter un pour Noel, ça marche...!!

Merci pour ton retour Ceddz, toujours pertinent et plein d'infos...

Big Grin Smile
"Ne monte sur la marche que si tu es sur d'y tenir..." Et puis, non, en fait : "monte sur la marche, tombe, essaye de comprendre pourquoi, et remonte... " ;-)

 29/11/2019 04:26  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1441
Localisation:Surgères
Cela fait un moment que je me demande comment va ce poêle et son propriétaire Cool
Si tu veux partager une petite mise à jour de ton expérience, n'hésite pas..
Merci

 02/12/2019 21:12  

Status : hors ligne

Moos

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 18/02/2016
Réponses: 178
Salut Pascal et salut t'a tous,

Merci pour cette invitation à donner quelques nouvelles, je m’exécute avec plaisir !

Alors, en ce moment, le rocket tourne tous les jours, et franchement il tourne vraiment bien. On ne se sert quasiment plus du bypass, c'est dire! Les débuts de saison de chauffe ont été comme toujours un peu enfumés, mais en ajoutant notre fameux aspirateur en mode soufflerie (je sais que ce n'est pas nickel, ça met le bestiau en surpression et du coup ça aide à l'enfumage...) une petite dizaine de minutes, le dragon finit par se lancer. De plus en plus rapidement, et désormais sans assistance.

On est aussi passé sur du refendage fin des buches, de manière à favoriser la mise en flammes rapidement, surtout au début. Alors oui, c'est du boulot en amont, de refendre fin, mais comme le disait H.D.Thoreau, "faire du bois, ça chauffe quand on le fait, et quand on le brûle" (à peu près, pour la citation!).

Mon encadrement en "béton chaux/briques réfractaires pilées" est du plus bel effet, et rien ne tombe malgré les différences de dilatation entre chauffe et période sans feu ! Certes, ça a fissuré un peu autour, aux jonctions des matériaux (béton/ferraille, béton/briques, béton/bauge), mais ça ne s'effrite pas et le tout se maintient encore très bien. Il est probable que ça se détériore un poil durant l'hiver, mais au moins, la porte et le dormant ne bougent plus d'un iota, assurant étanchéité et stabilité, et ça, c'est un point trèèès positif !

Bref donc, vous l'aurez saisi, on est sur une période confortable dans l'usage du dragon ! Reste des chose à peaufiner, à améliorer (finition du baril, qui lui s'est bien fissuré, j'hésite à le recouvrir sur le dessus d'une couche de bauge, mais c'est une zone qui amène une bonne chaleur à l'étage... pas certain de le faire donc).

J'ai pu pour le coup réaliser l'âme des marches de l'escalier qui est une partie de la masse avant la saison de chauffe, et donc nous avons aujourd’hui des marches stabilisées et chauffantes intégrés à l'escalier en chêne neuf que nous avons posé récemment... reste finalement la décoration à terminer sur cette âme (dallage en pierre des Pyrénées glanées au gré des randonnées de cet été), et une refonte de surface sur le banc pour que le tout soit lisse et nickel.

J'aime ce fait qu'il y ait toujours de quoi faire finalement, on ne s’ennuie pas avec un Rocket !
Je souhaite une belle saison au chaud à tous les détenteurs de rocket, et invite tous ceux qui sont séduits par ce type de chauffe à franchir le pas, c'est du bonheur ! A bientôt tout le monde...


"Ne monte sur la marche que si tu es sur d'y tenir..." Et puis, non, en fait : "monte sur la marche, tombe, essaye de comprendre pourquoi, et remonte... " ;-)

 03/12/2019 01:49  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1441
Localisation:Surgères
Merci pour ce retour.

Avais-tu vu mon le schéma pour la fixation d'un dormant de porte (solide et étanche) ?


Première|Précédente|1234567|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 11:56 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Plus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Le poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rechercher un autre livre

Saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go". Le site ecologie-pratique.org est partenaire du site Amazon.

Les annonces

Pascal B.

En cliquant sur ces liens vous quitterez notre site : cordiste.com corab.org fabriquersayourte.com farinepainbio.com geobiologie-sante.com k-lite.fr libre-office.fr la-canopee.fr livres-en-pdf.com pascalburnet.com rocketstoves.fr