Sujet: Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 07/03/2014 10:27
Par : ligo

Bonjour,
A mon tour de vous parler de la future fabrication de notre poêle rocket. Merci d’abord à Pascal pour son livre et la tenue de ce site web par les administrateurs et les internautes passionnés du Rocket et autres.. Nous sommes dans une longère réhabilitée en pierre dont une partie est déjà chauffé par un poêle bouilleur et donc habitée. Pour la 2eme partie en rénovation, on veut donc mettre un Rocket afin de chauffer au rez de chaussé un salon de 25m²+ sdb+petite chambre et aussi profiter de sa chaleur pour monter en température les 2 chambres de l’étage.
On se questionne encore sur son emplacement et sa faisabilité. Un ami sensibilisé par l'éco/auto-construction nous a fait quelques solutions possibles d’intégration. (voir liens vers les plans, j'ai pas réussi à afficher les vignettes, à voir si j’ouvre un album dans mediagallery)

- Prog 1, les poteaux sont en dehors du rocket , et la sortie fumée passe sous les marches du couloir du salon avant d’aller vers la salle de bain et ensuite derrière le mur nord
[img]http://img15.hostingpics.net/pics/189256prog1.png[/img]
- Prog 2, les poteaux sont contournées par la sortie des fumées qui va derrière le mur sud
[img]http://img15.hostingpics.net/pics/189256prog1.png[/img]
- Prog 4, les poteaux sont noyer dans la masse chaude du rocket et la sortie des fumées va derrière le mur sud
[img]http://img15.hostingpics.net/pics/963013prog4.png[/img]
et en 3D :
[img]http://img15.hostingpics.net/pics/460434vue3Dprog4.png[/img]
- prog 5, les poteaux sont « presque » en dehors du rocket et la sortie fumée passe en hauteur derrière la poutre pour aller derrière le mur nord
[img]http://img15.hostingpics.net/pics/915197prog5.png[/img]
- prog 6, les poteaux sont en dehors du rocket, et la sortie fumée passe sous la sdb pour aller derrière le mur nord mais supprime le passage.
[img]http://img4.hostingpics.net/pics/430818prog6.png[/img]
- prog 7, les poteaux sont en dehors du rocket, et la sortie fumée passe en hauteur devant une poutre pour aller derrière le mur nord
[img]http://img4.hostingpics.net/pics/191764prog7.png[/img]


Notre choix pourrait se faire selon vos réponses à ces questions :
- Peut-on mettre la chambre de combustion proche de 2 poteaux chêne de 17*17 (indispensable, ils soutiennent un about de poutre abîmé), en considérant que seulement la dernière couche de bauge pourrait noyer une partie des poteaux (bois à isoler comment ? ). J’ai lu qu’il fallait éloigner la chambre de toute matière inflammable de 60 cm… Un idée sur la température atteinte selon distance au baril ?
- Pour un banc de moins de 6 m de long (voir que 4 ou 5m selon les plans), peut-on passer en diamètre de 150 mm la chambre et les conduits. Le poêle, sera-t-il quand même suffisant pour chauffer un volume pas si important (30 m² en bas et éventuellement 30 m² en haut) ; j’avais lu : 1m linéaire pour 7m² à chauffer ; Quelqu’un a peut-être une configuration similaire ?
- Est-ce que certains ont des retours d’expérience sur une sortie des fumées ventée (sortie au sud avec des vent sud/d’ouest important vers chez nous proche de Nantes). Comment ont-ils remédié ces soucis pour le tirage (masque végétal, chapeau…). On hésite encore à passer les conduits au nord plus protégé mais moins facile à faire passer : passer au dessus d’un passage ( prog5 et 7) ou en dessous (prog1) avec respect des pentes pour les condensats…

- Sinon, je me demandais si on pouvait isoler la batterie thermique de la dalle avec des plaques de liège ? Vraiment utile ?

Ce sera tout pour l’instant (déjà beaucoup de questions !) mais essentiel pour nous déterminer sur le choix du Rocket et de son emplacement. Merci à vous pour vos réponses et si certains veulent donner un avis sur les différentes propositions d'intégration et on vous tiendra au courant rapidement de l’évolution de notre poêle Rocket.

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 07/03/2014 19:48
Par : ceddz

Salut Ligo,

Je ne saurai pas répondre à tes questions sur le meileur plan, mais voila déja quelques idées :

Le baril doit être assez éloigné des poteaux car il chauffe vraiment beaucoup (a moins que tu le recouvres de bauge, mais tu perds en convection) 60 cm mini, voire même 1 mètre.

Il vaut vraiment mieux un rocket en 200 qu'en 150 car c'est beaucoup plus puissant. Ensuite, il faudrait connaitre les besoins de chaleur de la maison, mais dans tous les cas, un rocket en 200 avec sa masse est bien plus efficace.
Il est possible d'allonger les tubes dans la baquette en faisant un aller-retour de plus. Je pense qu'entre 6 et 8 mètres on a déja un rocket bien optimisé.

L'isolation sous le coeur de chauffe n'est pas indispensable dans tous les cas :
Si tu as des gaines ou des tuyaux sous le rocket, ou si le rocket est situé contre un mur extérieur : isole
Si le rocket est au milieu de la pièce et qu'il n'y a rien de sensible dessous : pas d'isolation.

Le liège ne me semble pas être le meilleur matériau. Je ne connais pas son comportement en température, mais le plus gros problème sera sa souplesse qui risque de déstabiliser l'assemblage de brique. Il vaut vraiment mieux utiliser du béton cellulaire.

Quand à la position de la cheminée, je ne la visualise pas trop sur le plan. Peut être qu'une photo aiderait ?

A bientôt
Cédric


Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 07/03/2014 21:07
Par : Pascal B.

Bonjour et bienvenue,

Pour héberger les images sur le site ecologie-pratique.org il suffit de cliquer sur un lien dans la colonne de droite pour créer son album "CRÉEZ UN ALBUM - Créez votre propre album médias et ajoutez vos images, vos vidéos sur le site. Cliquez ici" sur la page d'accueil une fois connecté à l'espace membre.

Le choix de l'emplacement est fonction de l'utilisation de l'espace. Si le vitrage au sud est important, placer le poêle plus dans la partie nord serait un bon choix.

Pour l'évacuation en façade, il faut privilégier la façade ou le pignon le moins fréquenté et de préférence perpendiculaire au sens dominant du vent. Si vent le dominant vient du sud-ouest, si possible sortir au nord-ouest ou au nord-est.

Je suis d'accord avec Cédric, pour la surface opter pour un système en 200mm.

Un plan de la surface totale du bâtiment serait un plus.

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 08/03/2014 09:42
Par : ligo

Bonjour et merci pour ces 2 réponses qui me guide déjà bien.
Je vois que les config proche des poteaux ne sont pas l’idéales. Je pensais effectivement enduire le bas du baril et descendre donc les températures dû au rayonnement. J’avais vu des photos de Rocket avec un baril très proche de cloisons fines isolées en laine de bois donc je me disais que ça pouvait le faire. Si certains ont des retours sur les températures atteintes car on peut très bien isoler le bas des poteaux avec des réflecteurs alu par exemple.
Quand tu dis 1 m, c’est par rapport au baril ? OK pour abandonné les poteaux noyés dans la masse, trop risqué.
Les config avec le rocket plus au nord sont moins attractives du fait de la circulation dans la pièce de vie moins simple mais effectivement c’est toujours mieux pour la répartition de la chaleur et de profiter pleinement d’une baie vitrée au sud. Je vous donne les plans globaux avec le sud vers le bas à 15° près (plus à l’est). (pour les prog emplacement rocket , le nord est à droite des plans)

Donc en 200, ça semble la meilleure solution mais va falloir allonger la longueur de tuyau et augmenter la masse d’argile/pierre. En fait, je le voyais plus comme un chauffage d’appoint de cette pièce en temps plus froid (comme chauffage d’agrément). J’ai une maison qui est déjà bien isolée en chaux /chanvre banché + panneaux fibre bois/chanvre en toiture + liège au sol. Actuellement nous consommons 4/5 stères pour chauffage+eau chaude (6personnes), aidé par 5m² de panneaux solaires (mais bon cet hiver…peu utilisé !). Le ballon alimente aussi un plancher chauffant sur la 1ère pièce + radiateurs à l’étage. Mon poele de 10 kw + ballon de 500 l seront surement un peu juste pour alimenter un autre plancher chauffant (salon). Donc si je pouvait soulager avec le Rocket le besoin en chauffage et privilégier le sanitaire, ça serait mieux (avec l’inertie du poêle de masse rocket pour chauffer chambre à l’étage, je pourrai couper les radiateurs). Pour info, quand le bouilleur actuel fonctionne (3 kw en rayonnement), la pièce principale monte vite en température et je ne voudrai pas qu’avec le rocket on est aussi trop chaud lors de la mise en route, d’où le passage en 150 prévu).

Je pensais effectivement passer gaines elec + tuyau chauffage dans le passage nord, d’où la question de l’isolation uniquement des tuyaux fumées si evac vers le nord. (sinon passer tuyaux fumées en hauteur au lieu du sol).

Voilà donc pour l’aspect globale de la maison. Si ça peut aider à la réflexion. J'espère que les photos seront assez visibles.

longère - rdc


longère - étage

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 08/03/2014 10:08
Par : ceddz

Salut Ligo,

Tu as déja une belle installation avec ton bouilleur et le chauffe eau solaire.
Le rocket viendra facilement compléter le solaire et remplacer ton bouilleur, cela permettra de chauffer la pièce supplémentaire tout en réduisant la consommation de bois !

L'isolation sous le rocket n'est nécessaire que sous le coeur de chauffe. Les fumées dans les tubes de banquette n'arrivent qu'a 250°, et avec la masse autour, aucun risque d'abimer quoi que ce soit dans le sol.

Aussi, aucun risque de surchauffe avec un rocket, sauf si tu le fais tourner 8 heures par jour !
Le confort et l'efficacité d'un rocket sont extraordinaires. Avec 2-3 heures de feu par jour, tu répondras surement aux besoins de chaleur et d'eau chaude de ta maison, avec le plaisir d'une chaleur douce rayonnante (comparée au brasier d'un poêle standard qui surchauffe l'air), pour une consommation de bois inférieure.

Le rocket n'est pas un chauffage d'appoint car sa montée en température est assez longue si on ne l'utilise pas régulièrement, mais plutôt un excellent chauffage principal si utilisé quotidiennement pendant la saison de chauffe.

Quand je vois des murs de refend aussi épais, j'imagine qu'ils sont en pierre ? Si c'est le cas, ça vaudrait vraiment le coup de coller le coeur de chauffe du rocket à un de ces murs intérieurs, cela augmenterait la masse et va tempérer la paroi par conduction.

Cedric

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 08/03/2014 11:09
Par : ligo

Effectivement Cedric, il pourrait suffire à lui tout seul pour la maison sauf que mon installation déjà réalisée me permet d'avoir de l'eau chaude sanitaire (non prévue sur mon rocket) et de maintenir un sol non froid. Je suis de toute façon obligé de faire fonctionner mon bouilleur tous les jours pour pouvoir prendre des douches chaudes !! (sauf si soleil très présent la journée grace aux panneaux et baie viitrée sud pour le chauffage de la pièce).
Je pensais allumer le rocket tous les jours pendant 1 à 2 h afin de chauffer cette nouvelle pièce par saison plus froide (plus d'apport solaire par la baie sud et chauffage léger au sol voir plus du tout) d'où l'intérêt de ne pas trop avoir de puissance avec. Son temps d'inertie ne me generait pas si on s'y prend à l'avance (en fin d'après midi)

Effectivement le collé au mur de réfend en pierre était une idée de départ (qui revient !) pour avoir plus d'inertie et économiser en argile.
Après, je voulais pouvoir utiliser le banc plus au centre de la pièce car ce qui ne se voit pas forcément sur le plan, c'est qu'au niveau de l'ancienne séparation (sous poutre là où il y a les poteaux), il y a une différence de hauteur de sol de l'ordre de 2 marches (salon sur 2 niveaux : partie basse à l'est plus exploitable et haute à l'ouest plus sérré) d'où l'intéret au départ de positionner le banc à ce niveau où il remplacerait les marches sur toute la largeur de salon. Mais bon, ce post à ce forum est bien là pour confronter mes idées aux autres et donc prendre les bonnes décisions.
Bon, je ne sais pas si mon explication est bien claire... Pas facile de tout expliquer par écrit et pour vous de connaître l'environnement de ce projet.
a+
Bruno

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 08/03/2014 12:37
Par : ligo

Je n'ai pas réussi à reprendre mon premier message pour mettre les photos de mon album.donc je mets ici le sphotos des propositons (peut-être rébondant avec le premier post...)

proposition 1


proposition 2


proposition4


proposition 4


proposition 5


proposition 6


proposition 7

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 09/03/2014 16:39
Par : jc12

Bonjour,

Il me semble que le mur de refend offre une possibilité de sortie haute plutôt qu'à l'horizontale ? Dans ce cas, plus d'hésitation à avoir à mon avis. Resterait à décaler le tout pour ne pas avoir cet effet de couloir avec la chambre de combustion trop près du passage vers le salon.

Mon approche privilégie l'efficacité et la sécurité, mais il faut voir l'aspect pratique : stockage du bois, accès, usage de la banquette. Si elle mesure 7 m, il faut pouvoir l'intégrer dans la pièce, surtout si elle se trouve quasiment au centre. Pas simple...

Cdt

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 09/03/2014 09:06
Par : Pascal B.

Bruno,

Pour ma part j'opterai pour placer le banc le long du mur du garage à vélo et faire l'évacuation sur la face nord peut-être en passant par le garage en question. Ainsi la quasi-totalité du salon est disponible sans entraver l'accès aux différentes pièces et les poteaux et marches ne semblent pas poser de problèmes. Il faut aussi bien penser à l'acheminement du bois de la réserve au poêle et son stockage pour la flambée, afin de ne pas avoir à traverser toute la maison.

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 09/03/2014 09:20
Par : ligo

Bonjour,
La config 7 est effectivement un bon compromis : sortie fumées au nord par le haut, poteaux évités, banc central de la pièce et plus au nord, chambre et baril collés au mur en pierre, longueur de batterie chaude augmentée à 7 m environ .
Le côté esthétique/intégration dans la pièce devrait être pas trop mal, mis à part le baril "chaud" tout de suite en entrant dans la pièce et le conduit au dessus de ce couloir. Mais bon, ce nest que des détails et ça se travaille.

A voir si je peux plutot passer le conduit fumées au sol au dessus des gaines eau/elec avant ou après la marche (il y en a une là aussi).
J'aurai aussi l'evac de la sdb vers le sud à passer dessous.
Je pense amener une arrivée d'air aussi en diamètre 100 en passant par le nord mais je devrai passer sous la batterie chaude. (à voir si c'est pas mieux de passer par le sud).
Je vais donc pouvoir faire une dalle chaux/schiste ou argile pour la partie haute de cette pièce sur un herisson en tenant compte de tout ça.
.
Je me questionne encore sur le diamètre en 150 ou pas ; par rapport à la puissance de chauffe désirée et des éléments que je peux trouver à droite et à gauche... Encore des avis, réflexions ? merci
Bruno

PS : je viens de voir que Pascal a posté entre temps un nouveau message... Je relis et je reflechi à vos remarques. Merci
PS2 : cette cloison sera une cloison en botte de paille avec enduit dessus... Pour l'accès au bois , faut aussi que j'y pense !

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 13/03/2014 07:42
Par : ligo

Bonjour,
Je reviens vers vous après une petite pause car je me pose encore quelques questions après relecture des réponses (avec la config7).
- Je maintien la solution 7 pour qui pour l'instant, seul le soucis d'approvisionnement en bois est un peu gênant mais pas freinant (stockage dans la pièce technique de l'autre pièce). Et avec un stockage provisoire pendant la flambée le long du mur de refend.
- Dans quels cas sont utilisés les conduits de 150 ? car on en parle quand même dans le livre.
- Après quelques rapides calcul, si les fumées au départ du banc sont à 250 °, si j'isole avec de la brique réfractaire sur 5 cm, on abaisse la température que de 30 °C, il me faut 20 cm pour abaisser seulement de 100 °C (pris un R de 0.9 et un R de la dalle schiste à 0.3). Par contre le béton cellulaire de 20 cm me permet de descendre les températures à 50 °C, ce qui est suffisant pour le passage des gaines et tuyaux. A voir sinon, si j'utilise des isolants de jupe de chaudière récupérés plus fin (attention à la résistance mécanique). Je me pose la question sur ces isolants rigides posés sur les gaines souples... Faut surement faire des entailles pour leur passage sous la brique par exemple.
- si je pars d'une hauteur de 20 cm la position du conduit de fumée lorsque j'arrive au banc "Est" avant le changement de niveau du salon, je dois abaisser la position du retour des conduits afin de pouvoir passer sous le siège et ensuite remonter pour retrouver le niveau initial. Est-ce acceptable pour les condensats ? Suffirait de mettre une trappe au niveau des 2 coudes à 90 °C en bas . Poursuivre la pente avec une autre trappe avant les 2 autres coudes qui permet de remonter...pas sûr que je sois clair... Faut toujours que j'assure une pente vers le refroidissement des fumées pour ne pas réévaporer (pertes d'énergie et risque de corrosion), donc sauf au niveau des 2 derniers coudes où je remonte. Quelle doit être la hauteur mini préconisée sous le siège de la position du conduit ?
- Pour la longueur banquette, en fait, au départ le dossier serait plutôt au nord le long du passage sur 1.2 m environ (permet d'avoir un petit endroit douillet au sud, pièce de jeu ou bibliothèque...) et ensuite dans la partie basse, le siège est de 2 m environ (assis vers la partie basse) ; son dossier du coup pourrait aussi servir de banc pour la partie haute.
- pour le passage de la sortie fumée au nord. L'idéal serait de passer au sol pour l'esthétique et l'économie de 2 coudes. Faut juste voir si ça passe sous la marche en sachant que je peut être plus proche des gaines car T° plus froide. Au passage de la salle de bain , le conduit peut aussi être recouvert d'argile sous forme de banc. Peut-on à ce niveau utiliser des tuyaux souples ?
- J'ai la possibilité de monitorer tout le rocket avec des thermocouples posés définitivement. Ça pourrait permettre de visualiser l'évolution des températures lors d'une chauffe à différents endroits.

Bon ça fait encore beaucoup de réflexions mais grâce à vos remarques, ça avance bien ! merci
Bruno

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 08/03/2014 17:50
Par : jc12

Salut à tous,

Si je résume, c'est la proposition 7 qui conviendrait le mieux avec le corps de chauffe près du mur de refend et loin des piliers en bois. Ce qui est peut être dommage c'est d'avoir un banc relativement court. Il y a peut être moyen de l'allonger ?

Beau projet en tout cas Cool

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 13/03/2014 09:06
Par : Pascal B.

Sur le schéma 7, il semble y avoir un aller-retour dans un banc de 60. Pour être efficace en terme de rendement (transfert-stockage) il vaut mieux prévoir un tuyau de 200 pour un banc de 60, soit un aller retour dans un lit (ou un banc double) de 120-140.

Le système en 150 est envisageable pour les petites surfaces (10-20m2).

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 14/03/2014 09:49
Par : ligo

ok, je devrai partir donc sur du 200 surtout que mon banc sera minimum de 60 si je veux un siège de 50 cm de large environ. En général il faut combien en dossier d'épaisseur ? Merci
Bruno

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 14/03/2014 11:47
Par : Pascal B.

Une autre question Bruno : Faut-il un dossier ? Mr. Green

Si oui, l'assise de confort fera 50cm, un dossier en bauge 20-25cm soit une largeur de banc de 75cm avec un seul conduit de 200 au centre. Nota bene : le pied du banc sera moins large pour permettre de placer les talons.

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 16/03/2014 22:21
Par : ligo

Ça veut dire, Pascal, qu'il vaut mieux pas d'aller retour de conduits de 200 sur un banc de moins de 75 cm de large (avec dossier pour mon cas !) ? Donc vaudrait mieux passer du coup à du 150 pour un aller retour (indispensable pour mon cas) ? (j'insiste encore...).
Pas tout compris sur le dimensionnements des Rockets-puissance/largeur/masse, je vais relire le livre et les posts du forum.
Merci pour vos réponses
Bruno

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 17/03/2014 09:21
Par : Pascal B.

Voici deux données avec lesquelles il faut essayer de composer. Dans ton cas et pour le volume donné un rocket en 200 sera plus performant. Un aller retour en 200 dans 60cm de large n'est pas bien optimisé. Compte au minimum 200 de part et d'autre du tuyau ainsi qu'au dessus. Ce qui fait 1,20m de largeur pour le banc avec un aller-retour.

Si parfois la conception est un vrai casse-tête, il faut laisser reposer quelques jours et remettre le croquis sur le plan de travail. Courage.

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 21/03/2014 07:52
Par : ligo

Je viens de terminer d'ouvrir le mur intermédiaire du futur salon et de poser les 2 poteaux. Je vous donne un aperçu de l'espace disponible en photos. S'il faut passer à un banc de 1.2 m de large sur 6/7 m de long , il ne me restera plus beaucoup de place dans un salon de 25 m² ;-)
Sur la dernière photo, vue de l'Est, l'entrée au salon (couloir) est au niveau de la planche provisoire qui isole de l'autre pièce existante.
Pas sûr qu'un rocket de 200 avec aller/retour ai sa place dans cette pièce. Je suis pas sûr de poursuivre le projet du coup !
Bruno
futur salon

vue salon globale

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 21/03/2014 10:05
Par : Pascal B.

Bruno,

A la vue des photos je reste sur ma première impression et je ferai un petit rocket en 200 le long du mur du garage à vélo.

Quote by: Pascal B.

Bruno,

Pour ma part j'opterai pour placer le banc le long du mur du garage à vélo et faire l'évacuation sur la face nord peut-être en passant par le garage en question. Ainsi la quasi-totalité du salon est disponible sans entraver l'accès aux différentes pièces et les poteaux et marches ne semblent pas poser de problèmes. Il faut aussi bien penser à l'acheminement du bois de la réserve au poêle et son stockage pour la flambée, afin de ne pas avoir à traverser toute la maison.


Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 29/03/2014 21:50
Par : ligo

Me revoilà et suis toujours décidé à faire ce RS après quelques réflexions et pas mal de lectures.
Je reste sur sa position près du mur en pierre afin de gagner en inertie et masse (et je compte garder ma cloison paille, pas cher) et il reste centré dans la maison. L'idée est de faire baisser la température en entrée de banc en y ajoutant pas mal de bauge au début (mais perte en réactivité, c'est vrai), voir jusqu'à la moitié du baril (seul son démontage est moins facile). Et je passerai aussi le tout peut-être en 180 (si j'en trouve sous la main) afin de diminuer légèrement sa puissance et de diminuer la largeur du banc au centre de la pièce (bauge de 15 cm en largeur, voir 12 cm pour le retour avec des fumées plus froide) : complexe 15-18-15-12-18-12 = 90 cm de largeur de banc, plus acceptable pour nous. Je peux très bien faire évoluer la largeur en fonction de la longueur et donc des températures fumées ; esthétiquement ce sera même plutôt mieux. Je vais voir si je peux faire un nouveau plan et je vous tiens au courant. Si vous avez encore des avis et des retours d'expériences, je suis preneur ! Merci

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 30/03/2014 22:17
Par : Pascal B.

Dans l'attente de ce nouveau plan Smile

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 26/04/2014 07:35
Par : ligo

Bonjour,
Après une bonne pause (en travaux sur les ouvertures des murs), je m'y remet. J'ai réussi à faire quelques croquis à la main, pas sûr que ce soit très visible et compréhensible, mais c'est déjà ça ! (voir mon album)

j'ai essayé d'y intégré mon rocket version Ø 180 mais pour la cheminée principale en tole de 6 mm, je n'ai trouvé qu'un fournisseur chaudronnier/tuyauteur à Chateaubriant qui n'aura que du 156 intérieur... Si quelqu'un du coin connait une adresse... Pareil pour les briques réfractaires, si quelqu'un à un bon plan dans le coin (fournisseur). Pour l'argile, je devrai pouvoir en trouver assez facilement ainsi que le baril de 200l. Maintenant, il me faut du temps pour m'y consacrer et rassembler tous les éléments (les tuyaux aussi !).




Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 03/05/2014 22:35
Par : ligo

Bonsoir
Comme je pars en vacances cette semaine dans le nord de la gironde, un petit mot pour savoir s'il y a des rocketeur dans le coin ? Je pourrai passer voir votre œuvre fini ou en construction, ça me permettrait d'échanger avec un auto-constructeur et de découvrir en réel un rocket. Je peux me déplacer aussi vers la charente maritime sud.
Pas trop avancé pour l'instant sur mon rocket, encore occupé sur différents travaux.
Bruno

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 04/05/2014 07:58
Par : Pascal B.

Salut Bruno,

Possibilité de voir un rocket en Charente Maritime nord (2 heures de Bordeaux). N'hésite pas à me contacter.

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 07/05/2014 19:18
Par : ligo

Bonsoir Pascal
Je viens de voir que ça parait un peu difficile pour nous de bifurquer vers la charente-nord. Je penses avoir une autre occasion de rencontrer un rocketteur en 44 ou 79.
Merci pour ton offre

runo

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 07/05/2014 21:03
Par : ceddz

Bonsoir Ligo,

Si tu passais dans le mi-sud landes, y'a une brochette de rockets à voir... mais c'est un bon détour par rapport au nord-gironde.

Cedric

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 08/05/2014 07:56
Par : Sibelius

Quote by: ligo

Bonjour,
Après une bonne pause (en travaux sur les ouvertures des murs), je m'y remet. J'ai réussi à faire quelques croquis à la main, pas sûr que ce soit très visible et compréhensible, mais c'est déjà ça ! (voir mon album)

j'ai essayé d'y intégré mon rocket version Ø 180 mais pour la cheminée principale en tole de 6 mm, je n'ai trouvé qu'un fournisseur chaudronnier/tuyauteur à Chateaubriant qui n'aura que du 156 intérieur... Si quelqu'un du coin connait une adresse... Pareil pour les briques réfractaires, si quelqu'un à un bon plan dans le coin (fournisseur). Pour l'argile, je devrai pouvoir en trouver assez facilement ainsi que le baril de 200l. Maintenant, il me faut du temps pour m'y consacrer et rassembler tous les éléments (les tuyaux aussi !).





Salut Ligo,
Si tu n'as pas d'impératif ou de date butoirs, en d'autres termes si tu à le temps tu trouvera tout ce qu'il te faut sur le bon gros coin . fr.
J'ai déniché 130 brique réfractaire neuve pour 100 euros, Une porte d'insert pour avec une vitre vitrocéramique de 67 par 76cm pour 30 euros, un tuyau de cuivre en 20/22 de 25 mètre pour 100 euros et pour les conduits j'ai utilisé des briques normale ça fonctionne à la perfection, comme indiqué dans le livre de pascal l'inox n'est pas une obligation. Pour le cumulus et la cheminé interne va chez le ferrailleur du coin. Ce sont de gros arnaqueur mais c'est de toute manière moins chère qu'en neuf (inutile dans notre cas)
Bonne continuation.
Sibelius

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 14/05/2014 07:20
Par : ligo

bonjour,
Merci Cedric pour tes propositions de visite de rocket dans le sud landes, ça faisait un peu loin... On est rentré et déjà j'ai récupéré un baril de 200 l que je dois nettoyer (brûler peinture extérieure et huile à l’intérieur). J'ai déjà mon ballon de 180 l pour contenir l'isolant , reste à trouver le conduit de cheminée intérieur. Merci Sibelius pour le conseil de se tourner vers les ferailleurs, j'en ai vu un sans trop de succès (conduit de 240 en inox ep 4 mm, l'inox ça passe ?) mais je dois y retourner pour mieux fouiller dans ce qui est en acier. J'ai effectivement un peu de temps car avec le manque de budget, on ne terminera pas cette année le salon/garage (doit faire le rocket avant la fin de l'été). Je guète le bon coin et il y a de temps en temps des briques réfractaires pas trop chères. L'idée de remplacer les conduits inox par des briques dans la batterie me plaît pas mal (au niveau coût et échange thermique) mais j'ai vu des retours de personnes ayant des fuites et pourrissements de l'argile (pas trop étanche vis-à-vis des condensats même si une bonne pente). Sur le bon coin, j'ai vu des tubes flexibles inox striés, j’hésite encore (je dois d'abord me déterminer sur le diamètre en fonction de la cheminée que j'aurai trouvée ou alors je la fait en briques réfractaires directement en équivalent Ø 180 mm).
Voilà pour l’instant, je cherche l'argile dans le coin car j'en n'ai récupéré sur mon terrain à peine 1 tonne (j'ai pas mal de pierre par contre).

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 20/05/2014 22:16
Par : ligo

Bonsoir tout le monde,
Un peu de nouvelles, j'ai un plan pour l'argile à moins de 10 km de chez moi, par contre pour la cheminée interne, je suis allé chez plusieurs ferrailleurs, et pour l'instant j'ai juste l'occasion de pouvoir récupérer un tuyau acier de 6 mm d'épaisseur mais seulement 160 mm de diamètre pour 15 euros. J'ai aussi un plan de 150 briques réfractaires 3 *22*11 (des restes d'un four à pain) pour 50 centimes/pièces (neuves).
Sinon, je réfléchi pour diminuer un peu le budget et donc ne plus faire de dalle chaux/schiste sous le rocket mais uniquement, le hérisson, et ensuite 10/15 cm d'argile. Du coup moins bien isolé... Des avis ?
Merci encore, je vous tiens au courant pour la suite.
Bruno

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 25/05/2014 20:36
Par : ceddz

Bonsoir Ligo,
Pour le tube, 160 c'est trop juste, il faudrait qu'il fasse la section de ton rocket, en général 200mm. C'est le coeur du système et sa dimension est cruciale.

Pour les briques, on n'utilise pas souvent les 3 x 11 x 22 car elles sont instables quand on les pose sur la tranche, il vaut mieux 6 x 11 x 22 . Les briques réfractaires s'achètent en neuf autour de 1.5€ et il en faut 50 pour le coeur de chauffe. (si tu ne trouves pas de tube pour la cheminée interne, 32 briques réfractaires de plus sont suffisante pour la construire en bati)

Quand à ne pas isoler sous le rocket, ce n'est pas un problème s'il est installé en position centrale de la pièce car la conduction thermique sera bénéfique en exploitant la masse de la dalle.
Dans le cas ou le rocket est contre un mur extérieur, on isole le mur contre lequel il est posé et aussi le dessous, sauf si le bâtiment dispose déjà d'une isolation périphérique des fondations.

PS : une dalle chaux/schiste n'est pas isolante, pas plus qu'une dalle en argile. Par contre, une dalle chaux1/3+chanvre2/3 ou argile1/3+paille2/3 est isolante.

Cédric

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 29/05/2014 09:48
Par : ligo

Merci Cedric pour tes réponses qui me réconfortent dans l'idée de passer en brique la cheminée interne. Je n'ai pas encore acheté les briques car elles n'étaient pas très réfractaires... Y'en a encore sur le bon coin, mais un peu plus loin de chez moi.
Comme le rocket serait central accolé à un mur de refend, je peux donc ne pas trop isoler dessous. Pour la dalle, elle sera en argile avec aussi un béton de paille/chaux qui sera posée sur 6 cm de liège. J'éviterai de mettre le liège en périphérique du rocket (40 cm).
Pour l'argile à côté de chez moi, ça devrait le faire (2 fournisseurs).

Je n'ai pas répondu de suite car j'ai zappé l'email de réponse ! et j'étais bien pris par un mur isolé en chaux/chanvre banché et auparavant à un seuil/marche de la pièce principale en pierre.
Je réfléchi pour le stage de rocket qui me conviendrait bien mais c'est une histoire d'organisation familiale que ça bloque pour l'instant.
Bruno

Re : Etude poêle rocket et de son emplacement

Posté le: 20/07/2014 21:54
Par : ligo

Bonjour tout le monde,
Après pas mal de travaux (cloison paille, isolation chx-chanvre, seuils et bandes de redressement, electricité...etc), j'ai commencé à disposer un tuyau flexible inox qu'on m'a gentiment donné (7 m en Ø 160) et le tonneau afin de visualiser concrètement l'emplacement du futur rocket. L'idée avait presque été abandonné par manque de budget et de temps. Mais comme j'ai décidé de faire la chape d'argile plus tard (en septembre), ça me laisse un peu de temps pour tester son implantation et renflouer les caisses...
J'ai regardé les contraintes de niveaux, en gros mais en réel en mettant ces 7 m de gaines juste avant la sortie des fumées vers l’extérieur (je verrai plus tard pour les 6 m avant, plus proche du baril) . Du coup, je suis obligé de sortir en pente de la maison vers le nord avec un regard à l’extérieur en dessous du sol fini. Pour ensuite y mettre un té (ou coude percé avec tuyau d'évac) vertical avec une cheminée de 3 m qui évacuera les fumées au dessus de la dalle nantaise. Donc, évacuation des condensats à l'extérieur dans un regard dans le sol. Est-ce que ça peut poser des problèmes ? sur un lis de cailloux de drainage ?

Mes soucis de niveaux étaient aussi par rapport au sol fini et donc avec des passages de gaines élec et tuyaux d'eau à moins de 10 cm au dessus de la gaine du poêle (normalement 6+2 cm d'argile et 4+2 cm de liège). Même si c'est suffisamment loin du foyer (après 10 m), j'imagine des températures fumées assez élevées pour devoir l'isoler correctement. non ?

Ma nouvelle interrogation : je compte poser mon tuyau de poêle inox directement sur la terre battue naturelle/sol rocailleux et l'entourée ensuite du hérisson (voir même le tuyau posé dessus au début), puis viendra ensuite la chape d'argile au dessus. Quelles contraintes doit-on tenir compte?

Merci encore pour toutes vos réponses.... Ça avance quand même un peu avec un peu de haut et pas mal de bas dans notre projet de rocket...
J'ai ajouté 2 photo dans mon album pour mieux visualiser.
Bruno




ecologie-pratique.org - Forum
http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3067