Sujet: Le dragon cantalou

Posté le: 10/01/2014 10:04
Par : Anonymous

Bonjour

Le projet est bien avancé et la réalisation devrait bientôt commencer. Il ne me reste plus qu'à trouver les briques réfractaires et je vais pouvoir attaquer.

Voila le plan définitif (enfin j'espere)
Plan définitif (peut-être)


Le conduit du banc sera en brique. Par contre est-ce que je ne vais pas trop freiné les gaz avec mes chicanes au départ ? Faut-il en faire moins, plus espacé.....?

Merci de vos conseils.

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 10/01/2014 10:33
Par : ceddz

Salut Homer,

Cool pour les chicanes, et je ne pense pas que cela freine trop les gaz si tu respectes la section.

Par contre les fumées de départ sont très chaudes, et mettre autant de chicanes au départ va concentrer encore plus la chaleur ici, il est possible que ce soit trop chaud et inconfortable pour s'asseoir.
Un tube simple ici ferait l'affaire, d'autant plus que le baril donne beaucoup de calories par conduction aux 50 premiers cm de banquette adjacente.

Les chicanes seraient plus efficace en fin de banquette, pour arracher les dernières calories aux fumées déja bien refroidies.

Sinon, j'aime bien ce plan, simple et ouvert sur la pièce.

A bientôt
Cédric

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 10/01/2014 11:21
Par : Anonymous

Salut ceddz "Grand gourou du rocket" Big Grin

Ce que l'on ne voit pas sur le plan, c'est qu'à cet endroit là (au niveau des chicanes) ce n'est plus une banquette, mais un "mur". Les chicanes sont au sol, mais il y a une masse dessus qui monte quasi jusqu'au plafond. J'essaye de faire un bout de plan ce soir.

Pour le conduit en brique, j'ai vu que tu avais fait le tien comme çà. Quelle largeur intérieur as-tu mis? Et comment les as-tu assemblées (argile ou terre ou .......)?

Merci

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 10/01/2014 16:25
Par : ceddz

Lol, le Grand gourou, ca me fait penser à winnie l'ourson !

Ok pour les chicanes sous la masse verticale ca le fait. Je ne sais pas si ça va chauffer jusqu'en haut, mais ce qui est sur c'est que tu auras de l'inertie !

J'ai fait les miennes en briquettes posées sur la tranche horizontalement sur deux niveaux. Une brique à plat au dessus forme le linteau.

La largeur du passage de fumée dans le conduit ainsi réalisé est de 15cm sur 22cm de haut soit 330cm² tout va bien !

Elles sont collées au mortier basique : 1/3 argile 2/3 sable.


A bientot
Cedric

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 10/01/2014 19:11
Par : Anonymous

Bonsoir

Comme promis, la vue de coté de la bête:
Vue de coté


Si çà ne chauffe pas jusqu'en haut ce n'est pas grave Razz , je fais cela pour faire passer l'arrivée d'air extérieur

Le pourquoi de la chose:
Le coté nord de la maison (à gauche sur l'image) est enterré jusqu'à l'étage.
Du coup l'arrivée d'air extérieur sera pris au ras du sol à l'étage (en plus çà tombe bien à cet endroit là, il y a une grande porte que je vais réduire en ossature bois, donc pas besoin de percer le mur en pierre Mr. Green )
J'ai pris cette solution, plutôt que celle consistant à faire passer la gaine tout le long de la banquette parce qu'ici l'air est plutôt froid (à 900m d'altitude, quand çà caille on rigole pas Confused ).
De plus la montée d'escalier sera à proximité, donc si je peux accumuler un peu de chaleur dans le coin, ce ne sera pas désagréable.
Enfin comme il y aura un chauffage d'eau autour du baril (sur le même principe que le tien ceddz), il va bien falloir que je fasse passer les tuyaux.
De plus nous avons quelques idées de déco assez sympa à mettre en oeuvre pour cette partie. On a envie de jouer avec la terre. Wink

Voila. Si vous avez des suggestions, si vous pensez que je dis de grosses c.....ies, n'hésitez pas à faire part de vos remarques.

Bonne soirée à tous

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 10/01/2014 20:05
Par : Pascal B.

Bonjour,

On peut imaginer un conduit vertical obturé à l'extrémité dans cette grande masse afin d'y dissiper la chaleur encore très importante à cet endroit.

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 10/01/2014 22:58
Par : Anonymous

Pascal si je comprends bien:
Je supprime les chicanes et je mets un conduit vertical obstrué? Razz

Du coup comme disais ceddz, je pourrai faire une chicane à la fin pour récupérer les dernières calories.

Cà va pas faire trop long tout çà Question

Bonne nuit

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 10/10/2014 09:39
Par : Anonymous

Bonjour

alors les briques : 1.64€ H.T. soit 1.97€ TTC. Par contre gaffe au frais de port. J'ai eu la possibilité de les faire récupérer par ma soeur qui habite pas très loin. Et à l'occasion je les ai récupéré chez elle.

Pour la gestion, je pense que chacun fais avec ses compétences: je suis nul en automatisme.... par contre niveau informatique je me démerde pas trop mal. Pour l'affichage ce sera une interface web accessible depuis n'importe quel PC de la maison.

Et puis pour le 14/16 on va faire des tours en plus!!!!! Smile

bonne journée

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 09/10/2014 22:34
Par : Anonymous

Bonsoir à tous

bon çà y est c'est parti. J'ai les briques réfractaires à 33% d'alumine: pour info je les ai trouvé chez la société Fayol - 2 Route de Larnage - BP11 - 26603 Tain L'Hermitage Cedex (il ne vende pas en direct mais par l'intermédiaire des magasins Gedimat, il est possible de les commander).

Du coup le plan à complètement changé à cause du sol. Et oui une fois qu'on a eu enlevé la dalle existante et que l'on a commencé à décaisser: SURPRISE!!!!! la montagne sur tout le fond de la pièce. Du coup on se retrouve avec 2 niveaux différents et le conduit du rocket qui passe au milieu.

Plan final (sur et certain)


Pour chauffer l'eau je vais enrouler 13 tours de 14/16 autour du baril (14/16 et non 16/18 car pour le prix c'est du simple au double!!!! Cry ). Quitte à jouer sur la vitesse de circulation de l'eau.
Un chauffe-eau de recup avec un échangeur fait maison.
Et pour la régulation un Raspberry Pi avec des sondes de température DS18B20 (Capteurs de température avec sortie numérique directe plage de mesure: -55 °C à +125 °C). Un petit programme en python et çà va le faire.

Dès que je récupère un appareil photo, j'ajouterai des photos du chantier.

Bonne soirée

Stef

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 09/10/2014 23:11
Par : ceddz

Salut Homer,

A quel prix tu as eu tes briques ?

Bonne idée pour la centrale de gestion, mais la aussi, faut savoir programmer ! tu vas y mettre un afficheur ?

Le 14/16 c'est plutôt fin, et surement pas cher, pour info j'ai acheté ma couronne de 35 m de 20/22 pour 250€, c'est le prix de l'autonomie, le thermosiphon est assuré !
Si j'ai mis 13 tours, c'est pour garder un peu de tube pour faire la suite des raccordements. Je pense qu'on peut en mettre peut être jusqu'a 18 tours, alors en 14/16 avec circulateur : fais toi plaisir, 20 tours facile !

A bientôt
Cédric


Re : Le dragon cantalou

Posté le: 02/11/2014 20:13
Par : Anonymous

Bonsoir à tous

Comme j'ai attaqué la construction, un petit reportage photo. Alors les photos sont 1 peu pourries mais n'ayant qu'un vieux téléphone portable pour faire des photos, il faudra vous en contentez Smile

Début septembre construction de la maquette:

Maquette


Maquette


Les photos du calpinage:
La base du coeur de chauffe avec le calage:

Etage 0


Etage 2:

Etage 2


Etage 3:

Etage 3


Etage 4:

Etage 4


Courant octobre après avoir fini de décaisser la pièce, on attaque le support du conduit en carreau de béton cellulaire sur un lit de vermiculite de 5 cm le tout posé sur un feutre géotextile:

La base du conduit


Ensuite réalisation du conduit en brique de récup' maconné avec un mélange chaux sable:

Le conduit


Le conduit toujours


Encore le conduit


On peut apercevoir les futurs trappes de visites pour le nettoyage.

Et le conduit


Dans le fond on aperçoit la partie ou il y aura le double conduit pour le lit.

Le coeur de chauffe en début de montage (brique réfractaire à 33% d'alumine assemblé au mortier réfractaire, je sais ce n'est pas terrible Confused mais pas moyen de trouver de l'argile):

La base du coeur de chauffe


Et le coeur de chauffe fini avec son heat-riser en acier de 6mm d'épais:

Le coeur de chauffe fini


Voilà c'est tout pour l'instant. Le cumulus pour maintenir l'isolant autour du heat-riser est en place mais j'ai pas encore fait de photo... Frown

La suite du programme: finir le conduit en brique (dans la semaine j'espère), mettre le tube cuivre en place sur le baril et attaquer la bauge.... Mr. Green

Et après FEU!!!!

Bonne soirée et @+ pour de nouvelles aventures Cool

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 02/11/2014 22:25
Par : Pascal B.

Super ce reportage Smile

Tu n'as pas d'argile mais tu dis que tu vas faire de la bauge... donc tu as de la terre, donc de quoi faire une colle à l'argile Wink C'est l'argile contenue dans ta terre qui sert à faire la colle pour les briques de la chambre de combustion ou des conduits, ainsi que la barbotine pour l'isolant si besoin.

On attend la suite avec grand plaisir...

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 20/11/2014 23:06
Par : Anonymous

Tu as raison Pascal, j'ai fini mon conduit en brique à la terre. P****n c'est génial, çà va tout seul et çà tient.
Si j'avais su Confused Mais bon c'est fait c'est fait.
Et voila la suite (mais pas la fin) du reportage

Scellements des trappes d'accès avec de la terre



Habillage du coeur de chauffe, sur la droite on aperçoit l'arrivée d'air extérieur avec un système de volet pour obturer l'arrivée lorsque le poêle n'est plus en fonctionnement :

Conduit d'alimentation avec son arrivée d'air


Le tube d'alimentation est un morceau de bouteille de gaz découpée. Pour la découper il faut prendre quelques précautions quand même. En premier démonter le robinet: pour cela coincer une fer plat entre les encoches du socle de la bouteille pour l'empêcher de tourner, et ensuite avec une clé à molette et un tube rallonge on démonte le robinet (çà viens tout seul). J'ai laissé ensuite la bouteille à l'envers (tête en bas) pendant 3 semaines environ, je l'ai rempli d'eau plusieurs fois afin d'évacuer tout le gaz. Et ensuite un grand coup de disqueuse en travers (après un petit coup de chalumeau à l'intérieur de la bouteille pour être sur!!! Big Grin ).

Vu du cendrier:

Cendrier


Cendrier


Et isolation du heat-riser avec vieux cumulus et mélange perlite-vermiculite de chez Brico-Dépôt:

Isolation du heat-riser


Et enfin un petit système comme Ceddz les aime, un bypass permettant de shunter la banquette finale, et du coup réduire la longueur du conduit à 5m au lieu de 9 ce qui devrait faciliter l'allumage.

Bypass inactif sous un autre angle


Les fumées arrivent par la gauche (sous le maillet en caoutchouc), partent vers le bas de la photo, revienne par le haut et rejoignent le conduit qui est symbolisé par le bout de tube en haut de la photo.

Et la le bypass en action, du coup les fumées filent directement dans le conduit:

Bypass actif sous un autre angle


Pour la réalisation: une tige métallique diamètre 12, une plaque en acier ep 4mm (un ancien couvercle de regard qui traînait par là) deux morceaux de tube cuivre 12/14 pour mettre autour de la tige (un collé dans le béton cellulaire dessous et l'autre au dessus qui sera pris dans la bauge), une grosse rondelle de diamètre 12 sous la plaque pour que celle-ci ne frotte pas sur le fond du conduit. La plaque est vissée sur la tige (j'aurais pu la soudée, mais j'avais pas envie Wink ) et l'extrémité de la tige est plié à 90° à la masse après avoir chauffée la tige au rouge avec un chalumeau; Sur le tube supérieur j'ai soudé un collet battu sur lequel j'ai fixé un bouchon percé pour laissé passer la tige, et à l'intérieur de l'écrou j'ai mis un morceau de tresse pour l'étanchéité des portes d'insert. Comme cela les fumées du conduit ne pourront pas remonter par le jeu qui existe entre la tige et le tube cuivre:

Détail de l'étanchéité autour de la clé


Et maintenant on a attaqué la bauge:

Début de bauge


Mais le chantier est stoppé parce que l'on a plus de terre. Il faut retourner creuser Cry

La suite au prochain épisode

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 21/11/2014 07:23
Par : ceddz

Salut Homer, merci pour ce beau reportage et félicitations !

On en passe tous par la, "t'es sur que ça tient la maçonnerie en terre ? , je vais faire à la chaux, ça me paraît plus costaud"..... puis on essaie l'argile ou la terre du jardin et on comprend mieux !

Cool le bypass, j'ai presque l'impression que tu l'as installé pour moi ! ça me donne envie de l'actionner Wink

J'attends la suite avec impatience, et la première mise à feu semble bien proche Smile

Cedric

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 24/11/2014 12:03
Par : Anonymous

Bonjour à tous

une petite question pour pour les experts en plomberie Smile
Le tuyau cuivre que j'ai enroulé autour du baril va circuler dans une partie de la banquette pour rejoindre le chauffe-eau. Est-ce que je dois isoler les tuyaux avec du manchon isolant ou bien puis-je les laisser circuler à nu dans la bauge de la banquette?

Merci

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 25/11/2014 09:06
Par : ceddz

Salut Homer,
Je dirais que oui, il vaut mieux isoler. La température dans l'échangeur autour du baril va aller de 50 à 80° alors que la banquette, selon la profondeur du tube sera autour de 25-50° mais seulement après un long moment de chauffe.
Bonne journée
Cédric

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 10/12/2014 22:03
Par : Anonymous

Suite du reportage photo

le baril avec ses 20 tours de cuivre en 14/16

Le baril avec ses 20 tours de cuivre en 14/16


Le conduit en tube aluminé d=200:

Le conduit intérieur


Sortie du conduit


Le conduit extérieur


et enfin LE 1° FEU:

1° feu!!!


Alors premier démarrage un peu difficile (3-4 feuilles de papier journal) et quelques retours de fumées plus tard, çà c'est mis à tourner.Je ne sais pas si c'est la fait d'avoir utiliser des vieux cadres de ruches (avec encore un peu de cire dessus) mais plusieurs fois la combustion c'est inversé et on a un peu toussé Big Grin . A un moment j'ai eu très peur parce que çà c'est mis à sortir de partout par les bouches de nettoyage, au travers de la bauge, 1 truc de fou. Je me suis énervé j'ai mis un grand coup de sèche-cheveu dans l'alimentation et du coup tout c'est remis à fonctionner correctement. Depuis 4 jours je fais feu tous les jours et çà fonctionne pas trop mal. Plus de retour de fumée. Il s'allume du premier coup (excepté ce matin, il a fonctionné au deuxième essai). Par contre je trouve d'une part qu'il ne ronronne pas très fort (je pense qu'une fois sec cela ira mieux) et surtout j'ai énormément de résidus dans le cendrier du tunnel d'alimentation. Tout les matins je suis obligé de le vider car il est plein jusqu'au ras de la chambre de combustion et il y a énormément de charbon de bois dedans.

Résidus de combustion


Cà c'est ce que j'ai récupéré aujourd'hui après un feu de 6h environ hier.
A quoi est-du? Rocket pas assez sec, mauvaise qualité du bois? Question

et comme beaucoup d'autre je pense, humidité, chaleur => la vie Wink :

Le blé qui germe


Bonne soirée à tous

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 10/12/2014 23:43
Par : Pascal B.

Félicitations pour les premiers feux. Le comportement normal de ton dragon ne se fera ressentir que dans quelques semaines. Patience... Cool

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 14/12/2014 16:04
Par : lil123

Quote by: ceddz

Si j'ai mis 13 tours, c'est pour garder un peu de tube pour faire la suite des raccordements. Je pense qu'on peut en mettre peut être jusqu'a 18 tours



Salut ceddz,

ici, tu pensais que 13 tours c'était beaucoup et c'est pour ça que tu avais prévu un plancher chauffant comme délestage.

Est-ce que maintenant, expérience faite, tu penses que 18 tours ce serait mieux pour réchauffer les 200 litres supérieurs de ton accumulateur?

Merci d'avance

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 14/12/2014 21:54
Par : ceddz

Salut Lil,

J'ai 13 tours et j'avais juste assez de tube pour faire un tour de plus alors j'ai préféré le mettre de coté pour avoir assez pour les raccordements.

Oui je pense que 18 ou 20 tours auraient chauffé l'eau un peu plus vite, mais c'est très empirique, je ne sais pas calculer de combien on améliorerait l'échangeur.

Homer met 20 tours de tube plus petit, ça me paraît être une bonne idée quand on n'est pas en thermosiphon. Il nous fera un retour d'expérience instructif je pense !

Dans tous les cas, pour un usage d'une famille de 4 personnes, il faut considérer cet échangeur comme un appoint faisant monter 200 litres d'eau de +20° en 2 ou 3 heures ;le pré-chauffage de l'eau sera assuré par le solaire.

J'ai un ami qui l'utilise dans un chalet sur un petit ballon sans installation solaire et son eau est toujours assez chaude pour lui seul même pour prendre un bain. (il doit avoir 10 tours de 20/22 en thermosiphon si je me souviens bien)
Voir aussi les post de Dorothée, qui pour deux personnes assurent leur production d'eau chaude en thermosiphon en mode économe (douche).

A bientôt
Cédric

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 14/12/2014 22:14
Par : Anonymous

Bonsoir

j'en dirai plus quand ce sera raccorder. Pour l'instant les deux tubes cuivres sont en attente au bout de la banquette. Je vais d'abord finir la masse, faire les planchers dans la pièce (les gosses veulent fêter noël dans la nouvelle cuisine Cry ) et ensuite il faut que je fasse l'échangeur pour le chauffe-eau et que je mette tout çà en place. Mais malheureusement les journées n'ont que 24 heures Tired

Dès que j'en sais un peu plus je vous tiens au courant

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 14/12/2014 23:31
Par : lil123

@ceddz : Je compte aussi chauffer l'eau avec des panneaux solaires installés sur le toit et un circulateur alimenté par un petit module photovoltaïque (reste à trouver le bon circulateur et la bonne surface de PV).

Donc je pense que je vais faire comme toi mais j'essaierai de faire le maximum de tours entre 13 et 18 mais j'espérais aussi laisser une partie du baril apparent pour bénéficier d'un chauffage rapide par rayonnement donc je verrai...

En tout cas merci pour ta réponse.

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 25/12/2014 17:39
Par : ceddz

Salut Homer, je réponds à ton post du 10/12 pour te passer quelques photos de la construction vivante !

J'ai utilisé de la paille de seigle culture à l'ancienne, naturelle parmi vesce et camomille ! Y'a de la graine !!!
Ca pousse au mur :



Le sol intérieur ressemble fort à un jardin !



Et même le tour de la future baignoire Smile



Plein de fibres Wink

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 08/02/2015 21:57
Par : Anonymous

Bonsoir

Le rocket tourne de mieux en mieux, l'aménagement de la pièce avance et du coup nous avions comme idée d'habiller le devant du conduit avec du plancher.

Sur l'image je pensai fixer des liteaux sur le béton cellulaire en bas remonter jusqu'au dessus du banc actuel et habiller tout le devant avec du plancher. Et bourrer l'espace avec de la terre. Sachant qu'ensuite je vais construire un bar en pierre sur le dessus.

Ma question du coup est-ce que le bois ne risque pas de gêner la transmission de la chaleur?

Merci d'avance

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 18/03/2015 00:41
Par : caricion

Quote by: homer



Ma question du coup est-ce que le bois ne risque pas de gêner la transmission de la chaleur?

Merci d'avance



Bonjour,

je ne suis pas un spécialiste mais le bois est à priori un meilleur isolant que la pierre je dirais donc oui (mais je ne sais pas dans quelles proportions ...)

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 23/03/2015 22:02
Par : lil123

Quote by: Pascal B.

Tu n'as pas d'argile mais tu dis que tu vas faire de la bauge... donc tu as de la terre, donc de quoi faire une colle à l'argile Wink C'est l'argile contenue dans ta terre qui sert à faire la colle pour les briques de la chambre de combustion ou des conduits, ainsi que la barbotine pour l'isolant si besoin.



Quote by: ceddz

On en passe tous par la, "t'es sur que ça tient la maçonnerie en terre ? , je vais faire à la chaux, ça me paraît plus costaud"..... puis on essaie l'argile ou la terre du jardin et on comprend mieux !



Salut,

J'ai testé la terre autours de chez moi mais quantité d'argile est assez insignifiante: à peine 3 ou 4 millimètres d'épaisseur dans mon bocal de test. On est très loin des 30% considérés comme l'idéal pour pouvoir utiliser la terre comme matériau de construction. J'en avais conclu que je devais chercher une autre solution mais vos deux messages me font douter.

Alors, peut-on vraiment utiliser n'importe quelle terre pour faire de la bauge ou du mortier?

Merci d'avance

PS je suis en moyenne montagne et la couche de terre ne fait que quelques dizaines de cm, on tape toute de suite dans le rocher, du granit qui s'effrite et produit du ghorre.

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 24/03/2015 10:06
Par : Anonymous

Bonjour

Quote by: lil123

PS je suis en moyenne montagne et la couche de terre ne fait que quelques dizaines de cm, on tape toute de suite dans le rocher, du granit qui s'effrite et produit du ghorre.


même problème, moyenne montagne la roche pas loin. Du coup je n'ai même pas fait le test du bocal.
J'ai scellé les briques du foyer au mortier réfractaire (assez moyen à utiliser) et les briques du conduit sont scellées (pour une partie) avec la terre extraite du terrain passé dans un tamis de maçon pour qu'elle soit bien fine et en route. Pour la bauge même terre mais tamisée avec le fond métallique d'un chariot de supermarché (qui me sert aussi de grille à barbecue Smile ) çà permet de supprimer les plus gros cailloux et une fois mouillé avec la paille çà le fait nickel. Cà a un peu fissuré au séchage mais une fois que l'enduit sera fait on ne verra plus rien. Pour l'habillage du baril même technique grille de caddie et pas de paille sur le serpentin de cuivre entouré d'un morceau de grillage à poule et çà tient bien aussi.

N'hésite pas à faire des essais et à bien laissé sécher pour voir ce qui se passe.

Bon courage

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 24/03/2015 11:03
Par : lil123

Merci homer, c'est une bonne nouvelle. Plus qu'à faire des tests Wink

J'ai quelques échantillons de grillage, à poules et plus fin, je vais bricoler des tamis Cool

Avant de me résoudre à utiliser des mortier réfractaire, je vais voir si mon fournisseur de matériaux a quelques sacs d'argile disponibles pour ajouter à une prochaine livraison.

Re : Le dragon cantalou

Posté le: 24/03/2015 11:13
Par : ceddz

Salut à vous,

Juste une petite info que j'ai lue sur le forum donkey32, pour ceux qui n'ont pas d'argile sur le terrain, on peut utiliser de la litière pour chats, la moins chère possible est autour de 1€ pour 10 litres et c'est constitué de 90% d'argile sépiolite et de minéraux.

La surface spécifique (ce qui fait que ça colle) est de l'ordre de 400m²/g pour la sépiolite (majoritairement magnésienne) contre 800m²/g pour les montmorillonites (la terre marron assez courante, contenant du calcaire) ou 20m²/g pour les kaolins (alumineuse, la plus réfractaire).

Toutes sont adaptées pour la maçonnerie à la terre, et particulièrement les kaolins et sépiolites au niveau du coeur de chauffe car elles sont les plus réfractaires.


Pour ma part, je vais chercher la terre marron à 20km de chez moi, près du lit d'une rivière assez vaseuse.
Dans mon sol sableux, il faut que je creuse 3-4 mètres pour trouver une petite veine de kaolin.
Je ne connais pas les sols rocailleux, mais y'a forcément un spot dans votre coin où le sol est plus profond et argileux non ? faut chercher un peu, et demander aux agriculteurs du coin, il doivent en savoir quelque chose du type de sol, et pourront même faire un trou pour vous contre une bonne bouteille de rouge !

Cédric


Re : Le dragon cantalou

Posté le: 24/03/2015 11:18
Par : lil123

Excellentes informations cédric, merci beaucoup.

En effet je vais explorer encore la piste de la terre locale. J'avais un peu abandonné l'idée car le test de la terre était le même autours de chez moi ou plus bas en direction de la plaine, à une vingtaine de km.

Mais je vais encore demander aux anciens du coin.

Bonne journée

ecologie-pratique.org - Forum
http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=2896