Sujet: Condensation

Posté le: 02/12/2013 15:38
Par : cecile rocket

Bonjour à tous,

Après trois allumages, gros problèmes de condensation (depuis le premier)
Que faire ?

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 15:42
Par : cecile rocket

ça commence dans le conduit vertical de la SDB pour finir dans le cendrier, c'est embêtant, ça fait fondre la bauge et ça pue (comme si on avait fumé un paquet de cigarettes sans aérer) Sick
Sortie des tuyaux dans la salle de bain salle de bain.


Rehelp !

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 16:47
Par : ceddz

Après trois allumages, gros problèmes de condensation (depuis le premier)
Que faire ?


Coucou Cécile

Que faire : faire du feu et encore du feu (qu'avec du bois bien sec hein ! ) et attendre que toute l'eau s'évapore de la banquette, cela peut prendre quelques jours voire semaines.

Vu comment ca coule au niveau des trappes, c'est normal que la banquette ne soit pas tellement chaude, les calories sont toutes absorbées pour évaporer l'humidité que l'argile récalcitrante de veut pas laisser partir

A bientôt
Cedric

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 15:45
Par : cecile rocket

Gros problème de condensation au premier "vrai" allumage.


Sinon, je sais maintenant que je dois remonter en bauge autour du baril car à ce niveau, la chaleur ne va pas se stocker dans la masse qui se trouve dans les chambres (banquette à peine tiède dans la première chambre après deux heures de chauffe).

Retouche de bauge sur le foyer

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 17:32
Par : Pascal B.

La banquette à peine tiède après deux heures de chauffe c'est normal, surtout si vous venez de commencer à faire vos premiers feux.

Concernant la condensation :
Dans quel sens est la pente de tes conduits ?
Les parties femelles des tubes sont elles en amont ou en aval du flux ?
Comment gérez vous les condensats ?

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 22:20
Par : cecile rocket

Coucou les guerriers du rocket , Wink

@Ceddz : En fait il ne s'agit pas que de l'humidité de la banquette car la condensation commence là où il n'y a pas encore de masse (voir photo SDCool et puis dégouline, @ Pascal, jusqu'au cendrier suivant le sens de la pente. Jusque là c'est logique.
j'ai consulté ton livre aujourd'hui Pascal et il me semble que je n'ai pas fait la pente dans le bon sens Oops! , elle commence du foyer pour aller de plus en plus haut vers la SDB.
Mais je me dis que si j'avais fait le contraire, j'aurais une mare d'eau stagnante dans le coude qui remonte à la verticale.

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 22:28
Par : cecile rocket

@Pascal : les parties femelles sont en aval du foyer. Heu, pour qu'il n'y ait pas de confusion en fait si tu regardes sur mon album, je n'ai pas eu le choix. En effet, je commence mon tubage par un Té, donc après les tuyaux ne pouvaient s'encastrer que dans un sens.
Jonction cendrier/banc

Toit du cendrier

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 22:39
Par : ceddz

Si Cécile, l'eau que tu vois au niveau du tube sans masse vient de la partie en terre encore humide. Les fumées transportent la vapeur chaude qui condense sur n'importe quel point plus froid.

Brules-tu du bois bien bien sec ?

Quand au schéma du livre (pente descendante), il n'est possible qu'en cas de cheminée démarrant à l'extérieur de la maison en bas de mur. Un té placé ici permet d'y piéger la condensation et l'évacuer dehors.

Dans le cas d'une montée verticale à l'intérieur de la maison, ce n'est guère possible, et il me semble que c'est même mieux dans ce cas d'avoir une pente montante. Ainsi les condensats vont ruisseler et redescendre vers un point plus chaud plus près du foyer et avoir une deuxième chance de s'évaporer.

Une fois la banquette complètement sèche, il n'y a quasiment aucune condensation, du moins elle est invisible, amoins de bruler du bois trop humide...

Quand au sens des tubes, il me semble que c'est dans l'autre sens normalement :Les parties femelles des tubes se montent du coté sortie et les males coté foyer. Mais je ne suis pas sur de bien voir sur les photos.
Et de toute façon, même quand c'est monté dans le bon sens avec des colliers et du scotch pour étancher, la flotte en excès trouve quand même toujours un endroit pour s'échapper des tuyaux horizontaux...Le bon sens des tubes pour éviter les fuites n'est vraiment efficace qu'en vertical.

Pas d'inquiétude pour moi, fais encore du feu pour bien tout sécher et le souci disparaitra rapidement. On réalise pas la quantité d'eau qu'on balance dans cette masse, et qui devra entièrement s'évaporer....

A bientôt
Cédric

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 22:41
Par : cecile rocket

Sinon, pour le positif, j'ai réussi à faire bouillir de l'eau sur le haut du baril et quand j'arrête la chauffe (disons vers 19 h), le lendemain (vers midi) la masse autour du foyer est toujours tiède. Vivement que ça le fasse partout Evil
Et pour l'instant, le tuyau de la SDB tièdit aussi. Pourvu que je parvienne à régler ce problème de condensation afin de pouvoir monter la masse dans la SDB.

Et merci pour vos conseils.

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 22:59
Par : cecile rocket

Encore une réponse pour Pascal : je "gère" les condensats en mettant un petit seau sous le tuyau de la SDB. Au niveau du foyer, comme une partie de la bauge s'est écroulée, j'arrive à incruster un petit récipient en dessous et je parviens à récupérer une partie du condensat. Je pense qu'il faut que je creuse un peu plus pour pouvoir récupérer tout le condensat. Et je rebaugerai plus tard (tu vois Ceddz, moi non plus, je suis pas la championne de la finition, mais ça viendra!)

@Ceddz : je viens de lire ta rassurante réponse. De toute façon, je ne me voyais pas tout démonter maintenant pour refaire la pente dans l'autre sens Wink . Heureusement, ça a l'air d'aller (disons qu'on avait un peu étudié la question avant de le faire quand même).
Ca y est je comprend le "coup" de la condensation qui vient de la masse et qui va se loger dans la SDB, merci.
J'ai utilisé du bois qui sèche depuis début octobre dernier. C'est peut-être pas assez. J'ai pas eu le temps de prévoir assez de palettes sèches, donc je vais devoir acheter du chêne sec pour optimiser le séchage de la masse.
Et je me rend bien compte pour avoir fabriquer la bauge de la quantité d'eau que cette bête là a bu, C'est impressionnant et c'est vrai qu'il faut bien que ça ressorte à un moment. C'est pas deux mois de séchage sans allumage qui auront fait l'affaire...
Il devient dur de trouver de la palette, on sent bien la crise...
Bon, c'est pas encore terminé, mais j'ai vraiment appris un tas de choses jusqu'ici et ça continue, c'est chouette et pour ça aussi, Merci.
Je vous tiens au courant pour la suite.


Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 23:20
Par : Pascal B.

J'ai encore une question : pourquoi ne pouviez vous pas sortir vers l'extérieur au niveau du sol de la sdb ?

Re : Condensation

Posté le: 02/12/2013 23:48
Par : cecile rocket

Je croyais pouvoir bénéficier d'encore un peu de chaleur à cet endroit là. Rolling Eyes

Re : Condensation

Posté le: 03/12/2013 00:03
Par : Pascal B.

Je pense qu'une partie de la condensation vient de l'extérieur, là où les gaz chaux rencontre l'air froid. Et comme la pente n'est pas dans le bon sens, les condensats se dirigent vers le cendrier et participent à l'humidification de la masse par tous les raccords qui ne sont pas étanches à 100%.

Il faudrait pour y remédier envisager de percer le mur en bas dans la SDB, et sortir avec une pente descendante vers l'extérieur afin d'éviter que la condensation entre dans le conduit.

Tu peux quand même conserver un peu de masse dans la SDB si tu utilises un raccord en T à l'intérieur et que tu fermes le tube qui monte par un bouchon.

Les conduits étant dans le bon sens, tu pourras gérer facilement les condensats au niveau du coude extérieur.

Re : Condensation

Posté le: 03/12/2013 00:15
Par : cecile rocket

J'espère que mon mur n'en souffrira pas trop ! En attendant je referai un point après plusieurs chauffes au bois bien sec. Mais je crois bien qu'une partie du condensat vient bel et bien de l'extérieur car j'ai retiré il y a peu le petit chapeau qui recouvrait le coude à l'extérieur afin de faire remonter l'évacuation avec 2 tuyaux supplémentaires et, j'ai constaté à ce moment là du condensat dans le coude... Je vous tiens au courant, merci.

Re : Condensation

Posté le: 03/12/2013 00:16
Par : cecile rocket

PS : et puis j'aurai le temps d'ici là de voir si conserver de la masse dans la SDB en vaut la peine ou pas.

Re : Condensation

Posté le: 03/12/2013 08:53
Par : Pascal B.

J'espère que mon mur n'en souffrira pas trop !

Quel est le matériau de construction de ton mur ?

Re : Condensation

Posté le: 03/12/2013 09:05
Par : ceddz

Bonjour à vous,

Pascal, je ne vois pas pourquoi tu insistes sur le "bon sens" de la pente.
Je sais bien que dans le livre la pente est descendante vers l'extérieur, mais c'est loin d'être le cas général car la plupart des cheminées de maison sont maintenant à l'intérieur et ce montage est donc compromis.

Cécile n'est pas dans ce cas la et pourrait le faire comme tu lui expliques, mais cela ne résoudrait surement qu'un partie de son problème, je m'explique :

Certes cela doit condenser à fond à l'extérieur car sa cheminée n'est pas isolée en extérieur, donc l'eau condensée redescend par la ou elle peut.
Il suffirait qu'elle remplace le coude extérieur par un té et ce souci disparaitrait, pas besoin de repercer le mur.

Par contre, l'eau qu'elle retrouve près du foyer et partout ailleurs ne vient pas d'une question de pente, mais bel et bien de l'eau qui s'évacue de l'argile et condense partout ou ce n'est pas (encore) assez chaud.

Je sais qu'on a déja eu cette discussion il y a quelques temps, et ce serait peut-être bien qu'on se positionne de la même manière à ce sujet la ?
Souviens-toi le rocket de Guillaume à Tanon est en pente montante vers la sortie, les miens aussi ainsi que la plupart de ceux auxquels j'ai participé. Une fois secs, la gestion des condensats se fait toute seule par évaporation dans la banquette chaude.

A bientôt
Cedric

Re : Condensation

Posté le: 03/12/2013 10:26
Par : Pascal B.

Je vais avoir du mal à me positionner, car je ne conseille pas de réaliser un poêle avec la cheminée d'évacuation à l'intérieur. Je reste sur une base pente vers l'extérieur pour ne pas apporter de l'eau des condensats dans le banc, parties femelles des conduit en aval du flux, sortie à l'horizontale et gestion des condensats au niveau du coude.

Dans la prochaine édition du livre rocket stoves, je détaillerai les 2 concepts afin que chacun puisse concevoir son poêle en connaissance de cause.

Re : Condensation

Posté le: 03/12/2013 11:20
Par : ceddz

Oui je suis d'accord avec toi, dans le cas ou la cheminée est inexistante, c'est plus simple de traverser un mur et d'étancher plutôt que de le faire en toiture, avec les risques d'infiltrations. Dans ce cas la on descend et on évacue la condensation dehors, facile.

Mais souvent les maisons ou l'on installe un rocket ont déja une cheminée, et la je pense qu'il vaut mieux le mettre dans l'autre sens non ?

Enfin tout ça pour dire qu'il n'y a pas une bonne recette fiable, il faut s'adapter à l'existant.

Pour la prochaine édition, tu penses faire appel à des contributions, voire une co-écriture ? J'ai plein d'idées dans cet objectif, et je t'ai envoyé un mail que tu n'as pas du avoir il y a quelques semaines.

On peut ptet continuer en mp voire s'appeler ? et pourquoi pas ouvrir un nouveau fil du genre "cheminée ext ou int ?, pente montante ou descendante, vos retours d'expérience"

J'ai dans mon cas encore de petites flaques d'eau dans les trappes avec ma banquette à conduit ni montant ni descendant, il est plat, et ce après plus d'un mois de chauffe. Pourtant la condensation ne vient pas de l'extérieur, c'est physiquement impossible sur mon installation.

A bientôt
Cedric

Re : Condensation

Posté le: 03/12/2013 13:23
Par : cecile rocket

Hello,

Voici la situation de la sortie et je pense à l'avenir remplacer le coude par un té avec ouverture vers le bas, ça me paraît une bonne solution (pour le condensat qui vient de l'extérieur). De toutes façons questions moyens, c'est pas pour maintenant, je vais continuer à éponger.

Evacuation des fumées, à l'extérieur


A présent, le petit chapeau a disparu pour laisser place à 2 tuyaux qui se terminent par un coude. Je vous ferai une photo bientôt.

@Pascal, le mur extérieur est en briquette, plus un vide d'air, plus du béton (j'ai d'ailleurs découvert le vide d'air en perçant la sortie du rocket). En fait, j'ai deux problèmes qui se posent si je veux repercé le mur en bas :
-ça passe tout près ( voire en plein dedans) de l'arrivée d'eau des toilettes.
-à cette endroit de la maison, c'est fragile pour plein de raisons (on se trouve sous une ferme, et chez moi, c'est sensible la charpente).

En tout cas, merci et je me rends compte que le sujet est passionnant et qu'il y a des points sur lesquels on ne déroge pas (5 cm entre la cheminée interne et le baril, par ex.) et d'autres qui sont matière à discussion.

En attendant, je vais continuer à faire du feu Twisted

A bientôt, merci.

Re : Condensation

Posté le: 03/12/2013 22:56
Par : cecile rocket

Voici la sortie telle qu'elle se présente actuellement :

Sortie "presque définitive"


Je pourrais mettre un té (ouverture vers le bas) avant le coude et de cette façon récupérer le condensat... Maybe...
Mais , bon ce ne sera pas pour maintenant. Rolling Eyes

Re : Condensation

Posté le: 10/12/2013 09:02
Par : Atchoum

Sous ta photo "trappe de visite dans la chambre", avant de cliquer sur le bouton qui me permet d'ajouter un commentaire, je lis juste au-dessous :
"Les commentaires permettent à chacun d'enrichir le web."
Ce n'est pas faux tant qu'il n'est pas précisé de quoi le web "s'enrichi" des commentaires de chacun... mais, peut-on tout de même remplacer "le web" par "ce forum" ?... Car pour ce qui est du "Web" en général, sur beaucoup de forums (vraiment beaucoup !)..., "l'enrichissement" se fait assez souvent en crétinerie (ce qui n'est jamais le cas sur les forums d'Ecologie Pratique, je dois le reconnaître !)

Cécile,
pour les détecteurs de monoxyde de carbone (ta dernière question sur le forum "Rocket Stove"Wink, je pense que tous les lieux fermés où l'on fait du feu devraient en être équipés. Pour ton cas précis, peut-être pas utile ailleurs que dans le living (peu de risque d'émanations toxiques dans les autres pièces... À vérifier quand même au niveau des trappes lors des premières flambées).

Atchoum

Re : Condensation

Posté le: 10/12/2013 10:12
Par : Atchoum

@Cécile... et Cedzz et Pascal,

Je viens de relire les échanges entre Pascal et Cedzz (sens de pente)... chacun campe sur ses positions !... Pour ma part, je pense qu'on va tourner en rond (le point de vue de Pascal se défend autant que celui de Cedzz) et que ce n'est pas très important... Dans ton cas, il est même préférable qu'elle soit montante depuis le foyer. Cela te permet de l'évacuer à la trappe du Té de départ. Pour les condensats de la salle bains, ils sont "provisoires" (jusqu'à évaporation complète de l'eau de construction) et disparaîtront après construction de la masse dans la salle de bains (et évaporation de l'eau de construction de cette masse bien entendu)... Donc, faire du feu, encore du feu toujours du feu... Cedzz a raison sur ce point !

Mais ces condensats sont également "définitifs" dans l'ensemble de la canalisation pour ce qui concerne la condensation due aux différences de température entre le tuyau métallique (chaud) de la cheminée extérieure et la température atmosphérique extérieure (thèse de Pascal qui me semble très juste)... La seule chose que tu puisses faire "contre" ça, est de construire cette cheminée en boisseaux d'argile (brique).
Après tout, elle viendra se "fondre" avec le pilier adjacent !... Bien sûr, c'est un peu plus de travail (mais ce sera plus esthétique).

Je pense aussi (contrairement à Pascal, je crois) que l'étanchéité sur toute la canalisation intérieure est de 100%... et qu'il n'y a aucun problème de ce côté.
Quant au sens d'emboîtement des tuyaux, on peut encore en parler longtemps... ou avoir des "pratiques contre nature" avec les mouches... c'est chacun ses goûts... mais je ne pense pas, qu'à part en théorie, cela ait vraiment d'importance (compte tenu de l'étanchéité qui est réellement de 100% - à part la trappe de la chambre 2- on s'en est suffisamment assurés et fait ce qu'il fallait pour)... le "freinage" de l'écoulement du flux gazeux ne sera pas sensible... Et les points de rétention de condensats sont mineurs (l'épaisseur de la tôle des tuyaux ne permet pas une rétention trop importante pour que l'eau qui y stagnerait éventuellement ne puisse s'évaporer rapidement et totalement au cours des chauffes.

Par contre, remonter de la bauge autour du baril ne me parait pas suffisant.
Je crois qu'il faudra aussi prolonger le tuyau de la trappe du cendrier, de façon à pouvoir remettre de la masse à l'épaisseur de cette paroi, ainsi qu'au dessus du toit du cendrier pour le monter au moins au même niveau que celui du banc...
Il est assez probable que cette trop faible épaisseur ne favorise une dissipation trop importante et rapide de la chaleur à ce niveau au cours des flambées et par la suite... et ceci au détriment de l'accumulation de cette chaleur "perdue" dans le reste de la masse.

Bizzz !
Pa...tchoum

Re : Condensation

Posté le: 15/12/2013 23:58
Par : cecile rocket

"Pour les condensats de la salle bains, ils sont "provisoires" (jusqu'à évaporation complète de l'eau de construction) et disparaîtront après construction de la masse dans la salle de bains (et évaporation de l'eau de construction de cette masse bien entendu)... "

Bien d'accord, néanmoins il y a là un petit cercle vicieux :
J'ai commencé à monter la masse autour du tuyau de la SDB (celui qui est vertical). Le problème (tu sais Atchoum, ce qui donne matière à solution
Wink ),donc, le problème c'est que le condensat, ou/et l'eau de la masse dégoulinent et la masse ne sèche jamais Et je parle pas de l'odeur ! C''est pour ça que j'opte plus pour de la condensation (plus l'eau de la masse). L'eau qui dégouline passe forcément par le tuyau pour avoir une telle odeur. On dirait une fumerie de charcuterie cette SDB.

Bref, on fait du feu et encore du feu. Le baril est bien recouvert de bauge à présent (ici, l'eau coule par le cendrier). Mais ça chauffe avec du chêne à moins de 20% d'humidité (tel qu'il m'a été livré), que je place au dessus du baril une fois fendu (sur les côtés, touchant seulement les bords, et sous surveillance). Quand je l'enlève, il est bien sec. Ca fait des bons feus mais pas des flambées spectaculaires et je trouve ce dragon bien silencieux. J'en conclut donc que c'est pas encore tout à fait au point, mais on persiste.

Re : Condensation

Posté le: 16/12/2013 08:59
Par : Pascal B.

Quote by: cecile rocket
Sortie "presque définitive"


Je pourrais mettre un té (ouverture vers le bas) avant le coude et de cette façon récupérer le condensat...


S tu as la possibilité d'appliquer une pente descende vers l'extérieur au tube qui traverse le mur, les condensats pourront êtres gérés au niveau du raccord avec le coude, ce qui te permet de te passer d'un T.

Quote by: AtchoumLes commentaires permettent à chacun d'enrichir le web


C'est une phrase qui se retrouve sur toutes les pages du site lorsque l'on peut poster un commentaire (article, documents, albums photo...), j'ai donc essayé, de trouver une phrase générale lors de la mise en place et la traduction du module. La phrase d'origine en anglais dit "The following comments are owned by whomever posted them. This site is not responsible for what they say.".

Re : Condensation

Posté le: 16/12/2013 09:28
Par : Pascal B.

Quote by: ceddz

Oui je suis d'accord avec toi, dans le cas ou la cheminée est inexistante, c'est plus simple de traverser un mur et d'étancher plutôt que de le faire en toiture, avec les risques d'infiltrations. Dans ce cas la on descend et on évacue la condensation dehors, facile.

Effectivement, c'est le plus simple avec assemblage des conduits partie femelle en aval du flux.

Mais souvent les maisons ou l'on installe un rocket ont déja une cheminée, et la je pense qu'il vaut mieux le mettre dans l'autre sens non ?
Il y a aussi la solution de gérer les condensats au point bas par un système de plomberie.


Pour la prochaine édition, tu penses faire appel à des contributions, voire une co-écriture ? J'ai plein d'idées dans cet objectif, et je t'ai envoyé un mail que tu n'as pas du avoir il y a quelques semaines.
Pour la prochaine édition, je synthétiserai les échanges et contributions de chacun, ce qui permettra de présenter les 2 "écoles" (pente montante, pente descendante). Je n'ai pas du recevoir ton message, le dernier date du 21.06.2012

ouvrir un nouveau fil du genre "cheminée ext ou int ?, pente montante ou descendante, vos retours d'expérience"
Bonne idée, le nouveau fil est ici.

Pourtant la condensation ne vient pas de l'extérieur, c'est physiquement impossible sur mon installation.
Comment expliques-tu cette impossibilité ?

Re : Condensation

Posté le: 16/12/2013 14:28
Par : cecile rocket

"Si tu as la possibilité d'appliquer une pente descende vers l'extérieur au tube qui traverse le mur, les condensats pourront êtres gérés au niveau du raccord avec le coude, ce qui te permet de te passer d'un T."

C'est ce que je pensais faire en premier lieu, car bien évidemment, la pente descend vers l'intérieur!!!
Rolling Eyes

Je vais repercer sous le tuyau pour qu'il prenne la bonne direction. Ce n'est pas gênant que le condensat stagne dans le coude ? Car le déboîter tous les jours pour le vider, je le sens pas du tout (le poids des 2 tuyaux au dessus fait que c'est une manipulation que je ne peux pas faire seule, c'est très galère).

Merci

Re : Condensation

Posté le: 16/12/2013 22:45
Par : Pascal B.

Cécile,

Pas besoin de percer, les condensats passeront par le raccord. Donc pas de démontage. Par contre, placer un seau au dessous pour mesurer le volume de la condensation à cet endroit par flambée serait un plus pour la réflexion. Je ferai cela aussi sur le mien dans les jours qui viennent afin de comparer les données.

Re : Condensation

Posté le: 16/12/2013 14:33
Par : cecile rocket

Un petit trou sous le coude serait-il gênant et/ou utile à l'évacuation du condensat ?

Re : Condensation

Posté le: 16/12/2013 17:17
Par : ceddz

Coucou à vous.

Un trou bien placé sous le coude ne suffira pas car la goutte d'eau va ruisseler le long de ton tube en direction du mur et finir par le mouiller et le tacher.

Mais si tu arrives à placer un petit tube ou une cordelette pour aider la goutte à tomber cela devrait faire l'affaire.

Cependant, comme toi, je ne pense pas que les condensats viennent beaucoup de l'extérieur, enfin pas au point de mouiller autant dans la salle de bains.
Cette humidité condensée vient de la vapeur d'eau extraite de la masse, et même s'il est judicieux de la gérer, elle finira par disparaitre complètement au long de la saison de chauffe.

A bientôt

Re : Condensation

Posté le: 23/12/2013 13:36
Par : cecile rocket

Coucou tous,

J'ai modifié la pente du tuyau horizontal de sortie. Avant la pente descendait vers l'intérieur, maintenant elle descend vers l''extérieur. Cela a suffit à ne plus avoir de débordements de condensation dans la salle de bain. Smile

J'ai quand même fait un petit trou ( du 7) dans le tuyau de sortie, dans lequel j'ai passé un tissu, sous lequel j'ai placé un bol. J'y ai récupérer 10 cl de condensat.
Ceci dit, il y en a qui s'échappe par le raccord, il faudra que j'y mette une bassine pour tout récupérer. Quand ça coulait dans la SDB, c'était au moins 50 cl par flambée.
J'ai toujours du condensat qui sort par le cendrier (environ 50cl ), mais moins qu'avant tout de même. Aucune donnée sûre à vous livrer, puisque j'ai continuer à mettre de la masse dans la 2ème chambre, donc ça fait un apport de bauge fraîche, ainsi qu'autour du baril (elle sèche vite celle là !).

Je pense réduire les masses des chambres car lorsque le rocket est en fonction, ça tiédit sur le dessus du banc, mais pas sur le côté qui reste froid même après des flambées de 5 h !
Je pense que j'ai mis aussi trop de masse sur le cendrier.

Malgré tous ces défauts, on apprécie déjà l'apport de chaleur du dragon. Même avec une banquette tiède dans les chambres, cela suffit à avoir une chambre à 18°. On espère que ce sera de mieux en mieux après amélioration.
Pascal, si tu veux que je fasse des relevés de températures plus précis, fait le moi savoir.

Bonnes fêtes les rocketeurs.

Re : Condensation

Posté le: 23/12/2013 13:43
Par : cecile rocket

Petite précision :

Quand je parle de 18°, ça peut paraître froid à certains, donc je préfère parler du ressenti.
Avant, quand on rentrait dans la chambre, le ressenti était glacial. Maintenant, le ressenti est doux.
C'est donc nettement plus agréable. n'oubliez pas que nous avons 2,90 m de plafond ici.

Evil

Re : Condensation

Posté le: 23/12/2013 13:52
Par : cecile rocket

Voilà ce que cela donne en image. La laine de verre est là de manière provisoire évidemment.
Correction du sens de pente de la sortie, afin de mieux gérer le condensat.

Re : Condensation

Posté le: 22/01/2014 12:33
Par : Pascal B.

Bonjour cécile,

Comment vont tes soucis de condensation ?

Je reviens sur ton post pour diffuser les mesures de la condensation que j'ai observé sur mon rocket.


Date de la mesure : 22.01.2014
Température extérieure : 8-10 °C
Durée de la flambée : 1 heure
Longueur du banc : 4,5 m
Température des fumée en sortie : ???
Quantité des condensats : 15 cl

Remarques : Les condensats recueillis au niveau du coude extérieur étaient présents uniquement pendant les 10 premières minutes. Durant les cinquante minutes suivantes, rien ne coulait du raccord. La flambée précédente avait été réalisée 15 heures auparavant.


J'imagine qu'avec un banc plus long et une température plus faible en sortie, les condensats doivent être beaucoup plus importants.

Si quelqu'un veut faire l'expérience similaire pour quantifier le phénomène et transmettre ses observations, il est le bienvenu.

Re : Condensation

Posté le: 08/01/2017 21:38
Par : Moos

Citation : Pascal B.

Bonjour cécile,

Comment vont tes soucis de condensation ?

Je reviens sur ton post pour diffuser les mesures de la condensation que j'ai observé sur mon rocket.


Date de la mesure : 22.01.2014
Température extérieure : 8-10 °C
Durée de la flambée : 1 heure
Longueur du banc : 4,5 m
Température des fumée en sortie : ???
Quantité des condensats : 15 cl

Remarques : Les condensats recueillis au niveau du coude extérieur étaient présents uniquement pendant les 10 premières minutes. Durant les cinquante minutes suivantes, rien ne coulait du raccord. La flambée précédente avait été réalisée 15 heures auparavant.


J'imagine qu'avec un banc plus long et une température plus faible en sortie, les condensats doivent être beaucoup plus importants.

Si quelqu'un veut faire l'expérience similaire pour quantifier le phénomène et transmettre ses observations, il est le bienvenu.




Je déterre, parce que me questionne bcp également sur les condensats lors de l'utilisation du Papooses'Rocket !
Imaginez : on est à plus d'un litre par jour ! J'ai un peu de mal à imaginer que ça ne vient QUE de la masse, on entent très clairement un goutte à goutte venir tomber dans le bouchon du té qui est situé à la base des 7 m de conduits inox qui évacuent les (très légères et transparentes, si si! Big Grin ) fumées...
Si je l'entends tomber la goutte, c'est qu'elle vient du haut, ben si, hein, z'etes d'accord avec ça...? et en haut, tout droit au dessus,il n'y a que le capuchon du tube...

Mon tube réagit nécessairement aux différences de températures, assez importantes il est vrai en ce moment, entre l'espace intérieur chaud par les fumées et l'air autour du tube vraiment froid (pour précision : si je pars du point le plus haut et redescend, la configuration est la suivante : simple paroi, hors boisseau sur deux mètres linéaires en extérieur, puis 3 mètres de tube dans le boisseau, puis environ deux mètres de tubes hors boisseau mais à l'intérieur de la maison, jusqu'à arriver à la sortie de la banquette du rocket).
Mais plus d'un litre... ???

Vais donc essayer de rebondir sur ta proposition Pascal, et noter quelques données sur cela...
Je me questionne aussi sur la possibilité de mettre un petit tuyau dans ce bouchon inox du té, pour virer les condensant au dehors, à travers le mur...

A suivre

Re : Condensation

Posté le: 09/01/2017 12:19
Par : Pascal B.

Un litre à chaque allumage, c'est toujours ce que j'ai constaté sur mon rocket. La gestion des condensats est donc quelque chose d'important et il y a plusieurs écoles. Celle proposée par Ianto Evans et le livre Rocket Stoves consiste en une pente descendante du conduit vers l'extérieur afin de pouvoir les évacuer à la liaison entre la partie horizontale et la partie verticale.

Pour une évacuation par l'intérieur du bâtiment, je conseille toujours la même pente et la gestion des condensats au point bas.

Je me questionne aussi sur la possibilité de mettre un petit tuyau dans ce bouchon inox du té, pour virer les condensant au dehors, à travers le mur...

Cela me semble nécessaire.

Re : Condensation

Posté le: 09/01/2017 19:17
Par : Moos

Merci pour ta réponse Pascal, j'ai prêté mon livre du Rocket à Kala et Midou qui réfléchissent à leur propre rocket, pas pu m'y référer...

Pas d'hésitation, je vais mettre ça au point pour l’évacuation des condensats en extérieur. Je ferai un petit reportage Big Grin

ecologie-pratique.org - Forum
http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=2761