Sujet: Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/10/2012 22:45
Par : fredanna

Bonjour Pascal,
à la re-lecture du livre et suite à plusieurs contacts au sujet du rocket, je me demandais deux choses:
- ne serait il pas nécessaire, si les conduits des fumées intégrés au banc sont en briques, de les surélever pour les placer à une hauteur idéale comme expliqué dans le livre,ni trop près,ni trop loin de la surface?Une rangée de brique à plat constituant le fond sur lequel repose le conduit, lui même monté sur le béton cellulaire l'isolant du sol,est elle indiquée, inutile ou obligatoire?
- mon tuyau utilise pour conduire les fumées en toiture, un ancien conduit de cheminée en pierres assez étroit.Dois-je isoler ce tuyau dans le conduit et par quel moyen,au risque le cas échéant, d'avoir un tirage déficient?
Merci d'avance

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 01/11/2012 19:53
Par : fredanna

Salut tout le monde,merci de votre aide.J'ai dû entrer un paramètre dans Firefox en bidouillant et cela doit bloquer l'accès au forum,en tout cas,pour les posts!Je suis sur PC.
Heureusement,je peux poser mes questions depuis Chrome,et j'ai un graaaaand besoin de vous!
J'ai monté la maquette tout à l'heure,et quelle déception,les flammes restaient desèsperément dans l'alimentation,snif, et pas de bruit de fusée bien évidemment.J'ai appliqué les dimensions de 23x15 (c'est un peu grand, j'aurai dû appliquer 23x13) à tout le rocket, la cheminée fait 65 cms de haut depuis le plafond à l'intérieur du tunnel,qui lui mesure 31,5 cms de long.Il me semble avoir respecté les proportions, je suis un peu dépité.Si vous voyez mon erreur...?Merci

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 03/11/2012 16:52
Par : fredanna

Ciao-ciao!
J'ai démonté pour changer certains paramètres,en commençant par la longueur de la chambre de combustion et ...miracle!Le tirage se fait!Cela fait plaisir de l'entendre enfin ronronner et projeter ses flammes à l'horizontale jusque dans la cheminée.
Je vais maintenant essayer de positionner la porte vitrée pour envisager le mode de fixation future par scellement sur les côtés de la chambre en batissant en briques ou pierres.
A plus,schuss

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 05/11/2012 13:44
Par : Pascal B.

La chambre était trop longue ? Quelle était sa dimension et celle de maintenant ?

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 22/10/2012 19:01
Par : fredanna

Personne pour m'aider,svp? Frown Frown

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 23/10/2012 15:44
Par : Pascal B.

La hauteur à laquelle vous pouvez placer le conduit dans le banc dépend surtout du diamètre de ce conduit et de la hauteur du banc. Plus il est bas, plus vous bénéficiez de la masse au dessus. L'idéal est donc, lorsque c'est possible, de le placer sous le niveau du sol.

Toute les expériences dont j'ai entendu parler pour réaliser l'évacuation dans un ancien conduit de cheminée ont été faites en tubant ce conduit avec un tube non isolé. Et cela semblait fonctionner.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 27/10/2012 18:57
Par : Pascal B.

Reçu par email de Fred
Bonjour,
je n'arrive plus à poster sur le sujet,le message est le suivant:
delai dépassé,authentification,blabla,et je suis renvoyé après authentification à l'accueil!
Mon post sur "conduit et brique" est le suivant:

Merci,je rassemble les matériaux nécessaires petit à petit,au gré des trouvailles et les questions se bousculent!Toujours pas de béton cellulaire,je dois acquérir uninsert d'occase ce w.end pour en récupérer la porte( je voudrais la poser comme sur le rocket du stage à Tanon,c'est magnifique),les briques réfractaires sont blanches et de dimensions diverses mais tant qu'elles font ce qu'on leur demande et que je respecte les proportions cela devrait rouler!
A ce propos,je compte appliquer des dimensions différentes (22x15) aux tubes d'alimentation,cheminée et chambre,tout en respectant pour chacun la surface donnée de base(324),à moins que je n'ai pas compris le principe.Merci de me corriger Confused
La porte vitrée tient elle par une quelconque fixation ou la bauge seule la maintient elle?
Merci d'avance de faire avancer le schmilblick Wink
Fred

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 27/10/2012 19:09
Par : Pascal B.

La forme plus large que haute fonctionne bien pour le tunnel de combustion. Chez moi l'alimentation est souvent de forme rectangulaire, je trouve cela plus facile pour l'équilibre de ma flambée. Et, je ne pense pas que cela soit contre-indiqué pour la cheminée interne.

Pour la fixation de la porte vitrée il faut attendre une éventuelle réponse de Guillaume ou Cédric qui ont réalisé la pose à Tanon.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 29/10/2012 13:49
Par : fredanna

J'essaie depuis GGle Chrome pour voir si le problème serait dû au navigateur!
J'ai bien noté que la chambre de combustion peut être plus large que haute,par contre les cheminées et tube d'alimentation ne devraient ils pas être de même dimensions pour pouvoir se connecter,au risque de créer des étranglements en entrée et sortie de la chambre?
Je demande à Cédric alors si j'arrive à le joindre pour cette porte,encore merci! Big Grin

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 29/10/2012 13:53
Par : fredanna

Hé bin voilà,quand on n'y connaît rien en informatique,on râaaaaame!Si quelqu'un pouvait m'expliquer pourquoi je ne peux pas poster depuis firefox,maiiiiiiiiis,j'ai conscience que ce n'est pas le lieu pour cela,je poursuivrai en mp par mail,merci beaucoup! Smile

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 29/10/2012 14:14
Par : Pascal B.

Réponse depuis un navigateur Firefox : Quelle version utilises tu et sous quel OS (mac, pc, linux) ?

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 29/10/2012 14:39
Par : ceddz

Bonjour,

J'utilise firefox aussi.

Pour la chambre de combustion rectangulaire (la plus grande dimension dans la largeur) je suis d'accord avec Pascal.
Pour l'alimentation en bois, c'est mieux si c'est pas totu à fait carré, mais un peu plus large.
Sur mon "proto" j'ai ce défaut, l'alimentation en bois est moins large et plus longue, et ca fume de temps en temps à froid si on fait pas gaffe.

Quand à la jonction de chaque "conduits" on fait comme on peut. Dans un monde parfait, on garde la même section et on ne crée pas d’étranglement. Dans la réalité, on adapte en essayant de faire au mieux.


Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 29/10/2012 14:54
Par : ceddz

Ah j'oubliais pour la porte.

La fixation du "dormant" de la porte peut être délicate en effet.

La solution la plus simple est d'y faire 4 trous dans les coins et de la visser dans les briquettes du conduit avec des chevilles à briques !

On peut aussi attacher des équerres sur le chassis et les "couler" dans le mortier d'argile entre 2 briques, mais à la longue çà se descelle un peu. Les efforts de la porte et les coefficients de dilatation différents de la terre et du métal sont en cause.

Il est aussi possible de prendre le châssis en sandwich entre 2 rangées de briquettes, ainsi pas de vis, pas de collage, ça tient juste parce que c'est coincé et que ça peut pas bouger.

Enfin chaque cas est différent, il faut voir sur place en fonction de la porte qu'on peut trouver et de la forme de la bête. Il faut toujours une petite part d'improvisation !

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 29/10/2012 19:56
Par : Pascal B.

Pour la vitre, il y a aussi la solution de la pose en guillotine d'une pièce de verre réfractaire dans 2 rainures latérales (cf page 107 du livre).

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 06/11/2012 23:09
Par : fredanna

Salut Pascal!
La chambre était constituée de 7 briques(en fait des chutes de briques réfractaires blanches à picots) misent sur champ,chacune mesurant 4,5 cms. J'ai donc ôté une brique et cela fonctionne.
Je découpe actuellement les briques pour parfaire la forme et je réhausse le tout avec 2 rangs au sol pour y intégrer le cendrier de la porte d'insert.Ainsi, j'espère pouvoir profiter de l'usage du tiroir à cendres que je conserve.J'ai gardé la plaque percée en l'encastrant dans les briques afin qu'elle soit positionnée au même niveau que la sole.
L'arrivée d'air frais venant du garage est positionnée,même si je ne sais pas trop ou l'insérer dans la banquette pour rejoindre le conduit d'admission,sans qu'elle ne soit écrasée.
Pour finir, je dois me résoudre à acheter(argh) les plaques de béton cellulaire car n'ayant pas pu en trouver dans les déchetterie ou commerces de matériaux en déclassé,ni d'occase.J'aurais préféré rester dans l'esprit récup' du rocket,mais à un moment faut avancer..!
A bientôt,schuss

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 13/12/2012 17:06
Par : fredanna

Salut la foule!
Je viens de poser le baril sur le rocket et les conduits des fumées en briques sont maçonnés.Avant de raccorder tout ça, je vérifie que le tirage est égal à celui obtenu avec la maquette et ô rage, ô désespoir,rien,nada,oualou!
J'ai un peu de tirage si le feu est allumé dans le tunnel de combustion,mais il ne vient pas prendre jusqu'à l'admission,et vient même à s'éteindre sans consumer le bon petit bois mort!
J"ai vérifier la différence de hauteur du baril à la cheminée interne,il y a bien les 5 cm.
Je ne sais si à cette étape déjà,l'humidité et le froid(maison/grange en rénovation) peuvent entraver la bonne marche du poele.J'hésite à fermer le cendrier de sa voute,et je ne sais quoi vérifier pour le corriger,personne sur le forum n'ayant rapporté de souci à cette étape.
Merci de m'aiguiller,Pascal,Cédric,ou quelqu'un qui a une idée...

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 13/12/2012 17:20
Par : Pascal B.

J'hésite à fermer le cendrier de sa voute
Il faut que le système soit étanche pour que le tirage soit au rendez-vous.

Quelle est la hauteur de l'évacuation ? Et la longueur du banc ?

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 13/12/2012 20:39
Par : ceddz

Quote by: Pascal B.

J'hésite à fermer le cendrier de sa voute
Il faut que le système soit étanche pour que le tirage soit au rendez-vous.



....et aussi que l'eau commence à s'évaporer ...


Tu peux fermer le cendrier, et forcer la bête en conditions réelles.
Continue à faire des feux dans le tunnel, et peu à peu tu pourras reculer ton bois jusqu'au conduit de chargement.

C'est le grand avantage du rocket, on peut le mettre en feu pour le faire sécher plus vite (et en hiver c'est long) mais encore faut-il démarrer un semblant de tirage, pas toujours évident dans de telles conditions d'humidité. Il faut perséverer.

Bonne soirée

Cédric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 13/12/2012 22:53
Par : Xisca

je dois acquérir un insert d'occase ce w.end pour en récupérer la porte( je voudrais la poser comme sur le rocket du stage à Tanon,c'est magnifique)


Peut-on voir des photos quelques part ?
Je vais aussi mettre une porte vitrée, sauf que je ne l'ai pas encore trouvé...

Faut-il garder cette porte fermée ? Que ce pass-t-il quand on ouvre (selon quand on ouvre...)?

Si on ne l'ouvre pas, ou peu, on doit pouvoir faire le système rainure indique par cedzz, et glisser juste une vitre ? Ou bien cela va vibrer avec la chaleur ?

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 13/12/2012 22:57
Par : Xisca

Quote by: Pascal B.

Pour la vitre, il y a aussi la solution de la pose en guillotine d'une pièce de verre réfractaire dans 2 rainures latérales (cf page 107 du livre).



Ho, je n'avais vu que la première page du sujet!

Et je vois que cette longueur horizontale est vraiment importante, et que je dois donc changer quelque chose à mon projet... (et je crois avoir la solution, il a fallu un très gros changement de plan de toute la maison mais bon...!)

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 13/12/2012 23:47
Par : fredanna

Merci de vos réponses à tous,vous me soulagez énooooormément!C'est un gros travail en solo,et là, j'étais un peu dégouté, j'avoue!Heureusement que ce forum existe,encore merci à ceux qui donnent de leur temps pour l'animer.
@ Pascal: j'ai 5m de cheminée et un banc a double conduit de 4m.Je vais donc fermer tout ça et insister
@ Xisca: juste pour ton info,j'ai scellé le cadre de la porte d'insert(qui se démonte de l'insert en ôtant 4 boulons) devant le poele en remplacement des briques avant du tunnel de chargement.Pour ce faire,j'ai fixé 4 pattes faites dans des suspentes de rails pour plaque de platre qui trainaient par là!Elles se scellent dans la maçonnerie des parois qui contiennent l'isolation périphérique du poêle(j'ai monté ça avec des 1/2 briques achetées pas cher en briquetterie,à la bauge,car la bauge seule se cassait la binette sous son poids!Je me retrouvais avec un rocket qui n'avait pas la largeur souhaitée).
Je vais essayer de poster un album.
A plus

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/12/2012 09:49
Par : ceddz

Merci de vos réponses à tous,vous me soulagez énooooormément!C'est un gros travail en solo,et là, j'étais un peu dégouté, j'avoue!Heureusement que ce forum existe,encore merci à ceux qui donnent de leur temps pour l'animer.


Merci à toi pour tes remerciements, ce forum est fait pour ça et ca nous fait bien plaisir à Pascal et moi de voir tous ces beaux embryons de rockets voir le jour !

Pour la vitre, lors du dernier stage, on a trouvé la solution simple de la faire glisser latéralement. Elle est prise entre 2 rangs de briques espacés de 1cm et coulisse sur le coté gauche. Ce serait mieux si elle avait un cadre en métal mais c'est déja bien stable ainsi. La vitre ne bouge pas avec le feu, elle se prend par contre quelques coups de buches quand celles-ci descendent, mais rien d'assez violent pour la casser.

Voila la glissière :

La vitre en carton le temps du montage :

Et la vitre en place ouverte à 3/4


On voit sur les photos suivantes la pose du linteau et du tube de chargement qui consolide le montage.

Le rocket ne peut pas tourner avec la vitre ouverte. Cela crée une entrés d'air en point bas et fait fumer à l'envers : la nature, fainéante emprunte le chemin le plus court et c'est le tunnel de chargement qui fait office de cheminée et on enfume la maison très vite !
La vitre (ou porte) sert uniquement à faciliter l'allumage à froid et le nettoyage. Tout le reste du temps elle doit rester fermée.

Bonne journée au coin du feu

Cédric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/12/2012 10:24
Par : Pascal B.

Pour la vitre, lors du dernier stage, on a trouvé la solution simple de la faire glisser latéralement.


Il y a aussi la solution de l'ouverture à la verticale comme une guillotine, où la vitre glisse dans des rainures latérales.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/12/2012 10:39
Par : ceddz

Quote by: Pascal B.

Pour la vitre, lors du dernier stage, on a trouvé la solution simple de la faire glisser latéralement.


Il y a aussi la solution de l'ouverture à la verticale comme une guillotine, où la vitre glisse dans des rainures latérales.




Oui tout à fait, c'est le système que j'ai mis sur le mien :


Ce n'est possible qu'avec une vitre sur cadre métal, sinon casse assurée, c'est pour ca qu'a Jupon on l'a mise horizontalement.

Pascal, j'ai pas réussi à faire une rotation de la photo, j'ai trouvé les boutons pour le faire mais on dirait que ca marche pas.

Cedric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/12/2012 12:42
Par : Pascal B.

Pour la rotation des images cela fonctionne mais il faut rafraîchir la page pour que l'image soit actualisée dans ton navigateur Smile

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/12/2012 16:00
Par : Alynpier

Quote by: Pascal B.

La hauteur à laquelle vous pouvez placer le conduit dans le banc dépend surtout du diamètre de ce conduit et de la hauteur du banc. Plus il est bas, plus vous bénéficiez de la masse au dessus. L'idéal est donc, lorsque c'est possible, de le placer sous le niveau du sol.


Sous le niveau du sol ?
J'avoue que je ne comprends pas...
D'après ce que j'ai compris : 1/ plus le tuyau est près du bord, plus ça chauffe (!), 2/ une quinzaine de centimètres semblait un compromis acceptable. J'en avais déduit de positionner mon tuyau à 15 cm du bord vertical de mon banc, et à 20 cm du haut. La taille de la banquette étant de 60 x 45 cm, isolée du sol et du mur par 5 cm de... siporex ?

https://dl.dropbox.com/u/34819479/tuyau.jpg

Le tuyau repose donc sur les 5 cm d'isolant; d'ailleurs, c'est à peu près ce qu'on voit sur les différents diaporamas/videos.

HELP ! Je n'arrive toujours pas à entrer une photo dans ma réponse, je suis obligé de la mettre sur ma DropBox, et d'insérer le lien. Ça ne me gêne pas outre mesure, mais quand je vais nettoyer ma DB et virer les photos, il n'y aura plus rien... Comment les charger dans le forum ?

Smile

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 15/12/2012 21:49
Par : fredanna

Hello!Puisqu'on parle des photos:
j'ai posté mon album au mauvais endroit(dans "construire";ouais, je sais, je sais...) et la fenetre "deplacer" de la rubrique "gérer" ne me propose que ...mon propre album,comme destination...?
J'ai loupé quelque chose ou bien?
Merciiiii!

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 15/12/2012 22:43
Par : Pascal B.

J'ai déplacé ton album dans l'album des poêles rocket car c'est le privilège de l'administrateur des albums Smile

Album de fredanna


Merci pour les photos qui permettent de voir ton chantier.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 16/12/2012 21:40
Par : fredanna

Merci Pascal!C'est un juste retour des choses que de partager à mon tour le fruit de cette expérience.
J'en profite pour poser une 'tite question: je compte utiliser le poele pour realiser des murs chauffants situés dans une partie de la maison que je n'équiperais de ce système que plus tard.Puis je,pour éviter d'y revenir,poser le serpentin en tube cuivre(diamètre?)autour du baril sans le raccorder,sans boucher les extrémités,et ne craindre aucun danger?
A plus,merci.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 16/12/2012 22:39
Par : ceddz

Salut Fred,

Aucun problème pour le cuivre en attente, la plupart des rockets équipés de serpentin ont vu leur plomberie réalisée et mise en service bien plus tard, sans aucun souci pour le cuivre. Ne pas oublier les bouchons, sinon tube bouché par la bauge.

Cédric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 17/12/2012 10:26
Par : Pascal B.

@Alain-Pierre

Sous le niveau du sol ?


Oui cela permet de faire un banc moins haut par rapport au sol de la pièce ou d'augmenter la quantité de matière au dessus du conduit donc d'augmenter la capacité de stockage pour une longueur donnée.

Pour la réalisation il faut donc creuser en dessous du niveau du sol de la pièce. Sur l'image suivante le conduit à été implanté 8 cm en dessous du niveau fini de la pièce.

Rocket stove - Implantation batterie thermique


Pour ajouter des images, tu dois pouvoir le faire dans cet album.

Le rocket d'Alain-Pierre

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 17/12/2012 22:44
Par : fredanna

Merci Cédric,toujours aussi réactif,qu'est ce que j'apprécie!
Le serpentin est formé direct sur le baril posé,c'est possible?Un nombre de 6 à 8 spires suffisent?
Encore une:la bauge,elle n'est pas montée en une seule fois c'est pas possible?Je ne peux faire qu'une partie du travail envisagé à la fois sous peine de voir tout s'avachir,est ce la consistance de mon mélange qui n'est pas assez sec ou bien?Quand je regarde le magnifique monument de Tanon, je me demande comment ça à pu tenir quand je me fais ch... comme ça pour un simple banc!
A bientôt,schuss

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 18/12/2012 11:41
Par : ceddz

Bonjour Fred,

6 spires c'est vraiment un minimum, l'eau mettra plus de temps à chauffer.

Sur notre dernier stage on a mis 10 tours de tube en 20/22 et j'avoue que c'est l'idéal, ca couvre une bonne surface du baril, et l'échange sera meilleur, cependant, le circuit d'eau n'est pas encore en service.

Pour la bauge, moins on la mouille, plus on peut faire épais en une seule fois.
Mais en général on fait en plusieurs passes qui sèchent chacune leur tour.
Il y a aussi la solution du coffrage.

Bonne journée

Cédric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 18/12/2012 15:08
Par : fredanna

Merci,merci,je me disais aussi!Je m'y colle de suite.
A plus,schuss

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 09/02/2013 13:20
Par : fredanna

Salut la foule!
J'ai posté de nouvelles photos de l'avancement.Reste à attendre que le corps d'enduit sèche pour poser l'enduit de finition, passer le tuyau flexible de 200mm dans le conduit trop étroit, c'est idiot je n'ai pas vérifié avant de l'acheter, j'espère pouvoir l'écraser un peu pour y arriver!
A plus pour le fonctionnement, j'ai un peu peur car ce n'était pas super les quelques fois ou j'ai essayé, mais les conditions n'étaient pas optimums, donc à voir.
Schuss

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 09/02/2013 14:05
Par : Pascal B.

corps enduit

Très belle réalisation Smile

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 09/02/2013 17:50
Par : Xisca

Super, Fred!
Si je comprends bien les photos :
- tous tes conduits de fumée sont en briques et non en métal ?
- Le tuyau rajouté après est de l'alu souple genre évacuation de VMC, et cela doit être pour apporter de l'air à l'alimentation ?

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/02/2013 14:18
Par : fredanna

Salut la foule!
@ Xisca: oui,les conduits sont en briques et le tuyau est effectivement l'arrivée d'air en alu annelé
@ Pascal: merci,maintenant il faudrait que cela fonctionne!
J'ai enfilé hier le tuyau flexible dans le conduit de cheminée.Aujourd'hui en allumant un feu,cela s'annonçait bien avec le tirage propre au rocket(le bruit de fusée) mais j'ai vite déchanté: les flammes sont revenues dans le conduit d'admission ainsi que les fumées.De plus,les trappes ne sont pas hermétiques et de la fumée s'en échappe un peu. Pfff,ça me désespère, j'espère que ce n'est dû qu'aux conditions climatiques (brouillard,pluie,température) et à l'humidité ambiante(bauge fraiche,maison inhabitée en travaux).Je n'ai fait que 3 petits feux, dont un seul avec le tubage installé, dois je persévérer ou abandonner, parce que j'enfume la pièce à chaque fois et je desespere le voir fonctionner un jour si j'ai fait une erreur?
Merci de votre aide,à plus. Cry

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/02/2013 17:39
Par : Pascal B.

Courage, ne renonce surtout pas car il y a un cap à franchir. Comme tout le système est froid et humide il ne veut pas fonctionner. Il faut le sécher et le chauffer par tous les moyens et donc envisager de faire du feu dans la ou les trappes les plus prêt de la sortie avec du paier journal très sec puis du bois de cagette. Certain utilise le chalumeau d'autres le lance flamme... Remonte le système par les trappes (en refermant celle située en aval) jusqu'à la chambre de combustion puis démarre un feu de cagette très sèche. Dans un premier temps ne pas bruler des morceaux d'un diamètre plus gros qu'un doigt de bois très très sec fendu et sans écorce.

L'extrémité de ton évacuation est-t-elle au dessus de ton faîtage ?

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/02/2013 17:42
Par : Pascal B.

C'est encore plus délicat dans le cas de conduits en brique car ils vont mettre plus de temps à se réchauffer et à sécher. Mais une fois le système amorcé, l'inertie aidant, ton système devrait être au top.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/02/2013 20:00
Par : Xisca

Je vois que Pascal n'envisage pas d'autre problème possible, donc c'est super!

N'est-il pas possible, puisque la maison est inhabitée, pas d'urgence, de laisser sécher naturellement? Ce n'est pas mieux entre autre parce que ce sont des briques, et donc un séchage lent diminuerait que cela fendille?

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/02/2013 21:00
Par : ceddz

Tout à fait d'accord avec Pascal, tous les rockets connaissent plus ou moins une période de fumée à contre-courant, c'est la période désagréable mais nécessaire de rodage !!!

Comme dit Pascal, c'est plein d'eau, c'est froid, ça a pas envie de tirer. Mais si ca marchotte au début, c'est très bon signe, insiste, ouvre les fenêtres quand tu fais du feu, et ça va bien finir par sécher que diable !

Le mien a aussi un conduit de banquette maçonnée de briquettes, et j'ai eu le même souci que toi pendant quelques jours au début. Ensuite, dès que c'est sec et en température, je suis sur que ça marche encore mieux que les modèles "tubés" !

Bonne soirée

Cédric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 15/02/2013 19:07
Par : fredanna

Merci les gars,ça m'a de suite réconforté vos réponses, je vais essayer ça dès que possible,parce que j'ai plus de bois humide que de bois sec!
@Xisca: tu te rappelles quand tu avais un jouet tout neuf que le Papa Noël te déposais au pied du sapin?Aurais tu eu la patience d'attendre le Noël suivant pour t'en servir hahaha,moi pas, je veux le faire ronfler de suite, ch'uis un capricieux,avec le temps que j'ai passé dessus, je veux avoir le bénéfice maintenant! Big Grin
En tous cas,merci de ton soutien,à toi aussi.
Je vous tiens au jus dès qu'il y a du neuf,merci,merci,schuss Wink

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 15/02/2013 23:26
Par : Xisca

Ouaip, pasqu'il est super beau mais c'est comme les gens, ce qu'il y a dessous compte le plus! Faut qu'il assure ce poele!

Fred, j'adore ta comparaison alors voilà quelques images... j'habite "chez moi" depuis 2 ans, et depuis 2 jours je dors sur la mezzanine neuve. Pourtant elle est mise depuis octobre. Pluie, inondation, sécher, passer l'huile de fond, manque le ponçage et l'huile dure. J'ai fini par mettre une mousse pour quand même y dormir ! Le bon matela et le somier attendent toujours sous le plastique...

Suie ravie de m'être passée enfin de l'impatience, sinon je ne vivrais pas aussi bien avec juste la salle de bain qui assure! Un rocket de fortune, encore ni porte ni fenetre. A peine vient d'être coulé un dalle de terrasse commandé en juin dernier et demandé pour septembre... J'attends depuis 3 semaine un tracto qui vient "lundi".

viens au pays où il faut demander de quelle semaine, voire de quel mois!

Je dis tout ça pour faire de l'humour en fait car j'ai une tonne d'histoire drole ! C'est tous les pays pareil, j'ai muté dans le sud et je le vois! Trop drole, mais beau temps !

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 23/02/2013 08:50
Par : microu

salut
pour le séchage de mon poele (et encore aujourd'hui quand il est capricieux), je pose un ventilateur à l'horizontale sur l'admission pour pousser l'air.. ca fuit un peu au debut par ma trappe de visite mais au moins ca tourne.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 26/02/2013 20:28
Par : fredanna

Salut tout le monde!
Merci Microu pour ton astuce,si besoin j'en ferai usage.
Aujourd'hui,nous avons un peu apprivoisé le rocket au fil des quelques feux réalisés,mais ce n'est pas encore idéal, j'explique:
- j'ai allumé des petits feux dans les trappes de nettoyage comme conseillé par pascal, en progressant vers le foyer pour réchauffer les conduits.Et là...du tirage à mort,hahaha,c'est réconfortant!
- Après plusieurs feux, l'alimentation par la cheminée est impossible, les flammes et la fumée nous reviennent dans la face.On alimente donc horizontalement en ne venant pas jusque dans l'admission.Depuis,ça rocket bien,même la vieille charpente en chêne pourrie y passe!
Du coup, je me demande si la dimension du conduit d'alimentation est bien proportionnée,hauteur surtout,puisque la largeur est la même que le reste du rocket,ou bien est ce dû à l'humidité et au froid mais je n'y crois pas trop?Des idées...?Merci d'avance Wink

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 26/02/2013 21:19
Par : Pascal B.

Avez-vous essayé de laisser une fenêtre ou une porte de la maison ouverte en partie pendant la flambée ? De même avec la porte vitrée du poêle ?

Il faut penser à varier les conditions de la flambée pour voir comment la bête humide et froide réagit.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 26/02/2013 21:24
Par : Pascal B.

Peut on avoir une photo de la partie admission du poêle vue du dessus et une du cendrier des cette admission stp ?

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 27/02/2013 11:13
Par : ceddz

Salut Fredana,

Je récapitule pour toi et les autres les raisons qui peuvent faire fumer un rocket :

-bois pas assez sec : pas assez d'apport de calories donc faible tirage et absence de double combustion
-bois trop gros : un diamètre de buches de 5cm grand max pour démarrer
-rocket pas sec (au bout de maxi 3 semaines de feu quotidien ca doit passer)
-conduit d'admission trop haut (il doit mesurer max 2/3 de la hauteur du heat riser)
-conduit d'admission trop large (sa section doit etre au max celle du tunnel)
-on a laissé la porte ouverte devant le tunnel de chargement pendant le feu
-maison en dépression, quand on a pas prévu d'entrée d'air auxiliaire dans un maison très étanche ou équipée de VMC d'aspiration classique. Le rocket manque d'oxygène. ouvrir une fenêtre et voir si ca fait une différence.
-espace entre le haut du heat riser et le baril trop faible. On a l'habitude de dire que 5cm c'est universel
-un étranglement quelque part, particulièrement en descente de baril, ca peut faire bouchon au flux de fumée.
-banquette beaucoup trop longue, quoiqu'on a expérimenté jusqu'a 10mètres linéaire sans aucun souci.
-mauvais tirage de la cheminée de la maison, soit pas assez haute (doit dépasser le faitage de mini 40cm) soit pas ou pas assez isolée en partie extérieure : les fumées sont refroidies brutalement et créent ainsi un "bouchon" de fumée
-bouchon de suie : il faut ramoner. attention : le papier/carton/cagettes forment beaucoup de suie et peuvent en excès rapidement boucher un conduit
-début de saison de chauffe : tout est froid et humide, il faudra peut être préchauffer par les trappes de visite pour amorcer le tirage
-le manque d'expérience : un rocket s'allume différemment d'un foyer classique. On met le petit bois dans le conduit de chargement au plus près du tunnel et le plus gros en arrière.


Mais bon, pas d'inquiétude, une fois qu'on a vérifié que la conception correspond aux impératifs et qu'on a un peu l'habitude de son monstre, on ne rate plus les démarrages.

Pascal, il faudrait peut être compléter, peaufiner cette liste et la mettre en post-it car beaucoup de ces questions reviennent régulièrement.

Bonne journée à tous

Cedric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 27/02/2013 14:18
Par : Pascal B.

il faudrait peut être compléter, peaufiner cette liste et la mettre en post-it

Bonne idée, je vais faire un copier coller que nous pourrons compléter si besoin.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 27/02/2013 18:33
Par : ceddz

arrrrgh, merci pour l'ouverture de sujet, mais tu l'as bloqué en "sujet clos" au lieu de 'sujet important" !!! on ne peut pas y répondre !

a+
Cedric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 28/02/2013 00:04
Par : Pascal B.

C'était un bug... par contre, j'ai bien envie de le laisser en sujet clos pour obliger ceux qui ont un problème à créer un nouveau sujet dédié à leur problème particulier.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 28/02/2013 08:31
Par : ceddz

Comme tu le sens, c'est toi le chef !

Mais il faudra peut être laisser une possibilité de modif meme restreinte, en fonction des nouveaux cas que l'on va rencontrer il faudra surement compléter ou préciser la chose.

Bonne journée ensoleillée

Cédric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 11/03/2013 19:29
Par : fredanna

Salut la foule!
Merci Cedric,maintenant on peut se référer à la liste pour élucider certains mystères.Il n'en demeure pas moins qu'après avoir éliminé la plupart des raisons évoquées par la sus-dite liste,cela fume toujours, je m'interroge maintenant avec raison me semble t il sur les proportions que j'ai utilisées.
Suite des aventures:
- le poele tourne depuis deux semaines,ok,il est sec aux 2/3, MAIS uniquement en brûlant le combustible dans le tunnel à l'horizontale,car si du bois dépasse l'aplomb du tunnel de combustion pour se trouver à brûler dans la section du conduit d'admission,c'est la cata,c'est la cata...c'est la catastroooophe!L'essai a été fait plusieurs fois de brûler à la verticale mais la fumée vient puis les flammes de un mètre de haut suivent,montant petit à petit avant que le bois ne descende.
Conséquence de la combustion à l'horizontale: la braise et les cendres se retrouvent en masse dans le tunnel qui vient à s'étouffer et à .... fumer.Bon,ça on surveille et on attends que la braise diminue assez pour pouvoir recharger correctement,ce n'est pas le souci,c'est pour ça que je n'en parle pas haha!
- sinon, les proportions me semblent respectées pour les hauteurs: 110 pour la cheminée,42 pour l'admission(peut être un poil trop haute déjà?),MAIS, j'ai réalisé la réhausse en tôle pile aux côtes de l'admission,du coup, j'arrive à 55cm en haut de celle ci,ce qui a pour effet de prolonger cette dernière?.Sur les différents rockets observés, cette réhausse est largement plus ouverte puisqu'on voit les briques sur lesquelles elle repose.
Pour conclure (cela aura été long!),il y a du tirage seulement à partir de l'entrée de la boîte à feu;ah, j'oubliais,pas de cendres qui remplissent le cendrier,comprends pas!Je vais essayer de bidouiller une photo pour illustrer mon propos.
Sur ce,merci d'avoir lu,merci de proposer vos avis et solutions,et à plus,schuss! Wink

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 11/03/2013 19:43
Par : ceddz

Salut Fred,

110 pour la cheminée interne nikel
42 ou 55 pour le conduit de chargement : aucun souci.

Tu as laissé combien d'espace entre la cheminée interne et le baril ?
Pour que ça marche si mal, je ne vois plus que ça comme problème. T'as moyen de vérifier ? ou de sortir le baril ? quitte à remaçonner à la bauge ensuite, cela te permettrait d'être sur et éventuellement de remonter d'1 ou 2 cm pour être tranquille.

On va y arriver !!


Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 11/03/2013 20:27
Par : fredanna

Merci,Ced,heureusement que t'existe!
- Ce que je pensais quant au tube d'admission c'est que sa réhausse en tôle le prolonge de la même section, alors que de ce que j'ai pu voir sur les rockets du forum, le bidon/réhausse est beaucoup plus large que la section de l'admission.Si tu as 30 secondes,j'ai posté deux photos ou on voit bien l'affaire sur mon album.
- Quant à l'espace entre le bidon et la cheminée, j'ai mis 5 cms, j'ai déjà vérifié,c'est nickel.La jonction du bidon par contre pourrait être un peu étroite,je pourrais peut être gratter sans démonter?J'ai l'impression que j'ai moins de tirage dans le poële que juste après dans le cendrier.Je peux sentir l'aspiration par la trappe ouverte alors que dans le poële non.
Merci beaucoup de ton aide,et ta patience.A plus Wink

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 11/03/2013 20:46
Par : Pascal B.

j'ai réalisé la réhausse en tôle pile aux côtes de l'admission,du coup, j'arrive à 55cm en haut de celle ci


C'est une piste à ne pas négliger, c'est pourquoi je t'avais demandé des photos dans mon message du 26/02/2013 21:19. Une première chose à faire est donc de déconstruire cette partie pour vérifier cette donnée.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 11/03/2013 20:46
Par : ceddz

En effet, la jonction baril/cendrier cause toujours un étranglement, et suivant le cas ca peut tout compromettre, si tu peux l'élargir cela ne fera que du bien.

Je viens de regarder les photos, et quelque chose m'interpelle :
Tu as mis une grille en fond de cendrier de chargement, qui apparement communique avec une trappe/grille? en dessous de la vitre. Est-ce que cette trappe est parfaitement hermétique ? Le moindre passage d'air à cet endroit va amener de l'oxygène par le bas au lieu du haut du conduit de chargement, et la c'est cheminée' inversée assurée ! Cela m'arrive parfois quand j'oublie de fermer ma porte vitrée.

C'est avec plaisir que je participe à tes recherches, et à faire avancer la science du rocket ! sinon je ne le ferais pas, et puis j'ai une âme de réparateur, alors ça me va bien !

Rien a dire sur la rehausse, c'est propre et efficace.

Dernière chose : ton conduit de chargement me parait bien large, es-tu sur que sa section correspond bien à celle du tunnel ?
C'est certes bien mieux d'avoir un conduit plus large que profond, mais généralement c'est plus proche du carré que ça. Je ne pense pas que ce soit la cause de ton problème, mais 2 vérifications valent mieux qu'une.
Pour s'assurer que le conduit de chargement n'est pas trop large, il faut mettre une brique verticalement dans le conduit sur le coté afin de réduire sa section, et observer ce qu'il se passe....si ça tire mieux, t'as trouvé la solution !

a+
cedric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 11/03/2013 20:50
Par : ceddz

Héhé Pascal, tir groupé, on a posté exactement à la même heure.

Je ne pense pas que dans son cas la rehausse soit en cause : son aspiration anti-gravité (flamme vers le bas puis horizontale) ne fonctionne pas du tout et c'est pas 15cm de plus qui changent radicalement la donne ... enfin je peux me tromper mais il a l'air d'avoir déja vérifié tout ca.


Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 11/03/2013 21:20
Par : Pascal B.

Bien vu la grille dans le fond Cédric Smile

Effectivement il faut essayer de la condamner pour vérifier son éventuelle action.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 11/03/2013 21:26
Par : fredanna

@ Pascal: excuses moi, je n'avais pas pu poster les photos à ce moment là, je n'arrives d'ailleurs toujours pas à poster depuis firefox, je le fais sur chrome du coup!Si tu veux jeter un oeil sur mon album, je les ai intégrées tout à l'heure.
@ Ced: je me suis mal exprimé Cedric, j'ai vérifié les dimensions en les mesurant mais je n'ai rien démonté encore, je repousse cette éventualité le plus longtemps possible, en éliminant les possibilités plus faciles d'accès en priorité, donc je n'élimine pas cette éventualité?
En effet, j'ai conservé le cendrier de l'insert sous la grille.Il y a bien un cordon réfractaire mais de là à être étanche..Je vais essayer cette voie là en calfeutrant.
Les briques dans le tube d'admission,déjà fait,même jusque dans le tunnel,pour voir...ça ne donne rien.La cheminée d'admission fait 15x23, le tunnel de combustion 13,5x23 et la cheminée 15x23, je pense que c'est correct.
J'ai plusieurs pistes grâce à vous:
- la jonction du baril/voûte cendrier
- l'étanchéité du cendrier de l'insert
- la hauteur du tube d'admission
Au boulot mon Frédo,hahaha;merci à vous les gars, je me serais découragé depuis loooooongtemps sans vous.Schuss Big Grin

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 12/03/2013 18:34
Par : fredanna

Alooooors,résultat des courses:
- en occultant la façade du tiroir à cendres,pas d'amélioration
- après examen de la jonction du baril, j'ai environ 4 cms de passage au plus large sur 23 à 24 cms de long, ce qui me semble correct?
- je n'ai pas le temps de démonter le tube d'alimentation pour le moment donc j'ai essayé autre chose, je ne sais pas si on peut l'interpréter,mais il est dit dans le livre que les gaz chauds pourraient s'accumuler dans le haut de l'admission si celle-ci était trop haute, j'ai donc essayé de jouer là dessus en fermant complètement le tube d'admission à l'aide de 3 briques.Ne restait donc que l'arrivée d'air en 80mm pour l'alimenter, et ça fonctionnait mieux,je dirais même,ça rockettais,frrrrrrrrrrrr!Bon, au bout de 2 heures,le tas de braises bouchait presque le tunnel donc les tisons avaient tendance à fumer.
Conclusion: peut-être devrais-je supprimer le tiroir et fermer son logement par l'avant pour retrouver le cendrier classique made in rocket stove,et supprimer cette grille le surplombant puisqu'elle ne laisse pas descendre les braises qui gênent le flux,mmh? Rolling Eyes
A plus pour la suite,schuss

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 12/03/2013 19:47
Par : ceddz

Salut Fred, content que ça avance !

Je pense que 23x4, soit une section de 96cm² c'est vraiment limite.
La section du tunnel de combustion est de 13.5x23=340cm² soit 3 fois plus !! sacré étranglement. Peux-tu agrandir à ce niveau la ?

Oui la grille est bonne à enlever, mais tu dois pouvoir garder le cendrier à tiroir non ?
Je serais toi, le le garderais pour la facilité de nettoyage et j'occulterais les trous devant.
Le rocket marche mieux quand les braises sont en dessous du niveau du tunnel, ou au même niveau.
Et la totalité de l'oxygène doit venir uniquement par le haut du conduit de chargement (ou par l'apport extérieur avec le tube en 80)

Autre hypothèse : le tube en 80 représente une surface de de 50cm², ce qui est aussi un étranglement. Ainsi le flux d'air frais est forcé vers le bas et la fumée n'a pas la place de remonter. Je dirais que ton conduit de chargement est trop large, plutôt que trop haut.

J'ai déjà eu le souci de tunnel occulté par les braises quand je brulais du bois dur (chêne par ex) et pas parfaitement sec.
Les bois durs font beaucoup plus de braises que les résineux, et ils brulent beaucoup plus lentement s'ils sont pas très sec, le rocket n'aime pas du tout les bois pas secs.

C'est en bonne voie tout ça !
A bientôt
Cedric

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 13/03/2013 20:15
Par : fredanna

Ciao Cedric.
Merci pour les conseils!Tu as raison, je bricolerais le tiroir pour qu'il reste en place,car il se glisse dans un cadre de la façade de l'insert dont la barre transversale bloque la grille,hé oui, sinon ce serait trop simple,haha.
Pour la jonction baril/cendard, j'ai relu la bible, et sur la photo page 60, on peut voir qu'effectivement ça semble faire...le double de ce que j'ai en longueur sur le mien.Je n'ai pas vu de précision à ce stade du montage ni avant ou après, alors bin,j'ai fait comme ça venait hihi.Je vais replonger mon bras par là dedans pour gratter avec un vieux schlass,mais je ne pense pas pouvoir obtenir le double.Je regarde sur les photos que j'ai prises si quelque chose m'en empêcherait et je te tiens au jus.Gracias hombre! Wink

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 13/03/2013 20:51
Par : fredanna

jonction baril

Alors, j'ai trouvé la photo de la jonction du baril,je pense que c'est jouable de gratter quelques cm² de passage.J'espère avoir réussi la manip pour poster la photo Razz

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 24/03/2013 11:44
Par : fredanna

Salut la foule!
Cette semaine, du mieux et aussi...du moins bien!J'explique: j'ai donc élargi la jonction du baril/cendrier à l'aide d'une râpe à bois,ceci fait nous allumons le rocket,ce qui nous a demandé un certain temps d'apprentissage mais aujourd'hui nous sommes au point!A l'extérieur,le temps est doux,ciel dégagé,un peu de vent,mais moins que précédemment.Le dragon s'éveille difficilement et nous fait savoir qu'il n'est pas.. de bon poële,hahaha!Les flammes nous sautent au visage,la fumée, j'ai beau ventiler,pas moyen de le cadrer,il regimbe,absolument pas décidé à filer droit.Dépités,nous l'éteignons en le maudissant.
Le lendemain, temps couvert,température plus fraîche,nous réessayons de l'allumer,et là...surprise, je n'avais jamais entendu tourner de rocket finalement!Un souffle d'enfer,et plus on le remplissait,plus il ronflait,tout ça en le nourrissant avec le bois vertical,ce qui était impossible jusqu'à présent sans enfumer la pièce,oh quelques fumerolles,vraiment pas nombreuses,dues je persiste à le croire,au volume trop restreint(haut et étroit) de l'alimentation.
J'ai constaté vu la différence de conditions météo,que le vent n'avait pas la même direction,ouest ça fonctionne,sud-est ça capote!Il me faudra équiper la sortie de la cheminée d'un déflecteur si cela peut suffire voire d'un chapeau anti refoulement.
A plus pour de nouvelles aventures,"that's all folks".Schuss

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 24/03/2013 16:55
Par : ceddz

Génial, et félicitations

C'est vrai qu'une cheminée tire toujours mieux quand il fait froid dehors, et que certains vents peuvent perturber le tirage. Bonne chose d'avoir élargi la jonction baril/cendrier.

Bravo


Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 24/03/2013 18:36
Par : fredanna

Merci Ced,mais au risque de me répéter,c'est grâce à vous qui animez le forum que j'ai pu tirer le meilleur parti de notre dragon.
Ah,autre chose,par contre le banc ne se réchauffe pas,que le feu soit lent ou vif(que vaut il mieux d'ailleurs,feu vif ou modéré?La circulation et donc l'absorbtion de la chaleur doit en être altérée?).Quand je laisse une plaque de ferraille ou une grosse boite polystyrène dessus,la surface ainsi abritée en ressort chaude et le fond de l'objet est lui tout humide.Peut être que malgré les apparences(couleur claire et dureté de la surface du banc),le coeur n'est pas vraiment sec et la chaleur profite encore au séchage de la bauge?Le départ du banc lui,arrive à être chaud,mais un très court tronçon,et les entrailles elles sont encore bieeeen chaudes en glissant le bras dans le cendrier et la boite à feu.
On s'approche de la perfection,hahaha.Encore merci,schuss.

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 24/03/2013 18:53
Par : ceddz

que vaut il mieux d'ailleurs,feu vif ou modéré?

Euhh un rocket c'est comme son nom l'indique : toujours plein pot. T'as déja vu un dragon au ralenti ?!!
Le reste du temps c'est l'arrêt...

Je suis de ton avis, la banquette doit être encore bien humide.
Un rocket sec met quelques jours pour monter complètement en température en début de saison de chauffe. Un rocket "neuf" et mouillé demandera entre 1 et 3 semaines de feu quotidien avant de bien sécher et commencer à ressentir une température confortable sur la banquette.

Merci Ced,mais au risque de me répéter,c'est grâce à vous qui animez le forum que j'ai pu tirer le meilleur parti de notre dragon.

Et c'est avec plaisir qu'on le fait Wink

Le rocket EST la perfection !

PS : si tu croises un dragon tu m'appelles...

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 24/03/2013 19:22
Par : Pascal B.

Il me faudra équiper la sortie de la cheminée d'un déflecteur

Plusieurs options possibles :

- Un Té,
- Deux coudes à 90
- Un morceau de tôle rivetées

Bonne chauffe Cool

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 30/03/2013 01:41
Par : fredanna

Ok,merci pour le conseil Pascal.Pour le moment,plus de souci de ce côté là, j'aviserais si cela devient récurent. Autre chose,la banquette ne chauffe pas franchement,nous chauffons pourtant quotidiennement depuis plus de 3 semaines.Seuls les côtés de la banquette,conduits en brique recouverts d'environ 5 cms de bauge seulement,diffusent franchement.Sur l'assise on devine que c'est tiède mais timidement,pas de "bain chaud sec"!Il faut dire qu'il y a l'épaisseur du conduit en brique à traverser, plus 25 à 30 cms de caillasse "baugée".J'espère que cela viendra avec le temps,peut être devrais je mesurer la température des conduits,cela peut provenir d'un manque d'isolation de la chambre de combustion,d'ou une chaleur trop faible pour traverser l'épaisseur en bout de course?

Re : Conduits briques et isolation cheminée

Posté le: 14/08/2013 21:40
Par : bioco

Bonsoir
Pour la vitre, plutôt que la guillotine verticale (elle est alors bloquée au dessus), pourquoi ne pas faire coulisser à l horizontale en laissant une gorge d un coté ou l autre. Cela permet d intervenir pour l allumage et l entretien;

ecologie-pratique.org - Forum
http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=1621