Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 18 août 2017 - 07:03

ecologie-pratique.org Event

Février  2006

Conférence européenne sur les forêts et la filière bois - Nancy (54)

Quand: jeudi, 02/02/2006 - vendredi, 03/02/2006 Toute la journée
Type: Colloque
Où: Nancy (54)
, FR
Description: Première conférence européenne sur les forêts et la filière bois à Nancy les 2 et 3 février 2006

Gestion durable des forêts et compétitivité économique de la filière bois : vers un modèle européen

Les forêts couvrent 46% de la superficie totale de l’Union européenne (en progression de 1% entre 1990 et 2000), soit un quart de la surface forestière de la planète. Le secteur de la foresterie représente environ 3,4 millions d’emplois directs et indirects et l’on dénombre quelque 16 millions de propriétaires forestiers privés.
Tant ses fonctions socio-économiques qu’environnementales font de la forêt un terrain d’expression privilégié du développement durable.

A ce titre, la forêt et l’ensemble de la filière bois sont appelées à jouer un rôle de tout premier plan dans le développement d’un modèle européen de société durable tel que défini à Lisbonne et Göteborg. Pourtant, jusqu’à aujourd’hui la forêt a souffert d’un déficit de coordination de l’action européenne. Or, avec une exploitation annuelle des forêts européennes représentant seulement 70% de son volume de croissance, la filière bois affiche un considérable potentiel de développement.

Conscients que ce chantier relève d’un enjeu collectif majeur, Véronique MATHIEU, Député européen, Président du sous groupe Forêt du parlement européen et André ROSSINOT, Président de la Communauté urbaine du Grand Nancy ont pris l’initiative d’organiser, à Nancy les 2 et 3 février prochains, la première conférence européenne sur les forêts et la filière bois. A cette occasion, les meilleurs experts internationaux et professionnels européens aux côtés des plus hautes autorités communautaires comme nationales seront réunis à la tribune.

La gestion multifonctionnelle des forêts, les leviers de la compétitivité de la filière bois et les outils de la gouvernance européenne constituent les trois thèmes phares qui rythmeront ces deux jours de débats.

Positionné comme le dernier round de préparation avant l’adoption au mois de juin prochain du plan d’action forestier 2007-2013 de l’Union européenne, l’objectif revendiqué de ce rendez-vous est de contribuer par des propositions concrètes à l’élaboration d’une stratégie forestière communautaire visant un objectif de compétitivité économique durable.

A cet égard, cette conférence se déroulera sous le haut patronage et en présence notamment de Marianne FISCHER-BOEL, Commissaire européen à l’Agriculture et au développement rural et de Dominique BUSSEREAU, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche. Avec 250 participants attendus, Nancy sera les 2 et 3 février prochains la capitale européenne de la forêt et de la filière bois.

Programme
Jeudi 2 février 2006
17h30 : Accueil des participants

18h00 : Ouverture à deux voix : Véronique MATHIEU et André ROSSINOT

18h15 : TABLE RONDE 1 : « Logique économique versus logique écologique de la forêt : la fin des antagonismes ? »

19h45 : Allocution de Mariann FISCHER-BOEL, Commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural

20h30 : Dîner officiel dans le Grand salon de l’Hôtel de ville de Nancy

Vendredi 3 février 2006
08h15 : Coup de projecteur « Gestion durable des forêts : le modèle américain » par Chadwick DEARING OLIVER, Professeur en ingénierie forestière et environnementale, Directeur de l’Institut de gestion forestière durable de l’Université de Yale

08h45 : TABLE RONDE 2 : « Nouveaux marchés, nouveaux produits, nouveaux services : vers un objectif de compétitivité économique durable »

10h15 : TABLE RONDE 3 : « Quels outils pour une meilleure gouvernance forestière communautaire ? »

11h45 : Contribution au plan d’action forestier 2007-2013 de l’UE : synthèse des propositions Hakan NYSTRAND, Président de l’Union des Forestiers Européens (UEF)

12h00 : Clôture de la conférence par Dominique BUSSEREAU, Ministre français de l’Agriculture et de la Pêche

Détail des tables rondes
TABLE RONDE N°1 : « Logique économique versus logique écologique de la forêt : la fin des antagonismes ? »
SOUS LA PRÉSIDENCE DE Pierre-Olivier DREGE, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’OFFICE NATIONAL DES FORÊTS (ONF)Les fonctions socio-économiques, au même titre que les fonctions

. Robert FLIES, Chef de l’unité « Forêts » de la DG Environnement de la Commission européenne
. Sébastien GENEST, Président de France Nature Environnement (FNE)
. Niels-Elers KOCH, Directeur de l’Institut de recherche danois sur la forêt et le paysage
. Georg ERLACHER*, Président de la Société des forêts fédérales autrichiennes
. Henri PLAUCHE-GILLON, Président de la Fédération Nationale des Syndicats de Propriétaires Forestiers Sylviculteurs (FNSPFS)
. Jean-Yves HENRY, Directeur du développement de la Société forestière de la Caisse des Dépôts (CDC)

Les fonctions soscio-économiques, au même titre que les fonctions environnementales et sociales de la forêt, sont des éléments constitutifs du développement durable. La gestion des forêts et le secteur forestier sont ainsi appelés à jouer un rôle de tout premier plan dans l’épanouissement du modèle de société européenne durable défini à Lisbonne et à Göteborg.

Longtemps soumise à des oppositions frontales entre tenants de la production et partisans de la protection, la valorisation de la forêt tend désormais à réconcilier ces deux approches.

De plus, les forêts et la filière bois illustrent également la dimension sociale correspondant au troisième pilier du développement durable. Aux côtés de ses nombreuses fonctions récréatives, la forêt apparaît donc aussi comme un acteur clé du développement régional au travers de la création et du maintien de l’emploi, notamment en zones rurales.

Pourtant trop longtemps considérées comme le parent pauvre de la politique communautaire, les forêts et la filière bois exigent à présent la mise en place de mécanismes de financement et de soutien à la hauteur des ambitions d’une véritable stratégie de valorisation multifonctionnelle de leurs ressources.

TABLE RONDE N°2 : « Nouveaux marchés, nouveaux produits, nouveaux services : vers un objectif de compétitivité économique durable »
SOUS LA PRÉSIDENCE DE Tim ROLLINSON, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA COMMISSION FORESTIÈRE DE GRANDE-BRETAGNE

. Maria FERREIRA, Directrice adjointe du Service des relations internationales de la direction Forêt du Ministère portugais de l’Agriculture et des Forêts
. Daniel GUINARD, Directeur général du Centre Technique du Bois et de l’Ameublement (CTBA)
. Martin LILLANDT, Vice-président de la coopérative Metsäliitto
. Yves SCHENKEL, Chef du département génie rural du Centre de recherches agronomiques de Gembloux
. Jan SÖDERLIND, Directeur du Conseil des Bois du Nord
. Pedro BALLESTEROS*, Administrateur à la DG Energie et Transports de la Commission européenne

Avec une exploitation annuelle des forêts européennes représentant seulement 70 % de son volume de croissance, la filière du bois affiche un considérable potentiel de développement. Face à ses deux industries de prédilection que sont l’ameublement et le papier, cette filière peut également enregistrer de très fortes marges de progression dans le secteur de la construction comme dans celui de l’énergie.

Afin d’optimiser la compétitivité économique des filières de la forêt et du bois, celle-ci a besoin de s’appuyer sur une politique de communication ambitieuse vis-à-vis de ses différents publics cibles (consommateur final et secteurs industriels clients) pour notamment promouvoir les qualités du bois dans la construction, en tant qu’écomatériau, et l’usage de la biomasse d’origine sylvicole en tant qu’énergie renouvelable.

Les leviers de la compétitivité de la filière reposent aussi pour une grande part dans l’amélioration des performances entre circuits de production et d’approvisionnement du bois et dans l’élaboration de stratégies d’innovation permettant la mise au point de nouveaux produits, biens et services issus de la forêt.

TABLE RONDE N°3 :
« Quels outils pour une meilleure gouvernance forestière communautaire ? »
SOUS LA PRÉSIDENCE DE Frits BEURSKENS*, PRÉSIDENT DE LA CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE DES INDUSTRIES PAPETIÈRES (CEPI)

. Bo BORGSTRÖM, Président de la Confédération Européenne de l’Industrie du Bois (CEI-Bois), Membre du comité de pilotage de la plateforme technologique de la forêt
. Véronique MATHIEU, Député européen, Président du sous-groupe Forêt du Parlement européen
. Risto PAIVINEN, Directeur de l’Institut Européen de la Forêt (EFI)
. Ignacio SEOANE, Chef de la section « Foresterie » de la DG Agriculture de la Commission européenne

La gestion et le développement forestiers sont des thèmes vitaux pour les pays européens. Dès lors, la mise en place de la plateforme technologique européenne de la forêt et de la filière bois constitue une étape essentielle dans l’émergence d’une véritable gouvernance européenne.

Paradoxalement, si la multifonctionnalité s’affirme aujourd’hui comme la grande force de la forêt, jusqu’à peu de temps encore elle en était également sa principale faiblesse. En effet, relevant de plusieurs domaines de compétences communautaires (développement rural et régional, environnement, recherche, énergie, industrie, commerce extérieur etc.), la forêt a souffert d’un déficit de coordination de l’action européenne.

Au-delà d’une approche globale limitée aux seuls aspects forestiers, ces questions sont largement transversales. Atteindre des objectifs de gestion durable et multifonctionnelle de la forêt suppose que l’on se donne les outils intégrant des stratégies institutionnelles et territoriales multiples.

On peut ainsi évoquer :
• l’harmonisation des réglementations relatives à la gestion durable des forêts, de manière à éviter des distorsions de concurrence entre pays de l’UE
• la mise en réseau des acteurs à différentes échelles (approche participative en amont de la définition d’une politique…), et le renforcement de l’interface entre scientifiques et décideurs politiques
• la coordination de politiques transversales et l’intégration de celles-ci à plusieurs niveaux (mondial, européen, national)

Autant de pistes qu’il serait souhaitable d’aborder et d’approfondir pour bâtir le plan d’action forestier 2007 - 2013 de l’UE.


Inscription
Anne Dorsemaine
Tél : +33 (0)145 555 096
Laurence Hirsch
Tél : +33 (0)389 918 306

- Pas de frais d'inscription
- Inscription impérative avant le Jeudi 26 janvier 2006

Consultation programme : www.grand-nancy.org/CE2FB
Inscription en ligne: www.pepss.com/gti/0144/GTI_144_NANCYPC/49/

Les partenaires de la conférence
Comité des Régions de l’Union Européenne, Caisse des Dépôts, CEPI, INRA, ENGREF, ENSTIB.

Source : Anne DORSEMAINE et www.netbois.com