Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 23 août 2017 - 19:30

Nucléaire le mensonge

Dans 3 jours, cela fera un mois que la catastrophe nucléaire de Fukushima a commencée. Les rejets continuent et cela sera ainsi durant encore quelques années...

Dois-je faire attention à mon alimentation en France ?

Les risques sont certes très faibles mais si l’on tient compte de la durée possible de la contamination, de l’existence d’habitudes alimentaires particulières et de la vulnérabilité de certains groupes de populations (enfants, femmes enceints ou allaitant), on n’est plus dans le domaine du risque négligeable et il semble utile d’éviter des comportements à risque.

Il  est  cependant  facile  de  limiter  les  expositions  à  des  niveaux  négligeables  en  veillant  à  ce  que  ces aliments ne constituent pas, tout au long du mois d’avril, la base de l’alimentation de la famille. 0n peut ainsi préférer  le  lait « longue conservation » au  lait  frais, ne pas  faire d’excès avec  les  fromages  frais de brebis, les blettes, les salades ou les épinards. Ces mesures de bon sens concernent tout particulièrement les enfants, les femmes enceintes et les mamans qui allaitent.

Télécharger le communiqué de la CRIIRAD

Je vous invite à vous questionner sur l'avenir du nucléaire mondial en regardant le reportage "Tchernobyl le mensonge" réalisé par la télévision japonaise NHK en 1991. 

"Cinq ans apres l'explosion du réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, pres de Kiev, un médecin japonais mene l'enquête en Ukraine et en Bielorussie. Leucemies, anomalies génétiques, cancers, la radioactivité menace toujours, dans les poussières des routes, les eaux stagnantes. Les enfants sont les plus touchés, nombreux temoignages de mères et d'enfants. - le médecin de l'équipe de NHK a survolé les zones contaminees a bord d'un helicoptere, muni d'une camera de son invention qui indique le taux de radioactivite, la distance peut atteindre 600 km".

A découvrir