Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 17 déc. 2017 - 20:45

Pose des caissons de structure bois-paille.

Voici la belle saison pour les chantiers. Comme un puzzle en trois dimensions, vous découvrirez dans le magazine La maison écologique n°58 (Août-Septembre 2010) comment toutes les pièces ont être assemblées pour constituer l’ossature de notre maison passive végétale, ainsi que la fabrication de ses portes et ses fenêtres.

Après les longs mois nécessaires à la fabrication des caissons en bois remplis de bottes de paille (voir La maison écologique No 56) et par conséquent le glissement du planning de tous les artisans et de notre reportage, voici que le chantier s'accélère.

 Avril 2010 : de l'arbre à la fenêtre

Il y a des idées simples et pleines de bon sens qu'il ne faut pas manquer de prendre en considération lorsque l'on parle de performance. Et, l'ouverture à l'anglaise des menuiseries en est une. Avec cette technique, la particularité des portes et des fenêtres est de s'ouvrir vers l'extérieur, augmentant ainsi l'étanchéité à l'air lorsque le vent applique sa pression sur les ventaux. Cette conception permet aussi un gain de place appréciable, libérant l'espace nécessaire qu'il faut réserver aux traditionnelles ouvertures vers l'intérieur.

 

[flickr_slideshow:43901469@N08 set_id:72157623908965968]

Pour agrandir les images cliquez sur l'icon en bas à droite du diaporama.

 

Une autre bonne idée qu'apporte le dessin de l'architecte Pierre Paul Puccinelli est de maximiser la quantité de lumière dans chaque pièce grâce à la forme élancée des parties vitrées qui vont du sol au plafond. Ce détail permet aussi de simplifier les liaisons avec les murs mitoyens, en alternant un mur, une ouverture, un mur, une ouverture...

 

[flickr_slideshow:43901469@N08 set_id:72157623907714886]

Pour agrandir les images cliquez sur l'icon en bas à droite du diaporama.

 


 

A découvrir