Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 17 nov. 2017 - 18:35

Une maison BBC (Bâtiment Basse Consommation) itinérante

Conçue à partir d’une idée de Michel Chevalet « la Maison des Gestes et du Développement Durable » vise à présenter au grand public, aux scolaires, mais aussi aux professionnels une vitrine technologique de techniques de construction correspondant aux nouvelles normes de 2012 en matière de consommation d’énergie. Parallèlement « la Maison des Gestes et du Développement Durable » rappellera au grand public les principes de comportements éco-citoyen. En un mot, montrer au Grand Public qu’avec les technologies actuellement présentes sur le marché, on sait répondre aux nouvelles normes en matière de construction, consommer moins d’énergie et dépenser moins.

Ce projet a reçu à ce jour le soutien de Jean-Louis Borloo, Ministre d’Etat, Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire, ainsi que de l’Ademe, de la Fondation Prince Albert II de Monaco et de GDF Suez et a été réalisé avec le concours de Nausicaa pour la partie scénographique inspirée de « la Maison des Gestes » de Boulogne/Mer.

Cette maison modulaire, qui est une vraie maison, va effectuer un tour de France, programmé sur trois années, en visitant tout d’abord en 2009 dix grandes villes. Point de départ de ce périple, le Salon Ever à Monaco.

Pourquoi une Maison des Gestes et du Développement Durable ?
« La Maison des Gestes et du Développement Durable » présente des solutions architecturales, techniques et environnementales s’inscrivant dans cette logique de performances énergétiques. Elle a pour objectif de promouvoir des avancées techniques et industrielles en sensibilisant les professionnels mais aussi le grand public à ces solutions innovantes. Démontrer qu’aujourd’hui, avec les matériaux et les techniques de construction connues, on sait répondre à ces nouvelles normes, moyennant un surcoût raisonnable très vite amorti par les économies réalisées. Le but étant de proposer une habitation agréable à vivre dont le prix, au mètre carré, oscille entre 1.200 et 1.300 euros.

Réfléchir dès la conception… les premières bonnes résolutions
C’est ainsi que la forme du bâti a été définie la plus compacte possible, avec une orientation optimale de la maison et un taux d’ouvrants (baies) proche de 17 % du développé global de l’ouvrage. Les ouvrants capteront ainsi et optimiseront la lumière naturelle afin de devoir recourir le moins possible à l’éclairage artificiel.

Les objectifs de consommation définis en matière de chauffage et d’eau chaude sanitaire, seront obtenus grâce à la conjugaison de différents dispositifs dont notamment une isolation renforcée, une partie toiture végétalisée, un système de ventilation double-flux, des doubles vitrages peu émissifs, une chaudière écologique ultra performante (à condensation), couplée à des panneaux solaires pour l’eau chaude sanitaire, des capteurs photovoltaïques (produisant de l’électricité) positionnés sur la façade. Une terrasse à claire-voie, des plantes grimpantes protègent de la chaleur l’été.

L’eau de pluie est récupérée dans un réservoir pour arroser le jardin et, ici, la toiture végétalisée.
A l’intérieur, le public découvrira une habitation normale, équipée avec ça et là des explications très didactiques conçues par Michel Chevalet, journaliste scientifique TV, bien connu pour son célèbre « Comment ça marche ».

Qu’est-ce qu’un isolant, comment le poser, quels sont les critères de choix, qu’est-ce que la condensation, une VMC double flux ?

Autant de questions que se pose le grand public et dont il trouvera la réponse dans cette maison. Mais c’est également un lieu ludique avec des quizz. Dans la cuisine, un quizz sur la consommation d’eau dans les différents pays du monde. Le réfrigérateur parlera à l’ouverture de la porte et expliquera comment ranger les aliments, afin de permettre la circulation de l’air froid et surtout la nécessité du dégivrage. Dans la salle de bains, un quizz sur la consommation d’eau pour une douche, un bain, les toilettes… ainsi que les gestes pour l’économiser. Dans le séjour, le public découvrira une expérience permettant de comprendre la différence entre un conducteur et un isolant. Une maquette mettra en évidence le pouvoir isolant des différents matériaux : 1 cm d’air affiche le même pouvoir isolant que 2 cm de laine de roche, 25 cm d’eau et... 62 cm de béton. Le public verra également une maquette pour sa bonne compréhension de la mise en oeuvre des matériaux.

Citons encore parmi les nombreuses démonstrations, une partie de la toiture végétalisée alimentée par l’eau de pluie, une pompe à chaleur en coupe afin que le public comprenne parfaitement son fonctionnement, une VMC double flux, en coupe, avec un récupérateur de calories, une chaudière gaz naturel à condensation couplée à des panneaux solaires thermiques. Un compteur électrique visualisera la production d’électricité fournie par les panneaux photovoltaïques.

Tel est le sens de cette « Maison des Gestes et du Développement Durable », conçue pour apporter au public une information claire lui permettant ensuite de faire les bons choix et les bons gestes pour réduire ses consommations d’énergie et préserver l’environnement.

Site internet  www.mamaisonpouragir.com

A découvrir