Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 19 août 2017 - 03:33

La toxicité des ethylotests

L'ex-gouvernement français était à la recherche de nouvelles mesures pour réduire le nombre d’accidents sur les routes, ce sont les lobbies qui leur ont pondu. Depuis le 1er juillet en France, tout véhicule terrestre à moteur de plus de 50 cm3 doit être équipé d’un éthylotest non périmé, non utilisé et conforme à la norme française (NF), entendez par là que tout véhicule doit en posséder deux, un seul si vous décidiez de ne jamais en faire usage.

Leur absence ne sera toutefois sanctionnée qu’à partir du 1er novembre 2012. Les conducteurs qui n’en seraient pas équipés recevraient alors une amande d’un montant de 11€. Les consommateurs ont ainsi le choix entre deux types d’éthylotests; l’éthylotest chimique à utilisation unique dont le coût varie entre 1 et 3 euros et l’éthylotest électronique dont le prix atteint plus de 100€.

La réaction à la base de ces détecteurs d’éthanol utilise le dichromate de potassium à raison de 3 à 4 mg par dispositif, soit environ 1mg de Chrome VI. Ce composé est classé par l’European Chemicals Agency (EChA) en charge de REACH, comme substance cancérogène, mutagène et reprotoxique (CMR) [1].

Le nombre d’exemplaires de cet équipement utilisés ou périmés en France serait alors de l’ordre de 80 millions par an, la date de validité étant d’une année. Ce qui représente 300 kg de dichromate de potassium, soit 3 tonnes sur une durée de 10 ans, et plus encore si cette mesure est adoptée en Europe.

Ces dispositifs plastiques rejoindraient les poubelles puis les usines d’incinération ou les centres d'enfouissement. Aucun recyclage spécifique de ces produits n'a pourtant été prévu: inconséquence habituelle de nos décideurs plus prompts à nous faire acheter de nouveaux gadgets que d'attention à réduire l'impact écologique.

Il est à prévoir que cette obligation serait plus délétère pour notre environnement qu'efficace à limiter les accidents sous ébriété. Une bonne raison pour rejoindre les opposants[2] à cette nouvelle réglementation qui serait plus issue d'un travail de lobbies[3] que de prévenance à notre sécurité.

 

[1] Cf la Société Chimique de France http://www.societechimiquedefrance.fr/IMG/pdf/2012_n_14.pdf

[2] Signez la pétition en ligne http://www.avaaz.org/fr/petition/Scandale_Abrogeons_le_decret_sur_lethylotest_obligatoire/

[3] Éthylotests : Le scandale ! http://actualutte.com/ethylotests-le-scandale/

A découvrir