Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 23 août 2017 - 19:25

Un débat national sur le démantèlement des installations nucléaires

M. Borloo, à quand un véritable débat national sur le démantèlement des installations nucléaires ?

Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle M. Borloo à organiser enfin un véritable débat national sur le démantèlement des installations nucléaires et le devenir de leurs déchets radioactifs.

La commission d’enquête sur le projet de démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis vient elle-même de préconiser un débat public national sur le démantèlement des installations nucléaires [1]. De plus, elle émet un avis défavorable au projet de démantèlement proposé par EDF pour la centrale de Brennilis.

La mobilisation des associations locales [2] est pour beaucoup dans cette prise de position de la commission, de même que le succès de la pétition [3] lancée par le Réseau "Sortir du nucléaire" en février 2010. Déjà 17 000 personnes ont signé cette pétition pour réclamer un véritable débat public national sur le démantèlement des installations nucléaires et le devenir de leurs déchets radioactifs ! L’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) s’est elle aussi déclarée favorable à l’organisation d’un débat public national [4], ainsi que le Président du Conseil général du Finistère, Pierre Maille [5].

Ce débat doit rompre avec la triste tradition des "débats bidon" sur le nucléaire [6]. Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce le dernier en date de ces "débats bidon", ouvert le 24 mars 2010 pour canaliser les oppositions au réacteur EPR prévu à Penly [7].

Un véritable débat ne doit pas être une opération de communication visant à obtenir l’assentiment des citoyens.
Un véritable débat doit permettre une participation équitable de toutes les parties prenantes, conformément à la convention internationale d’Aahrus.
Un véritable débat doit lier la problématique du démantèlement et de ses déchets avec les choix de politique énergétique de la France.
Les orientations et les conclusions d’un véritable débat doivent être prises en compte par les décideurs politiques.

Un véritable débat national est nécessaire pour que le démantèlement des installations nucléaires se fasse dans le respect de la santé des travailleurs impliqués et des riverains, dans le respect de l’environnement… et de la démocratie !

Le Réseau "Sortir du nucléaire" rappelle que :

- A ce jour, il n’existe aucune solution pour assurer le stockage des déchets radioactifs que génèreront les chantiers de démantèlement.

- La Cour des Comptes elle-même juge "embryonnaires" les sommes provisionnées par EDF pour financer censément plus de la moitié des coûts du démantèlement [8]. La Grande-Bretagne a évalué à 103 milliards d'euros le démantèlement de ses propres installations, bien moins nombreuses qu'en France. Le démantèlement du parc nucléaire français coûtera inévitablement plusieurs centaines de milliards d'euros.

 

La pétition est plus que jamais d'actualité ! Déjà 17 000 personnes l'ont signé... et vous ?

Signez la pétition :
http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/petition-debat-demantelement.html

 


Notes :

[1] Voir en page 8 des conclusions de la commission d’enquête. Téléchargez ces conclusions sur : http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/petition-debat-demantelement.html

[2] Voir le communiqué de 7 associations locales (AE2D, Bretagne Vivante, Consommation Logement et Cadre de Vie, Eau et Rivières de Bretagne, Groupement Mammologique Breton, Sortir du Nucléaire Cornouaille, Vivre dans les Monts d'Arrée) sur : http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=actualites&sousmenu=dossiers&soussousmenu=petition-demantelement&page=4

[3] Lire et signer la pétition sur : http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/petition-debat-demantelement.html

[4] L’ASN écrit dans sa revue Contrôle (n°183, avril 2009, p.28) que : "l’ASN a indiqué à la Commission nationale du débat public (CNDP) qu’elle était favorable à l’organisation d’un débat public sur le thème du démantèlement, demandé par un certain nombre d’associations."

[5] Lettre du 27 novembre 2009 adressé au Ministre de l’Ecologie par le Président du Conseil général du Finistère, Pierre Maille - également Président de la Commission locale d’information du site des Monts d’Arrée. Pierre Maille attirait l’attention de M. Borloo "sur l’opportunité de saisir la CNDP pour l’organisation d’un débat national relatif aux options de démantèlement des installations nucléaires à l’arrêt » et a demandé au Ministre « d’en prendre l’initiative".

[6] Télécharger notre dossier de presse "Sortons… des débats bidon sur le nucléaire" : http://www.sortirdunucleaire.org/actualites/dossiers/debat-EPR/DEBATS-PUBLICS-BIDONS.pdf

[7] Voir notre dossier "EPR de Penly : non au débat bidon !" sur : http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/debat-EPR.html

[8] "Le démantèlement des installations nucléaires et la gestion des déchets radioactifs", Rapport Public Particulier, Cour des Comptes, janvier 2005 ; "Démantèlement : un débat public est impératif", Réseau "Sortir du nucléaire", novembre 2008, http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=sinformer&sousmenu=revue&page=article&id=496&num=40

A découvrir