Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 25 sept. 2017 - 08:20

Cultiver son jardin (1ère partie)

Peut-être avez-vous la chance d'avoir un jardin à disposition, et vous vous posez les questions suivantes :

- Pourquoi la haie qui me sépare de mes voisins ou de la chaussée ne produit-elle pas de fruits comestibles ?
- Pourquoi la surface de pelouse qui me demande de l'attention ne pourrait-elle pas aussi fournir quelques légumes ?
- Ne pourrait-on pas envisager les jardins comme des conservatoires de la biodiversité, des refuges pour de nombreuses espèces de plantes et d'animaux ?
- Pourquoi ne pas transformer une partie de tous les jardins en potager et en fruitière ?

Pour passer à l'action dès ce printemps, vous trouverez ci-dessous quelques éléments de réflexion qui vous permettront de planifier la mise en place de cultures de denrées dans votre jardin, d'imaginer de nouvelles surfaces exploitables, et de faire la liste des plantes désirées.

Par où commencer ?

Réaliser le plan des surfaces exploitables

Prenez une feuille et un crayon et tracez les contours de votre terrain ainsi que ceux des éventuels bâtiments, haies, massifs et arbres déjà implantés. Matérialisez ensuite les principales voies de circulation (les vôtres et celles des autres), puis les aires sur lesquelles il sera difficile de cultiver ou d'installer un arbre : le portique pour les enfants, la table et le coin-repas, le compost, le carré de pelouse pour faire la sieste...

Ne pas hésiter à utiliser les courbes comme les droites dans vos traits de crayon. Maintenant, observez votre dessin, toutes les surfaces restantes peuvent être exploitées pour de nouvelles cultures, ce qui peut représenter 1/4 ou plus de votre surface totale.

Chercher de nouvelles surfaces exploitables

De nombreuses possibilités s'offrent à nous pour augmenter dès cette année la surface de nos expériences de transition vers un jardin nourricier. Si votre haie de clôtures n'est pas très haute, mois de 1,5 mètre, vous pourrez tous les 3 ou 4 mètres y implanter un arbre fruitier que vous limiterez à la hauteur réglementaire. Souvent, la limite est de 2 mètres pour les plantations en limite de propriété, mais en échange de quelques fruits à partager, votre voisin aurait tort de ne pas accepter que vos arbres fassent 2,50 mètres.

Si votre haie atteint déjà la limite, vous pouvez quand même envisager d'y accoler des fruitiers et réduire son épaisseur. De même, toute la surface au sol de votre haie est une surface exploitable pour les petits fruitiers (framboises, fraises) ou des légumes. Faites des recherches sur l'agroforesterie ou la permaculture pour trouver plus d'inspiration.

Lister les plantes que vous souhaitez découvrir

Voilà le moment utopique ou l'on peut faire participer toute la famille. Listez toutes les plantes que vous souhaitez découvrir et implanter cette année. On peut classer les plantes en 2 grandes familles : les plantes annuelles et les plantes pérennes. Les premières devront être semées chaque année ou plusieurs fois par an, les secondes une fois installées dans votre jardin le seront pour plusieurs années.

Le semis peut être réalisé en pépinière à l'abri du froid sous une serre, ou directement en terre à l'extérieur suivant les espèces ou les conditions climatiques liées au calendrier. Les plants obtenus en pépinière devront être repiqués à la période clémente. D'autres modes de multiplication des plantes existent comme le bouturage, le marcottage, ou la division des touffes.

Pour faire le tri dans votre liste, classez vos plantes par ordre alphabétique puis dans un tableau indiquez si le semis doit être réalisé en pépinière ou directement ainsi que la date. Dans une colonne indiquée l'espacement entre les pieds (et rangées éventuelles), ce qui vous permettra de quantifier vos besoins en fonction de la surface que vous souhaitez consacrer à cette espèce ou variété. Ajoutez encore une colonne "culture" afin de noter les conseils ou les points-clefs, et une autre pour le fournisseur. Voir à titre d'exemple notre tableau pour 2013

En fonction de votre liste, préparez les acquisitions du mois en cours et de ceux à venir. Parmi vos connaissances, essayez de récupérer des graines et commencez à parler bouturage, division de touffes.

Et pour patienter jusqu'à la prochaine partie de cet article reportage, consultez ce lien sur le jardinage avec de la paille pour ne plus arroser.
 

A découvrir