Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 17 déc. 2017 - 20:47

Le Système Compresseur de Vent

Un nouveau procédé de production d'électricité dont l'originalité consiste à compresser le vent en utilisant sa seule force, puis a alimenter des moteurs à air comprimé qui font tourner des générateurs est à la recherche de financement. Ce stockage d'air comprimé correspond à un stockage d'énergie, offrant la possibilité de produire l'électricité uniquement au moment où l'on en a besoin, n'importe où dans le monde. L'ensemble du système ne pose pas les problèmes des éoliennes: encombrement, coût, esthétique, faible performance, je pourrais même dire que c'est tout le contraire; la forme des capteurs de vent étant celle d'un sapin, les coûts nettement inférieurs et les performances de production nettement supérieures. Sachant que l'on peut fabriquer des unités de production pour une maison, une zone industrielle ou une ville, donnant ainsi l'autonomie énergétique à chaque implantation. Enfin c'est une excellente base pour revivifier les économies locales et assurer des développements de croissance.

Quelques points qui vous permettront de comprendre la base du Système Compresseur de Vent et de mieux situer l'impact économique, social et politique de mon système de production d'électricité.

Si l’on place face au vent un entonnoir relié à une bouteille d’air vide , la bouteille se remplira d’air comprimé , la pression dans la bouteille étant proportionnelle à la vitesse du vent. Si vous prenez par exemple 3 ventilateurs strictement identiques qui captent l'air avec un entonnoir placé devant les pales et qu'en prolongement de cet entonnoir vous mettiez un tuyau qui le relie à une bouteille . Le 1er vous reliez le tuyau directement à la bouteille. Le 2éme vous faites terminer l'extrémité du tuyau reliée à la bouteille par un cône qui réduira la sortie d'air de moitié , le 3eme vous mettez un cône qui réduira encore la sortie d'air de moitié par rapport au 2éme. Vous aurez 3 niveaux de pression totalement différent dans les 3 bouteilles. La pression la plus importante se trouvant bien sur dans le 3eme contenant dont l'extrémité de tuyau est la plus étroite. La vitesse à laquelle de l'air est stocké dans une bouteille donne une pression différente dans la bouteille.Tout mon système de compression est bâti à partir de ce constat.

Si l'on considère que la moyenne de la facture d'électricité d'un foyer français est de 1600€ par an, et que mon système de production d'électricité pour un village de 1000 habitants (250 foyers) va coûter au village environ 200 000 €, et que l'on diminue la facture d'électricité par habitant de 50% . Le CA électricité annuel du village sera de 200 000 € (250 x 800) soit avec un amortissement du matériel de 40 000 € par an et 3 personnes à 1500 € par mois pour le gérer, un potentiel de marge se situant entre 50 et 80 000 € les 5 premières années puis entre 90 et 120 000 € les années suivantes. Ce qui donne aux communes des moyens non négligeables de vivifiez la vie économique et sociale de la commune. Le même principe étant applicable sur tous les continents, avec des fabrications locales de compresseurs de vent et des systèmes de production d'électricité. Il est clair qu'une diminution aussi nette du coût de l'énergie apporterait à beaucoup d'entreprises un sérieux regain de compétitivité, et diminuerait très rapidement les taux de pollution, nous assurant donc de l'intérêt des particuliers et des entreprises.

Si je pouvais trouver les capitaux nécessaires pour réaliser le prototype grand format d'ici à la fin décembre. Il serait prêt pour la fin mars, ce qui me permettrait de le présenter au salon des inventions de Genève, et de commencer à traiter des partenariats avec différents pays. Le développement de ce type de production d'énergie a aussi un impact sur : la déforestation puisqu'il permet d'utiliser l'électricité pour la cuisson des aliments et le chauffage la gestion de l'eau en facilitant le pompage et la désalinisation de l'eau de mer l'amélioration alimentaire, sanitaire, intellectuelle et économique de toutes populations manquant d'énergie pour produire l'essentiel.

PROBLEMES :

Du fait de mon incapacité à financer le prototype grand format il m'est impossible d'établir un prévisionnel suffisamment précis pour attirer des investisseurs sur la création d'une société créant ce procédé de production d'électricité. D'autre part le brevet définitif ne pourra être déposé qu'après réalisation du prototype car pour certains éléments des choix technologiques doivent être fait après essais, certains éléments pouvant être traités de 2 ou 3 façons différentes.

SOLUTIONS ENVISAGEABLES :

Trouver un partenaire unique, qui investirait sur mes explications et la fiabilité de mes partenaires industriels qui assureront les calculs qui sont encore à mener, ainsi que les tests et la fabrication du prototype définitif, et donc organiserait avec moi le développement de ce système de production dans le monde, en partagerait les bénéfices et réinvestirait avec moi sur de nouveaux produits qui sont des applications de ce procédé.

Obtenir un prêt global qui me permettrait de réaliser ce prototype du Compresseur de Vent et son système de production d'électricité. Créer une société type SAS française, ou au société civile - dont les parts peuvent être vendues n'importe quand- et vendre 40% des parts. La société propriétaire du brevet gèrera le développement du système via des entreprises sous traitantes selon le cadre qu'elle aura définie. Ainsi il serait possible d'apporter dans tous les pays une production d'électricité donnant l'autonomie énergétique au moindre village sans se faire absorber, digérer, et dénaturer par des structures financières.

La 3 éme solution semblant finalement la plus réalisable nous sommes en cours de constitution de la SEBAC, Société Exploitation de Brevets et Accessoires de Confort, société civile de gestion de brevets dont nous cédons des parts à 1000 € l'unité. Nous espérons que vous aurez à coeur de devenir l'un des associés, et de nous aider à en trouver.

A votre disposition pour toutes précisions, et dans l'attente de vos nouvelles, sincères salutations.

Contact :
Patrick Haguenauer
33 608 26 89 72
33 468 21 67 24

 

A découvrir