Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 17 déc. 2017 - 22:13

Patine de l'Indien ®

Inspiré par l’observation de phénomènes naturels ayant entraîné une fossilisation des arbres dans une réserve indienne de l’Arizona, l’Alchimiste a mis au point cette substance qui a pour effet de vieillir le bois de façon accélérée, le rendant ainsi imputrescible et inattaquable par les insectes xylophages. Composition et propriétés

Composée essentiellement de silice colloïdale, silicate de potassium, borates (sels de Bore) et eau, la Patine pétrifie le bois, le rendant extrêmement dur, si bien que les insectes ne peuvent plus l’attaquer. Son alcalinité et la présence de borates lui confèrent ses propriétés anti fongiques et assainissantes. Exclusivement minérale, elle ne contient aucune substance susceptible de se décomposer avec le temps; elle devient au contraire de plus en plus dure. Dans le bois protégé par la Patine de l’Indien, les insectes ne reconnaissent plus les substances nutritives qu’ils recherchent (amidons, lignine, cellulose...) et qui sont minéralisés; d’autre part les champignons ne s’y développent pas.

Description

Liquide incolore diluable à l’eau. Pratiquement inodore. Aucune émanation. Séchage très rapide.

Applications

S’utilise en une ou plusieurs couches, pure ou diluée (à l’eau la plus douce possible), de 20 à 30% selon les fonds plus ou moins absorbants. On peut colorer auparavant avec des oxydes naturels et cirer ensuite avec une cire de Carnauba. La Patine réagit avec l’humidité de l’air, pouvant provoquer un éclaircissement du support allant jusqu’au blanchiment et ce, de façon parfois irrégulière. Les bois prennent alors un aspect cérusé ou de «bois flotté» qui peut être très décoratif mais pas forcément souhaité. Dans ce cas, il est recommandé de faire des essais préalables. A l’extérieur, le blanchiment se produit toujours.

Utilisations

Sur bois : Outre son pouvoir de protection, la Patine de l’Indien® renforce les bois très attaqués et pulvérulents et fixe les vermoulures, par ex. sur une vieille charpente, évitant un fastidieux buchâge. Elle peut être utilisée en injections pour une protection en profondeur des poutres aux encastrements dans les murs ou aux endroits fragiles soumis à l’humidité. Sur les isolants naturels comme le chanvre ou la cellulose, une pulvérisation renforcera la protection contre les insectes, moisissures et rongeurs. Sur les supports minéraux : plâtre, chaux, enduits : elle les durcit, bloque les grains et la poussière. Limite la formation de salpêtre au bas des murs et assainit tout support humide.

Précautions d’emploi

Ne pas utiliser sur des fonds douteux, déjà peints ou présentant des restes de peintures ou de colles, sans essai préalable. Des réactions peuvent se produire dans les semaines qui suivent. La Patine ne présente aucun danger pour la santé mais de par son alcalinité, elle est agressive pour la peau et les yeux . On peut d’ailleurs aussi l’utiliser comme décapant. Elle attaque le verre et il faut rincer rapidement les éclaboussures sur le verre, les carreaux émaillés etc., ainsi que les outils en général. Utiliser de préférence des pinceaux usagés. Si vous passez une deuxième couche, attendre que la première soit un peu durcie (environ 48 h) afin de ne pas l'enlever en passant l'autre.

Consommation

4 à 5 /m²/ litre au pinceau ou au pulvérisateur.
Le rendement est très variable en fonction du support.

Particularités

La Patine de l'indien étant de nature assez différente des produits habituels, il est recommandé de toujours faire des essais préalables. A l'extérieur, attendre si possible 15 à 30 jours pour juger de l'aspect, et renouveler de temps en temps selon l'évolution


Conditionnement de 1 à 20kg
Prix environ 16€ pour 1kg

 

A découvrir