Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 26 sept. 2017 - 03:58

Les fondations

Le terrain ayant été préparé l'été dernier avec la mise en place d'une couche de cailloux calcaires damée pour stabiliser l'argile très présente, les travaux pouvaient enfin commencer au début de l'automne 2009. Le géomètre expert avait aussi placé les éléments de repère nécessaires au positionnement du bâtiment sur le terrain. Ces jalons ont servis au maçon pour implanter les fondations.

La technique retenue des pilotis est économe en comparaison des travaux de terrassement conventionnels avec fouille, réalisation de semelles, soubassements et dalle. Elle permet une adaptation facile au terrain avec des dénivelés, protège des remontées d'humidité et ventile en permanente sous la maison, ce qui évite l'accumulation éventuelle de radon. La mise en œuvre doit être soignée pour garantir la bonne mise à niveau de tous les éléments.

A la manière des maisons japonaises, la construction sera donc posée sur des pilotis en béton, permettant une libre respiration du bâtiment et un impact minimisé sur la parcelle. C'est une entreprise de maçonnerie générale installée dans le village qui réalise ces fondations sur plots. Après creusement à l'aide d'une mini pelle mécanique à 50 cm de profondeur pour éviter tout problème lié au gel sous les fondations, un béton de propreté qui permettra l'assise des composants suivants est mis en place. Des éléments préfabriqués évidés de pilier en béton sont positionnés, superposés et ajustés en hauteur avant de recevoir en leur centre des tiges en acier pour former l'armature et le béton de remplissage. La finition millimétrée est assurée au niveau laser et à la taloche.

 

A découvrir