Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 18 août 2017 - 12:33

Le Bloc Béton

BLOCALIANS - Dans sa campagne TV, radio et presse, le "Blocalians" - regroupement d'industriels du Bloc béton - met en avant les avantages de son produit (le fameux "parpaing"), et les compare à ses concurrents tels que la brique Monomur ou les Ossature-bois, à travers un écobilan consultable sur son site Internet www.blocalians.fr
D'une part, cette campagne contrevient à l'article 2-9 de la recommandation écologiques du BVP* : « L'allégation ne doit pas induire une fausse supériorité et/ou permettre à un produit de se distinguer abusivement d'autres produits similaires ou possédant des caractéristiques analogues en ce qui concerne leur contribution à la protection de l'environnement », pour les raisons suivantes :

Les données de l'écobilan de la terre cuite mur doublé et de l'ossature bois + isolation n'apparaissent par sur le site, sous prétexte que les fiches de données environnementales sont "non publiées par les intéressés". Or, ces données existent chez les fabricants et démontrent l'infériorité du Bloc Béton sur ses concurrents dans plusieurs domaines (cf ci-dessous).

Le groupement évoque "Les 7 raisons capitales de préférer le Bloc Béton". Or, le Bloc Béton n'est pas supérieur à ses concurrents sur les 7 critères évoqués.

Voir les détails des 7 critères.

D'autre part, la campagne bafoue l'article 2-1 de la même recommandation : ("La publicité doit proscrire toute déclaration de nature à tromper directement ou indirectement les consommateurs sur la réalité des avantages ou propriétés écologiques des produits ainsi que sur la réalité des actions que l'annonceur conduit en faveur de l'environnement") en affirmant que le Bloc Béton ne nécessite "ni cuisson ni traitement". En effet, le Bloc Béton est fait à partir de ciment, qui nécessite un traitement industriel lourd (fours à cimenterie à 1800 ° C) et polluant (l'industrie cimentière est à l'origine de 5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre : source Rapport Développement Durable de Lafarge).

Confort thermique : dans sa comparaison aux autres solutions, Blocalians prend le cas d’un mur en bloc béton doublé d’un isolant. Le matériau béton n'ayant aucune qualité thermique, il est effectivement nécessaire de faire appel à une isolation rapportée. La brique monomur, elle, ne demande aucune isolation complémentaire, ce qui rend son impact environnemental global plus intéressant.

Confort acoustique : un mur de parpaing nu produit une acoustique réverbérante, contrairement à l’ossature-bois. Pour bénéficier d'un confort acoustique, le Bloc Béton doit être associé à un isolant "mou" (laine de verre par exemple).

Qualité de l’air intérieur : les seuls critères évoqués sont les COV et les moisissures, qui ne constituent qu'une infime partie de la pollution intérieure, et pour lesquels les produits concurrents font jeu égal avec le Bloc Béton.

Le confort hygrothermique : le fait que le béton soit imperméable à l'humidité amène de la condensation et des moisissures dans des maisons insuffisamment ventilées. Les matériaux "respirants" comme la terre crue, la terre cuite et le bois sont à ce niveau plus performants car ils laissent passer la vapeur de l'intérieur vers l'extérieur de la maison tout en étant imperméable à l'eau liquide à l'extérieur.

Les ressources naturelles : les ressources utilisées pour fabriquer un bloc (granulat, sable,…) peuvent effectivement être considérées comme naturelles, mais leur traitement, lui, ne l'est pas : extraction, concassage, séchage, pré-chauffage à 800°C, pré-calcinateur entre 800 et 1000°C, parfois alimenté par des pneus usagés, production du clinker à 1450°C, chauffage à 1800°C, etc… Les voisins de carrières ou de cimenteries peuvent en témoigner ! Par ailleurs, contrairement au bois, les ressources nécessaires à la fabrication de béton ne sont pas renouvelables, comme le montrent les efforts des industriels pour aller chercher toujours plus loin des matériaux (prospection en roche dure, en mer,…).

Entretien et maintenance : le bloc béton n'est pas spécialement plus simple à entretenir que les autres matériaux. Quand au caractère incombustible, les autres matériaux font jeu égal, y compris le bois, qui ne présente pas plus de risque d'incendie qu'une autre construction, et dont la combustion lente en cas d'incendie dégage moins de produits toxiques et permet d'évacuer les occupants en toute sécurité sans risque d'effondrement.

Qualité du recyclage : les autres matériaux sont aussi recyclables que le Bloc Béton. Et recyclable ne veut pas dire recyclé : peu de fabricants assurent effectivement ce recyclage (Lafarge par exemple annonce 9,8 % seulement de matières premières recyclées dans sa branche Ciment).


Source http://www.lalliance.fr/xmedia/atelier_BVP/publicites.html

* La recommandation écologiques du BVP
http://www.lalliance.fr/xmedia/atelier_BVP/docs/BVP_arg_ecolo.pdf

A découvrir