Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 18 déc. 2017 - 23:32

Inauguration de la maison témoin du 1er programme de maisons passives de France réalisé par un promoteur privé

Communiqué - Le 17 juin à 10H, le Groupe MCP inaugurera la maison témoin de son programme de maisons passives à Saint-Priest. Un événement important qui permettra à Gilbert Goutheraud, Président du Groupe, de présenter les performances de cette maison aux personnalités de la région. Seront présents : Jacques Gérault, Préfet de la Région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, Jean-Jack Queyranne, Président du Conseil Régional Rhône-Alpes et Député du Rhône, Gérard Collomb, Sénateur du Rhône, Maire de Lyon et Président du Grand Lyon, Martine David, Maire de Saint-Priest et Gilles Buna, Vice-Président du Grand Lyon, chargé de l’urbanisme.

La preuve par l’exemple

Le 25 septembre 2007, le Groupe MCP engageait les premiers travaux de son programme de maisons passives, les Hauts de Feuilly, à Saint-Priest. Les annonces faites par Gilbert Goutheraud concernant les performances de ces maisons avaient suscité l’étonnement de nombreux spécialistes de l’environnement et de la construction. L’inauguration de la maison témoin le 17 juin à 10h00 sera donc l’occasion pour le Groupe MCP de démontrer la validité et l’efficacité de son approche environnementale.

Un programme ambitieux et des objectifs précis

De par sa conception, ce programme de 31 maisons est l’illustration parfaite des directives du Grenelle de l’environnement. Ces maisons passives sont en avance sur la réglementation de 2012 en garantissant une consommation d’énergie de chauffage inférieure à 15 kWh par M2 et par an, et un besoin de moins de 50kWh/m2/an.

Le Groupe MCP, à travers ce programme des Hauts de Feuilly, possède l’ambition de démontrer qu’il est maintenant possible de construire des maisons passives dont le prix n’excéderait pas celui d’autres constructeurs sur le même segment de marché.

C’est en tout cas la volonté du Groupe MCP qui développe depuis 5 ans une démarche de management environnemental dans le cadre de son projet d’entreprise conciliant performances énergétiques, confort et qualité architecturale.

L’objectif est de donner à une nouvelle génération d’éco-citoyens la possibilité de concilier leur approche éthique tout en réalisant une opération patrimoniale intéressante.
Le programme est situé dans un environnement idéal, la forêt de Feuilly, à Saint Priest. Il répond à la volonté des élus de réaliser un quartier ne comportant que des logements respectueux de l’environnement.

Une réflexion très en amont pour éviter l’effet « mille-feuilles »

Afin d’atteindre un niveau de performance énergétique important, le Groupe MCP a engagé une réflexion très en amont de la construction. En effet, la démarche environnementale voulue par les partenaires de cette opération ne se résume pas à un assemblage de matériaux et technologies sur une structure traditionnelle (appelé couramment « effet mille-feuilles »). Elle est le résultat d’une phase d’étude menée en amont et de façon transversale avec les plus grands spécialistes nationaux sur l’ensemble des paramètres de la construction : exposition, optimisation des ressources naturelles, choix du mode constructif, sélection de matériaux sains, test d’innovations technologiques, provenance géographique des matériaux, etc.

Les performances environnementales

Pour atteindre un très haut niveau de performance en matière d’économie d’énergie et de respect de l’environnement, le Groupe MCP s’est appuyé sur le référentiel PassivHaus ainsi que sur les 14 cibles de la démarche HQE, Haute Qualité Environnementale. Les principes essentiels de sa démarche sont les suivants.

- L’architecture bioclimatique :
L’architecture a intégré tous les paramètres liés à la situation géographique et aux ressources naturelles existantes (exposition, vent, soleil, etc.) afin de réduire les besoins énergétiques et de créer un climat de bien être dans la maison avec des températures agréables, une humidité contrôlée et un éclairage naturel abondant.

- La surisolation Thermique :
L’isolation des murs, des sols, des toitures des maisons des Hauts de Feuilly a été pensée afin de supprimer les ponts thermiques qui occasionnent des pertes d’énergie. L’épaisseur de l’isolant, les fenêtres triple vitrage, le bois pour couvrir les murs extérieurs, etc. sont autant d’éléments qui concourent à limiter au maximum les dépenses énergétiques mais aussi à améliorer le confort. Afin d’atteindre un niveau d’efficacité optimal de la surisolation, le groupe MCP a porté une attention particulière à l’étanchéité à l’air et a effectué des tests de perméabilité à différents moments de la construction.

- La ventilation :
L’isolation de la maison implique de pouvoir contrôler les flux d’air. Car s’il est nécessaire de limiter la perte de chaleur, il est essentiel de ventiler la maison afin de renouveler l’air, de le chauffer en hiver et de le rafraîchir en été. C’est le rôle de la ventilation double flux thermodynamique.

- La production d’eau chaude sanitaire
Afin d’alimenter la maison en eau chaude et en électricité, le Groupe MCP fait appel à l’énergie solaire. 6 m² de capteurs thermiques installés et intégrés sur le toit et un ballon de stockage de 400 litres installé dans le volume chauffé (6 m² de surface de capteur solaire suffisent à produire 300 litres d'eau chaude à 50°C par jour. Ce système génère donc jusqu’à 70 % d’économies sur les besoins d’énergie pour la production d’eau chaude.

- La production d’électricité verte
La production d’électricité solaire des maisons est assurée par des panneaux de photopiles intégrés dans le toit et transformant directement le rayonnement solaire en électricité. Le système est connecté au réseau public complètement indépendant du circuit électrique des maisons. Il y a deux compteurs : l’un mesure l’électricité fournie au réseau public , l’autre l’électricité consommée.

Ainsi, ces maisons passives nécessitent un budget en énergie et en eau jusqu’à 10 fois inférieurs à celui d’une maison traditionnelle des années 1975.

- La santé
Tous les matériaux utilisés ont fait l’objet d’une sélection destinée à éliminer les nombreuses sources de pollutions : pollution de l’air, pollution sonore, pollution radioactive, pollution électromagnétique.

- Les Services :
Le Groupe MCP fournira à ses clients de nombreux services destinés à leur permettre d’optimiser l’utilisation de leur maison dans le sens du respect de l’environnement et des économies d’énergie.

Des partenaires aux compétences reconnues

Pour réaliser ce programme, le Groupe MCP a fait appel à des partenaires reconnus pour leurs compétences en matière d’approche environnementale :

- Thierry ROCHE : Architecte urbaniste, gérant de l’ATELIER THIERRY ROCHE, urbaniste conseil du Grand Lyon. 3ème Grand Prix de l’Académie des Beaux Arts (ex Grand Prix de Rome).
- Jacques Bondoux du cabinet d’études thermiques BASTIDE ET BONDOUX, conseil dans le domaine de la thermique de l’habitat. Intervient auprès des Ministères.
- Didier LARUE : Architecte paysagiste de l’Atelier LD
- Karine LAPRAY : Responsable de l’agence Tribu à Lyon, consultante dans le domaine de la qualité environnementale des bâtiments et des projets urbains
- Olivier SIDLER, de la Société ENERTECH, spécialisé dans l’énergétique appliquée aux bâtiments sous l’angle du développement durable. Intervient auprès des Ministères.
- Suzanne DÉOUX de la Société MEDIECO : Docteur en médecine, consultant dans le domaine de l’environnement et de la santé dans l’habitat. Intervient auprès des Ministères.

La plupart d’entre eux font partie du Pôle de Compétences Environnemental créé à l’initiative du Groupe MCP. Avec eux le groupe MCP a déjà réalisé plusieurs programmes environnementaux (à Vancia, Saint-Pierre-la-Palud, Saint-Genis). Mais la réalisation la plus remarquée reste sans doute celle de l’Espace SOLERE à Saint-Priest.

Un Groupe tourné vers l’avenir

Le Groupe MCP est un acteur majeur de la construction et de la promotion immobilière sur la région Rhône-Alpes.

Créé par Gilbert Goutheraud en 1995 pour répondre sur la région lyonnaise à l’émergence d’une demande d’habitat diversifié, composite entre la maison isolée et le petit collectif à très faibles charges communes, le Groupe MCP a satisfait à ces attentes en termes de budget, d’architecture et d’aménagement à partir d’une offre commerciale reconnue aujourd’hui pour sa qualité.

Le Groupe MCP, c’est plus de 2000 logements réalisés en près de12 ans. C’est aussi et surtout une équipe à taille humaine de 48 personnes intégrant toutes les compétences nécessaires au montage, à l’étude, à la conception, à la réalisation, à la gestion et à l’administration de programmes immobiliers mixtes.

 

A découvrir