Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 22 sept. 2017 - 04:50

TIPP : Le statu quo n’est pas responsable

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DES VERTS DU 16 AOÛT 2005
L’augmentation vertigineuse du prix du baril de pétrole brut, avec des conséquences financières importantes pour les consommateurs, avait suscité en France une interrogation sur le rétablissement d’une TIPP flottante et une demande formelle du parti socialiste en ce sens. Les Verts sont fermement opposés à ce type de mesures qui consiste à abaisser artificiellement le coût du pétrole, et à retarder chaque jour d’avantage la mise en place nécessaire de véritables politiques d’économies d’énergie et de développement des énergies renouvelables. L’annonce faite par le Premier ministre Dominique de Villepin de l’opposition gouvernementale à la réactivation de la TIPP flottante ne saurait régler une situation qui n’est en aucun cas circonstancielle.

En effet, il va falloir prendre l’habitude de vivre dans l’ère du pétrole cher, il est donc nécessaire et urgent de mettre en place des solutions permettant d’amortir le choc et d’imaginer des alternatives énergétiques, pour que les consommateurs ne soient pas les dindons de la farce, payant toujours plus, sur fond de bénéfices colossaux des grands groupes pétroliers. Les Verts sont favorables à ce que les recettes supplémentaires de TIPP générées par la hausse du pétrole soient affectées à une politique résolue d’économies d’énergie, et au développement des transports collectifs.

Face à une situation difficile qui risque de perdurer, et que la réactivation de la TIPP flottante aurait artificiellement masqué, le gouvernement Villepin a choisi le statu quo : ce n’est pas responsable.

Sergio Coronado Porte-parole

A découvrir