Bienvenue sur ecologie-pratique.org, anonyme 28 juin 2017 - 22:50

La vie « ensoleillée » de 500 000 pasteurs tibétains

Grâce au projet « soleil » (projet yangguang), un des projets d'énergie solaire implantés par la région autonome du Tibet, la vie sans électricité de 500 000 pasteurs est révolue. Jusqu'à présent, on a construit plus de 300 centrales photovoltaïques à capacité de 3 kw à 5 kw dans tout le Tibet, généralisé le système de génération indépendante de tous les types et accordé des subventions réservées à l'installation de plus de 150 000 fours solaires pour les paysans et les pasteurs. L'énergie solaire est pleinement mise en valeur dans différents domaines, tels que l'éclairage, les communications, la radio et la télé, la cuisine et le chauffage. Étant donné que le Tibet se caractérise par une végétation clairsemée et une pénurie de charbon et de pétrole, les paysans et les pasteurs utilisaient depuis toujours la bouse, les bûches et l'herbe comme combustible pour leur vie quotidienne. Les Tibétains s'éclairaient au beurre, à l'huile ou à la bougie. Les familles incapables de payer les coûts de l'éclairage quotidien abattaient des arbrisseaux et ne s'en servaient que pour faire chauffer de l'eau. Cette situation a fragilisé l'écologie locale. La pénurie d'électricité est à l'origine de la pauvreté. L'électricité et l'énergie sont depuis longtemps attendues par les pasteurs tibétains.

À compter des années 1980, le gouvernement de la région autonome du Tibet a procédé à la généralisation de la technique appliquée à l'énergie solaire et a mené à bien les projets spéciaux d'énergie solaire tels que le projet « soleil », la « lumière des sciences » (kexuezhiguang) et le projet « lumière de Ngari ». Ces projets ont joué un rôle important pour les télécommunications et la réception radio et télé. À présent, puisque la capacité de production d'énergie solaire des installations dépasse 8 MW et que la superficie des serres et des bergeries chauffées atteint 200 000 m2, le Tibet est la région où l'énergie solaire est le plus mise en valeur et où l'épargne énergétique annuelle équivaut à 180 000 tonnes de charbon..

Comme la région septentrionale du Tibet connaît une pénurie d'eau, beaucoup de jeunes doivent transporter l'eau sur leur dos pour étancher la soif des humains et des animaux. Pour résoudre ce problème, les techniciens ont réussi à tiré de l'eau souterraine en appliquant le technique électrogène photovoltaïque.



Une tibétaine regarde la télé reçue par l’énergie solaire devant un boutique des produits d’énergie solaire, photo de Xinhua

A découvrir